Jump to content

Bergeronnette

Member
  • Posts

    19
  • Joined

  • Last visited

Bergeronnette's Achievements

Member

Member (2/8)

0

Reputation

  1. Vi je fais du diabète gestationnel. J'ai changé de marque d'insuline cela va beaucoup mieux. J'équilibre presque complétement. Ce qui est quand même déroutant c'est que je suis obligée de prendre plus de sucres lents à cause de l'insuline. Je m'explique : je suis un régime strict. Avec le régime la journée cela va très bien, pas d'hyp, pas d'hyper. Le souci c'est la nuit et le matin, le taux n'est pas top. Du coup prise d'insuline lente qui dure toute la journée. En dessous d'une certaine valeur, l'insuline est inefficace pour la nuit et le matin. Au-delà elle continue d'agir aussi la journée et me demande parfois de manger plus. Du coup petite prise de poids, ce que je voulais éviter...
  2. merci Crumble. En fait cela va beaucoup mieux. Je m'en sors avec ma Lentus solostar et le diabéto a fini par se rendre compte que le One touch mesurait trop haut et ce pour tous ses patients. (Les nombreuses discussions avec lui n'ont p . J'ai un Contour qui est beaucoup plus juste dans les mesures. J'ai remarqué qu'une dose d''insuline le soir pouvait me suffire pour deux voire jusqu'à trois jours. Vous avez remarqué la même chose ?
  3. wouah super pour tous ces conseils ! Merci Dawn ! Je me demande si ma mère n'en a pas fait du diabète gestationnel. Dans la famille j'ai toujours entendu les anciennes dirent "les femmes de notre famille ont toujours fait de beaux bébés" (sous entendu, de bon poids). C'est comme une fierté, de plus plusieurs ont eu des jumeaux... c'est un peu un mythe familial. (il y a eu aussi des décès périnataux) Alors la réflexion m'ai venue (excusez si je choque) que le diabète n'était peut être pas une maladie avant le 20 eme siècle, mais une adapatation du corps de la femme enceinte face à la disette, à la malnutrition... En règle générale il apparaît vers le 5ème-6éme mois, lorsque le bébé commence à s"engraisser". Est-ce un mécanisme pour favoriser la croissance de bébé? Aujourd'hui nous ne manquons de rien, ne dépassons sans le savoir nos besoins caloriques, ce mécanisme se retourne contre nous. En tout cas la question peut être posée.... Ton histoire me boulverse et provoque en moi de la colère. J'avais eu une fois une spécialiste du placenta au téléphone, qui m'a expliquée qu'un placenta ne se calcifie pas aussi vite, du moins celui de ma fille a mis du temps avant d'être complétement bouché. C'est un processus assez long. Personne n'a rien vu aux échos. Et puis cela s'est joué en deux jours. Le 3 déc jour de la DPA, tout allait bien au contrôle, 2 jours après c'était fini. Je ne pense pas qu'une coupe glacée aurait fait quelque chose en plus ou de moins ... Ce matin ma glycémie a baissé mais ce n'est pas encore ça sur l'appareil que j'ai... (j'ai pris 8 unités). Ce soir j'augmente, sinon je vais déprimer de voir des valeurs aussi haute. Et vu que le pourcentage d'erreur varie de 12 % à 20 %, je ne peux vraiment pas savoir où j'en suis.... Bisouuus
  4. Prise de 4 Unités hier à 21 h, et ce matin 1,06 g/l. Décidement ma machine donne des résultats trop hauts. J'augmente la dose ce soir.
  5. coucou Flor ! tu me rassures pour l'insulatard Bon ben je me lance avec lantus, tu connais alors ? par contre je n'ai pas d'insuline rapide, je pense que c'est à cause de mes glycémies après repas : elles sont correctes. Avec le One*touch un peu au-dessus de 1,20 (1,26) alors qu'avec l'autre j'oscillais avec le même type de repas entre 1,10 et 1,20 ... Je crois que je vais aller acheter des bandelettes en Alsace , en me procurant une ordonnance, la dernière fois j'en ai eu pour 57 euros les 3 boites... aïe!
  6. Modidiabet tu me fais rire Dawn : ne t'excuses pas pour ce que tu as pu provoquer. Je suis au contraire soulagée de trouver une explication, même si c'est dur, même si c'est 4 ans après. Cela a remué des choses en nous. Il fallait bien que cela arrive. Cela a dû être très dur pour toi de vivre la perte de ton bébé, d'autant plus que tu savais plus ou moins les causes. Tu as découvert les causes trop tard, ai-je bien compris ? Je me souviens avoir dit plusieurs fois que j'avais peut être empoisonné mon bébé. Je disais cela sans savoir, mais quelque part même si je ne suis pas "coupable" de la maladie, c'est venu quand même de mon corps. Mon intuition était bonne. Tout cela a été écarté par la responsable de la maternité. On a cherché à me déculpabiliser, en me disant que le placenta cela appartient au bébé, je ne suis pas responsable. Alors évidemment je ne cherche pas à me culpabiliser, mais son placenta ne s'est pas asphyxié tout seul... Bref ... Pour la soif, il faut dire que j'ai une rhinite que je tente de soigner, la nuit je dors la bouche ouverte du coup cela assèche. MAis je dois produire encore un peu de sucre en trop. Hier j'ai vu le diabéto, on change d'insuline, on passe à LANTU*S de sanofi*, je ne sais pas si quelqu'un connais. L'autre ne me convenait pas, c'était malaise sur malaise... Celle -ci agît asussi la nuit et sur plus de 12h, mais en "plateau", pas de pic vraiment. De plus c'est de l'insuline de synthèse... AUtre question : j'ai en ma possession deux appareils le ONE Touch* et la Contour* TS. La diabéto en France me disait que Contou*r TS était plus adapté pour la femme enceinte. En effet les valeurs de celui-ci sont quasi celles du labo à 0,02 g/l près sur 2 valeurs (au HPGO j'ai testé mes 2 appareils). Quant au One touch* il est bien au dessus des valeurs labo + 0,16 g/l à jeun, + 0,36 g/l après 1h, + 0,22 g/l après 2h. Je n'ai plus de bandelettes Contour*ts, ce n'est pas commercialisé en Suisse d'après ce que dit mon diabéto et les valeurs du One Touch sont vraiment très hautes. Je ne sais pas trop quoi faire ....
  7. Bonjour Angie je suis moi aussi nouvelle sur le forum. Et comme toi je suis angoissée sur cette grossesse. Je viens seulement de savoir que je fais du diabète gestationnel. La prise en main pour moi est folklorique. Des petits malaises tous les jours, malgrès les petites doses d'insulines que je prends. Cependant j'ai envie de relativiser un peu la situation. J'ai eu en tout 3 autres grossesses, dont l'une s'est mal passée. Je faisais du diabète sans le savoir, j'ai eu un mauvais suivi. J'ai mangé normalement sans faire attention, me suis pas privée de plaisir sucrés... Tous ces éléments conjugués ont donné ce résultat. Mais si j'avais eu au moins un bon suivi sur la grossesse elle-même on aurait évité le drame. J'ai eu ensuite une grossesse gémellaire, toujours du diabète gestationnel vu le super poids des bébés à seulement 34sa et 5j (+ de 3kg chacun au lieu des 2 kg habituels). Diabète non depisté... Beaux bébés, tout s'est bien passé... Aujourd'hui je sais que j'en fais, et je veux écarter tout risque. Ce n'est pas facile,mais je compte bien y arriver et j'irais au bout de cette grossesse ! Tout cela pour dire, toi tu sais que tu en fais. Tu te prends en mains, maintenant tu cherches comment ajuster tout cela, entre insuline et alimentation... Il te faut un peu de temps, mais pour moi cela ne veut pas dire que tu mets en danger immédiat ton bébé. J'ai l'impression que les malformations ou autre soucis ne viennent que si on a trop de sucre en continu toute la grossesse, que l'on fait pas du tout attention ... Je suis comme toi un peu perdue. Les soirs où je prends de l'insuline, le lendemain je dois manger plus que d'habitude, sinon malaise. Du coup, j'ai décidé de prendre qu'une fois sur deux et voir ce qui se passe... Le jour où j'en ai, je mange un peu plus de sucres lents aux repas et je réduis les jours où je ne suis pas sous insuline. Je sais c'est saugrenu, mais je cherche comment faire. Il te faut encore un peu de temps peut être pour trouver l'équilibre, mais ne te bouffe pas la vie, ton bébé va bien ! Bonne grossesse et ZEN.
  8. Merci Pauline et Flor Alors j'ai plusieurs impressions. D'abord, que je ne fais pas vraiment d'hypo, mais plutôt des chutes brutales de glycémie, c'est ce que je déduis de l'expérience du premier malaise que j'ai fait alors que j'étais qu'à 0.79. La soif c'est peut être trop de sucre, en tout cas j'ai très soif la nuit. Cette nuit j'ai un peu mangé vers 1h du matin (pain fromage et un peu de pâté, pas bien ! ) A 22h 4 unités d'insuline, ce matin 0.96 au niveau glycémie .... Bon je crois que c'est les débuts avec l'insuline. Tant que je n'ai pas trouvé l'équilibre, je vais passer par tous les états... mais bon on va y arriver. Je me sens un peu mal à l'aise de ne parler que de mon souci... Pour l'instant je découvre, encore merci de votre aide.
  9. bonjour encore une question, j'ai très mal à la tete, ext-ce possible que cela soit lié à l'insuline? Est-ce qu'on a plus soif que d'habitude? merci à vous et bonne journée
  10. Bonsoir Merci les filles pour vos messages de soutien, cela aide vraiment. Modidiabet, je ne t'avais pas reconnue. Contente que tu m'ai retrouvée. C'est vrai que j'étais sous le coup de l'émotion après le témoignage de Dawn. Mon homme aussi d'ailleurs quand je luiai expliqué qu'on n'était pas les seuls. Et puis j'ai eu le déclic pour l'insuline. Fini les tergiversations, jai commencé sérieusement mon traitement. J'ai commencé par 4 doses. Première journée glycémies nickel du réveil au soir. En fait j'étais toujours limite en dessous des valeurs admises,parfois un peu au-dessus. C'était la lutte. Là avec l'insuline c'est beaucoup plus facile d'être en-dessous des valeurs admises. En revanche, 2d jour, j'ai beaucoup bougé et porté les enfants, je pousse ma poussette double et fait tout à pied... du coup à 12h début de malaise en passant à table , vite j'ai avalé 2 bonbons au sucre de raisin (en tout 5 g de glucose). Cela a suffit. J'ai pensé à tous vos conseils, j'ai passé le truc sans panique. Ah oui précision quand même, j'avais pris une collation (pain et fromage) Et bizarrement le soir en me couchant, pourtant j'avais bien mangé, un espèce de petit malaise, je délirais un peu et me sentais toute chose. J'ai pris pareil 2 petits bonbons au sucre et c'est passé... Est-ce que c'est psychologique ?? commence à me poser des questions. ou avais-je trop "couru" toute la journée? Du coup hier j'ai diminué la dose (3 unités), mais aujourd'hui les glycémies du matin et du midi un peu au-dessus quand même ... (surtout que j'avais avalé du sucre hier soir) Ce soir je repasse à 4. Voilà pour les détails, désolée si j'en donne de trop. C'est compliqué de tenir un régime et de prendre de l'insuline en même temps. J'ai l'impression que je dois manger plus pour tenir le coup avec l'insuline. En même temps si je diminue la dose, cela remonte, je me déséquilibre à nouveau.
  11. Après 4 années je trouve enfin des réponses. Je suis émue. Quelle perte de temps. merci les filles, merci Dawn pour tes explications. Jamais je n'aurais pensé trouver une histoire similaire, même si je sais que cela existe. Ce soir je ne peux pas écrire plus. bonne nuit à vous
  12. Merci Dawn pour ton intervention. J'habite en Suisse alémanique et suis suivie à Berne. Je n'ai jamais eu de dépistage de glycémie haute ni pour ma seconde grossesse (je suis arrivée ici enceinte de 5 mois). J'ai échapé au test O`sullivan fait en France, ni pour les jumeaux. Pour ma seconde grossesse, j'ai perdu ma fille in utero à 40 SA, avec le recul je pense que je faisais du diabète, vu ma prise de poids. Son placenta était asphyxié, les artères bouchées. (Ischémie du placenta) Mais les médecins ont écarté la possibilité de diabète car elle pesait 3500 kg, mais mesurait quand même 52 cm! (mon premier 54 cm pour 3kg800). Je pense que ce n'est pas suffisant pour écarter la raison du diabète. Aujourd'hui les diabétos que j'ai vu me confirment la possibilité. Pour ma troisième grossesse avec les jumeaux, pas de dépistage. Les bébés étaient estimés à 2kg300 à 34 SA, 5 jours après perte des eaux et bébés arrivés à 3kg100 et 3kg120. Bon je pense que là il n'y a plus de doute. D'autant plus que je n'ai jamais entendu parlé d'un tel poids à 34 SA + 5j pour des jumeaux. Peut être pour des singletons, mais jujux??? Si vous connaissez quelqu'un sur ce site, je serais d'ailleurs contente d'échanger avec. (Ce poids existe pour des jumeaux bien sûr, mais à 38 ou 39 SA...) Voilà, perte de mon bébé et prématurité telles ont été les conséquences pour moi. Et encore une fois je suis la seule à avoir pensé à tout cela, à avoir fait le lien, à avoir demandé un dépistage assez tôt dans la grossesse. Mon gynécologue obstétricien qui me suit et très compétent pour les échographies, toutes les femmes sont envoyées chez lui lorsqu'elles ont un pb. Je me suis moi-même rendue chez lui pour un second avis sur la perte de Lisa. Mais entre praticiens ils se protègent, il est resté sur la version donnée par l'hôpital (pas d'explications). Et pour les jujux, lorsqu'il avait fait la dernière écho (à 34 SA), il avait trouvé des mesures pas croyables, il s'est arrangé pour que cela tombe sur le nombre de semaines en cours, il suffit de réduire avec la souris... Bref) Voilà, je vide un peu mon sac, désolée pour ce post fleuve, mais tout cela me laisse une grosse boule dans la gorge. Je ne laisse pas tomber, et je trouverais bien comment me soigner. Je suis prise dans une situation contradictoire, où j'ai déjà fais le tour des gynéco de ma petite ville, entre ceux de l'hôpital (rapport pas naturels depuis la perte) et quelque uns en ville pas super top, ben je préfère pour l'instant aller chez vieux gygy super équipé et à jour dans ses connaissances. MAis je garde ma vigilance et essaye de naviguer comme je peux. Hier soir j'ai pris 30g de pain avec fromage à 22h. Ce matin glycémie pile poil à 0,92 g/l. Encore quelques jours et je vois pour l'insuline. (de toute façon je ne pense pas y échapper, je ne suis qu'à la fin du 1er trimestre). Merci de m'avoir lue. Bonne journée
  13. merci beaucoup pour toutes vos précisons les filles ! Et pour vos message d'accueil. Je comprends beaucoup mieux ce qui a pu se passer. Pour tout vous dire, je n'ai pas repris d'insuline depuis ce premier essai. J'ai une glycémie "deréglée" et j'essaye de rattraper mes taux d'avant le malaise. J'étais toujours à la limite des taux accéptables avant les repas et 2h après en faisant attention à ce que je mange. Maintenant c'est un peu plus olé olé. Je rattrape tout cela et puis je vois. De plus gygy me propose de prendre un peu de pain complet avec protéines vers 22h pour éviter que le foie libère du sucre durant la nuit. (à la place de la prise d'insuline). Je l'ai fait une fois, le matin à jeun j'étais à 0,89. Pas mal... Mais avant de le refaire, je me restabilise en journée. Autrement gygy pense que je devrais passer à l'insuline que si bébé grossi trop... Mais je verrais bien par moi-même. Pour l'endocrino j'ai rdv dans une 10aine de jours... Va falloir concilier tout ce petit monde. merci encore pour vos explications !
  14. merci beaucoup pour tes réponses crumble. Je vais m'inscrire dans la section diabète gestationnel. Bonne journée !
  15. ok mais je ne connais pas mon type. Ici on m'a dit qu'il ne faut pas etre en dessous de 4 mmol. (j'étais à 4,3) Et pour le resucrage j'etais en panique totale. Je n'ai pas été bien briffée. Le malaise est intervenu après une marche plutôt sportive avec la poussette double et les petits de 2ans et demi dedans. J'avais mangé 2 tartines beurre et un café au lait vers 8h. Pas de collation. tu penses que ce n'était pas une hypo?
×
×
  • Create New...