Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

 La boutique de l'association est pour le moment indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

chatbiscotte

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    5,855
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by chatbiscotte

  1. aha, ça me fait rire, mon fils est allergique aux courgettes ! (bon c'est moins compliqué à gérer que le gluten et les laitages)
  2. Aller passer l'après-midi au temple boudhiste de Lerab Ling près de Lodève, et tomber sur...........Fredette ! réaliser qu'on ne s'est pas vu en vrai depuis le stage IF en ....2009, que nos vies sont bien semblables sous pleins d'aspect, et se remémorer le début de toute cette histoire avec nos grossesses en 2006! c'était la séquence émotion
  3. moi non je ne pratique pas. mes basaux se sont beaucoup simplifiés (je suis passée de 6-7 tranches entre 0,35 et 0,85 à 4 tranches entre 0,4 et 0,6) et je joue avec le basal temporaire en cas d'activité physique. En fait je dirais que tout dépend des causes des variations glycémiques entre la semaine et le week-end. Si c'est une question de régime alimentaire ou d'activité physique, les différences we et semaine devraient en principe se tasser. (l'activité physique joue beaucoup beaucoup moins sur mes glycémies pendant et après le sport, mais ça joue quand même un peu hein ? normal, pendant l'activité tu marches principalement aux lipides) Par contre si les différences semaine/we sont un effet du stress la semaine, pas sûre que ça joue tant que ça. Veve qui est prof et qui a repris les cours a des hypers pendant les cours.
  4. trop bon, le post se transforme en post de cuisine ! la soupe poivron rouge/chorizo était un délice ! la panna cota c'est bien aussi j'en ai beaucoup fait cet été
  5. En principe le matin c'est oeufs brouillés, salade ou crudité (ou pas d'ailleurs), et éventuellement un peu de fromage. Ce matin j'ai voulu changer, j'ai fait ça : http://thebigapplemama.com/2016/01/no-carb-pancakes.html j'ai trouvé bon, et que ça changeait, en plus de rester facile. mon fils en a mangé une, il m'a dit : mais maman, c'est une omelette....(ben oui) De temps en temps je fais ça : http://regimeketo.com/mug-cakes-au-beurre-de-cacahouetes-et-chocolat/ ou ça : https://lchfaparis.wordpress.com/2015/10/31/cookies-a-la-noisette-gouter-ou-petit-dejeuner/ un peu plus élaboré, mais toujours rapide. Tout ça pour dire que j'ai peu à peu laissé tomber l'idée du pain low carb (il faut beaucoup d'ingrédients, un peu bizarres, et les quelques essais n'ont pas été super fameux. ) et franchement ça ne me manque pas tant que ça. j'ai fais des crakers assez bon l'autre fois : https://www.nu3.fr/blog/idees-recettes-low-carb/ A midi et le soir c'est une viande ou un poisson (plus exceptionnellement des oeufs ou charcuterie) avec crudités ou légumes ou soupe (en choisissant légumes pas trop glucidiques, en cas de légumes plus glucidiques j'en mange moins, en cas de mélange de légumes je fais un peu le tri pour ne pas manger trop de carottes, etc....) et auquel j'ajoute des lipides sous différentes formes, et fromage (ou de temps en temps fromage blanc le plus gras possible, pas évident à trouver, avec quelques fruits rouges, ou cet été une tranchette de melon ou pasteque.) Tout ça pour dire qu'il y a pleins de ressources sur le net. (attention low carb ne veut pas dire sans glucides, certains sont plus libéraux que d'autres, des fois en vérifiant avec myfitnespal on s'aperçoit qu'il faut pas abuser sur le produit fini si on veut vraiment limiter les glucides. Ce soir je fais soupe de poivrons rouge/chorizo, et sauté de boeuf à la noix de coco (je cuisine un peu plus le we, et je vais au marché) et je congèle des parts supplémentaires. dans les cours de médecine tu trouves plein de trucs sur l'acidocétose. tape sur google. Pour le lait ça fait bien longtemps que je ne consomme plus de lait ou de yaourt au quotidien, par contre j'avoue que j'ai largement augmenté ma quantité de fromage/crème/mascarpone. d'ailleurs je vais essayer de réduire car ça me fait souvent trop de protéines (mais c'est bon, et c'est un snack agréable en cas de coup de mou), En snack j'évite d'acheter trop d'oléagineux, beaucoup sont assez glucidiques (comme les noix de cajou), mais c'est surtout que je ne sais pas m'arrêter à 3ou 4 ! d'où les abus de fromage...
  6. contrôle +++++, et surtout prend en compte que plus la dose est grosse, plus ça dure longtemps, et garde du sucre à disposition. Et du coup tu as aussi fait ta lantus ???
  7. En ce qui me concerne il est beaucoup plus facile d'arrêter tous les glucides que d'être raisonnable dans la quantité. me contenter de 50 ou 100 g de pâtes franchement j'y arrive pas. manger un bonbon un chocolat et un seul, très difficile pour moi. il y a un phénomène d'accoutumance, donc effectivement on se désintoxique, de plus les sensations de frustation, de faim intense, etc sont fortement liées aux variations glycémiques. depuis que ma glycémie est plate (parfois ça monte ou descend un peu quand même hein ! mais je n'ai plus jamais les deux flèches rouges vers le haut ou le bas, parfois la flêche verte c'est tout) je n'ai plus de fringale, même si je saute un repas. Merci pour ton témoignage @nanou4 le tout c'est que chacun y trouve son interêt. tu n'es peut être pas en cétose tout le temps, mais après tout on s'en fout, vu ce que tu décris, tu fonctionnes quand même sur les lipides, le principal c'est les glycémies, et la baisse du nombre d'hypo non ?
  8. c'est pour ça qu'il ne faut le faire que lorsqu'on est sûrs :-) mais je trouve bien qu'on on en ait aujourd'hui la possibilité, notamment quand les soucis de santé font qu'une nouvelle grossesse serait problématique.
  9. Ton homme est en or, je peux concevoir que ce soit psychologiquement compliqué comme décision pour un homme. mais je trouve tellement illogique d'assener qu'on ne veut plus d'enfant et refuser cette intervention. (on est tous pleins de paradoxes, même les filles hein ?) Pour l'instant j'ai une contraception qui me convient bien DIU hormonal, mais si ça se passait moins bien ce serait ligature. (je l'avais demandé avant de passer au diu, et mon gynéco préférait que j'attende les 40 ans ou 2ème enfant, maintenant c'est fait (pour les 40 ans !)
  10. hello Pounine et Katz, alors moi je n'ai pas une grande famille, mais finalement ça doit être un peu pareil (enfin chapeau aux cuisinières des familles nombreuses !). Je ne peux pas imposer à Jules de manger GRIT, car cela ne se conçoit pas une semaine sur deux (et il mange à la cantine le midi), et en plus je n'ai pas envie qu'on me le reproche, même si je pense que cela serait mieux que ce qu'on lui sert à la cantine. Donc en général le soir je fais deux accompagnements avec une viande ou un poisson (le même pour nous deux) moi légume ou crudité, et lui féculent (et il doit aussi manger un peu des légumes !). par exemple ce soir, revenu des gésiers confits dans la poêle, moi sur ma salade composée, et lui sur ses pâtes. plutôt simple non ? Quand c'est salade composée, au lieu de tout mélanger je fais plutôt genre buffet, comme ça chacun gère comme il veut. Par contre, il s'est parfaitement adapté au petit déj low carb (du coup oeufs brouillés pour deux, moi je rajoute en général des légumes ou crudités ), il rajoute juste du ketchup, et tient beaucoup mieux jusqu'au déjeuner que quand il est chez son père avec un petit déj high carb. Franchement je fais très simple la semaine, mais par contre, le moins industriel possible (et ça je sais que c'est bon pour nous deux). de toute façon, il n'est pas spécialement sucré, et il n'a pas un gros appétit, donc en général pas de dessert, il n'en réclame pas. je lui achète de temps en temps de la junk food (genre biscuits industriels, tucs, ou coco colo, ou je lui fait du pop corn) mais de moins en moins. mais je ne l’empêche pas de s'acheter des bonbecs ou de boire du cola comme ses copains. je n'achète plus de pain sauf exception. il plaisante beaucoup sur mes nouvelles manies mais comme tout ce que je cuisine est plutôt gouteux, il est plutôt content. par contre il a bien compris que les féculents c'était pas obligatoire pour survivre ou pour le cerveau. je dis pas que c'est pas possible, certains font un cheat meal dans la semaine, ou des période de rebonds glucidiques (ceux qui cherchent la perte de poids disent parfois que ça les aident à passer un pallier ???) Si tu veux rester en cétose c'est pas conseillé (pour certains, il faut plusieurs jours pour y retourner). Moi ça me tente pas du tout rien que de penser que ça va être de nouveau le yoyo, en plus, c'est bien connu, le sucre appelle le sucre donc quand on en mange plus on se desintoxique, je trouve que c'est beaucoup plus facile de ne pas en manger du tout que d'être raisonnable. Par contre, dans le cadre du sport, je commence à étudier l'éventualité de prendre un peu de glucide avant/pendant le fractionné et/ou les courses (histoire d'essayer d'utiliser les deux filières glucidiques et lipidiques ???) pour l'instant je fais tout à l'eau.
  11. ok, il faudrait que j'essaye alors ! note, que j'ai vu sur typeonegrit qu'il y avait des bieres avec beaucoup moins de glucides...à explorer !
  12. bravo pour ton hb ! Pour la Bretagne je peux comprendre :-) . Mais curieusement, depuis que j'ai commencé donc presque 4 moi je n'ai pas fait d'écart glucidique (sauf 1 ou 2 gorgées de biere au verre de mon chéri) (par contre il m'arrive de me lâcher franchement sur les fatbombs, ou autres gourmandises protéiques, et si pour les secondes il y a un rappel à l'ordre glycémique, rien à voir avec les lâchages glucidiques d'autrefois.), je tiens trop à ma tranquillité.
  13. je l'ai déjà fait. (moi même c'est pas terrible) enfin j'ai injecté la moitié (ce qui a parfaitement marché). mais attention le glucacon provoque des nausées (haha)
  14. j'ai du faire l'année dernière en plus des trucs habituels : ECG et urines des 24h (la loose !)
  15. Hello, la banque qui va te proposer un prêt va te proposer de souscrire à leur assurance groupe (c'est une assurance souscrite par la banque pour tous ses clients). Le conseiller bancaire a un interêt financier à te vendre cette assurance ! donc ils peuvent être un peu insistant voir t'expliquer que cest obligatoire), tu peux toujours essayer, mais en général ils n'assurent pas les diabétiques ou contre surprime et/ou exclusion. (moi ils m'assuraient en payant 2x le prix et je n'étais assuré que contre le décès pas l'invalidité). Tu as le choix de de ton assurance ! (tu as même 1 an pour changer après coup si tu trouve moins cher) donc tu trouve une banque et en même temps tu montes un dossier d'assurance auprès d'allianz. (dossier médical à constituer va voir sur le site ça dépend du montant emprunté, de l'âge etc...) Tu peux les appeler. Et si tu achète avec quelqu'un soit vous êtes assurés tous les deux à 100%, soit 50% chacun, soit un seul est assuré, ou 70%-30%, ou 70%-70%etc... . il peut y avoir deux assurances différentes. en général la banque demande au moins 50% chacun, ou 1 seul à 100% si c'est lui qui a le gros des revenus. si tu veux qu'en cas de décès de l'un le prêt soit entièrement remboursé il faut prendre 100% chacun.
  16. Pas de sensation de guérison chez moi. je suis presque sûre de n'avoir aucune sécretion résiduelle (bien que je n'ai pas d'analyse dans un sens ou dans l'autre) et que je suis dépendante à l'insuline pour toujours. maintenant je sais que je peux atteindre la normoglycémie (la plupart du temps en tout cas), sans hypo, sans yoyo, sans grossir.
  17. Je me suis mal exprimée et je m'en excuse. Je ne veux absolument pas laisser espérer de miracle. Cela dit, le témoignage de Arnaud (et il y en a d'autres, qui maintiennent une lune de miel plusieurs mois/années, grâce à un régime LC), fait quand même réfléchir. On est d'accord, Il n'y a lune de miel que parce qu'il y a eu insulinothérapie. et rien ne dit combien de temps elle durera. Je retiens surtout ça. Je suis intimement convaincue qu'un régime pauvre, voire très pauvre en glucides (et donc en insuline), avec une normoglycémie, permet mieux de conserver une insulinosécretion résiduelle, qu'un régime riche en glucides. Bonne journée @Françoise.
  18. Pour le dosage des peptides C, une fois qu'il a est à zéro, ça ne sert plus à rien de le faire. Le problème c'est que les doses massives d'insuline que l'on s'injecte depuis des années ont probablement détruit le peu de cellules bétas qui nous restaient. dommage. mais pour moi le LC garde tout son intérêt. Je ne comprends pas trop ce que ça changerais pour toi d'avoir encore des cellules bétas ou non ? tu te donnes donc 1 an ! !
  19. http://diabete-infos.fr/temoignage-regime-low-carb-diabete/ Ci-joint le témoignage d'Arnaud, que j'ai rencontré à Paris cet été. Il a eu la chance de se voir conseiller le régime LC alors qu'il débutait sa lune de miel. Ainsi, il peut espérer prolonger celle-ci INDEFINIMENT ! (le Dr Bernstein explique que plusieurs de ses patients ont réussi à garder une sécrétion suffisante d'insuline pour ne pas avoir à se piquer plusieurs années, en ayant un régime LC strict.) - donc pas d'insuline, pas d'hypo, pas d'hyper, une homéostasie complètement préservée. le rêve non ?
  20. effort violent (pour les muscles-et/ou le coeur) ? stress ? pas d'échauffement ? dans ces trois situations je peux monter très vite (en principe ça finit par redescendre sans bolus) ! (effet des catécholamines) Je te conseille : -pas de bolus en cours (donc pas d'injection de rapide dans les 2-3 heures avant) -vérifier sa glycémie avant et éventuellement (petite) collation pour être en zone de confort (disons entre 1,2 et 1,8 g/l ?) -éventuellement baisser la rapide après (car effets du sport peuvent continuer dans la nuit) et se controler avant le coucher. Je suppose que tu n'es pas sous pompe donc tu ne peux pas baisser ta basale, tu ne peux ajuster qu'avec du sucre.
  21. Hello, effectivement j'ai changé mes basaux (je les ai diminué, mais surtout simplifiés), je pense qu'il y a plusieurs phénomènes : -perte de poids et augmentation du métabolisme de base avec le sport (si tu as plus de muscle ton corps brûle plus d'énergie, sans sport, c'est particulièrement vrai pour la muscu , crossfit ou autre) -quoiqu'on en dise, même si on est un pro de l'ITF on compense souvent une partie de la nourriture avec la basale (car effet de la nourriture va souvent au dela de la durée d'action du bolus, surtout si glucides + gras = effet gras, du coup si tu manges moins gras moins d'effet gras, digestion plus rapide, = il faudra baisser la basale qui compensait, fin d'après midi, ou milieu de nuit) -curieusement, en arrêtant les glucides, j'ai un phénomène de l'aube beaucoup moins prononcé, même si j'ai du mal à l'expliquer (je pense que c'est du au fait que j'ai un peu moins de glycogène dans le foie et les muscles, et que mon corps "relargue" moins facilement le glycogène, du coup moins d'effet hyperglycémiant des hormones du réveil. et du coup j'ai baissé ma basale de fin de nuit. Tout ça n'est pas très scientifique, mais basé sur mon expérience mais ça me semble faire sens.
  22. ! ! on va dire que mon gynéco était en avance sur son temps.
  23. Je dirais que c'est mathématique, mais qu'il est compliqué de prendre en compte tous les paramètres. d'autant que pour les adeptes des produits manufacturés, les indications de proportions de macronutriments ont une marge d'erreur non négligeable.
  24. je parle des deux phénomenes : -La quantité d'insuline qui n'est pas proportionnelle à la quantité de glucide (pour rester à 1g de glycémie). -Et la quantité d'insuline pour faire baisser la glycémie. si j'ai 2 g de glycémie, il me faudra 2 ui pour arriver à 1g de glycémie. (donc 1 ui pour baisser de 0,5), Si j'ai 3 g, il me faudra plus de 4 unités (donc le ratio 1 ui pour baisser de 0,5 g n'est plus bon) A ça il faut rajouter que plus on injecte d'insuline en même temps, plus l'insuline agit longtemps. pour simplifier. Après, peut être que je me trompe.
  25. je pense qu'il y a effectivement de ça, mais que ça va plus loin que ça, et que le ratio n'est effectivement pas le même entre une petite quantité et une grosse quantité. Donc l'IF pour moi c'est bien si tu manges toujours pareil. CQFD. (bon j'exagère un peu...mais c'est un peu de la provoc)
×
×
  • Create New...