Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

Martine74

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    266
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Martine74

  1. Moi aussi je ne suis pas passée sous pompe pour un projet BB, cela faisait 1 an que j'étais diabétique quand j'ai pris la décision de passer à la pompe (merci les filles du forum c'est en vous lisant et en découvrant que vous reviviez grâce à la pompe que j'ai passé le pas). J'avais des hypoglycémie tous les matins vers 11h et lorsque je faisais du sport. Depuis que je suis sous pompe, je n'ai plus d'hypos le matin. Pour le sport je suis encore en réglage. Je randonne sans pompe donc avec 0 insuline et pour l'instant cela se passe bien (je dois encore être en lune de miel selon ma diabéto car je ne pourrai pas faire 7 heures de rando sans baisse de forme si je n'étais pas en lune de miel). Avec le stylos je n'avais pas cette flexibilité. Cela fait environ 5 mois que je suis sous pompe. Jusqu'à présent je dormais avec ma pompe accrochée à mon pyj et j'ai découvert il y a peu de temps qu'il est plus confortable de la laisser dans le lit, je ne la sens plus alors qu'avant oui. Je vais régulièrement à la piscine et cela se passe nickel avec le cathé (pompe au vestiaire). Côté discrétion, j'ai une medtronic 640G. Avant au réfectoire je me piquais avec mon stylos et ce n'était pas discret avec la télécommande je fais mes bolus discrètement maintenant. Je me sens moins malade car j'ai mes débits qui sont adaptés alors qu'avant avec mes fréquentes hypo tous les matins j'appréhendais la fin de matinée et j'avais cela en tête toute la matinée. Avec la pompe tu es maître de tes réglages tu peux les affiner alors qu'avec le stylos, tu ne peux pas. Et si tu fais une erreur, débit basale temp ou arrêt pompe et tu limites les dégâts. Pour mon cas, la pompe a améliorer mon quotidien.
  2. Une maladie est du domaine du privé. Personne ne peut te reprocher de ne pas en avoir parlé avant. Il y a plein de bonnes raisons pour ne pas parler de nos problèmes de santé à nos collègues de boulot. Il ne faut pas "culpabiliser" de ne pas leur en avoir parler plus tôt. C'est à toi de trouver le moment qui te semble opportun pour en parler.
  3. Mon repas de midi d'hier n'étant pas constitué de glucides (steak haché et haricot vert), j'ai noté mes glycémies toutes les heures et j'ai constaté que ma glycémie a monté jusqu'à 1.43 (glycémie de départ 0.92). Dois-je modifié ma basale dans le créneau où ma glycémie a monté ou est-ce l'effet des protéines du steak. @cececaramel Je suis tombée sur un document hier qui indique que l'on peut manger : petit déjeuner : fromage/oeuf/jambon/thé ou café sans sucre déjeuner : salade + poisson/fromage/jambon/oeuf boisson sans sucre dîner : salade+ poisson/fromage/jambon/oeuf + boisson A l’hôpital où j'ai fait mon jeune glucidique le repas était composé de jambon blanc/haricot vert et une portion de fromage et la matin fromage et yaourt. A confirmer avec ton endocrino
  4. Je pense que mes hypos sont dues à un surdosage. Ma glycémie fait le yoyo : période basse puis période haute. Après une période haute, j'ai conservé mes réglages sauf que mes besoins sont descendus et j'ai surestimé mon repas. Je vérifie toujours mes hypo FSL avec une glycémie capillaire. J'aime beaucoup le FSL mais je ne lui fait pas confiance les yeux fermés. En revanche je fais assez confiance à ces courbes de tendance et se sont-elles qui ml'ont fait paniquer et me sur-sucrer. L'apprentissage du diabète et vu ce que j'ai pu lire sur le forum on apprend tous les jours même après de nombreuses années de diabète. Dernière hypothèse mon pancréas qui joue des siennes et qui n'est pas encore out (lune de miel qui s'éternise)
  5. éviter le ventre et commencer par le bras. Je sais que chez certaine sur le ventre cela fonctionne mais la seule fois où j'ai essayé il n'a pas fonctionné alors par prudence il vaut mieux rester dans la zone conceillée même si cela est moins discret.
  6. Je ne sais pas si cette question a déjà été posé alors je laisse les expertes du forum rediriger si besoin. J'ai eu la désagréable expérience cette semaine (2 fois) d'avoir une hypoglycémie 1 heure après le repas alors que mon insuline est en plein action. J'ai à chaque fois suivi le protocole et me suis resucrée (15g de glucides) , j'ai arrêté ma pompe et j'ai scruté avec attention mon freestyle pour m'assurer de l'efficacité du sucrage. Après avoir constaté un arrêt bref de la descente de ma glycémie, celle-ci est repartie vers la baisse. Voyant que mon premier resucrage n'a pas bien fonctionné je me suis resucrée et resucrée au point que j'ai passé la nuit en hyper à 2.56 et le réveil a été douloureux : pas en forme, douleur aux articulations ... Comment gère-t-on une hypoglycémie alors qu'il nous reste encore plein d'insuline active? Doit-on prendre 15g par 15g touts les 1/4 heures et arrêter lorsque la glycémie remonte? J'espère ne pas revivre ce genre d'épisode mais au cas où j'aimerai être mieux préparé si je surestime encore une fois mes bolus.
  7. J'ai constaté avec l'application que régulièrement elle bug. J'ai des périodes que ne sont pas enregistrées alors que je suis certaine d'avoir scanné plusieurs fois avec le téléphone. Hier j'ai tout de même un trou de 21 heures sur mon téléphone alors qu'avec le lecteur 0 trou d'enregistrement. Il est donc fort conseillé de ne pas arrêter d'utiliser le lecteur même si on a l'application sur le téléphone.
  8. Avec les élections présidentielles j'ai l'impression que personne va prendre la décision et qu'ils vont laisser la question à l'équipe suivante..... Quand je vois le temps que cela prends pour rembourser ces capteurs (qui font faire des économies à la sécu en ce moment car beaucoup moins de capillaires....) je me dis que l'accès au pancréas artificiel pour tout le monde ne se fera pas avant de très longues années.
  9. Je suis sur le sujet en ce moment, j'ai essayé de passer par une assurance standard. Allianz sans Euroditas. Il m'assure pour tout (ITT et IPP) sauf à l'exeption de tout ce qui touche au diabète.Vu que cette maladie détruit tout on peut dire qu'il n'assure pour l'instant pas grand chose. Avec bien sûre une majoration de la prime alors qu'il n'assure finalement pas grand chose. J'ai consulté meilleurs taux pour rechercher une assurance et selon eux les assurances essayeront par tous les moyens de ne pas payer si'il nous arrive quelque chose et même si ce n'est pas en lien direct avec ta maladie. Exemple pour un accident de voiture, ils pourront dire que c'est une hypo qui est à l'origine de l'accident et hop pas de remboursement. J'ai l'impression que les diabétiques n'ont pas vraiment le choix pour s'assurer et qu'il n'y a que Euroditas. Je suis en attente d'une autre assurance. Si j'ai un résultat intéressant je vous donnerai le tuyau mais je n'ai pas grand espoir.
  10. Merci Fanny pour nous avoir représenté et réconforté le petit Hadrien. Mes pensées vont pour sa famille et ses amies.
  11. Je viens d'apprendre la nouvelle, je n'ai pas eu la chance de rencontrer Crumble, je n'ai pas eu le temps de la connaitre mais j'ai apprécié son soutien et sa présence sur ce forum. Tu vas nous manquer Caroline. Merci Fanny
  12. Petite question : si dans un repas on ne mange pas de glucides mais que des protéines si j'ai bien compris il se produit la néoglucogenèse qui peut faire monter la glycémie tardivement, comment gère-t-on le bolus d'insuline rapide du repas qui a une durée d'action de 3h et qui ne sera plus efficace lorsque le sucre de la néo.... arrivera dans le sang?
  13. J'ai le même phénomène. J'ai constaté que suivant les lots je n'ai pas la même précision. En ce moment j'ai eu le même écart que toi Fil. Cet AM il m'a indiqué que j'étais en hypo 50 alors que le capillaire indiquait 90. En ce moment je suis sur le lot / 160818U. Malgré les frais de port j'évite de commander trop de capteurs par commande, j'évite ainsi d'utiliser un lot moins bon pendant une longue période. Ce n'est pour l'instant qu'un simple constat. Je n'ai pas assez de recul pour vérifier la fluctuation de la précision en fonction des lots. La dernière livraison que j'ai eu (3 derniers capteurs, même lot) est moins précise que les précédentes. J'attends la prochaine pour continuer mon observation.
  14. Je ranime ce post car j'ai fréquemment des bulles dans la tubulure. Mon insuline est à température ambiante une fois que le flacon est entamé. Je suis les précau indiqués par mon prestataire : j'aspire de l'air dans mon réservoir que je réinjecte dans le flacon d'insuline. Une fois que l'insuline est rentrée dans le réservoir, je tapote ce dernier afin de faire sortir les grosses bulles d'air. J'ai constaté lorsque je tapote le réservoir que des minuscules bulles d'air remontées à la surface. J'ai beau continué à taper, il y a toujours plein de petites bulles qui remontent. Est-ce le fait de tapoter qui crée des bulles ou est-ce les bulles présentent dans l'insuline qui s'échappent?
  15. Caro en ce moment j'ai des méga pics (2.5) après le repas et la PP est correct 1.6. J'ai changé de place mon cathé (bras au lieu de ventre). Je ne sais pas si cela peut expliquer donc ce soir retour au ventre. Je vais tester.
  16. Bonjour Vanessa, Bienvenue et bon courage. La réaction de ton médecin du travail est anormale. C'est triste de voir que des médecins ont encore des idées reçues sur le sujet. Au niveau de l'association, peuvent-ils t'aider? J'ai trouvé ces infos, tu les as peut être déjà vu Que se passe t-il si le médecin du travail juge un diabétique inapte du fait de son état de santé ? En dehors des emplois légalement interdits (exemple: chauffeur poids lourds pour les diabétiques insulino-dependants), une décision d’inaptitude est parfois inévitable pour des postes de travail comme certains postes de sécurité. L’inaptitude ne peut être alors constatée par le médecin qu’après une étude de poste et des conditions de travail dans l’entreprise et deux examens médicaux espaces de deux semaines (sauf dans le cas ou le maintien du salarie à son poste entraîne un danger immédiat pour lui même ou des tiers). Différentes situations peuvent alors se présenter: Si l’employeur conteste l’appréciation sur l’état du salarie ou les mesures de reclassement proposées par le médecin du travail, la décision appartient a l’inspection du travail après avis du médecin inspecteur du travail. Si ce dernier se prononce en faveur du médecin du travail, l’employeur est tenu de prendre en considération cet avis. Si aucun accord n’est possible et que l’employeur licencie le salarie, celui-ci peut saisir le tribunal des Prud’hommes s’il estime ce licenciement abusif. En l’absence de désaccord de l’employeur, si malgré tout aucun aménagement n’est possible au sein de l’entreprise, le licenciement pour inaptitude au poste de travail devient inévitable. Des indemnités de licenciement seront payées au salarié. Si un reclassement professionnel est possible au sein de l’entreprise, l’employeur peut parfois proposer un poste moins qualifié avec une baisse de salaire. Si ce reclassement est refusé par le salarié, il y aura rupture de contrat de travail de son fait. Les diabétiques peuvent faire de la plongée alors pourquoi ils ne pourraient pas travaillé la nuit.
  17. reprise de l'aquagym ce soir, arrêt de la pompe avant de rentrer dans l'eau démarrage à 1.64, fin à 0.88 j'ai du boire l'eau sucrée que j'avais préparé sur la route du retour pour éviter l'hypo. Ca fait du bien de reprendre le sport même si je n'ai pas encore retrouvé la pèche que j'avais avant (j'espère la retrouver un jour). Elodie c'est génial de se donner un objectif, l'année prochaine tu nous annonceras peut être que tu participeras à une course plus longue
  18. Hier salade verte composé (tomate olives) + 2 petites parts de flammekuche (reste du week end). Glycémies après repas parfaite à 1.28 mais 3h après le repas ma glycémie est montée à 2.4. Je ne comprends plus rien. Je vais arrêter les flam pour un moment.
  19. Merci les filles. Katz je me suis justement demandé si le manque de légume dans mon repas n'est pas à l'origine de ma belle hyper
  20. Flammekuche et vin blanc alsacien 3g depuis 1h30 et ça ne descend pas
  21. Qu'est-ce qu'une bombe glucidique? l'aliment qui nous donne une mauvaise glycémie postprandial ou celui qui donne une bonne glycémie pp mais qui entre à fait une montée en flèche et une descente en flèche. Ce week-end brioche au fruit confit: post prandial 1.18 mais entre pic à 2.5 et sensation de malaise toute la matinée.
×
×
  • Create New...