Jump to content

Tata Zette

Member
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

28 Neutral

About Tata Zette

  • Rank
    Newbie Member
  • Birthday 09/23/1979

Contact Methods

  • Facebook
    Tata Zette

Profile Information

  • Diabet's type
    Type 1
  • Gender
    Femme
  • Location
    La Flèche

Recent Profile Visitors

452 profile views
  1. Merci Françoise pour votre réponse Effectivement, la protéinurie augmente avec la grossesse, je pense que pour moi c'est ce qu'il se passe. Le problème c'est que oui, j'ai bien des dosages de microalbuminurie avant grossesse mais sur échantillon et non sur 24 heures du coup je n'ai pas de valeur de référence... Oui ma tension est correcte au repos, limite même un peu en dessous mais mon rythme cardiaque lui, il s'emballe et ça me fatigue beaucoup... C'est bien du Labetolol que j'ai en ce moment mais franchement, cela ne me convient pas. Je verrai ce qu'ils me diront demain par rapport à ça... Oui je suis bien surveillée, je ne m'inquiète pas pour ça, je m'inquiète juste pour tout le reste Tout l'heure, j'ai reçu un appel du médecin qui me fait mes échographies. La dernière fois, elle m'a demandé si je voulais faire le dépistage pour la trisomie 21 ce que j'ai accepté de suite. Elle m'a expliqué que vu mon âge, je risquais d'être dans la catégorie "intermédiaire" mais cela ne veut pas dire que le bébé est trisomique !! Du coup je dois refaire une prise de sang (c'est le protocole) et là ils vont chercher dans mon sang l'ADN du bébé et voir si il y a un signe de trisomie dans son ADN... Bon, j'essaye de ne pas trop y penser ni m'inquiéter pour ça mais bon... encore un soucis de plus... Je commence mon 4e mois bientôt et je sens que mon moral va être mis à rude épreuve dans les mois à venir... Mon conjoint n'est pas très dispo pour moi avec son travail et vu ce qu'il s'est passé avec les triplés, il reste méfiant. Quand je lui fais part de mes angoisses, il me dit que je me prends la tête pour rien et que tout va bien se passer alors ça m'énerve encore plus Chloé voit bien que je suis inquiète alors j'essaye de prendre sur moi mais ce n'est pas simple... Je passe mes journées toute seule, je ne parle à personne alors je rumine tout ça dans ma tête... Achevez-moi !!!
  2. Bonsoir à toutes , Désolée de ma réponse tardive mais je suis très fatiguée en ce moment... envie de ne rien faire et pas le moral... Déjà, je vois que je ne suis pas la seule diabétique à être enceinte, c'est rassurant ^^ Le gynécologue que j'ai vu la semaine dernière m'a expliqué en fait les risques d'un accouchement par voie basse mais aussi ceux liés à une césarienne... Je pense que ces risques sont les mêmes pour toute femme enceinte mais c'est vrai que vu mes antécédents, il était obligé de m'en informer... J'étais suivie à Tours pour ma grossesse pour les triplés mais pour des questions de temps de trajet (plus d'une heure de route) et aussi pour des raisons psychologiques, on a préféré changer de structure et j'ai tout transféré à Angers qui a aussi une maternité de niveau 3 avec une réa néo-nat... J'ai donc rencontré une nouvelle équipe : gynéco (chef de service spécialisé dans les grossesse pathologiques, une nouvelle diabéto aussi qui m'a aidé avec pas mal de conseils pour équilibrer au mieux mon diabète car je faisais pas mal d'hypoglycémies. Ma dernière Hb1ac date de lundi : 7.4%. C'est plutôt pas mal pour moi qui suis diabétique depuis 30 ans... Le soucis que j'ai depuis quelques temps est ma tension. J'étais traitée avec un bétabloquant avant ma grossesse car rythme cardiaque élevé qui faisait monter ma tension. Quand j'ai vu le nouveau gynéco à Angers, il m'a changé mon béta bloquant pour la tension car celui que j'avais pouvais engendrer un retard de croissance sur le bébé. J'ai commencé à le prendre vendredi dernier et le week-end dernier a été très dure car j'étais tachycarde mais tension normale... Lundi dernier je suis donc allée aux urgences maternité à Angers car ce nouveau béta bloquant ne me convient pas. Le médecin des urgences a contacté le gynéco qui a prescrit le nouveau béta bloquant pour savoir quelle conduite à tenir. Il a donc baissé les doses du traitement, je suis donc passée de 1/2 matin et 1/2 le soir à 1/4 le matin et 1/4 le soir. Je retourne demain aux urgences pour faire le point avec eux, voir si c'est mieux sauf qu'il n'y a pas de changement depuis lundi, tension correcte mais toujours rapide au niveau cardiaque. Je suis entre 10 et 110 bpm... Je suis donc très fatiguée et assez essoufflée à l'effort... Il m'a aussi prescrit une recherche des protéines dans les urines sur 24h. Je viens d'avoir les résultats : 0,14g/l soit 0.31g/24h et la norme est <0.14. Je commence vraiment a être inquiète car je ne sais pas du tout à quoi m'attendre... Est-ce que vous aussi vous avez fait de la tension pendant votre grossesse ? Aviez-vous des protéines dans les urines ? Je ne sais plus du tout quoi penser... Je verrai bien ce qu'ils vont me dire demain mais je reste très inquiète... Lundi aux urgences, ils m'ont fait une petit échographie histoire de voir si bébé allait bien, il bouge, bonne activité cardiaque donc c'est déjà ça... Bref, je suis en mode "que va t-il me tomber sur le coin de la tête ?" J'ai des angoisses que j'ai du mal à contrôler, j'ai peur pour le bébé, très peur pour moi (j'ai des angoisses de mort, peur de mourir) et je pleure sans arrêt... J'en ai marre...
  3. Bonjour tout le monde, Je me permets d'ouvrir ce post car pour ceux qui m'ont suivi, je suis de nouveau enceinte (13sa+4 à ce jour). J'ai eu mon rendez-vous ce matin avec mon gynéco (c'était la 1ère fois que je le voyais) et il m'a dressé la liste des risques liés à ma grossesse à presque 40 ans. Je suis sortie de son ureau en larmes et en panique... Vu mon histoire (pour ceux et celles qui m'ont suivi), j'ai un peu de mal à voir le positif dans tout ça... Depuis que je suis rentrée, je ne fais que pleurer et la seule chose qui me vient à l'esprit est que je ne veux pas mourir... J'ai peur de la pré-éclampsie.... Mon terme est prévu pour le 20 Novembre mais il m'a dit que j'accoucherai plutôt aux alentours du 20 Octobre voir avant si il y a des soucis... J'aimerai avoir le témoignage de celles qui parmi vous ont eu un bébé à 40 ans avec un diabète de type 1. Y'en a-t-il parmi vous ??? Je me sens très seule face à mes angoisses.... Merci d'avance Annelyse
  4. Merci à toutes pour vos messages de soutien avec plein d'ondes positives ! Ca fait du bien et ça fait chaud au coeur ! Je vous avoue que j'ai encore du mal à rester zen et je passe par plein d'émotions... la peur et la joie mais aussi les angoisses... j'ai hâte d'avoir passer le er trimestre, de souffler un peu. J'essaye de ne pas trop penser à ma précédente grossesse et des "dates" auxquelles j'ai perdu les bébés... j'évite de faire des comparaisons mais ce n'est pas facile... Je me ménage un maximum mais j'ai quand même une grande de presque 10 ans bientôt qui en ce moment se prend pour une ado de 15 ans... Mon chéri travaille de nuit donc je passe toutes mes nuits seule et la journée il dort forcément donc je suis pas mal seule avec mes pensées que j'essaye de garder positives ! J'essaye de ne pas trop me projeter encore mais je pense à ce futur petit bout qui grandit et j'essaye de vivre au jour le jour... Je déprime un peu aussi à cause de mon poids... J'avais pris pas mal de kilos pour les triplés et j'en avais perdu pas mal mais il m'en reste encore et j'ai peur de prendre beaucoup avec cette grossesse... Je fais 1m65 pour 86kg.. J'ai pris un peu plus d'1kg depuis le début de celle-ci... Comment avez-vous gérer votre poids pendant vos grossesses ? Avez-vous fait un peu de sport ? Vu une diététicienne ?
  5. Coucou tout le monde ! Je viens vous donner des nouvelles ! J'ai donc passé mon écho de datation ce matin ! Pour être franche, la date je m'en fiche car je sais quand on l'a fait... Bon bah je vous le donne en mille : y'en avait 2... oui oui, 2 ! non non, ce n'est pas une blague... j'ai fondu en larme, je ne sais pas pourquoi, je m'y attendais. Bon, après une écho plus approfondie et une 2ème écho faite par un médecin, l'embryon dans la poche 1 est bien là, son petit coeur bat la chamade et sa taille correspond bien au terme auquel je suis (7SA + 2) mais pour la poche 2, aucune activité cardiaque, la sage femme comme la doctoresse ne sont pas sure qu'il y avait bien un 2ème embryon (oeuf clair ??) mais elle a quand même noté "grossesse géméllaire bi choriale bi amniotique avec une activité cardiaque pour bébé 1 et arrêt spontané de l'évolution pour bébé 2". Je vais peut être en choquer certains mais je suis soulagée ! oui oui ! Un seul en bonne santé, c'est tout ce que l'on souhaite ! J'ai quand même demandé à la doctoresse si ça avait un rapport avec mon âge car j'ai lu à plusieurs reprises que plus on ovule "sur le tard" et plus on a de chance de faire une grossesse multiple... Elle m'a répondu que normalement c'était plus le contraire (logique...) mais à croire qu'il y a une hérédité dans l'air... Bref ! Du coup, après toutes ces émotions, on est rentré un peu la tête en vrac... En plus mon chéri avait travaillé de nuit donc il était HS au retour ! Moi je ne réalise pas encore... je suis angoissée car je ne suis vraiment qu'au début de ma grossesse... je sens que ça va être long... Le terme est prévu début Novembre... Prochaine écho le 25 Avril + rdv avec gynéco obstétricien et ce une fois/mois ! J'ai déjà tous mes rdv avec le gynéco programmés jusqu'à la fin de la grossesse, il faut juste essayer de caler les échos le même jour... Avec toutes ces émotions, j'ai oublié de lui parler de mon souhait de changer de diabéto... De toute façon, je vois mon diabéto lundi prochain et je lui expliquerai que je préfère être suivie sur Angers car plus proche de chez moi et je lui demanderai si il n'aurait pas un confrère à me conseiller... Voilà les nouvelles... Suis encore un peu perdue dans ma tête car très angoissée mais je pense que quand on aura passer le 1er trimestre, je respirerai un peu mieux. Puis il y aura le dépistage pour la trisomie mais bon, on en est pas encore là ! Aller, je vais me laisser crever sur mon canapé et demain, il fera jour !!! Annelyse
  6. Non, j'ai appelé Angers pour un suivi grossesse patho dans un premier temps (désolée, mon dernier message n'était pas très clair ). J'ai rdv le 19 Mars pour la première échographie et après j'ai un rdv avec un médecin obstétricien spécialisée dans les grossesses à risque. Je lui en parlerai à ce moment là car peut être qu'elle voudra que je sois aussi suivie sur Angers pour mon diabète (je pense que ça sera plus pratique) et je vois mon diabéto fin Mars à Tours donc en fonction de ce que m'aura dit Angers, je verrai avec lui ce qu'il en pense... Mais même sans la grossesse, je me pose depuis longtemps la question de changer de diabéto...
  7. Moi aussi je suis très contente de ce retour parmi vous et de vous lire !!! Ca fait du bien de lire du positif !!! Je n'ai pas le courage de relire mes anciens posts sur la grossesse triple même si je sais que cela comblerait les quelques trous de mémoire que j'ai mais à quo bon ? ça ne me les ramènera pas... Aujourd'hui je vais de l'avant et je vais tout faire pour que cette grossesse se passe le mieux possible ! Pour répondre aux questions : j'ai rdv avec mon diabéto fin Mars, le rdv était déjà prévu (on se voit tous les 6 mois). A ce sujet, je commence à me poser des questions à savoir si je vais rester avec ce diabéto ou aller voir si l'herbe est plus fraîche ailleurs... En effet, il me suit depuis 1999... Il m'a suivi pendant ma rétinopathie... pendant ma 1ère grossesse puis pour ma grossesse triple sans toutefois.. comment dire (je cherche mes mots ) il ne faisait "rien de spécial" en fit (je parle pour mes grossesses). Depuis un peu plus d'un an, j'ai le capteur Freestyle libre link (capteur de glycémies) et franchement, je ne peux plus m'en passer ! Moi qui a toujours eu tendance à avoir un diabète mal équilibré, en l'espace d'un an, je suis passée d'une Hba1c à 11% à aujourd'hui 7.5% !!! Et ce n'est pas fini Du coup, tous mes résultats sont transférés sur mon Pc et je les envoie à mon diabéto avant notre rdv et quand on se voit, il me dit là où ça ne va pas et les modifications à apporter... Bref ! tout ça pour dire que la dernière fois que je l'ai vu, je lui ai parlé de notre projet de refaire un bébé et de mon suivi.Je lui ai expliqué la route etc... (Je suis à 1h15 de route de Tours) et je lui ai expliqué que je ne pensais pas (à ce moment là) revenir sur Tours pour la prochaine grossesse. Autant que je trouve un diabéto sur Angers non ? Je luis ai envoyé un mail dès que j'ai su que j'étais enceinte pour lui donner les résultats de ma dernière Hba1c, des béta HCG et je lui ai dit que j'irai sur Angers. Depuis, je n'ai pas eu de réponse, rien... Entre temps j'ai vu mon médecin traitant qui a bien vérifié que mon traitement pour la tension était compatible avec ma grossesse et de son côté, il préfère que ce soit Angers qui me fasse toutes les ordonnances de prise de sang etc... (toxo et j'en passe) . Je crois que je l'ai traumatisé depuis ma dernière grossesse. D'ailleurs, quand je lui ai dit que j'étais enceinte, il m'a demandé si j'étais heureuse, je lui ai bien sure répondu que oui !! Puis il m'a demandé comment je me sentais psychologiquement... Je vais très bien !! Il m'a dit de garder quand même dans un coin de ma tête qu'on ne sait jamais et comment je le vivrai si jamais la grossesse se passait mal et si je devais y mettre un terme ou pire, perdre le bébé car il ne veut pas me ramasser à la petite cuillère... J'avoue que sur le coup, ça m'a fait mal mais toutes les conditions sont réunies pour que cela se passe au mieux ! Je suis maintenant dans une maison de plein pied ! plus d’escaliers monter/descendre (j'en avais 3 avant), diabète stable bref, j'y crois moi ! Du coup bah j'attends le 19 Mars avec impatience... j'espère qu'il n'y en aura qu'un... je croise les doigts !!!
  8. Bonjour à toutes et à tous ! Je m'appelle Annelyse, je suis diabétique de type 1 depuis 1988, sous pompe à insuline depuis 15 ans environ. Je vais avoir 40 ans en septembre. Pour ceux et celles qui se souviennent de moi, il y a un an, presque jour pour jour, j'apprenais que j'étais enceinte.Lors de ma 1ère écho, j'apprenais que j'attendais des triplés... Je ne reviendrai pas sur les détails de ma grossesse mais elle s'est déroulée dans un cauchemar le plus total pour au final, perdre mes 3 bébés. Je précise que c'était une grossesse voulue sans FIV ni stimulation hormonale, bref, que du bio ! 3 foetus, 3 poches... J'ai fait une fausse couche à 13 SA puis rupture franche de la 2ème poche des eaux à 17 SA avec mort in utéro du bébé 3 semaines après. Il ne me restait plus qu'un bébé, une petite fille. Tout a basculé le Mardi 31 Juillet dernier, j'ai eu des contractions très tôt le matin... Le bébé dont j'avais perdu les eaux à 17 Sa est né à mon domicile, sur les toilettes. J'ai été transféré dans l'hôpital le plus proche de chez moi. Là j'ai eu une écho qui confirmait bien que notre petite fille était bien vivante. J'ai su à ce moment là que le bébé né à la maison était un petit garçon, il faisait 200g et malgré tout ce que l'on peut dire, je peux vous confirmer que mon fils était magnifique, tout petit mais que c'était bel et bien un bébé... J'ai ensuite été transférée à Tours où j'étais suivie pour cette grossesse et je suis suivie là bas aussi pour mon diabète. Je vous passe encore les détails mais dans la nuit du jeudi au vendredi, j'ai perdu les eaux pour ma fille. Le vendredi soir, j'ai expulsé le 1er embryon que j'ai perdu à 13 SA et ma fille est morte in utéro le vendredi soir. On m'a déclenché et Rose, ma petite puce, est née le dimanche matin à 7h15. Elle pesait 380g, j'ai pu la prendre dans mes bras pour lui dire au revoir et mon histoire de triplés s'est arrêtée là... Je ne suis pas rentrée dans les détails car trop douloureux à raconter et je sais que parmi vous, certains se souviennent de moi et m'ont beaucoup soutenu par leurs messages et leurs pensées. J'ai déjà une petite fille de bientôt 10 ans, je suis mamange d'une petite Rose et d'un petit Gabriel. Ils sont partis briller tout là haut et même si je n'ai pas pu les connaître, ce sont mes enfants, mes petites étoiles qui brilleront à jamais dans le coeur de mon chéri et de ma puce. Ils sont sur notre livret de famille et actuellement, je suis en congé maternité. Je vous passe aussi les réflexions que je me suis prise en pleine figure à savoir : ne pleure pas, tu ne les as pas connu et puis ce n'était pas des bébés... T'es en congé mat ? bah t'as pas eu tes bébés vu qu'ils sont morts ! Pourquoi ils sont sur ton livret de famille, je pige pas ?! (la connerie des gens...). Bref !! Depuis, le temps a fait son travail... nous avons tourné la page, il le fallait car notre couple a pris cher après tout ça... Nous nous en sommes sortis et sommes plus soudés que jamais ! Nous nous sommes PACsés avant Noël et nous avons acheté une maison en pleine campagne, au calme... nous avons même un âne ! !!! Si je vous écrit aujourd'hui, c'est déjà pour vous donner de mes nouvelles mais aussi pour vous annoncer qu'on est peu têtus ! On a remis le couvert comme disait ma grand-mère !!! Je suis de nouveau enceinte ! Je passe mon écho de datation le 19 Mars et ce coup-ci, je vais être suivie à Angers. Déjà Tours est à plus d'une heure de route et en plus, psychologiquement, on ne pouvait pas retourner à Tours, trop de mauvais souvenirs... Je suis enceinte d'un peu plus de 5 SA donc à confirmer à l'écho mais j'attends cette écho avec impatience car je prie pour qu'il n'y ait qu'un embryon.Si ça n'était pas le cas, je vous avoue que la question se posera à savoir si je les garde ou pas... Mais on en est pas là hein ! Du coup, je me tape d'autres réflexions du genre : tu as 40 ans, tu es trop vieille !!! c'est n'importe quoi !!! Tu te rends compte des risques ?! 40 ans et diabétique, et bah... ou mieux encore : à croire que ça ne t'a pas suffit d'en perdre 3 !!! J'aimerai donc savoir si parmi vous, il y a des femmes diabétiques qui ont eu un bébé à 40 ans ? comment ça s'est passé ? Mon Hba1c est à 7.5% (feu vert de mon diabéto !), fonction rénale ok ! aucuns soucis et je prends un béta bloquant car je suis tachycarde (mon coeur bat un peu trop vite) et du coup ça fait monter ma tension. Tension du coup correcte avec le traitement. J'attends vos témoignages avec impatience ! Je tiens aussi à m'excuser de mon silence de ces derniers mois mais je ne me sentais pas capable de revenir sur le forum... A bientôt !!! Anneyse
  9. Bonjour à toutes, Je prend enfin le temps de vous donner des nouvelles qui malheureusement, ne sont pas très réjouissantes... Je n'ai pas le courage de relire mes derniers posts car je ne sais plus trop où je me suis arrêtée et vous allez comprendre pourquoi... Petit résumé : j'attendais donc des triplés (grossesse spontanée, pas de FIV). A la fin du 1er trimestre, j'ai fait une fausse couche, il n'en restait plus que deux (2 poches et 2 placentas). Mi Juin, en pleine nuit, j'ai perdu les eaux d'une poche, le bébé a vécu 3 semaines puis son coeur s'est éteint. Nous savions que le dernier bébé était une petit fille, nous allions l'appeler Rose. Le fait d'avoir perdu les eaux d'une des poches faisait que je devais faire un bilan infectieux toutes les semaines afin de prévenir une éventuelle infection. Les résultats revenaient toujours négatifs donc on y croyait encore malgré tout... Et puis, tout bascula le 31 Juillet dernier... Ce matin là, j'ai eu des contractions pendant plus de 3 heures, espacées de 3 minutes... Je ne me suis pas trop affolée car j'en avais déjà eu mais c'est vrai qu'elles étaient très douloureuses... J'ai fini par prendre un spasfon pour me soulager, je me suis recouchée (j'étais à 4 pattes par terre dans ma chambre car je ne savais plus comment me mettre pour supporter ces contractions) et je me suis même rendormie. Je me réveille vers midi, envie d'aller aux petits coins et là, en marchant jusqu'à la salle de bain, j'ai senti quelque chose glissé entre mes jambes et quand je me suis assise sur les toilettes, le bébé était sorti, il pendait par le cordon... La question qui m'est tout de suite venue est de savoir lequel c'était ? J'ai hurlé, mon chéri est venu et m'a confirmé que c'était le bébé... J'ai appelé le 15, ils m'ont envoyé une ambulance et le SAMU. Je suis restée sur les toilettes, prostrée, n'osant plus bouger pendant environ 1 heure le temps qu'ils arrivent. L'hôpital le plus proche de chez moi n'avait pas du tout de SMUR ce jour là (pas de médecin urgentiste = pas de SMUR). Ils finissent par arriver, me prennent en charge et après m'avoir fait une prise de sang et poser une perfusion, on me demande de me lever afin qu'ils puissent couper le cordon... Je me lève, ils coupent le cordon et je vois le médecin prendre ce tout petit être sans vie et le mettre dans un "plateau" enveloppé d'un papier... On me demande d'aller sur mon lit, le médecin veut vérifier si le placenta est sorti ou non... A l'examen, pas de placenta en vue, col fermé ! Elle me dit qu'elle ne touche plus à rien, que si elle tire sur le cordon, tout vient avec... Une demie heure plus tard, je suis à l’hôpital le plus proche de chez moi. On me fait une écho, Rose est toujours là, elle va bien mais elle est seule dans mon gros bidon tout mou.... Mon conjoint est là, on nous demande si on veut voir le bébé... nous le voulons... et l'auxiliaire de puériculture m'amène ce petit être, tout petit être qui a l'air de dormir et nous apprenons que c'est un petit Garçon, nous l’appellerons Gabriel. Le gynéco entre temps à appelé la maternité de Tours, là où je suis suivie et un transfert se met en place rapidement... Vers 19h, j'arrive à Tours, urgences maternité. Prise en charge au top et très rapide. On m'examine, le médecin me coupe le cordon au plus court pour éviter que je tire dessus. On me garde aux urgences pour la nuit et le lendemain matin, je suis transférée en unité de grossesse pathologique. Cette journée de mercredi se passe bien, je pleure et je me repose... Jeudi pareil, la journée se passe, rien de plus, rien de moins... On me fait un doppler vite fait pour vérifier que Rose est toujours là et c'est le cas... On continue d'y croire.... Et puis dans la nuit de jeudi à vendredi, comme pour Gabriel, pour qui ? pourquoi ? je perds les eaux pour Rose... Je sonne, j'hurle dans ma chambre, je pleure... Les Sages femmes arrivent, me transfèrent en salle d'accouchement... On me surveille jusqu'au petit matin car col toujours fermé... Vu qu'il ne se passait rien, on me ramène dans ma chambre et la journée se passe dans l'angoisse, la peur, les pleures... "Rose, tiens le coup, je t'en prie"... Fin d'après-midi, on me refait un doppler, son petit coeur bat toujours mais je commence à avoir mal au ventre, mal au dos et je suis tendue car je sais ce que ça signifie : contractions = accouchement... Dans la soirée, on m'amène mon plateau repas puis après, envie d'aller aux toilettes. Après avoir perdu les eaux pour Rose, je perdais des caillots de sang énormes donc je devais appeler à chaque fois que j'allais aux toilettes pour que les sages femmes pèsent les caillots... Là je vais donc aux toilettes et je perd un caillot... Je regarde si il est gros ou pas mais là j'ai un doute, ça ne ressemble pas à un caillot et je comprends très vite ce que c'est : c'est un embryon, celui dont j'ai fait la fausse couche à la fin du 1er trimestre... J'appel la sage femme qui arrive avec l'interne et qui me confirme que c'est bien ça... Aller ! retour en salle de naissance, j'ai des contractions... Mon chéri arrive à ce moment-là, j'ai à peine le temps de lui expliquer ce qui se passe... Nous voilà en salle d'accouchement, le gynéco qui me suit arrive et me parle de la possibilité d'une IMG, soit pour raison maternelle mais j'allais très bien soit pour raison foetale et là, comment ou que va devenir Rose dans les heures, les jours qui viennent ? Nous avons le week-end pour réfléchir à ce que l'on veut faire et nous devons donner notre réponse lundi car notre dossier passait en commission et en fonction de notre choix, les médecins prendraient une décision... Plus tard dans la soirée, l'interne arrive avec un appareil à échographie... Rose n'est plus là... Rose nous a quitté... Pas le choix, il faut me déclencher... La péridurale est posée dans la journée du samedi et Rose est née sans vie le 5 Aout à 7h14 du matin. Elle pesait 380g et mesurait 24cm. Je l'ai eu dans les bras, contre moi pendant un petit moment puis nous lui avons dit au revoir et la sage femme est repartie avec notre petite puce dans les bras. Je vous passe l'expulsion des placentas, j'ai eu droit à une révision utérine car plus de force pour tout sortir... Je suis sortie de la maternité le mardi suivant... direction la mairie de Tours pour déclarer Rose. On s'est trompé de guichet, on est allé à celui des naissance mais non, c'était celui des décès.... Mon histoire n'est pas très commune, j'ai accouché à mon domicile de Gabriel le 31 Juillet et de Rose le 5 Aout, tous deux morts-nés. C'étaient des jumeaux donc nous voulions les réunir, faire une crémation et disperser leurs cendres dans un jardin du souvenir mais... Après avoir déclarer Rose, nous voilà partis à faire le tour des pompes funèbres pour avoir un devis car le seul moyen de les réunir, c'est de faire appel à eux... Je continue ? Si je vous dit que la crémation de mes bébés aura lieu demain, vous me croyez ? Et pourtant c'est bien vrai ! Il a fallu attendre qu'on puisse bénéficier d'aides financières pour réaliser les obsèques de nos enfants mais j'ai accouché au mois d'Aout, tout le monde est en vacances n'est-ce pas ? Et puis il nous fallait les deux états civils des bébés pour les pompes funèbres mais nous n'avions pas celui de Gabriel, bah oui... Le Samu qui est venu s'est trompé en faisant le certificat d'accouchement... 3 semaines après, il a fallu qu'on retrouve le médecin qui est venu ce jour là chez moi pour qu'il refasse un autre certificat et qu'on puisse enfin déclarer Gabriel à la bonne Mairie... (faux et usage de faux...) Bref... je vous passe d'autres détails pires que ceux dont je viens de parler (facture du SAMU de 650€ à payer, presque 2000€ pour les obsèques, un congé maternité dont on ne sait pas la date de début ni de fin...). Demain nous pourrons enfin dire au revoir à nos bébés, oui, j'ai bien dit nos bébés car ça j'y ai eu droit aussi : ce ne sont pas des bébés ! tu n'as pas eu d'échanges avec eux, ils sont nés sans vie ! et puis ne t'attends pas à avoir la prime à la naissance hein, pourquoi tu l'aurais vu qu'ils sont morts-nés ? On va enfin pouvoir commencer notre deuil, voir une psychologue et essayer de sauver notre couple au passage... Je m'excuse de la tristesse de mon récit mais c'est mon histoire et vous avez été d'un grand soutien pendant ma grossesse et aussi de bons conseils... merci pour tout cela. Comme je le dis depuis que je les ai perdu, je n'ai pas acheté de lits, nous avons acheté des cercueils... Annelyse, maman de Chloé, 9 ans, maman de Rose et Gabriel, nés sans vie...
  10. Bonjour à toutes, Je viens donner quelques nouvelles.... Je suis désolée de ne pas l'avoir fait avant mais depuis mon dernier post, il s'est passé plein de choses et ce n'est pas facile car là, je vis au jour le jour... Mon dernier rendez-vous à Tours était le 4 Juin. J'ai passé une écho, tout allait bien. Les deux bébés poussaient bien... Le soir, après 3 heures de route A/R, j'étais fatiguée mais confiante. J'ai perdu un peu de sang dans la soirée mais je ne me suis pas inquiétée plus que ça... Ma fausse couche ne s'est pas encore totalement évacuée et puis le trajet en voiture n'a surement pas aidé... Au moment d'aller me coucher, j'étais un hypo donc j'ai demandé à mon conjoint de m'apporter quelque chose de sucré et après dodo ! Je me re-sucre, un petit tour au pipi room et dans les bras de Morphée... enfin presque... Je me lève pour aller aux toilettes et je sens quelque chose me "tomber" entre les jambes... Je découvre du sang et surtout, "quelque chose" de visqueux parmis tout ce sang. J'ai pris sur moi et j'ai regardé, touché ce "truc" et j'ai pu constaté que ce n'était pas un foetus mais le placenta... surement celui du bébé perdu... Direction les urgences, j'ai mis ce bout de placenta dans un mouchoir afin de le montrer au médecin pour qu'il me confirme que c'était bien ça... A l'écho, tout va bien, les bébés gigotent donc nous voilà rassurés. Je montre donc ce bout de "quelque chose" au médecin qui me dit que c'est surement ça mais pas d'inquiétude à avoir...C'est "normal"... Retour à la maison en étant quand même un peu choquée de ce nouvel épisode... Bref ! 2 semaines se passent et plus du tout de perte de sang ! Me voilà plus sereine, plus détendue et nous savons qu'à la prochaine écho le 25 Juin, nous saurons le sexe des bébés donc nous avont hâte d'y être ! Mais cet état "serein" aura été de courte durée... Mardi dernier je me suis rendue aux urgences car de nouveaux saignements... Aller, ça recommence ! Et du sang rouge en plus... bref, ça pue.... "Coucou ! c'est encore moi ! ça faisait longtemps hein !" Nouvelle écho mais encore une fois, tout va bien, ça gigote, ça fait des galipettes bref, de la vie quoi !! Retour à la maison, la journée se passe, bref, rien de plus ou de moins que la veille puis arrive l'heure du dodo... Morphée est arrivé de bonne heure ce soir là... Dans la nuit, quelque chose me réveille... je sens que ça coule encore... bon, pas d'affolage, j'ai prévu le coup hein ! J'ai mis une protection donc suis crevée, on verra ça demain ! Je me rendors et quelques minutes après, je sens que j'ai les fesses mouillées ! j'allume la lumière car je sens que ce n'est pas comme avant et là, pas de sang, rien... MAIS BEAUCOUP BEAUCOUP D'EAU DANS LE LIT !! Mon pyjama trempé, je vais aux toilettes et je m'essuie tant bien que mal (un rouleau de papier toilette pour venir à bout de toute cette eau...). J'ai beau regarder, ce n'est pas de l'urine (je me suis demandée à un moment si je ne m'étais pas fait pipi dessus...). Je me relève, enfile un autre pantalon et descends en bas voir mon chéri et je lui explique ce qu'il vient de se passer. Ile ne comprend pas trop ce que c'est et me rassure tant bien que mal... je m'assoie à côté de lui sur le canapé et d'un seul coup, je me relève car ça recommence !! Debout, au milieu du salon, il est 3h30 du matin et je me vide de flotte....Je lui demande d'aller me chercher une serviette de toilette que j'inonde au bout de 5 minutes sur le canapé (merde... le canapé !!!) Je lui dit que je dois aller aux urgences mais ma fille dort et je ne veux pas la réveiller ni qu'elle me voit comme ça. Je lui demande un autre pyjama, je lui dis que je me sens de conduire et que je vais y aller seule. Pour lui c'était hors de question ! Je vais pour me relever mais la tête me tourne donc je me rassois et j'appel le 15. le médecin régulateur me prend de suite, je lui explique ce qui vient de se passer et je finis par lui dire "je crois que j'ai perdu les eaux" et c'est en entendant cette phrase sortir de ma bouche que je me met à pleurer, à paniquer... c'est trop tôt ! Beaucoup trop tôt ! C'est pas possible ! Il m’envoie une ambulance qui arrive 10 minutes après. Il reste avec moi au tel jusqu'à leur arrivée... Me voilà dans l'ambulance direction l'hôpital... J'arrive aux urgences... (je travaille dans cet hôpital, je suis aide soignante) donc mes collègues s'inquiètent de me voir comme ça... Arrive la sage femme qui me pose des questions... non je n'ai pas mal au ventre, pas de contractions, juste ce liquide qui a coulé comme les chutes du Niagara et qui a cessé de couler depuis... Elle me demande si j'ai pris un bain, je lui dit que oui mais il y a 3 jours de cela !!! Elle me dit que c'est peut être l'eau du bain qui ressort, ça peut arriver (euh.... désolée, y'avait pas de mousse et pas de petit canard jaune qui est sorti hein !!). Elle me fait ensuite une écho et là, le verdict tombe : je suis à 16 SA + 3 jours et la poche d'un des bébés a rompu... Portant, les 2 bébés ont une activité cardiaque... Le bébé qui est dans sa poche plein de liquide va bien et bouge bien, l'autre, sa poche est vide mais son cœur bat toujours... Elle m'examine ensuite le col, fait des prélèvements, me pose une perfusion et le gynéco arrive pour prendre le relais. Il refait une écho, confirme les dires de la sage femme... Je lui dit que je devais retourner à Tours lundi pour une nouvelle écho et qu'on aurait du connaître les sexes des bébés... Il regarde attentivement son écran, prend des mesures sur les bébés, m'annonce que le bébé qui va bien est une petite fille (je me met à pleurer, pleurer, pleurer...) mais que pour l'autre, c'est plus compliqué... Il m'explique donc ce qui vient de m'arriver, que la poche s'est rompue et qu'il y a un grand risque d'infection donc il me met une perfusion d'antibiotique, je n'ai pas de température, me fait des prélèvements au niveau du vagin, un ECBU et une prise de sang. Ils me garde pour la nuit... Il est 6h du matin, je me retrouve seule dans ma chambre, j'appel mon chéri pour lui raconter tout ça (il est resté à la maison pour garder Chloé). Puis je m'endors en pleurant d'épuisement... Le lendemain, je reste à l'hôpital, mon chéri vient avec Chloé a qui j'explique juste que j'ai eu un peu mal au ventre et que du coup, je suis venue à l'hôpital pour surveiller que tout aille bien. Je la rassure sur l'état des bébés même si au fond de moi, mon cœur pleure... J'ai vu hier le gynéco qui m'a expliqué qu'il fallait que je continue les antibiotiques encore 5 jours. Le risque majeur maintenant est que j'attrape une infection... Gros risque dans ce cas là pour les bébés et pour moi au passage... Mes 1ers résultats sont négatifs donc on croise les doigts ! Je dois maintenant faire un bilan complet une fois/semaine afin de surveiller toute apparition d'une infection. Quand au bébé, et bien si un miracle peut se produire, il faudrait que la poche se colmate pour que le liquide amniotique puisse se régénérer et faire en sorte que bébé continue de se développer correctement... Personne ne sait combien de temps il peut tenir sans liquide... Je ne suis qu'à à peine 17 sa... ils ne font pas encore pipi à ce stade là donc ils ne peuvent régénérer eux mêmes leur liquide... Mon rendez-vous de Tours est maintenu lundi puisque j'ai eu Tours au téléphone. J'en saurai plus lundi enfin quand je dis "plus", ce ne sera pas grand chose... Je prie tout ce que je peux prier et croise tout ce que je peux croiser en espérant que mes 2 bébés tiennennent.... Je m'accroche tant bein que mal mais ce n'est pas facile... Voilà les dernières nouvelles...
  11. Bonjour à toutes Je reviens vers vous pour vous donner quelques nouvelles... Vendredi dernier, nous sommes allés à Parsi, à l'hôpital Necker car nous voulions avoir un second avis. Au final, le médecin nous a dit la même chose que le médecin de Tours mais ce que nous n'avions pas compris, c'est que le fait de proposer une réduction embryonnaire faisait parti d'un protocole... A partir du moment où il y a une grossesse multiple, les médecins se doivent de proposer une réduction et ce pour de multiples raisons... Nous étions donc plus confiants et sereins car hier nous avions rendez-vous à Tours pour donner notre réponse. Nous avons donc confirmé notre souhait de garder les 3 et le médecin n'y a vu aucun inconvénient. J'ai aussi vu mon diabéto qui était très content de mes résultats malgrés encore pas mal d'hypoglycémies. Mon hémoglobine glyquée est à 7% mais l'objectif est d'être entre 6% et 6,5%. Le capteur Freestyle m'aide beaucoup, j'arrive mieux à gérer mon diabète. Ma dernière prise de sang montre toujours une anémie mais rien de grave. De légères traces de protéines dans mes urines mais rien d'inquiétant dans le sens où c'est souvent due à la grossesse. Bref, de ce côté là, tout va bien Nous avons donc vu le gynéco. Je lui ai fait part de ce qui s'était passé il y a 2 semaines avec cet épisode où j'ai perdu beaucoup de sang. J'avais donc été aux urgences pour passer une écho et les 3 fœtus étaient toujours là mais le risque de fausse couche était aussi très présent. J'ai continué à perdre du sang en petite quantité durant ces 2 dernières semaines. Quand j'en ai parlé hier au gynéco, il nous a dit qu'il allait faire une échographie pour s'assurer que tout allait bien et qu'il me ferait ensuite ma déclaration de grossesse... Nous avions le sourire, nous étions plus sereins, limite heureux mais cela a été de courte durée car quand il m'a fait l'échographie, un des fœtus n'avait pas tenu... Il était plus petit que les 2 autres, peu de liquide amniotique et surtout, plus d'activité cardiaque... C'est comme ça... Il n'y a pas d'explication à chercher, aucun reproche à se faire... La nature a fait son travail... Je ne vous cache pas que ça a été dur, nous étions tristes, on a pleuré mais nous étions quand même rassurés de voir que les 2 autres allaient très bien... Un faisait la sieste et l'autre du trampoline ^^ Nous avons demandé comment ça allait se passer pour le 3ème à savoir si il fallait "l'enlever" où si il allait s'évacuer mais en fait, il restera là jusqu'à l'accouchement et ils le retireront au moment de sortir les autres. Dans quelques semaines nous ne le verrons plus aux échographies car les deux autres vont grandir et le 3ème ne sera plus dans le champ de vision de l'échographe. Certes, c'est une nouvelle épreuve qui fait mal mais elle nous rend plus fort et notre couple est encore plus soudé. Nous allons tout faire pour mener les 2 bébés le plus loin possible en essayant de rester positif. Il le faut... Et puis je vais pouvoir les garder au chaud un peu plus que prévu vu qu'ils ne sont plus que 2... Prochaine échographie lundi et nous verrons aussi une psychologue histoire de pouvoir évacuer un peu toutes ces émotions... Courant Juin nous saurons les sexes... Le médecin n'exclu pas le fait que ce soit quand même de vrais jumeaux même si ils ne sont pas dans la même poche. Lundi j'aurai aussi une prise de sang afin de détecter un éventuel risque de trisomie mais le risque est plus que minime d'après le médecin. On ne fait pas d'amniosynthèse dans le cas d'une grossesse multiple car trop de risque. ils se basent sur la taille de la nuque et en ce qui me concerne, tout est normal. Il ne me reste qu'à faire comme d'habitude à savoir pas grand chose Repos, repos et encore du repos... Je vais souffler un peu, penser à autre chose et me dire qu'à Noël prochain, tout ça sera derrière nous et que nos bébés seront là en pleine forme !!! Prochain épisode la semaine prochaine à la prochaine écho !! Annelyse
  12. Encore une fois, merci pour vos messages, ça fait du bien comme dirait l'autre et surtout, je ne suis pas jugée et pour cela je vous remercie. Merci aussi pour l'aide qui m'est proposé par certain(e)s d'entre vous. Pour l'instant, nous aimerions nous vider la tête mais je crois qu'il va falloir être patient et puis je me dois de rester forte pour Chloé. J'essaye de ne pas trop lui montrer mon état d'esprit et de rester la "même maman" qu'avant. Bien sur, elle est au courant qu'il y en a 3 dans mon bidon mais on lui a expliqué avec des mots qu'elle puisse comprendre que ce n'est pas dit que les 3 s'accrochent... C'est une merveilleuse petite fille qui comprend beaucoup (trop) de choses donc nous restons prudent à ne pas trop parler devant elle même si elle commence à avoir les oreilles qui traînent... Je me souviens que quand j'étais enceinte, j'étais inscrite sur "le forum des mamans diabétiques". Beaucoup d'entre vous m'aviez aider à ce moment là dans l'équilibre de mon diabète qui était difficile à gérer.... Je me rappel aussi avoir envoyer des messages sur le forum alors que j'étais en salle de naissance prête à monter au bloc Malheureusement, après la naissance de Chloé, la vie quotidienne a repris le dessus, la routine, le travail etc... et j'ai laissé tomber le forum car plus assez de temps pour moi... Presque 9 ans se sont écoulés et je vois que rien a changer, je retrouve toujours le même soutien auprès de vous et cela me fait beaucoup de bien. Bon, certes, je me sens un peu seule sur ce coup là ! mais après tout, il faut bien un début à tout !
  13. Oui comme vous dites ! Ça fait beaucoup... Oui j'arrive à me reposer mais ce n'est pas simple ! J'habite dans une maison de ville sur 3 niveaux... rdc : lingerie/WC, au 1er : salon et cuisine et au 2ème, les chambres, la salle de bain/WC donc j'essaye de rester au maximum au 2ème car il y a les toilettes et ma chambre sinon, je descends au 1er et je regarde la télé allongée sur le canapé mais si envie d'aller aux petits coins, il faut que je monte les escaliers... Ma fille aura 9 ans dimanche prochain ! Elle est assez autonome mais je dois quand même me lever le matin pour la réveiller, elle prépare seule son petit déjeuner etc... Elle va toute seule à l'école, on est juste à côté mais là je vais devoir aller la chercher à l'école, elle n'est pas autorisée à sortir sans qu'un parent vienne la chercher. Je pense que, quel que soit la suite de mon histoire, je ferai en sorte qu'elle rentre seule. Mon conjoint m'aide tant bien que mal et fait ce qu'il peut le pauvre... Il fait ce qu'on appel les "2*8" une semaine sur deux : 5h/13h ou 13h/21h. Cette semaine il est d'après-midi, c'est un peu long mais on fait avec... Ma fille aussi m'aide mais bon, elle n'a que 9 ans et commence sa crise pré ado ! Bref, j'ai hâte d'être au 25 Mai et d'y voir un peu plus clair. Je ne m'attend pas à ce qu'ils disent que oui, ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer Madame ! Je ne suis pas débile non plus... Juste avoir l'avis médical d'une équipe qui a l'habitude de ce genre de grossesse et qu'après nous puissions réfléchir sereinement. Comme vous dites, quelle que soit notre décision, elle sera la bonne. Je ne remet pas en cause les compétences de Tours mais ils n'ont jamais été confronté à une grossesse triple, encore moins chez une femme DID de 38 ans... Je vous tiendrai au courant et en attendant, je vais me reposer... Je saigne toujours, moins que l'autre soir et pas de caillots donc je reste vigilante...
  14. Bonjour à toutes Je vous remercie pour vos messages de soutien, ça me touche et même si je suis la seule du forum à être dans ce cas, je me sens moins seule... Il y a eu un événement de plus à ma petite histoire depuis mon dernier post... Mardi soir, nous étions dans la cuisine avec mon chéri et nous étions en train de parler de réduction embryonnaire et nous nous étions presque mis d'accord sur le fait d'en enlever un... J'avais passé la journée à essayer de contacter d'autres hôpitaux pour avoir un second avis médical, en vain... je n'étais arrivée à joindre personne... J'ai eu pas mal de proches au téléphone car besoin de parler, d'évacuer, de trouver du réconfort et après tous ces appels, je m'étais dit que le soir même, je discuterai avec mon conjoint d'une réduction embryonnaire.... Comme je le disais plus haut, nous avons beaucoup parlé, je pleurais beaucoup mais nous étions tombés d'accord... Pendant notre discussion, assise sur ma chaise, je bougeait un peu car mal aux fesses et quand je bougeais, je sentais comme si je me faisais pipi dessus... A un moment je me suis levée et j'ai sentie couler quelque chose entre mes jambes. J'ai baissé mon pantalon et j'ai vu du sang au fond de ma culotte... Je suis allée aux toilettes et j'ai perdu 2 gros caillots de sang... je saignais car ça coulait sur mes cuisses et je pleurais, j'étais paniqué et je m'en voulais de cette discussion horrible que nous venions d'avoir !! J'avais du sang sur les mains, il y en avait sur le papier toilette et mon conjoint me disait de ne pas regarder, qu'on allait aller à l'hôpital et que ça irait... Moi je lui criais que je venais de tuer nos bébés... Je voulais voir si les caillots que je voyais n'étaient tout simplement pas mes fœtus mais je ne voyais rien... Je me suis ressaisie, j'ai appelé le 15 et j'ai expliqué ce qu'il se passait. Ils m'ont dit de me rendre dans l'hôpital le plus proche pour passer une écho et voir ce qu'il en était. Ma fille dormait donc nous avons trouvé quelqu'un pour la garder et nous sommes partis aussitôt à l'hôpital où je travaille (je suis aide soignante). J'ai été prise en charge rapidement et le gynéco de garde m'a fait une écho. Les 3 fœtus étaient toujours là, chacun avec une activité cardiaque. J'ai halluciné !!! Pour moi je les avais perdu, ou tout du moins j'en avais perdu un, j'en étais sure et je m'étais même dit que la nature venait de faire son travail... J'étais même soulagée car je n'avais plus à prendre de décision... Comment ais-je pu penser cela ?? Comment ?? Je m'en suis voulue et je m'en veux encore... Une heure avant on décidait d'en enlever un et là, de les voir à nouveau à l'écran, entendre leur cœur battre, je me suis dit que j'étais une mère indigne et j'ai beau être consciente des risques que tout cela implique, je ne pouvais pas... Le gynéco m'a expliqué que les saignements étaient surement dus au fait que mon col était très sollicité à cause de la croissance des 3 et donc repos ! repos ! et encore repos ! Le risque de fausse couche est présent et est élevé... Il m'a aussi dit que de toute façon, il n'y avait rien à faire contre les saignements. Il s'est assuré que ce ne soit pas un décollement de placenta mais tout était ok. Il voulait me garder en surveillance pour me donner du Spasf** et je serai ressortie le lendemain mais j'ai refusé. Autant que je me repose chez moi, dans mon lit et je suis donc rentrée. Il n'aurait rien fait de plus que ce que j'aurai fait à la maison de toute façon. Le lendemain j'ai appelé Tours mais le médecin que j'avais vu lundi n'était pas là ce jour là. La gynéco qui m'avait l'échographie lundi m'a rappelé et m'a dit de prendre Spasf** et Dolipr*** si besoin (javais des douleurs dans le bas ventre) mais elle ne m'a pas dit de venir. Je revois toujours le médecin le 28 Mai donc voilà... Elle m'a bien dit de me reposer et que de toute façon, ça ne servait à rien de venir car ils ne feraient rien de plus. J'ai essayé de contacter l'hôpital Necker à Paris mais je n'ai réussi à avoir qu'un répondeur... Ma belle sœur m'a aidé dans mes recherches et elle a réussi à avoir quelqu'un au service des grossesses à risque et diagnostic prénatal. La personne lui a dit qu'il fallait que j'envoie un mail avec tout mon historique médical et expliquer la situation, de joindre aussi la dernière écho. ce que j'ai fait. J'ai écris un mail retraçant tout mon"parcours de santé" du moment où je suis devenue diabétique à aujourd'hui avec ma grossesse de triplés. Je leur ai expliqué que je voulais un second avis médical... Ce matin, la secrétaire du service m'a appelé en me disant qu'elle avait bien reçu mon mail et qu'elle allait transmettre tous ces éléments à l'équipe médicale et qu'elle me tiendrait informée de la suite. Elle m'a rappelé en fin de matinée pour me dire que mon dossier avait été vu par l'équipe médicale, qu'ils ne pouvaient pas donner de diagnostic par téléphone et qu'ils voulaient me voir si j''étais d'accord bien sure. Elle m'a dit qu'ils avaient l'habitude de grossesse triple, qu'ils n'en voyaient pas tous les jours mais presque et qu'actuellement dans le service il y avait deux femmes enceintes de triplés. Je suis ai demandé si ils avaient déjà eu le cas chez des patients DID et elle m'a répondu qu'elle ne savait pas mais que les médecins m'en diraient plus le 25 Mai. En effet, ce jour là seront présents les 2 spécialistes des grossesse multiples (donc à risque). Elle m'a dit qu'après cette consultation, nous pourrions surement prendre une décision plus sereinement et voir avec Tours le 28 Mai quelle suite nous donnons à tout cela... Voilà où j'en suis... Certes c'est un choix difficile à faire mais je préfère avoir l'avis d'une équipe médicale qui a l'habitude de ce genre de grossesse et même si la finalité est la même, ma décision enfin, NOTRE décision sera prise en notre âme et conscience. J'ai peur, je l'avoue, je suis morte de trouille mais je me dis que nous serons bientôt fixés donc en attendant, et bien je vais essayer de me reposer un maximum... Annelyse
  15. Bonjour à toutes et à tous, J'étais venue il y a quelques mois vous parler de mon projet de bébé n°2... J'ai déjà une petite fille qui aura 9 ans dans quelques jours. Notre projet bébé est devenu concret vu que je suis enceinte (11SA +2). Notre joie fut plus qu'immense surtout que ça ne s'arrête pas là. J'ai passé ma 1ère écho à 6SA pour dater la grossesse et là, nous avons appris que nous attendions des triplés... Je vous passe l'état d'esprit dans lequel nous nous sommes trouvés à ce moment là... Aucun "antécédents" dans nos familles respectives de jumeaux et encore moins de triplés !! La gynéco nous a donc dirigé vers une maternité de niveau III (Tours ou Angers) et je suis donc suivie à Tours vu que mon diabéto est déjà là-bas. Dès que j'ai su la nouvelle, je l'ai appelé pour lui dire et savoir ce que je devais faire et il m'aait dit que ce n'est pas parce qu'il y en a 3 qu'il y a 3 fois plus de risque. Ce qui vaut pour 1 vaut pour 3. A ce moment là j'étais soulagée... Jusqu'à hier matin. J'ai fait une nouvelle écho à Tours. La gynéco qui m'a fait passé l'écho n'avait jamais fait d'échographie de triplés, c'était son baptême ! L'écho a duré plus d'une heure et demi, elle les a mesuré sous tous les angles et ils vont très bien. 3 petits cœurs qui battent, 3 paries de bras, 3 paires de jambes et autant de mains que de pieds ! Jusque là, ça va... Ensuite nous avons eu une consultation anténatale avec un médecin du service qui lui ne nous a pas parlé des bébés mais surtout des risques d'une grossesse comme celle là à savoir les risques d'accouchement prématuré,pré-éclampsie en ajoutant les risques dues à mon diabète, mon hypertension (je surveille ma tension à la maison, elle est tout à fait normale et quand je suis à l'hopital ou autre structure médicalisée, elle est trop haute), mon âge (38 ans) et un utérus cicatriciel. Il nous a proposé une réduction embryonnaire et nous devons prendre la décision assez rapidement vu que j'ai presque fini mon 3ème mois... Nous voulons ces bébés, nous les avons vu hier sous tous les angles, nous avons entendu leurs cœurs batrent et de devoir me dire qu'il faut peut être en tuer un ou deux m'est insupportable ! Il nous a expliqué comment il procède à savoir enfoncer une aiguille dans mon ventre et injecter un produit qui fera que le cœur du bébé cessera de battre et qu'il restera là, dans mon ventre jusqu'à ce qu'on sorte les autres.... De plus, le médecin n'a jamais vu ce genre de cas, diabétique et enceinte de triplés et donc n'a jamais fait ce genre de prise en charge. J'ai eu mon diabéto au téléphone il y a une heure qui m'a dit qu'il allait s'entretenir avec le gynéco d'hier, même mon diabéto n'a jamais eu ce genre de cas... et voir ensemble pour demander l'avis d'autres médecins qui ont déjà suivi ce genre de grossesse. Je me tourne donc vers vous pour savoir si par hasard l'une d'entre vous a déjà eu des triplés en étant DID ? Où avez-vous été suivie ? A-t-il fallut que vous en enleviez un ? deux ? Les avez-vous garder ? Je suis désespérée.... merci d'avance pour votre aide... Annelyse
×
×
  • Create New...