Jump to content

Chrystele77

Member
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

17 Neutral

About Chrystele77

  • Rank
    Newbie Member

Profile Information

  • Diabet's type
    Type 1
  • Location
    Villeparisis

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci à toutes pour ces échanges. C'est bizarre : j'ai changé de pod hier soir et cette nuit, nickel. Pod défectueux la nuit mais pas la journée, c'est louche tout ça. Pas sûre d'avoir une réponse à cet incident. J'ai quand même noté que la pose avec la canule légèrement vers le haut était préférable. Pour l'insuline au froid, je vais m'abstenir pour l'instant mais je garde l'idée en tête. On a toutes un corps qui réagit différemment et certaines comme @Manon11 ont un corps qui aime bien l'insuline froide. Apres, sincèrement, je pense qu'il n'y a pas vraiment de différence pour l"insuline classique (autre que la fiasp) mais chacune a ses propres expériences, c'est pour ça que ce forum est si utile.
  2. @pounine : le phénomène se reproduit de manière quasiment identique depuis 3 nuits. Les repas de la veille étaient tous différents et pas particulièrement gras. @Manon11 : quand il s'agit de petites hypers, ou glycémie en hausse, l'augmentation de la basale marche d'habitude chez moi, surtout si je passe de 0,60 à 1,20 (+100%). Bon, moi, le changement de la basale se fait par unité et pas par %, je trouve ça plus pratique. En 1h, c'est comme si je m'étais injectée 1u en bolus, ce qui est sensé me faire descendre de 1g (j'ai une sensibilité importante). Et à la place, je monte Ce soir, je devais de toute façon changer mon pod. J'ai juste avancé d'1h, et je n'ai pas déconnecté le pod avant de l'enlever. J'ai fait un bolus au-dessus du lavabo pour voir comment sortait l'insuline et j'ai eu l'impression qu'au début du bolus, il n'y avait pas beaucoup d'insuline qui sortait et après, c'était plus fluide. D'où toutes mes questions sur les bulles pour éviter tout souci et trouver les mêmes techniques possibles
  3. Merci @Manon11 pour tes réponses. La basale de la nuit marche des fois et pas d'autres, et quand je me réveille la nuit, genre cette nuit à 1h30, j'étais à 2,16 (flèche stable) donc j'ai augmenté la basale de 0,60 à 0,80 pour au moins stabilisé le truc. A 4h, j'étais à 2,50. J'ai encore augmenté la basale à 1,20 et 1h après, j'étais à 3,00. Comme de toute façon, c'était l'heure de mon réveil, j'ai fait un bolus avec mon petit déjeuner et 3h après le petit déjeuner presque nickel : 1,60. Le bolus, que j'ai fait debout, est passé mais la basale de la nuit avait l'air de ne pas passer Pour info, je viens de lire que si le pod n'était pas rempli, il avait tendance à faire des bulles. Comme je ne consomme pas beaucoup d'insuline, j'ai tendance à le remplir qu'avec 160 unités (2 fois 80 avec le stylo). A la seringue, l'infirmière m'a fait abandonner car je n'arrivais pas à éliminer les bulles (je suis pas douée ). Quand à l'insuline à température ambiante, on m'a conseillé de la sortir 30 min à 1h avant de remplir le pod, pour justement limiter les bulles d'air Et comme le stylo est sorti, je pensais que ce n'était pas terrible de le remettre au frigo. Par ailleurs, mon infirmière m'avait dit que l'insuline froide pouvait faire mal à l'injection... Je pense que je vais déjà essayer de laisser l'insuline au frais en 1ère intention. Encore merci @Manon11 pour la lecture
  4. Finalement, j'ai trouvé mes sites de pose : ventre au-dessus de la culotte, de chaque côté du nombril, et côté sous l'élastique de la culotte. Sur les conseils de @Manon11, j'ai descendu mes pods et ça me convient beaucoup mieux. Merci @Manon11 Par contre, j'ai un diabète qui bouge beaucoup en fonction des jours et j'ai du mal à trouver ma basale. Et ce qui pose encore plus de souci, ce sont les bulles d'air. Car en cas d'hyperglycémie, je ne sais plus si c'est ma basale qu'il faut augmenter ou si c'est une bulle d'air. A savoir que bien souvent, c'est la 2ème hypothèse car je multiplie par 3 ma basale et rien ne baisse donc louche. Quand je change de pod, ça revient à la normale mais pas tout de suite, un peu comme si j'avais besoin de me recharger en insuline. D'où quelques questions : 1) Avez-vous remarqué que le temps que l'insuline passe à température ambiante avant son utilisation dans un pod influe ou pas ? Je m'explique un peu : je sors 2 stylos en même temps. J'utilise le 1er en partie, le 2ème en partie, puis un mélange des 2 stylos. Le 1er stylo me donne des glycémies plutôt pas mal, mais dès le 2ème (qui est dehors depuis 3 jours), j'ai l'impression que ça commence à foirer 2) Vous conseillez de placer la canule vers le haut. Mais quand on dort, comment la placer vers le haut ? Mes hyperglycémies sont souvent la nuit.... 3) Certains sites vous ont-ils posés des soucis d'administration d'insuline, plus que les autres sites ? 4) Quand vous soupçonnez des bulles d'air et que vous changez votre pod avant la fin des 3 jours, ça fait diminuer votre stock de pod. Comment faîtes-vous ? votre prestataire vous en renvoie automatiquement sans problème ? Voilà mes petites questions pour le moment. J'essaie de comprendre au mieux le nouveau mode d'injection, qui commence à bien me plaire mais au détriment de nombreuses hyperglycémies, dont je n'avais pas le souvenir avec les stylos Merci à toutes pour vos partages d'expérience
  5. Bonjour, Je suis sous pompe depuis juin et j'ai découvert les joies () du changement d'heure ce week-end. J'ai changé l'heure dimanche matin, au réveil. Jusque là pas de souci. Mais j'ai vite compris que mon débit de base était décalé d'1 heure. Hyper puis hypo à la clé. Exemple : de 4h à 8h basal : 0.80, puis 8h-11h30 basal : 0.10. Mais là, à 7h, il était 8h pour mon corps donc limite hypo à 8h J'ai l'impression qu'aujourd'hui, le décalage était un peu moins grand (un peu moins d'1h). Et vous, le retour à la normale met combien de jours ? Ca va me donner une idée du temps que doit durer ma surveillance accrue, c'est un peu pénible tout ça. Vivement l'arrêt de ce changement idiot
  6. Entièrement d'accord avec vos les filles. @Lounche Je n'ai pas pris le côté désagréable de ton message. Plutôt un côté de "pompée" , qui est mon cas depuis peu. J'avoue qu'avec les injections, on limite les en-cas au maximum (peut-être plus qu'avec la pompe). Mon exemple était surtout chez des amis, ou lors d'une kermesse, où personnellement, s'il y en a, je préfère consommer un coca zéro plutôt qu'un jus de fruits. Comme ça, je ne suis pas obligée de me faire un rajout d'insuline. Et sous injections (et pour moi encore le cas même avec la pompe), j'évite les trucs sucrés en dehors des repas sinon c'est le b...... Sinon, j'ai tendance à faire beaucoup de gâteaux maison. Ainsi je diminue simplement la quantité de sucre blanc, car les recettes sont pour moi souvent bien trop sucrées, ou bien j'utilise du fructose (sucre naturel mais avec un pouvoir sucrant plus élevé).
  7. Quand on peut avoir le même produit non sucré, franchement, je ne vois pas l'intérêt. En ce qui concerne les amis, ça permet de leur faire découvrir des recettes, souvent plus light en sucre, et de leur montrer qu'on peut alléger simplement pas mal de desserts Mais je suis de "l'ancienne génération" et surtout nouvellement pompée, donc les habitudes sont là....et pas forcément envie de les changer car cela fait aussi partie de l'équilibre alimentaire de ma famille (et là, je ne parle pas de diabète mais de santé générale). Et je ne suis pas fan du sucre à l'état pur de toute façon. Mes enfants mangent sucré mais avec modération. Ils ne se gavent pas de bonbons, comme je vois certains enfants, et je suis fière de cette éducation Effectivement, je ne suis pas remonté très loin sur le forum. Je trouve que c'est même rassurant ce que tu écris
  8. J'avais l'impression d'être un peu un extra-terrestre, @Marquise Je suis pas fan de bonbons de toute façon, mais c'est surtout l'occasion de réunir des amis, et de marquer le coup. Ce n'est pas anodin ce que je fais, je suis un peu intéressée : 1) Ca permet de rappeler à mes amis non diabétiques : "eh oui, je suis DID. Alors la prochaine fois que vous m'invitez, pensez à mon coca zéro ou ne faîtes pas de meringue en dessert" 2) Et à mes amis diabétiques (mais avec souvent moins d'années de diabète) : "oui, on est diabétique mais on est en vie et on est heureux". C'est toujours bon de leur rappeler que ça pourrait être pire
  9. Tiens c'est marrant comme tu parles de bolus nickel. C'est justement ma question actuel. Comment sais-tu que c'est ton bolus qui est nickel ou bien la basale qui compense ? Je m'explique : Tous les matins, je fais une hypo mais pas toujours à la même heure, entre 3 et 5h après mon petit déjeuner. Au début, j'ai pensé que c'était ma base mais elle était déjà assez basse, 0,10 dans ce créneau. Et même en la mettant à 0, ça ne suffisait pas à me faire remonter avant l'hypo. Du coup, ce matin, j'ai augmenté mon ratio et donc diminué mon bolus, et là, 1,20 quasiment toute la matinée . Coïncidence car ce matin, j'étais déjà pas très haute au réveil ? Dernier point à vérifier : la correction qui est faite quand je me réveille à 1,50 Mais du coup, je trouve qu'il y a beaucoup de paramètres qui se chevauchent et qui sont difficiles à maîtriser, et en plus en fonction du cycle, ça peut encore changer
  10. 19 mai 1990 : 30 ans l'année prochaine Personnellement, et je vais peut-être en choquer certaines, mais je compte bien fêter ça. Bon, c'est peut-être parce que ça me donne l'occasion de fêter qqch, puisque personne n'est jamais là pour mon anniversaire, pas même mon boulanger-pâtissier. Avec des amis, diabétiques ou non, je vais faire un truc, c'est sûr. Ce sera l'occasion de se voir et de faire une petite fête, ou en tout cas de marquer le coup Mieux vaut en rire qu'en pleurer, et de toute façon, je n'ai pas vraiment de souvenirs de ma vie sans diabète, c'est sans doute pour ça que c'est plus facile à accepter.
  11. Sous pompe depuis juin 2019, la variation des glycémies en fonction de mon cycle a été évidente pour moi. J'avais même posé une question à ce sujet, en juillet je crois, en demandant le nombre de débit basal que vous aviez histoire d'avoir une idée. Personnellement, j'en ferais presque 4 (1/ semaine) si je m'écoutais
  12. @Manon11 : Merci pour tous ces détails. Je pense avoir compris. J'ai l'impression que je viens d'essayer ce site mais plus haut, au-dessus de la ceinture du pantalon. Je vais voir à le descendre...
  13. Merci les filles pour vos réponses. @pounine : Les échanges servent à ça. Je trouve des idées, des réponses, des conseils ou du réconfort. Alors si je peux aider aussi, tant mieux. Bizarre pour le ventre, c'est mon endroit fétiche. Mais ça doit dépendre de notre peau et de notre activité. Ca te le faisait avant ou c'est un nouvel essai pour toi ? Tu le mets, toi, ton pod du coup ? @Manon11 : J'y ai pensé, mais j'ai peur que ça me gêne en voiture, car l'assise est différente d'une chaise. Il faudra que j'essaie une fois au moins. Sans faire du voyeurisme, tu le poses en hauteur à la limite du haut de la raie des fesses ? Et dans la "largeur", tu le mets en plein milieu de la fesse ou légèrement de côté mais pas carrément sur le côté sinon ça va gêner pour dormir, si tu dors (comme moi) sur le côté ?
  14. Merci Fil pour ta réponse. C'est rassurant de constater que je ne suis pas la seule dans ce cas, et que c'est aussi dur que ce que je crois de bien gérer ses doses. Je relativise en me disant que j'ai pu tester un autre site de pose plus vite que prévu, et que j'ai pu le faire sur un week-end tranquille, avec la dernière journée (si tout va bien) au travail pour finir ma validation du nouveau site de pose. Donc c'est plutôt cool. Nous avons pas mal de choses en commun. Je viens de lire que tu avais aussi le Hashimoto. J'ai été contrôlé, en juin, avec un taux d'anticorps anti-thyroïde qui explosait le plafond. Ma nouvelle diabéto s'attend à ce que ma thyroïde soit la prochaine cible, ma prochaine cible puisque ce sont mes anticorps qui me détruisent de l'intérieur D'ailleurs, j'en profite, le Hashimoto, c'est compliqué ou c'est juste un cachet à prendre tous les jours ?
  15. Précision pas inutile du tout, j'avais déjà fait un 1er rajout à 00h15 car j'étais à 2,95. Je refais un récap de ma soirée et nuit pour que tu comprennes mieux : 22h15 : 0,78 (Encore 1h30 d'insuline active de mon bolus de repas, j'ai préféré prendre 10cl de jus : 10g de glucides) 00h15 : 2,95 (en forte hausse) donc Bolus 7h30 : 3,09 donc Bolus 8h23 : 2,81 (en forte hausse). Changement de pod. 8h43 : 1,87 (en forte baisse). En 20 minutes, 1g de descente !! 10h : 0,77 10h : Petit déj, Tout est rentré dans l'ordre Je me dis que c'est le jus du soir que je n'aurais pas prendre, mais 10g c'est peu et en plus, il me restait 1h30 d'action d'insuline et je voulais me coucher tranquille (bon raté, je sais ) D'après moi, la basale passait bien, car la glycémie ne montait pas plus mais pourquoi pas le bolus. Depuis que j'ai changé le pod, tout est rentré dans l'ordre. Je ne saurais sans doute jamais si j'ai bien fait de changer mon pod ou pas....
×
×
  • Create New...