Jump to content

Programme de sport adapté


pounine
 Share

Recommended Posts

Un matin, j'ai reçu une convocation du CHU pour un rendez-vous avec un praticien du CHU que je ne connaissais pas. Après quelques coups de fil, j'apprenais que ma diabéto considérait que je faisais partie de sa patientèle sportive et que je pourrais être intéressée par une rencontre avec leur enseignante en activité physique adaptée. Et j'étais effectivement très intéressée, même si je ne suis plus très sportive ! Je n'ai jamais fait de malaise pendant la pratique sportive mais je finis souvent en hypo (j'aime randonner à 0.3... C'est quand je prends des suées sur du plat que je me dis qu'il faut que je me contrôle !) et j'ai abandonné toute activité cardio car l'hypo violente suivie de l'hyper violente m'otait tout le bénéfice de la pratique.

L'entretien s'est déroulé sur une heure environ, où elle s'est présentée, m'a expliqué les objectifs (2 programmes en cours à ce jour sur Lyon : l'un pour les gens sportifs, qui souhaitent mieux adapter leur traitement et l'autre pour les personnes sédentaires, pour les encourager à une pratique sportive). En 2021, il est envisagé de créer un groupe de parole avec des personnes ayant le même profil (peut-être des futurs potes avec qui pratiquer!)

J'ai répondu à une série de questions : moyen utilisé pour se déplacer au quotidien, le temps de marche quotidien estimé, si on vit en maison/appartement, si on pratique seul ou en groupe du sport, ses freins à la pratique, les sports pratiqués, ce qui nous embête dans la gestion du sport, etc etc. C'était un échange riche où j'ai pu parler dans le détail de ce que je faisais comme sport (même si à l'heure actuelle ca me fait marrer ! je suis confinée dans mon appart depuis presque 2 mois), ce que j'avais mis en place pour éviter les hypos, comment je me ressucre, etc etc. Je lui ai expliqué que ce qui m'ennuie le plus au quotidien, c'est dès que je marche un peu plus, je finis en hypo (ex : aller faire les courses de Noël ou aller à la bibliothèque à 2 km de chez moi).

Il est ressorti de nos échanges que j'étais super sensible à l'activité (c'est bête mais ca m'a fait du bien qu'on me le dise) et que je partais surement d'une glycémie trop basse : elle préconise 1.3 à 1.5 g/l comme gly de départ.

Que les schémas pour adapter son activité passent (liste non exhaustive) :

- par une baisse du bolus avant le repas si activité physique rapide après le repas

- charger en féculent la veille si on fait de la rando sur la journée

- essayer de partir d'une glycémie à 1.3 en début de pratique. Ne pas hésiter à se ressucrer avant même la pratique

- que les personnes qui pratiquent la rando n'hésitent pas à baisser jusqu'à 50% leur basale

- J'ai un petit doute sur mon propos, j'espère ne pas inverser la pratique d'un sport cardio a tendance à faire augmenter la glycémie tandis qu'un sport d'endurance a tendance à la faire baisser. J'en ai conclu pour ma personne qu'il faudrait donc mieux faire du sport en salle et aussi aller à pied à la salle, pour réussir à combiner les deux effets

- que c'est plus pratique de pratiquer entre 2 et 3 fois par semaine car les effets du sport peuvent durer jusqu'à 48h, ca évite donc les augmentations du débit de base trop réguliers

 

J'ai discuté aussi des sites d'insertion (cf post sur les lipodystrophies)

J'intègre donc le "programme" et j'ai des devoirs à faire jusqu'à la prochaine rencontre : j'ai un tableau où je dois indiquer quelle pratique sportive j'ai réalisée avec le temps de pratique, l'intensité, le ressenti, les glycémies réalisées, etc. (je peux faire passer à celles qui le veulent le papier) et on se voit ensuite dans le cadre d'une activité encadrée en groupe : l'unité d'endoc de Lyon a déménagé dans des locaux neufs et est passé à la vitesse supérieure en matière d'e-santé. Ils ont à disposition une salle de sport et on va donc s'y retrouver pour pratiquer (30 min d'activité cardio et autre chose mais j'ai oublié), discuter, rencontrer une diet et une psy (si on a des appréhensions par rapport aux hypos).

Et il y aura surement un suivi à plus long terme.

 

Elle m'a encouragé à avoir une montre connectée pour mesurer mon activité physique et m'a fait les recommandations générales sur les bienfaits de l'activité. Je n'ai pas les dispositifs connectés (j'en ai déjà assez !) mais curieusement, je ne suis pas fermée à l'idée.

 

Je suis ressortie de cet entretien toute heureuse parce que ca répondait vraiment à mon besoin : adapter mon traitement à ma vie quotidienne. J'espère que cela va m'aider.

@Leelette : si tu veux qu'on s'appelle ou que tu fasses le programme en sous-marin, je dois pouvoir poser quelques questions pour toi si tu veux 😉

 

 

  • Like 3
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

C'est top ce programme @pounine !

J'ai été récemment dans leur nouveau centre et ca ne m'étonne pas qu'ils lancent ce genre de programme, ils ont fait un bond technologique !

Je suis intéressée par les résultats, même si chez moi le sport à tendance à me faire monter dans l'heure qui suit (et quelques fois sans savoir pourquoi à me faire bien descendre)..

Si possible je veux bien ton papier pour que j'arrive à identifier si les évolutions sont différentes après du cardio ou après du renfo (même si je combine souvent les deux, peut être que les résultats ne seront pas très parlants du coup..)

Edited by Manon11
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ça a l’air vraiment top ! Je n’ai jamais « osé » utiliser le basal temporaire pour mon fils. Il n’a pas encore d’activité sportive mais parois quand il se dépense avec les copains je pense que ça serait une bonne idée.

nous aussi on nous a dit que les sports comme la course, les sports générant de l’adrénaline peuvent provoquer une hyper, c’est pourquoi on nous recommande de rester au calme en cas d’hyper avec acétone (on a pas eu le cas jusqu’à présent) mais on observe bien l’hypo qui arrive quand il se dépense au parc et même le goûter peine à maintenir une glycémie correcte.

j’avais vu une interview d’un sportif (sport d’endurance) qui disait devoir baisser ses insulines pendant plusieurs jours après.

je viens de retrouver la vidéo :

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

@Manon11 je te le fais passer dans je l'aurais scanné proprement.

J'ai oublié un truc dans ce qu'elle m'a dit : on peut pratiquer du sport même si on est au delà de 2,5. Il fait simplement s'assurer qu'on n'a pas d'acétone avant.

Je confirme pour les hypos plus de 48h après : quand je pratiquais la natation très régulièrement, je voyais bien la différence ! 

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Merci @pounine ! C'est intéressant et motivant ! Je disais sur ton autre post que j'aurai besoin d'un tel programme car depuis la fermeture de ma salle de sport et mon net manque d'activité physique, je crois que je suis totalement desadaptee à l'activité physique. Je suis essoufflée, j'ai perdu en muscle et je fais une énorme hypo si je marche plus de 10 minutes (je suis habituellement sensible à l'activité physique). J'attends la réouverture pour refaire un bilan forme, je vais reprendre rdv chez la cardio et en parler à ma diabeto. 

Arnaud lui est embêté avec ses glycémies : avec le foot il fait des hypers, avec la course à pied il fait des hypos la nuit qui suit (ça il gère à peu près) il sécrète trop d'adrénaline au foot. 

@pounineje veux bien ton tableau de suivi. 

Anecdote du jour : on a fait une petite ballade de 35 minutes tout à l'heure. A la fin mon téléphone me félicite car j'avais dépassé les 10 000 pas 🤔😅. J'étais trop contente... puis je me suis souvenu que Clément était aller se balader à pied le matin avec mon téléphone 😂

  • Haha 5
Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Bonjour, 

Ma diabeto m'a orientée vers une asso qui organise des activités sportives adaptées pour s'y remettre et se motiver car de mon côté c'est catastrophique. Le problème : les horaires. C'est sans doute prévu pour les retraités. Bref. Je me suis mise à la marche nordique : 9 km sous la pluie ce matin, en 1h45. J'ai morflé, j'ai mal partout. La semaine dernière j'ai eu des courbatures pendant 3 jours. Le groupe est constitué de retraités 😂.

J'ai résilié mon abonnement à la salle de sport alors que je n'ai jamais été aussi grosse de ma vie (même enceinte)! 

J'aime bien la marche nordique quand  même 😁 : c'est complet et au grand air. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Moi je galère aussi je ne cours plus assez du coup c'est dur très dur la semaine dernière j'y suis allée 3 fois 18 bornes en tout ! Et le dernier j'ai repris avec mon club j'ai cru mourir 🙄je suis devenue nulle et elles elles ont fait des progrès me sens nulle grasse😪 (suis menue mais j'ai pris du ventre et des petites poignées d'amour sur les cotes🤮) bref faut que je m'y remette mais pas encore gagné car très dur !

Allez c'est la rentrée c'est le moment ! 🤔🤔😒😒

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...