Jump to content
Sign in to follow this  
Isabelle

Une hypo pour vous, c'est à quel taux ?

Recommended Posts

Une hypo pour vous, c'est à quel taux ? Quand vous n'êtes pas enceinte, s'entend :)

Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

Isa qui mène son enquête Inclassable12.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Anonymous

0.70

C'est ce qu'on m'a appris et je commence à me sentir mal à ce taux là.

Quand je peux, je vérifie au lecteur.

Cela dit, si j'ai 0.90 et que je dois conduire, je prends un petit qqch.

Si l'hypo est hors d'action d'insuline rapide, je tente de moins ressucrer que si l'hypo survient 1h30-2h après l'injection.

Mon challenge : ne pas engloutir 50g de glucides pour me ressucrer (surtout si je suis sous les 0.60 :horreur: , car là je commence à paniquer et à avoir des fringales pas possibles !)). Quand ça arrive, je fais une injection après le ressucrage pour limiter les dégâts.

Je ressucre avec ce que j'ai de bon sous la main (haribo, kinder, congolais enrobés de chocolat, etc :miam::miam: ... du sucre ? moi jamais !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

on m'a appris hypo = en dessous de 0.60

en général je me ressucre en dessous de 1g (hors grossesse) et c'est en dessous de ce taux que je me sens "planer"et puis si je ne suis pas capable de conduire à moins de 1g, je ne vois pas pourquoi je pourrai faire autre chose...

pour le ressucrage (15g de glucides pour une hypo loin d'un bolus...en général ça donne un taux correcte ensuite voire même le ressucrage est léger et je remange un peu) ça dépend du taux mais aussi du moment (genre hypo alors que bolus a moins de 2h je ressucre plus), de l'activité...par contre je controle toujours avant de ressucrer.

c'est une très bonne question Isabelle!!! :herissonbravo:

et je rajouterai avec quoi le ressucrage?

moi si sous 0.60 3 morceaux sucre, jus de fruits (pas entier ils sont à 20G), et en ce moment harib* c'est beau la vie (lubie de femme enceinte qui a toujours été gourmande) ou sinon mini canette de coc*. si entre 0.60 et 1g je mets un peu de sucre lent: barre de céréales par exemple...cookies, pain...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part je garde ce qu'on m'a appris.. même enceinte..

ressucrage hypo à 0.50 :miam: changé mes sucres réglementaires par contre contre des bonbons :P

(C'est rare que j'ai faim en hypo.. c'est plutot en hyper parfois que je me tappe de ces fringales !)

entre 0.5et 0.7 j'arrête ma pompe...

Tout ca dépend bien sur de l'activité que j'ai.. si je suis en pleins travaux c'est pas un ressucrage mais une collation... tout est dans le terme que j'utilise..

C'est impossible pour moi de ressucrer une hypo sans avoir pris mon taux maintenant.. et puis en tant qu'ancienne diabetique qui a utilisé les anciens appareils je me dis que ca vaut toujours le coup de prendre 3 secondes pour vérifier ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une hypo pour vous, c'est à quel taux ? Quand vous n'êtes pas enceinte, s'entend :)

Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

Isa qui mène son enquête Inclassable12.gif

Alors !

Définition théorique d'une hypo pour moi : < 0,6

Mais en pratique je ne suis pas cette définition au pied de la lettre pour le ressucrage.

En effet, je me ressucre parfois avant. Inversement, à 0,5 juste avant de manger je ne me ressucre pas et je ne baisse pas ma dose d'insuline non plus. Pour résumer : je prends toujours 15 g de glucides, qq soit le niveau de l'hypo, et je me ressucre surtout en fonction de l'activité à venir, du bolus encore actif ou non, de l'heure du prochain repas, etc. Si j'ai une "grosse hypo" (taux bas e/ou qui ne remonte pas) je remange un peu et/ou je baisse mon basal temporairement.

15 g de glucides = 1 gourde de compote ou 3 sucre ou un yaourt/formage blanc nature avec 10g de sucre ou un fruit (3 clémentines, 1 pomme, ...). J'essaie de m'en tenir à ce genre de ressucrage = pas trop gras et pas trop trop rapide non plus (pas de us de fruits par exemple).

Il m'arrive parfois de me ressucrer sans mesurer ma glycémie, je l'avoue : il n'y a parfois pas doute devant certains symptômes.

Je me rends compte en répondant que je n'ai pas de protocole bien précis :mdr: . C'est du bidouillage non basé sur des éléments scientifiques et prouvés mais ça marche plutôt bientôt :fou: .

Leelette

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis que je vous connais je vais "mieux". Je ressens une hypo à environ 0.60 selon l'activité que je mène. La nuit plutot 0.50. Désormais je me resucre avec un jus de fruit mais avant c'était au mini sni**ers. Dans la journée je met ma pompe en arrêt systématiquement qd je fais une hypo environ 15 minutes le temps que ça remonte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Définition théorique d'une hypo pour moi :

Mais en pratique je ne suis pas cette définition au pied de la lettre pour le ressucrage.

En effet, je me ressucre parfois avant. Inversement, à 0,5 juste avant de manger je ne me ressucre pas et je ne baisse pas ma dose d'insuline non plus. Pour résumer : je prends toujours 15 g de glucides, qq soit le niveau de l'hypo, et je me ressucre surtout en fonction de l'activité à venir, du bolus encore actif ou non, de l'heure du prochain repas, etc. Si j'ai une "grosse hypo" (taux bas e/ou qui ne remonte pas) je remange un peu et/ou je baisse mon basal temporairement.

15 g de glucides = 1 gourde de compote ou 3 sucre ou un yaourt/formage blanc nature avec 10g de sucre ou un fruit (3 clémentines, 1 pomme, ...). J'essaie de m'en tenir à ce genre de ressucrage = pas trop gras et pas trop trop rapide non plus (pas de us de fruits par exemple).

Il m'arrive parfois de me ressucrer sans mesurer ma glycémie, je l'avoue : il n'y a parfois pas doute devant certains symptômes.

J'aurais pu écrire les mêmes paragraphes ! :)

J'ai appris 0,60

Je resucre rarement avant, sauf si je dois sortir avec les enfants ou prendre la voiture

Je prends toujours 15 g de glucides, sucre, bonbons harichose, jus de fruit, et je vois si ça remonte, sinon, une heure après, je recommence, j'évite le gras, l'effet est toujours catastrophique.

En revanche, je ne resucre pas de la même manière à 0,60, 0,40 ou 0,30

Enfin, moi non plus je ne vérifie pas toujours ma glycémie si je me sais en hypo (donc je fausse mes moyennes vers le haut :piednez: )

Ce que je ne fais pas, c'est d'arrêter ma pompe ou de mettre un basal temporaire, ça m'intéresse bien, vous déterminez comment le basal temporaire ou la durée de l'arrêt ? :grat:

C'est fou la différence d'une personne à l'autre et d'un service à l'autre :hum:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi on m'a appris qu'une hypo c'était < 0,8 quand pas enceinte

et < 0,6 quand enceinte...

Depuis que je suis enceinte on m'a dit de me resucrer avec 15 g de sucres, je prends donc 3 dextro energy et rien d'autre... mais j'avoue que quand je suis à < 0,3 parfois je prends plus car j'ai peur de ne pas me resucrer assez. :rouge:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je resucre en dessous de 0,6 si c'est éloigné d'un repas. Avant un repas, je ne resucre pas. Si je dois partir, je resucre vers 0,7. Pas de protocole précis en fait.

Je teste systématiquement et d'autant plus en ce moment (lire en bas).

J'essaie de me tenir à 3 sucres... mais j'aime trop le chocolat !

Sinon, mon gros problème du moment, c'est que je ne fais plus la différence entre une hypo et une hyper.

Exemple : il y a 3 jours, je me lève vers 4 h du matin avec une sensation pateuse dans la bouche, je me dis "ouh, je dois être en hyper", résultat "0,53". Il y a 2 jours, idem. Je me dis "cette fois, c'est l'hypo" et non, c'était une belle hyper (qui a mis toute la nuit à redescendre avec ... 20 u de bolus de correction :fou: ). Du coup, je ne peux plus du tout faire confiance à mes sensations. Suis obligée de m'en remettre à la machine :raaa:

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi hors grossesse on m'a dit a >0.7 mais tout dependais de ce que je faisais je ressucrais ou pas;ex : comme j'ai lu plus haut pas avant un repas

Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

je dirais plus que: plus le taux est bas et plus je me goinfre :red:

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

oui si je suis en voiture et que je peut pas faire le dextro je me ressucre..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Isa en général je débranche la pompe (enfin je la met en arrêt) une dizaine de minutes juste le temps de voir la remontée arriver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour!

Moi aussi je retrouve dans vos réponses des éléments communs à ma gestion des hypos!

Ainsi, le seuil d'hypo théorique est à partir de 0,60. Mais en pratique "version Lolo" ça donne petit resucrage à 0,80 et de plus en plus hyperglycémiant (rapide) en fonction de la baisse des résultats...

Le plus difficile étant de trouver le bon compromis entre le taux réel et le resenti, qui peut faire varier le resucrage. Ex. quand je suis à 0,60, j'ai une fringuale d'enfer et c'est à ce taux que je me sens le moins bien.

Le resurage c'est le plus souvent une petite brique de jus de fruit, ou un verre de sirop (à doser, bien sûr!), mais si d'autres opportunités se présentent, je saute dessus :youpi:

J'ai aussi longtemps arrêté la pompe (de 15mn à une demi-heure) mais je me suis aperçu que cela ne servait à rien, si ce n'est à me rassurer et surtout à créer un "creux" d'insuline pouvant se faire resentir une à deux heures après... Je ne fais de débit basal temporaite qu'en cas d'activité imprévue ou d'hypo post prandiale pour "freiner" l'action du bolus du déjeuner. Et il dure en moeynne 2 heures, en retirant 10 à 30% de db habituel, selon l'activité. Mais tout cela dépend des habitudes et du métabolismes de chacun!

Sinon je me resucre (pas bcp mais quand même!) vers 0,80 quand je sais que je dois bouger après.

Par contre, je reste très mal à l'aise quand une hypo survient alors que le bolus du repas est encore en action. J'ai horreur de ce type d'hypo pq elles sont brusques et que la remontée de la glyémie tarde à arriver...

Lolo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Anonymous

Lolo, je suis contente de ton témoignage... car vu les réponses au dessus, je me demandais si j'étais la seule à me ressucrer à 0.70-0.80 :toctoc:... ouf :) !

Hier, grosse sensation d'hypo ... 0.78 donc léger ressucrage ... pourtant, je suis plutôt pas mal dans mes glycémies en ce moment.

C'est incroyable comme le ressenti peut varier d'une personne à l'autre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est incroyable comme le ressenti peut varier d'une personne à l'autre !

Pour moi les sensations de l'hypo varient vraiment dans le temps et dans les symptomes...

Hier soir...hypo due à la séance d'aviron plutôt musclée du matin...

J'étais devant une série à la télé...me sentais un peu vidée, mais sans plus (comme après une séance de sport quoi...), et surtout, je m'aperçois que je comprends tout de travers dans les dialogues (en anglais sous titré je précise... :rouge: ) rien de plus...et finallement j'avais 0,49...pas vraiment faim...(alors parfois j'ai de vrai fringales, et des symptomes très visibles à 0,80 ) :grat:

L'hypo d'hier était typiquement pour moi une hypo d'après sport...(il me semble que le diabéto m'a dit que c'était le stock de glycogène qui se refaisait ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou Isa

Une hypo pour vous, c'est à quel taux ? Quand vous n'êtes pas enceinte, s'entend

Alors...je dirais ça dépend ! parfois je la sens à 0.70 et parfois je ne sens rien et je suis à 0.40...bizarre..mais il me semble que cela dépend de ce qui a déclenché l'hypo : est-ce une dose trop forte d'insuline ? dans ce cas là c'est très fort et très rapide, galère à resucrer...est ce dû au sport ? dans ce cas, ça vient lentement et je me pré-resucre...etc etc...

Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

Appris ? je sais plus ce que j'ai appris !! :P

Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

ouiiiiii...quand je sens l'hypo, quelque soit le taux.

Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

non, je mange ce que j'ai sous la main et selon mes envies...pas bien...vive les kilos en trop !! :grimace:

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

parfois oui, surtout la nuit. la flemme de me lever et d'allumer la lumière, j'attrope la briquette de jus d'orange que j'ai toujours d'avance dans ma table d enuit, je la boie et hop, dodo.

:coucou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Une hypo pour vous, c'est à quel taux ? Quand vous n'êtes pas enceinte, s'entend :)

Moi je les classe par catégories :clin: . Entre 0.6 et 0.7 c'est celles que je ne sens généralement pas mais que j'ai la chance de découvrir lors d'une prise de glycémie. Je dis que c'est des fringales, pour moi c'est semblables aux hypos que peuvent resentir les non diabétiques. Ensuite celles qui sont, disons, entre 0.4 et 0.6 que je resens et qui généralement ne m'usent pas pour une demi heure et les catastrophiques qui même si elles remontent, me font me sentir tellement mal que j'en pleurerais, qui me donnent l'impression que cette fois je vais mourir et les exceptionelles qui me sont arrivées rarement mais qui font peur, celles qui m'empêchent de voir, pendant lesquelles je perds tous mes moyens, qui peuvent me faire réinjecter de l'insuline au lieu de prendre du sucre, qui peuvent même être si basses que l'appareil ne peut qu'indiquer "low" mais en général pour celles-là, c'est pas moi qui lit le résultat sur le lecteur...

- Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

A l'hôpital lors de la découverte de mon diabète on m'avait appris de resucrer avec 4 morceaux de sucre et de manger ensuite une petite tranche de pain. J'ai adapté la technique en variant le nombre de sucres en fonction de la gravité de l'hypo, éventuellement remplacé par autre chose de sucré (vrai sirop, cuillères de confiture, jus de pomme, pâtes de fruits... raaah ça me donne faim!) mais depuis que j'ai la pompe, je ne mange quasiment plus rien après, d'abord parce que couper une tranche de pain en milieu de journée fait des miettes (ouh la flemmarde), et surtout parce que c'est rare que l'hypo récidive, je ne sais pas pourquoi cela change tant par rapport aux injections. Il m'arrive même de ne pas resucrer du tout par oubli dû justement à l'hypo et de constater que la glycémie est remontée.

- Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

Oui en général, déjà en dessous de 0.7

- Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

Oui et si le taux est vraiment très bas, alors là je mange des sucres lents après, surtout si c'est avant de se coucher.

- Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

Oui lorsque je suis sûre que c'est une hypo, mais là en général cela signifie aussi qu'elle est basse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:coucou:

Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

Alors, pour petit rappel je suis did depuis 14ans, et j'ai appris au début une hypo était a partir de 0.80, maintenant c'est plus 0.70, 0.60, ls temps change...

Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

A partir de 0.60

Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

Je prend plusieurs facteurs en conséquence:

A savoir si le repas est loin, si je dois faire un effort, conduire, et forcément je ne mange pas la même chose si je suis à 0.50 ou 0.30

Y'a des fois ou j'en profite pour manger des truc super sucré... :miam: mais bon, faut pas abuser :blonde:

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

C'est assez rare les erreurs , généralement quand je sens un hypo c'est que je suis en dessous des 0.55, mais je contrôle quand même.

Sauf la nuit, si une hypo me réveil c'est que je suis très bas, et la je commence à boire une brique de jus de fuit, ensuite je me contrôle pour être sur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y avait longtemps.. depuis fin juillet plus rien et à nouveau hier soir une hypo qui dure 4 heures.

J'ai mieux géré avec moins d'angoisses mais c'est vraiment difficile :larmes::larmes: à vivre d'autant que les médecins ne s'expliquent pas le phénomène, n'ont rien trouvé, j'espérais au fond de moi qu'avec le traitement pour al bactérie de l'estomac je ne ferai plus ce genre d'hypos c'est râté.

Comme toujours associée à un mal à l'estomac, comme toujours fin de l'épisode qd je vomis.. enfin du coup hier soir je me suis fait vomir à 1 h du matin pour stopper le phénomène.. puis à 3 h du matin vomissements non stop ?? acétone ? lié au phénomène ?

Aujourd'hui j'ai tourné à 2.50 environ et à 17 h 2.75 donc j'ai fait un bolus de 1.5 (vous voyez je vais mieux !) et à nouveau là je chute en 20 minutes de 1.36 à 0.74 avec mal au ventre. :larmes::larmes:

J'essaye de vivre dans le ici et maintenant mais j'ai peur j'ai terriblement peur qu'un jour ça m'arrive seule avec les filles, que dans mes vieux jours les choses s'empirent et que j'en meurs. Désolée d'être aussi morbide et triste mais il faut que j'évacue tout ça.

Pourtant je vous jure que je vais mieux je les vis avec 1000 fois moins d'angoisses, hier j'ai "bien" géré mais je n'en peux plus de ce phénomène bizaroïde.

:calin::calin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

pfiou c'est impressionnant ce que tu décris

j'imagine ton angoisse :sad:

mais je ne sais pas quoi te dire pour te conseiller :grrr:

je t'envoie néanmoins tout mon soutien en espérant que cette crise va vite te laisser et que tu puisses te reposer :calin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnant et angoissant oui, des craintes je les comprends bien Fredette. Je ne savais même aps que cela existait de telles hypos... Même si les médecins ne te l'expliquent pas, t'ont-il parlé des "risques", de quelques chose qui pourrais te rassurer? quand j'ai été hospitalisée la semaine dernière l'infirmière a dit qu'on finissait toujours par se réveiller de comas hypoglycémiques. J'avoue que je n'ai pas demander de détails sur les conséquences, mais je demanderai la prochaine fois.

Sinon, pour répondre au sujet de base :

Une hypo pour vous, c'est à quel taux ?

Je dirai inférieure à 0.60/0.65 et en PP inférieure à 0.75.

Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

A l'hôpital la première fois, il y a 7 ans, on m'a dit hypo sous 0.80. Là, ils ont plutôt dit qu'on parlé d'hypo en dessous de 0.60. Les temps changent!

Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

On m'a appris : mange un petit beurre et un jus de fruits sous 0.60! Mais j'en ai marre des petits beurres, alors je varie entre les barres de céréales et les compotes en gourde (environ 10g de glucides); des fois les 2 si c'est une grosse hypo ou si j'ai vraiment besoin d'être bien resucrée car je ne pourrais pas faire de contrôles dans les prochaines heures.

Sinon, depuis cette semaine, avec la pompe, je l'éteins quand j'ai une PP un peu basse, dans les 0.70/0.80 et la dernière fois ça m'a permis de ne pas être en hypo à la fin d'action de l'humalog.

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

ça arrive, quand je suis en classe; je n'ai aps toujours même rarement, la possibilité de mesurer le taux, mais ma résolution de pompe, essayer de le faire désormais!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'avancement dans l'enquête d'Isa, ci-dessous mes réponses :

Est-ce que vous avez gardé ce qu'on vous a appris, ou changé ?

J'ai changé : on m'a appris un resucrage en-dessous de 0.7 voir 0.6 lorsque j'étais hospitalisée, mais franchement à 0.6 soit je suis en nage soit je vois trouble ... Donc hypo.

Aujourd'hui, je resucre grosso modo plutôt en-dessous de 0.8

Est-ce que vous vous resucrez, à partir de combien ?

Je resucre à partir de 0.8 la plupart du temps, sauf avant repas (jsute 1 sucre le temps de mettre la table :piednez: )

Sinon si je me teste, c'est que j'ai des doutes ou que je prévois un truc (trajet en voiture, petite marche, aller dans l'atelier plus de 30mn, ... auquel cas je resucre parfois à partir de 0.9)

Est-ce que vous adaptez le resucrage en fonction du taux ?

Avant, je prenais toujours 3 sucres puis j'en ai eu marre et j'ai commencé à dériver (pate de fruit, barre de céréale, ... ) en essayant d'adapter. Du coup, je faisais des yoyos.

Mon diab actuel a insisté sur l'importance de ne pas trop resucrer. Du coup j'arrive à faire une hypo la nuit et à me réveiller avec seulement 0.96 ou 1.05 Trop cool !

Donc aujourd'hui, je n'adapte rien

sauf si c'est l'occasion de manger une grosse part de tarte :epaules: donc là, d'abord je mange, j'intége la qté mangée et l'hypo d'avant pour déterminer le complément en insuline à injecter d'ici 20 à 30mn pour éviter ... l'hyper :fou:

Appelons cela "l'exception qui confirme la règle"

Est-ce que vous vous resucrez parfois sans avoir prix votre taux parce que vous vous sentez en hypo ?

Oui. Genre tu es en grand meeting avec tout le staff ... ou au ciné et tu veux pas rater une scène (ou tu ne veux pas faire lever tout le monde car tu t'es mise au milieu pour bien voir)

Mais je peux enregistrer sur mon lecteur (vive l'Ultra Smart) meme a posteriori que j'ai fait une hypo sans enregistrer de valeurs.

Voila pour moi ! :youpi:

Crumble

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fredette :calin::calin::calin:

Quel enfer !

Ne t'avait-on pas parlé d'injection de glucagon lors de ces hypos qui semblent être bien particulières et diagnosticables ?

Heu, moi aussi, on m'a toujours dit que l'on ne pouvait pas mourir d'un coma hypo, mais je trouve que la sensation de mort lente est tout aussi terrible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait dans le protocole :

1. se faire vomir

2. prendre du motil***

3. piqure au glucagon

je me suis arrêté au 1. et ça a "fonctionné" mais cela a pris du temps.. je sors de chez le médecin.. j'ai 8,5 de tension et je me suis brûlé la trachée à l'acide en vomissant (génial !) donc il m'arrête 1 semaine pour me reposer et essayer de stabiliser ce foutu diabéte.

Désolée pour les détails mais en fait comme qd je me suis fait vomir il y avait des morceaux alors que j'avais mangé 6 h avant mon médecin pense effectivement qu'il n'y a pas de digestion de faite lors de ces hypos bizarres.. pourquoi ? on ne sait pas mais du coup le fait de se faire vomir semble une bonne option, c'est déjà ça :clin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas simple du tout à gérer tout ça :sad: , je te souhaite beaucoup de courage et profites bien de cette semaine pour te reposer. :calin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...