Jump to content

Présentation


Meliah
 Share

Recommended Posts

Hello tout le monde !

Je m'appelle Juliette et j'ai 26ans. J'ai été diagnostiquée diabétique il y a plus d'un an mais je n'ai été prise en charge qu'il n'y a 5 mois. Suite à une hospitalisation en mars j'ai découvert qu'il s'agissait d'un diabète de type 1 et à commencé alors l'apprentissage de l'insuline et tout ce qui va avec. Je me suis sentie très seule et un peu livrée à moi même durant cette année et je regrette de pas avoir trouvé ce forum plus tôt ! Vous lire m'a beaucoup aidé et m'a permis de relativiser pas mal d'aspects du diabète, merci 🥰

A bientôt !

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour @Meliah.

Je ne comprends pas bien,  que s'est il passé entre un diagnostic il y a un an et le mois de mars. 

Le dt1 s'il est diagnostiqué (et s'est assez simple et connu par les médecins) nécessite une prise en charge rapide et forcément avec de l'insuline. 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bienvenue !

Je suis surprise de ce diagnostic   en plusieurs temps également, j’espère que tu pourras nous en dire plus pour mieux comprendre 🙂

Quel est ton traitement à ce jour ? Comment te sens-tu face à ce nouveau rythme de vie ? 

Dans tous les cas, tu es ma bienvenue sur tous les sujets, pour partager tes doutes comme tes expériences ! A bientôt ! 

Link to comment
Share on other sites

Mon médecin de l'époque était certes très gentil mais très fatigué de ses années de service (Ce n'est pas lui qui a trouvé le diabète mais mon gynécologue, alors que je suis allée le voir plusieurs fois pour des soucis liés à une hyperglycémie permanente). Au début du diagnostique il était persuadé que j'avais un diabète de type 2, donc j'étais sous Metformine et Trulicity mais forcément ça n'a rien changé parce que c'était pas adapté. Donc pendant 1 an il m'augmentait les doses de ces médicaments au fur et à mesure et me donnant que très peu d'informations, il m'a prescrit également la machine pour les glycémies (capillaires ? même aujourd'hui je suis pas sûre xD) sans me dire comment l'utiliser. Donc je suis allée voir sur internet, vous vous doutez que je suis tombée sur tout et n'importe quoi, et des informations qui m'ont fait un peu peur ^^ Pendant un an j'ai un peu vécu l'enfer avec tous les symptômes de l'hyperglycémie qui m’empêchaient de dormir. Malheureusement, je vivais dans un désert médical et j'ai trouvé personne d'autre pour me prendre en charge. Ensuite j'ai déménagé et j'en ai profité pour faire des demandes dans des services diabétologie des hôpitaux proches dont un qui a accepté de me prendre en charge et ils m'ont dit que c'était l’hospitalisation directe aux vues des infos que je leur ai donné. J'y suis restée un peu plus d'une semaine et c'est comme que j'ai appris que j'avais un type 1, que je suis passée sous insuline et que tous les symptômes qui me pourrissaient la vie sont partis ( à jamais j'espère ! ).
Aujourd'hui j’apprends à vivre avec, c'est pas toujours évident parce que j'ai trouvé un travail qui me fait un peu bouger donc j'ai un peu de mal à adapter les doses (je suis sous Novorapid et Abasaglar), d'autant plus qu'en ce moment j'ai des soucis avec mes capteurs FSL mais pour l'instant je m'en sors et j'ai le soutien de mon copain qui m'aide beaucoup ^^

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Ce parcours ne m'étonne pas. Mon papa a déclaré son diabète à 26 ans  (prise de sang à jeun basique et pas de recherche d'anticorps) et comme il était un peu enrobé on a pas cherché plus loin diag DT2 mais le traitement ne lui convenait pas, en fait c'était bien un DT1

Lors des découvertes de diabète adulte, les médecins pensent souvent au DT2 car c'est rare de déclarer le DT1 à l'âge adulte.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Maintenant que tu as un suivi diabéto avec le traitement qui va bien, j'espère que tu reprendras confiance.
Au moins mon loulou a déclaré son DID à 4 ans,  y'a eu recherche d'anticorps et recherche en génétique (dont j'ai jamais eu les résultats car famille à DT1, mon arrière grand père aussi l'était Je sais que si j'ai un diabète qui se déclare je demanderai direct la recherche d'anticorps.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Je comprends qu'à cet âge là les médecin partent d'abord sur du dt2, cependant 6 mois c'est long quand même.  Si les médocs n'arrangeaient rien, que les hyperglycémie étaient permanentes et avec des symptômes forts, un avis d'un spécialiste était nécessaires et ton médecin aurait dû te conseiller d'aller aux urgences plus vite,  ou te permettre d'avoir un rdv rapide avec un diabeto.

6 mois de dt1 non traité c'est l'acido-cetose garantie et ça peux mal se finir. 

Link to comment
Share on other sites

Je comprends mieux ! Cette période a effectivement dû être éprouvante, tant physiquement que mentalement… L’essentiel est que tu sois désormais suivie pour le « bon » type 🙂

Que fais-tu comme métier ? 
Si l’activité crée des hypo, tu peux jouer sur les doses mais aussi sur l’ajout d’une petite collation pour éviter le yoyo hyper-hypo. 

Link to comment
Share on other sites

Je suis vacataire sur une base de loisirs alors ça peut être un peu tout et n'importe quoi 😕 Quand je suis à l'accueil ça va mais quand je travaille à l'accrobranche par exemple, mon boulot c'est marcher tout le temps, le nez en l'air. Pas évident parce que je suis un peu en galère pour trouver un équilibre avec l'insuline en ce moment et en plus j'ai plus de capteur x)
Pour la collation, j'ai toujours quelque chose à manger sur moi mais j'ai pas encore assimilé le " quoi manger pour quel hypo" ^^

Link to comment
Share on other sites

Sous injection mon gamin avait une collation tous les matins vers 10h : 3 petits beurres (ou 15g de glucide en sucre lent, rayon bio y'a des barres de céréales sans trop de sucre) pour les jours où tu bouges beaucoup ça peut être pas.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Meliah a dit :

j'ai toujours quelque chose à manger sur moi mais j'ai pas encore assimilé le " quoi manger pour quel hypo" ^^

Quand je me sens perdue sur les doses d’insuline ou de resucrage je prends un carnet ou un agenda et je note tout, les doses d’insuline, les repas (en gros car on ne compte pas les glucides) les évènements hyper/hypo avec la valeur de la glycémie et les doses de sucre données, l’activité physique. Ça me permet de voir si les choses se répètent d’un jour sur l’autre, réévaluer les bolus et les resucrages. Il y a des moments, si je ne note pas j’oublie tout ! Ça me permet d’être plus réactive sur les changements de besoin.

Edited by Milly
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai le petit carnet que m'a donné l'hôpital pour noter ma glycémie mais on a pas trop la place d'écrire grand chose d'autre ! Et puis j'avoue que même ce carnet je prend pas toujours le temps de le remplir 😅 (Je consulte surtout l'application Freestyle pour voir où j'en suis)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Si tu préfére en version numérique  y'a My diabby sur lequel tu peux transférer les courbes (si tu as FSL via l'appli ça se transfère sans doute tout seul), tu peux aussi télécharger ton lecteur et rentrer tes glucides et les injections manuellement.
Tu as tout au même endroit

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bienvenue ! 

Je suis toujours heureuse de lire que les échanges du forum aident les nouveaux diabétiques. 

Tu vis dans quelle région maintenant ? 

Ton équipe de diabeto est elle présente pour t'aider à ajuster tes doses ? 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, fleur de lys a dit :

Si tu préfére en version numérique  y'a My diabby sur lequel tu peux transférer les courbes (si tu as FSL via l'appli ça se transfère sans doute tout seul), tu peux aussi télécharger ton lecteur et rentrer tes glucides et les injections manuellement.
Tu as tout au même endroit

 

Ah génial ! J'irais voir, merci beaucoup 😄
 

 

Il y a 3 heures, Leelette a dit :

Bonjour et bienvenue ! 

Je suis toujours heureuse de lire que les échanges du forum aident les nouveaux diabétiques. 

Tu vis dans quelle région maintenant ? 

Ton équipe de diabeto est elle présente pour t'aider à ajuster tes doses ? 

Je suis en région parisienne, mes rendez vous avec la diabétologue sont assez espacés mais j'ai quand même moyen de lui envoyer un mail si jamais j'ai un soucis ^^

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...