Jump to content

[homeyra]Catastrophée par mes glycémies post-grandiales


Recommended Posts

Bonjour,

Toute nouvelle sur ce forum. Je suis maman d'une petite Oriane (19 mois) pour laquelle j'ai fait un DG, diagnostiqué au 7ème mois de grossesse. Je suis parvenue à avoir de bonnes glycémies juste en éliminant les sucres rapides. Donc suivi diabéto quasi inexistant.

Là, j'attends un nouveau bébé pour janvier 2012, et soucieuse de ce bébé à naître, j'ai fait des tests glycémiques très tôt dans ma grossesse qui se sont révélés très mauvais. Donc, prise en charge par le service endocrino quasi immédiate; alors que j'étais à peine à 3 mois de grossesse.

Je pensais naïvement que mes glycémies avec un simple régime alimentaire, et bien non... Même un simple plat de coquillettes / brocolis / jambon suffit à faire monter ma glycémie à 1,42 ! Rebelote hier avec boudin noir / purée de pommes de terre / haricots verts / champignons : 1, 39 ! Pourtant je pense à faire moitié / moitié entre les féculents et les légumes .. le tout tenant dans une assiette. Je suis d'ailleurs très vite rassasiée au point de ne même pas prendre de laitage, ni de fruit / compote sans sucre ajouté. Alors que c'est ce que je faisais pour ma précédente grossesse avec en prime un carré de chocolat noir, mes glycémies n'excédaient que très rarement 1.

Je ne comprends pas ce changement... surtout qu'entre ces 2 grossesse, je me suis sérieusement affinée, et là enceinte, je pèse 55 kg pour 1,58m. Ronde d'apparence, mais pas de surpoids médicalement constaté. je suis même + active physiquement car je travailel et j'ai un enfant en bas âge à gérer.

Je suis chamboulée. Je suis terrorisée à l'idée de passer sous insuline et d'avoir à me faire des injections. Me faire des piqûres dans le ventre à l'emplacement du futur bébé !?

J'ai aussi très peur d'un choc glycémique qui me fasse perdre ce bébé...

Si j'ai + de 3 valeurs hors bornes cette semaine, je rappelle, la mort dans l'âme, le service endocrino, car je ne sais pas comment gérer cette situation.

merci de vos conseils.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, et félicitations pour ta grossesse !

Quand un DG a été diagnostiqué pendant la première grossesse, le risque est grand que le DG apparaisse pendant la seconde grossesse...Le DG a toute les chances de s'agraver de grossesse en grossesse, de plus l'age de la maman est également un facteur de risque.

Il faut que tu arrives à te mettre dans la tête que ce n'est pas de ta faute. Si le régime qui te suit ne suffit pas, il faudra un coup de pouce (des injections d'insuline) pour arriver à être dans les clous. Les injections se font avec un stylo et une aiguille très très fine et toute petite, que tu peux faire dans toutes les parties charnues (bras, cuisse, fesses, ventre...)

Il n'y aura pas de "choc glycémique" car tu te surveilles, et que tu es bien suivie (et donc la situation ne dégenerera pas). ce n'est pas parce que tu aura 1,50 quelques fois que ton bébé va souffrir.

Essaye de rester zen (je sais ce n'est pas facile) et tiens nous au courant.

Link to comment
Share on other sites

Rien à rajouter de plus que Chatbiscotte! Il est normal que tu sois chamboulée, les hormones de grossesse n'aident pas à garder la tête froide, mais tu es consciencieuse, les choses vont se faire progressivement, il n'y a pas de raison qu'il y ait de problème! :)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour!!

Félicitation pour ta grossesse!!

Les injections d'insuline ne ce font jamais dans le ventre (là ou est le bébé).. Je les faisais sur les hanches en pinçant ma peau, et comme dit chatbiscotte les aiguilles sont très fine on ne sent pas la piqure!!

Savoir que je devais me piquer moi même me fichait la trouille, et je restais au debut des heures devant la glace a me donner du courage :D , jusqu'au jour ou mon mari est passé devant la salle de bain est m'a dit :" tu veux que je te le fasse?? ça ira plus vite!!"

Je crois que la peur de le voir me faire la piqure a été plus forte!! d'un coup j'y suis arrivée par miracle comme une pro... :mdr:

Link to comment
Share on other sites

Coucou,

Il faut que tu dédramatises la situation :)

J'ai du être mise sous insuline pour ma dernière grossesse et je trouve que cela est moins douloureux de se faire une injection d'insuline que de se piquer pour les glycémies. Je faisais les injections dans la cuisse.

J'ai sus à 8 Sa que le DG était revenu et j'ai commencé à contrôler mes glycémies à à peine 13 SA.

Si tu as besoin, je suis là et on peut se suivre sans problème :clin:

Link to comment
Share on other sites

Le service endocrino m'a rappelée ... pour une hospitalisation le soir même !!! J'étais sous le choc, je m'attendais à un RDV dans la semaine qui suivait. Finalement, comme iol faut que je m'organise pour la garde de ma fille, je ne rentrerai à l'hôpital que mercredi prochain, soit le 3 aout. On m'a dit que j'y resterais entre 3 et 7 jours: je trouve çà énorme ! c'est pour vérifier les dosages d'insuline ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

félicitation pour ta grossesse!

Comme toi, j'ai eu une premiere grossesse avec DG et régime. Pour la 2eme (ma fille avait 15 mois), j'ai eu des mauvaises glycémies dès le départ... du coup, je suis allée voir un diabéto, limite en réclamant de l'insuline! Je n'imaginais pas faire toute ma grossesse sans.

Alors, 1ere piqure, j'ai passé de loooongs moments stylo à la main, je pique je pique pas, j'ai appelé ma tante (infirmière en diabéto), elle était prête à venir me la faire! (40 km aller retour!)

Bon, j'y suis arrivée, donc: tu y arriveras! (une prise de sang me fait limite tomber dans les pommes). On ne sent rien mais c'est vrai que c'est impressionnant. Prends ton temps...

J'ai été hospitalisée comme toi pour mettre en place le traitement (je me piquais déjà, mais insuline pas très adaptée), mais aussi pour une "éducation": connaître les aliments et leur valeur glucidique... ayant déjà eu cette info pour ma 1ere grossesse je trouvais ça superflu mais finalement ça m'a bien servi. Par la suite, ça m'a aidée à calculer les glucides contenus dans tous les aliments que je souhaitais manger, et ça m'a permis de manger ce que je voulais, en me piquant en conséquence. (euh, pendant l'hospi ma fille est venue me voir quasi tous les jours, pas longtemps, mais c'est important!)

Ensuite, pour les sites d'injection tu verras. A l'hôpital, ils m'ont appris à me piquer dans les bras, les cuisses et le ventre (bras le matin, ventre à midi et cuisses le soir). Aucun problème pour le bébé (les aiguilles sont vraiment très courtes, 5mm et je crois que des 4 mm existent maintenant); mais si tu ne le sens pas, cuisses et bras suffisent :clin:

Enfin, ne t'inquiète pas: avant l'hospi, je suis montée à 2,5 en pp... la cata :sad: j'étais en larmes au téléphone; mais quelques mauvaises glycémies ne sont pas catastrophiques, tant que tu redescends, que tu surveilles bien.

Malgré l'insuline, il y aura probablement des glycémies hors des clous, mais au global ça ira!

Je trouve très rassurant que l'hôpital te rappelle tout de suite et te propose une hospi rapide (j'ai attendu tout l'été et ça a été un moment très dur). Tu vas être bien suivie, c'est super...

Bon courage pour l'hospitalisation, et tiens nous au courant!

Link to comment
Share on other sites

Finalement, ces injections ne devraient pas être si terrible que çà. J'ai déjà une petite expérience d'injections intramusculaires pour une stimulation ovarienne (PMA). par contre, je refuserai le sinjectons dans leventre, même si c'est anodi pour le futur bébé.

Je m'interroge néanmoins sur l'intérêt d'une hospitalisation pour la msie en place de l'insulinothérapie. En effet, passer a journée à l'hôpital ne va pas correspondre à mon mode de vie, surtout que je fais des collations à 10 et 16h, et je ne sais pas comment je vais tenir avec seulement trois repas par jour. Non pas que je suis une "morfale', mais je suis "obligée" de fractionner les repas. je ressens très vote la satiété et si je me force à manger davantage, c'est vomissements assurés.

Là, je suis en vacances jusqu' à début septembre, et il me sera impossible de me faire des injections d'insuline le matin, car j'ai 1-1h30 de transport pour aller au boulot et déposer ma fille à la crèche.

Beaucoup de questions en suspens...

Link to comment
Share on other sites

Attention tout de même à ne pas te fermer à l'idée de te piquer dans le ventre. Il y a une sacré couche entre ta peau et bb.

Parce qu'il faudra changer les sites d'injection pour éviter les lipodystrophies (la peau devient dure, l'insuline se répend moins bien, les glycémies sont mauvaises). Dans la journée, le must c'est de tourner bras-ventre-cuisse (comme l'a fait Flor70) à droite un jour, bras-ventre-cuisse à gauche le lendemain.

Pour l'hospitalisation, c'est vrai que tu n'as pas le même mode de vie (on passe toutes par là, même nous, type 1, lors des bilans annuels). Mais une hospitalisation est faite pour avoir un suivi régulier pour trouver les bons dosages (dextro toutes les 3h environ), et voir comment ton corps réagit à l'insuline. Ensuite, c'est évident qu'il y a de légères modifications à faire quand on rentre à la maison! Mais si tu restes en contact avec ton diabéto, il n'y a pas de souci.

Pour le fractionnement, et bien il suffit d'en parler au diabéto et à la diététicienne. En même temps tes repas ne sont peut être pas assez consistants pour le moment, c'est un régime - une habitude - pour réguler tes glycémies. Mais sous insuline tu pourras manger des repas qui te caleront bien (sans manger des quantités énormes, rien à voir, mais peut être davantage de féculents) sans soucis pour tes glycémies puisque l'injection sera là pour réguler le tout.

Quant aux injections le matin, je ne vois pas où est le problème. Sois tu prends ton petit déjeuner et tu te piques avant de partir, soit tu fais ça en arrivant au boulot (tu vas te piquer discrètement aux toilets si ça te gêne).

Bon courage. Et ne t'inquiète pas :calin:

Link to comment
Share on other sites

tout a été dit :) et ne t'inquiete pas pour les collations.. ils les preconisent aussi en service diabeto en general quand tu es enceinte..

Ils vont aussi t'aider a determiner les meilleures collations pour toi, les meilleures sites d'injections , les meilleures doses ... et t'apprendre a augmenter les doses egalement:)

Link to comment
Share on other sites

coucou :coucou:

Pour l'hospi tu verras bien: si au bout de 3jours c'est réglé, tu n'auras peut etre pas besoin d'une semaine. Mais c'est vrai que ça permet d'ajuster au mieux le traitement (dextros la nuit aussi...).

Pour les collations, moi ils étaient tout à fait ok. En fait ils se sont adaptés à mes demandes :red: (quand tu es enceinte c'est obligé). La première nuit j'ai eu très faim! du coup ils ont augmenté mes doses de glucides.

J'ai apprécié aussi de pouvoir, une fois rentrée chez moi, rappeler le service en cas de question. Je savais que je pouvais joindre quelqu'un à tout moment (en dehors de mon endocrino)

Finalement, ces injections ne devraient pas être si terrible que çà. J'ai déjà une petite expérience d'injections intramusculaires pour une stimulation ovarienne (PMA)

... alors ça sera du gâteau, puisque là c'est intradermique :grimace:

Là, je suis en vacances jusqu' à début septembre, et il me sera impossible de me faire des injections d'insuline le matin, car j'ai 1-1h30 de transport pour aller au boulot et déposer ma fille à la crèche.

Tu verras d'ici septembre, beaucoup de choses peuvent changer, et tu seras habituée au traitement... chaque chose en son temps! (si tu ne te sens pas d'aller travailler + gérer le diabète + ta fille... tu en parleras à ton médecin; Tu ne seras pas la première à être arrêtée un peu tôt dans ta grossesse)

Mais de toute façon, tu vis une période pas drôle parce que tu es en attente... Forcément ça fiche un peu la trouille, et ça pose mille questions... Allez, :boxe: ça va le faire!

Link to comment
Share on other sites

merci pour tous vos messages... En attendant, mes glycémies sont sans rapport avec ce que je mange. J'ai remarqué que pour un même type de plat (consommé à différents jours), ma glycémie pouvait varier de 90 à ... 155 !!! C'est complètement aberrant.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Oui, + de peur que de mal ! un encadrement médical tip-top et une future maman rassurée sur ses glycémies ! En +, la diabéto qui m'a suivie a même insisté pour que je profite de mon séjour hospitalier pour faire une consultation gynéco-obstétrique, ce qui m'a permis de de faire une écho et de voir que le bébé allait TB !

Link to comment
Share on other sites

bonjour homeyra,

je ne suis pas experte ici car j'ai fait un DG que pour cette grossesse mais je peux te faire part de mes résultats. Chaque jour,ils sont différents même si je fais le même type de repas. Si tu prends de l'insuline, il faut te préparer à augmenter les doses car c'est évolutif! le diabéto m'a conseillé 2u matin midi soir humalog et 6u au coucher et au bout de 6 semaines à peu près j'en suis à 22u m-m-soir et 14u au coucher.Et les doses, je les ai augmenté rapidement parfois de mon plein gré selon mon ressenti et parfois avec le diabéto car il te dit de gérer en fonction des résultats! en tous cas, il ne faut pas paniquer comme çà, çà fait peur mais ici tu auras le soutien dont tu auras besoin! bonne continuation

Link to comment
Share on other sites

Oh tu me rassures ! Car là, j'ai déjà pas mal augmenté les dose. A l'hôpital, il y a 2 semaines, où on a mis l'insulinothérapie en place, j'étais à 2 u le matin, 3 le midi et 3 au dîner. Et là, je suis à 3 - 6 - 6 !!! Pour moi, l'insuline, c'est du Novorapid 100U/mL

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Homeyra, il faut adapter en permanence, au fur et à mesure des résultats, ne t'inquiètes pas ! ;)

Continue de suivre les augmentations préconisées par ton diabéto en attendant de le voir.

Tu es à combien de semaines de grossesse ?

Moi c'était à peu près stabilisé depuis près de 15 jours et ça repart à la hausse aussi : mot d'ordre s'adapter....

Courage !

Link to comment
Share on other sites

je suis à 23 SA... J'ai progressivement augmenté les doses et puis parfois je les ai diminuées car j'étais très basse. Il m'arrivait de faire même des hypoglycémies, même en ayant fait des collations à 10h et 16h. Je ne peux pas relier ce que je mange à mes taux de sucre. A chaque dextro, c'est vraiment la surprise !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...