Jump to content

[homeyra]Catastrophée par mes glycémies post-grandiales


Recommended Posts

Je mange justement entre les repas car... j'ai faim ! C'est souvent un laitage avec du pain. Et jusqu'alors, les glycémies pré-grandiales étaient soit bonnes. Et si je ne le fais pas, soit je meurs de faim (ventre qui grouille), soit je fais une hypo, donc consommation immédiate de sucre qui fait qu'à l'heure du déjeuner, quand je fais le dextro, je suis hors bornes.

Link to comment
Share on other sites

Si c'est la faim qui te tarraude essaie d'augmenter tes rations au moment des repas notamment de fromage blanc ou petit suisse (avec edulcorant) ça permet de caler sans augmenter la ration de glucides. Tu peux aussi manger du jambon ou du fromage pour les mêmes raisons. Le problème du pain c'est qu'il a forcement un impact sur ta glycémie d'après.

Link to comment
Share on other sites

je fais une hypo, donc consommation immédiate de sucre qui fait qu'à l'heure du déjeuner, quand je fais le dextro, je suis hors bornes.

Ton ressucrage lors de l'hypo doit être trop important. Son but n'est pas de passer hors des bornes mais simplement de sortir de l'hypo (donc retrouver une glycémie supérieure à 0.60 ou 0.70, suivant la définition de l'hypo choisie).

Je suis DID, je ne connais pas le DG, mais je sais que si je suis le protocole de ressucrage enseigné à l'hôpital (15 g de glucides rapides ET 15 g de glucides lents), c'est l'hyperglycémie assurée pour la pré-prandiale suivante. Pour avoir une pré-prandiale correcte, je limite les ressucrages à 15 g de glucides rapides, à moins d'être descendue très bas (glycémie à 0.30 par exemple).

Peut-être peux-tu essayer de diminuer le ressucrage et de mesurer l'effet sur ta pré-prandiale suivante ?

Et j'espère que ta diabéto pourra t'aider. Si les collations te conviennent, peut-être te donnera-t-elle des idées pour les adapter, améliorer tes glycémies pré-prandiales et limiter les hypos. Bon courage :calin:

Link to comment
Share on other sites

Pour les hypo, le doc m'a juste dit de prendre du sucre (bonbons, jus de fruit, chocolat), mais pas d'info sur la quantité... Donc, en général, c'est soit un gros carré de chocolat ou 1/2 briquette de jus de fruit. Le problème tient aussi à l'heure de l'hypo (souvent 11h-11h30) alors que je mange vers 12h-12h30.

J'aborderai ce point lors de ma prochaine visite.

Link to comment
Share on other sites

Tu ne peux pas avancer l'heure de ton repas de midi ?

Ma journée type : petit-dèj à 7h30 (70g pain + beurre + lait + café + 150 ml jus de fruit), collation à 10h00 (25g pain + beurre), déjeuner vers 12h15/12h30 (je mange à ma faim : crudité si féculent, féculent ou légumes, pain si légume, fromage et fruit), collation vers 15h30 (25g pain) et dîner vers 19h15 (idem que le midi). J'ai de l'insuline uniquement le soir (rapide et semi-lente : 3 et 4 unités).

As-tu vu une diététicienne ?

Link to comment
Share on other sites

Oui, oui, j'ai vu une diététicienne et elle m'avait félicitée pour ma bonne hygiène alimentaire. Simplement, comme là, je re-travaille (fini les vacances !), je ne peux pas forcément manger à heure fixe. Je vais à la cantine quand j'ai fini ce que j'ai à faire.

Link to comment
Share on other sites

Même si tu ne te sens pas malade l'important est l'équilibre gly, donc si c'est trop compliqué avec le boulot à cause des horaires aléatoires.... En plus tu t'approches de la zone sensible au niveau du terme où il faut augmenter les doses d'insuline régulièrement ce qui demande un peu plus de temps pour analyser la situation au jour le jour....et s'adapter au mieux, c'est plus simple quand il n'y a pas le boulot à gérer....

Ceci dit c'est à toi de voir comment tu te sens le mieux et d'après ce que te dira le médecin demain.

Peut-être que pour ta collation de 10h le matin tu peux prendre un peu de sucre rapide (genre confiture sur du pain), c'est ce que ma diabéto m'a conseillée car sinon comme toi je fais des hypos en fin de matinée alors que j'ai fait une collation... en fait c'est un moment où l'on peut avoir besoin que ça monte rapidement mais pas trop longtemps pour ne pas être en hyper à midi.

Bon courage

Link to comment
Share on other sites

Pour les hypo, le doc m'a juste dit de prendre du sucre (bonbons, jus de fruit, chocolat), mais pas d'info sur la quantité...

Bonsoir.

Je ne connais pas bien le DG, mais moi aussi je pense que le problème vient du resucrage (même 1h avant ton repas, il ne doit pas te faire sortir des clous).

Quant à ne pas donner de quantité... :grrr: Je ne trouva pas ça normal. Pour les DID, c'est 15g de glucides. Ici à l'hôpital, on nous conseille 1 briquette de jus de fruit, ou 3 carrés de sucre.

Le chocolat est gras, donc il ralenti l'action des glucides.

Pour avoir essayé le resucrage aux bonbons, j'ai remarqué que là aussi cela prend beaucoup plus de temps que du sucre ou du jus pour faire remonter la glycémie. Je ne sais pas pourquoi, l''effet de la gélatine peut-être :epaules:

Ces 2 modes de resucrage expliquent probablement tes hypers :)

Link to comment
Share on other sites

Euh :grat: ... peut être une question bête mais... tu n'as pas d'insuline lente?

Tu parles de 3 - 6 - 6 de novorapid...

Suis pas une experte mais enfin ça expliquerait les mauvaises glycémies en pré prandial (et je me souviens que pour mon DG je n'avais pas eu la lente tout de suite...)

Tiens nous au courant, de toute façon tu auras des réponses avec ta diabéto :)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bon, j'ai revu le resucrage pour les hypo et çà va mieux.

Mais j'ai maintenant un nouveau problème. mes glycémies post-grandiales du petit déjeuner sont de + en + hautes :

mardi : 168

mercredi : 149

jeudi (aujourd'hui) : 120

évidemment, j'ai augmenté la dose d'insuline (ce qui explique la baisse progressive de la glycémie), mais c'est corrélée à des hypo en milieu ou fin de matinée :

mardi : 47

mercredi : 53

jeudi : 45

L'infirmière de mon service diabéto m'a dit d'arrêter de baisser l'insuline pour le petit-dej... Mais je doute de l'impact de cette mesure, puisque j'ai des glycémies post-grandiales super élevées (voir + haut).

Je ne sais pas si je suis très claire. en fait, je monte et je descend trop vite à mon gout. Et ce n'est pas la quantité / qualité de ce que je mange puisque je me contente de 20-25 Cl de lait 1/2 écrémé + 1 morceau de pain complet ou aux céréales avec 10 g de beurre. J'ai même supprimé le jus de fruit / la compote / le fruit quand j'ai vu mes taux.

Link to comment
Share on other sites

bonjour,

as-tu essayé de faire ton injection 15 à 30 min avant ton petit déj ?

sinon le fractionnement mais tu n'as déjà pas grand chose au départ... tu peux éventuellement tenter de prendre du fromage blanc au levé à la place de ton pain (histoire de te caler un peu) et de manger le pain 2h après sans changer l'injection que tu fais au petit déj.

c'est un phénomène assez fréquent. La pp du matin est "perturbée" par les hormones du réveil qui sont hyperglycémiantes (cortisol) du coup les gly montent, mais derrière grosse chute.

Le reste de la journée tes gly sont ok ?

Link to comment
Share on other sites

je connais le même phénomène!!

mon diabéto a réglé le problème en faisant un pré bolus (17 unités) entre 6h et 7h du matin puis je lance mon bolus normal une demi-heure avant mon petit déj et il ne faut pas oublier de baisser le basal de la matinée car comme toi j'étais en chute libre et donc des hypos sévères à midi.

J'espère que ça pourra t'aider!!

Link to comment
Share on other sites

Le bolus est l'insuline rapide que l'on s'injecte au moment des repas.

Le basal est l'insuline qui est fournie en continu pour satisfaire les besoins "de base" du corps en insuline, hors repas.

Lorsqu'on n'a pas de pompe et qu'on est DID, ou dans certains cas de DNID ou DG, le basal est assuré par une injection d'insuline lente.

J'ai cru comprendre que tu n'avais pas de pompe, ni d'insuline lente, seulement de l'insuline rapide pour les repas. Ton corps produit de l'insuline et répond lui-même à tous ses besoins en insuline hors repas. Donc tu n'es pas concernée par l'ajustement du basal pour la matinée (qui est possible uniquement avec une pompe, pas avec une injection de lente par ailleurs).

Comme l'a dit Libellule, tu peux en revanche essayer le fractionnement. Le principe est de faire la dose prévue d'insuline pour la totalité des glucides du petit-déjeuner, mais de manger ces glucides en deux temps, le deuxième temps étant le moment de ta post-prandiale. Ainsi, ta post-prandiale ne monte pas trop (car tu as mangé moins de glucides qu'habituellement avec la même dose d'insuline), et ensuite, tu empêches l'hypoglycémie en mangeant la deuxième partie des glucides. Peut-être peux-tu en discuter avec le service diabéto ?

Bon courage :calin:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...