Jump to content

Bergeronnette, 4ème grossesse & diabète gestationnel précoce


Bergeronnette
 Share

Recommended Posts

Bonsoir à toutes,

maman de 3 garçons 6 ans et 2 ans et demi (jumeaux) je suis enceinte pour la 4eme fois. En effet j'ai perdu une fille in utero à 40 Sa. J'en suis à 14 SA et on vient de détecter un diabète gestationnel. C'est moi qui a insisté pour faire les tests à cause de mes antécédants. J'habite en Suisse depuis 5 ans, les suivis de grossesses sont différents de la France.

Je suis un régime et j'arrive à contrôler mes glycémies le jour. C'est au petit matin que cela dépasse régulièrement les 0,92 g. Du coup première pris d'insuline hier soir.

le diabéto m'a préscrit 14 unités, j'en ai pris 12, et ce matin première hypoglycémie vers 11h45, j'étais à 0,79 g (contrôle juste avant le malaise, je le sentais venir.)

Ce soir j'ai decidé de ne rien prendre et d'attendre demain.

2 questions : est-ce normal de se sentir flgada toute la journée même si j'ai remonté mes glycémies, (d'ailleurs c'etait un peu haut cet après midi) ?

hier soir avant l'injection j'avais omis de remuer l'ampoule d'insuline et avait injecté 7 doses. La solution était blanchatre mais pas partout... Puis m'en étant aperçu j'ai melangé et j'ai injecté 5 nouvelles doses (melangées). Est-ce grave docteur ?

merci pour vos réponses,

une maman un peu inquiète

précision pour ma fille et pour les jujux je n'ai pas fait de test HPO ou autres, ici pas obligatoire.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Bergeronnette, un diabéte gestationnel détecté à 14SA , c'est tôt et tant mieux.

Quelle est l'insuline que tu as ? Tu dis que la solution était blanchatre donc je suppose que tu as un mélange et je m'en étonne un peu ... Le risque en ne mélangeant pas est de n'avoir qu'une partie du mélange. Tu t'en es rendu compte à temps , meme si je ne sais pas comment tu as fait pour ne pas faire toute ton injction en une fois :fou:

As-tu rencontré un diabétologue ou c'est ton médecin traitant qui t'a prescrit de l'insuline ? :hum:

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Crumble,

merci pour ta réponse.

Alors, pour les 2 injections c'est simple, je ne voulais pas de la dose préscrite par le diabétologue (suisse), je trouvais cela trop haut par rapport à ce que la diabéto en France m'avait expliqué. J'ai profité des vacances de février en France pourconsulter une endocrinologue et j'ai fait le test d'hyperglycémie.

Pour des raisons de suivi, elle ne voulait pas me préscrire d'insuline, mais m'avait expliqué comment faire : commencer par 4 unités et augmenter au fur et à mesure jusqu'à trouver la bonne dose. Elle préferait que cela soit un diabéto en Suisse qui me préscrive l'insuline et me suive puisque j'y habite. Du coup je ne suis pas sûre d'être claire.

J'ai voulu m'injecter que la moitié de la dose préscrite, càd 7. Je me suis rendue compte que je n'avais pas mélangé ce n'était pas blanc dans toute l'ampoule. Je recommence après avoir mélangé, en m'injectant 5 nouvelles unités. Il était 22h passée.

Le nom du produit c'est : Insulatard HM Penfill Novo Nordisk.

merci

Link to comment
Share on other sites

Ha ok ! Tu as une "lente" qui vient prendre le relais ou aider ton pancréas. Je comprends mieux

Ce n'est pas une cata , tu t'en as rendu compte avant la fin de ton injection. C'est toutefois à ne pas renouveller !

Les hypos fatiguent , et enceinte , c'est toujours plus difficile. C'esst peut-etre ta façon de réagir. Tu t'es retestée ensuite ? Tu n'as pas fait d'autres hypos non ressenties ? ou alors tu n'étais pas en hyper ? c'est aussi possible ...

Link to comment
Share on other sites

en fait j'ai testé juste avant les tremblements et la tête qui tourne, je sentais venir le malaise. J'étais à 0,79 g ce qui fait 4,3 mmol si je ne m'abuse. J'ai bu 3 verres de sirop et eau, mangé un peu de pain, ça allait mieux au bout de 5 à 10min. Au bout d'1 demi h j'étais à 1,6 g/l et 3h après le repas à 1,22 je n'ai jamais ces valeurs d'habitude.

Hier soir était ma première prise d'insuline, un peu râté pour le coup. Ce soir je préfère ne rien prendre et retenter demain soir. J'ai déjà connu une hypo enceinte des jumeaux au premier trimestre après avoir fourni un effort, mais pas d'insuline ni connaissance de diabete...

Link to comment
Share on other sites

0.79 pour moi , ce n'est pas une hypo mais les seuils entre type 1 et type 2 sont différents ...

Par contre , 3 verres de sirop + du pain , ca fait beaucoup en ressucrage ! Tu peux faire moins (3 morceaux de sucre suffisent normalement)

Link to comment
Share on other sites

ok mais je ne connais pas mon type. Ici on m'a dit qu'il ne faut pas etre en dessous de 4 mmol. (j'étais à 4,3) Et pour le resucrage j'etais en panique totale. Je n'ai pas été bien briffée. Le malaise est intervenu après une marche plutôt sportive avec la poussette double et les petits de 2ans et demi dedans. J'avais mangé 2 tartines beurre et un café au lait vers 8h. Pas de collation.

tu penses que ce n'était pas une hypo?

Link to comment
Share on other sites

Tu pourras trouver pas mal d'info sur notre site http://www.mamansdiabetiques.com et sur notre forum

Les "type 1" sont des personnes diabétiques insulino-dépendantes, c'est à dire que nous ne pouvons pas vivre sans insuline (injections ou pompe) à vie

et les "type 2" sont non insulino-dépendantes , généralement traitées par comprimés sauf pendant la grossesse où elles passent sous injection.

Après , l'autre forme de diabéte est le diabéte gestationnel ( a priori le tien) qui touche une partie des femmes enceintes , et qui "disparait" généralement en fin de grossese.

Pour les ressucrages , je te donne qq exemples : 15g (3 morceaux) de sucre , ou un petit verre de jus d'orange, ou une pate de fruits , ou une cuillère de miel ...

Link to comment
Share on other sites

Crumble quelque soit le type de diabète 0,79 n est pas une hypo c est à partir de 0,65 je crois. Mais quand on a pas l habitude d être à ces taux, on ressent une hypo à 0,8 . Voire même moi en ce moment à 1 tellement je suis perpétuellement haute! Argh!

En tout cas bergeronnette courage et bienvenue!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bienvenue !

Félicitations pour ta grossesse. C'est très bien que ton diabète soit pris en charge tôt.

Je rejoins Crumble : 0,79 ce n'est pas une hypo (tu as ressenti des signes peut être parceque ta glycémie a chuté brutalement ou parceque tu es tjrs un peu haute) et tu as un peu exagéré sur le ressucrage (15 g de glucides, soit 3 morceaux de sucre suffisent). Ceci explique le 1,6 qui a suivi. Une hypo c'est à partir de 0,65 - 0,60 g/L. Pour éviter les fringales de fin de matinée tu peux essayer de prendre plutôt du pain complet au petit déjeuner, avec des protéines.

Pour ton injection d'insuline : tu feras mieux ce soir !

Bon courage et n'hésite pas à nous poser tes questions

Link to comment
Share on other sites

bonjour, :coucou:

En effet, on peut se sentir flagada à 0,9 par exemple, si on est plus haut de façon régulière... le ressenti est relatif, mais 0,79 n'est pas une hypo; du coup, avec le resucrage, tu remontes trop.

Je crois que le mieux pour bien adapter les doses, c'est de bien noter tes glycémies, tes injections, ce que tu manges, et de faire le point régulièrement avec ton endocrino. Lui seul peut t'indiquer les doses, les fréquences...

Quel est le suivi prévu? tu dois le voir régulièrement? As tu moyen de le contacter facilement?

La mise sous insuline est toujours un peu compliquée, on tâtonne; pour ma 2ème grossesse j'avais aussi eu de l'insulatard pendant environ 2 semaines, puis j'étais passée à la lantus (+ de la rapide 3 fois par jour). Mais j'ai eu besoin au début d'être très suivie. Ensuite, tu arriveras à gérer plus facilement.

Donne-nous des nouvelles... mais rapproche toi aussi de ton endocrino, les débuts ne sont pas faciles.

A bientôt!

Link to comment
Share on other sites

merci beaucoup pour toutes vos précisons les filles ! Et pour vos message d'accueil. Je comprends beaucoup mieux ce qui a pu se passer.

Pour tout vous dire, je n'ai pas repris d'insuline depuis ce premier essai. J'ai une glycémie "deréglée" et j'essaye de rattraper mes taux d'avant le malaise. J'étais toujours à la limite des taux accéptables avant les repas et 2h après en faisant attention à ce que je mange. Maintenant c'est un peu plus olé olé. Je rattrape tout cela et puis je vois.

De plus gygy me propose de prendre un peu de pain complet avec protéines vers 22h pour éviter que le foie libère du sucre durant la nuit. (à la place de la prise d'insuline). Je l'ai fait une fois, le matin à jeun j'étais à 0,89. Pas mal... Mais avant de le refaire, je me restabilise en journée.

Autrement gygy pense que je devrais passer à l'insuline que si bébé grossi trop... Mais je verrais bien par moi-même.

Pour l'endocrino j'ai rdv dans une 10aine de jours... Va falloir concilier tout ce petit monde.

merci encore pour vos explications !

Link to comment
Share on other sites

:coucou: et bienvenue!

Je suis moi aussi en Suisse et donc suivie en Suisse.

Dans quelle région te trouves-tu et où es-tu suivie? Je suis surprise que tu dises qu'ici l'HPO n'est pas obligatoire, car si, c'est la règle, mais un peu avant les 20 SA je crois (étant diabétique de type 1, je n'ai pas eu besoin de faire le test lors de mes grossesses donc je ne me souviens pas exactement quand ce test avait lieu). Et normalement, dès le début de la grossesse, des bandelettes urinaires pour le taux de sucre devraient être faites à chaque contrôle (mais cela dit ce n'est pas suffisant pour démasquer un diabète à coup sûr)

Ton gynéco te conseille de ne prendre de l'insuline que si bébé grossit trop, il a peut-être une autre raison, mais je pense qu'il te faut envisager de l'insuline si ton diabétologue te l'a prescrite. D'autant plus qu'une fois que bébé commencera a être trop gros, une partie du "mal" aura déjà été fait, certes il ne faudra pas rester sans rien faire, mais ce sera un peu tard pour retrouver une situation "normale". En plus il faut savoir que les estimations de poids de bébé sont des estimations, il y a un taux d'erreur qui dépend en partie du praticien. Donc ton bébé peut être plus gros que ce qui est estimé. Et en général c'est plutôt en fin de grossesse que le poids de bébé se trouve en dessus des courbes. A 14 SA les poids des bébés sont très semblables je crois, par contre les dérèglements de glycémie peuvent avoir un effet sur son développement.

L'important c'est avant tout tes résultats de glycémie et si tu arrives à rester dans les normes sans que ce soit invivable au niveau alimentation. Des mauvais résultats de glycémie ne vont pas être que synonyme de sur-poids pour bébé, il peut y avoir des malformations et d'autres complications. Il te faut absolument retrouver des taux stables et dans les normes, et si tu as besoin d'insuline pour éviter les hyper, il te faut juste trouver les bonnes doses pour éviter les hypos ensuite, et trouver comment faire également avec la nourriture. C'est bien de tout noter, et si tu as besoin d'aide il ne faut pas hésiter à appeler ton diabéto, il est là pour t'aider à régler ton diabète, adapter ton traitement. C'est très prise de tête parfois et ça ne se règle bien souvent pas en 2 ou 3 jours, il faut vraiment de la patience pour régler ses glycémies et en cas de grossesse les besoins ne cessent d'évoluer. Et oui les hypos c'est fatiguant et ça peut avoir un effet sur une journée, mais les hyper aussi.

Bon courage, ce doit être difficile de découvrir le diabète quand on est enceinte. Si jamais, demande à avoir un cours de nutrition et de connaissances sur le diabète, les assurances en Suisse remboursent ces cours.

Link to comment
Share on other sites

Merci Dawn pour ton intervention.

J'habite en Suisse alémanique et suis suivie à Berne. Je n'ai jamais eu de dépistage de glycémie haute ni pour ma seconde grossesse (je suis arrivée ici enceinte de 5 mois). J'ai échapé au test O`sullivan fait en France, ni pour les jumeaux.

Pour ma seconde grossesse, j'ai perdu ma fille in utero à 40 SA, avec le recul je pense que je faisais du diabète, vu ma prise de poids. Son placenta était asphyxié, les artères bouchées. (Ischémie du placenta) Mais les médecins ont écarté la possibilité de diabète car elle pesait 3500 kg, mais mesurait quand même 52 cm! (mon premier 54 cm pour 3kg800). Je pense que ce n'est pas suffisant pour écarter la raison du diabète. Aujourd'hui les diabétos que j'ai vu me confirment la possibilité.

Pour ma troisième grossesse avec les jumeaux, pas de dépistage. Les bébés étaient estimés à 2kg300 à 34 SA, 5 jours après perte des eaux et bébés arrivés à 3kg100 et 3kg120. Bon je pense que là il n'y a plus de doute. D'autant plus que je n'ai jamais entendu parlé d'un tel poids à 34 SA + 5j pour des jumeaux. Peut être pour des singletons, mais jujux??? Si vous connaissez quelqu'un sur ce site, je serais d'ailleurs contente d'échanger avec. (Ce poids existe pour des jumeaux bien sûr, mais à 38 ou 39 SA...)

Voilà, perte de mon bébé et prématurité telles ont été les conséquences pour moi. Et encore une fois je suis la seule à avoir pensé à tout cela, à avoir fait le lien, à avoir demandé un dépistage assez tôt dans la grossesse.

Mon gynécologue obstétricien qui me suit et très compétent pour les échographies, toutes les femmes sont envoyées chez lui lorsqu'elles ont un pb. Je me suis moi-même rendue chez lui pour un second avis sur la perte de Lisa. Mais entre praticiens ils se protègent, il est resté sur la version donnée par l'hôpital (pas d'explications). Et pour les jujux, lorsqu'il avait fait la dernière écho (à 34 SA), il avait trouvé des mesures pas croyables, il s'est arrangé pour que cela tombe sur le nombre de semaines en cours, il suffit de réduire avec la souris... Bref)

Voilà, je vide un peu mon sac, désolée pour ce post fleuve, mais tout cela me laisse une grosse boule dans la gorge.

Je ne laisse pas tomber, et je trouverais bien comment me soigner. ;) Je suis prise dans une situation contradictoire, où j'ai déjà fais le tour des gynéco de ma petite ville, entre ceux de l'hôpital (rapport pas naturels depuis la perte) et quelque uns en ville pas super top, ben je préfère pour l'instant aller chez vieux gygy super équipé et à jour dans ses connaissances. MAis je garde ma vigilance et essaye de naviguer comme je peux.

Hier soir j'ai pris 30g de pain avec fromage à 22h. Ce matin glycémie pile poil à 0,92 g/l.

Encore quelques jours et je vois pour l'insuline. (de toute façon je ne pense pas y échapper, je ne suis qu'à la fin du 1er trimestre).

Merci de m'avoir lue.

Bonne journée

Link to comment
Share on other sites

Pour ma seconde grossesse, j'ai perdu ma fille in utero à 40 SA, avec le recul je pense que je faisais du diabète, vu ma prise de poids. Son placenta était asphyxié, les artères bouchées. (Ischémie du placenta) Mais les médecins ont écarté la possibilité de diabète car elle pesait 3500 kg, mais mesurait quand même 52 cm! (mon premier 54 cm pour 3kg800). Je pense que ce n'est pas suffisant pour écarter la raison du diabète. Aujourd'hui les diabétos que j'ai vu me confirment la possibilité.

Ca a dû être terrible, je n'ose imaginer. Moi j'ai perdu un enfant au deuxième trimestre justement parce que j'étais diabétique mais pas encore diagnostiquée, sauf que quelque chose n'allait déjà pas avec la grossesse, j'étais consciente très vite que je risquais de le perdre, je ne peux imaginer ce que tu as dû vivre. En effet le diabète peut être la raison de la perte de ton bébé, même s'il n'était pas macrosome. Si de mauvaises glycémies étaient là depuis des semaines, il y a le risque que cela perturbe les échanges avec le placenta car les vaisseaux se bouchent à cause de l'excès de sucre, et cela entraîne justement la mort du bébé. Il peut même maigrir à cause de ça. On n'entend généralement parler que du risque de marcrosomie, mais ce n'est qu'un risque parmi d'autres, et c'est pour ça que si les glycémies restent difficiles à réguler, en fin de grossesse comme c'est encore plus compliqué et que le placenta vieillit, il est parfois préférable de déclencher avant le terme, pas juste pour le poids de l'enfant mais pour sa survie.

Ce qui me remue dans tout ce que tu racontes c'est le fait que tu n'aies pas eu le test... normalement c'est obligatoire pour le médecin de te le proposer, après bien sûr, tu peux refuser, mais là si on ne te l'a pas fait c'est qu'il y a eu une erreur médicale. En plus si c'est à plusieurs reprises, c'est assez grave. Alors bon, après coup ben c'est vrai que: qu'est-ce que ça change de le savoir? Moi aussi j'ai été victime d'une erreur médicale qui a provoqué la perte de mon bébé et des mois de souffrance parce que le diabète n'était pas diagnostiqué. Alors ben ça me tord le ventre, je sais qu'on peut porter plainte, mais... remuer tout ça? C'est vrai que je te dis qu'il y a eu une erreur mais c'est surtout pour t'apporter une sorte de soutien moral :snif:

Pour ma troisième grossesse avec les jumeaux, pas de dépistage. Les bébés étaient estimés à 2kg300 à 34 SA, 5 jours après perte des eaux et bébés arrivés à 3kg100 et 3kg120. Bon je pense que là il n'y a plus de doute. D'autant plus que je n'ai jamais entendu parlé d'un tel poids à 34 SA + 5j pour des jumeaux. Peut être pour des singletons, mais jujux??? Si vous connaissez quelqu'un sur ce site, je serais d'ailleurs contente d'échanger avec.

Ici, tu trouveras un tableau avec les poids et d'autres données sur les bébés des filles du forum http://femmesdiabetiques.com/forum/view ... 68#p139068

Je n'ai pas repéré les poids des jumeaux, mais tu verras qu'en effet beaucoup de bébés sont plus gros que la moyenne.

Voilà, perte de mon bébé et prématurité telles ont été les conséquences pour moi. Et encore une fois je suis la seule à avoir pensé à tout cela, à avoir fait le lien, à avoir demandé un dépistage assez tôt dans la grossesse.

C'est fou quand même, pour moi aussi, finalement c'est mon mari qui avait insisté auprès d'un médecin pour qu'elle teste ma glycémie parce qu'on commençait à s'en douter un peu... ma mère aime bien dire que certains ont dû avoir leur doctorat dans une pochette surprise, c'est quand même à se poser des questions... Heureusement que pour cette grossesse tu as pu faire faire un diagnostique et que tu as ainsi les clés en main pour que tout se passe au mieux.

Mon gynécologue obstétricien qui me suit et très compétent pour les échographies, toutes les femmes sont envoyées chez lui lorsqu'elles ont un pb. Je me suis moi-même rendue chez lui pour un second avis sur la perte de Lisa. Mais entre praticiens ils se protègent, il est resté sur la version donnée par l'hôpital (pas d'explications).

Moui, c'est une tendance. Mais quand même, dans mon cas j'ai eu des médecins qui par la suite ont clairement signifié leur mécontentement quant au suivi que j'avais eu pour ma première grossesse et l'un d'eux était même prêt à me soutenir si je désirais porter plainte. Là j'imagine que ton médecin ne peut tout simplement pas poser le diagnostique du diabète, parce que c'est peut-être très probable mais pas forcé. Par contre il pourrait relever qu'il y a eu une erreur de ne pas te proposer un test d'O'Sullivan.

Voilà, je vide un peu mon sac, désolée pour ce post fleuve, mais tout cela me laisse une grosse boule dans la gorge.

Le forum est là aussi pour ça :)

Je ne laisse pas tomber, et je trouverais bien comment me soigner. ;) Je suis prise dans une situation contradictoire, où j'ai déjà fais le tour des gynéco de ma petite ville, entre ceux de l'hôpital (rapport pas naturels depuis la perte) et quelque uns en ville pas super top, ben je préfère pour l'instant aller chez vieux gygy super équipé et à jour dans ses connaissances. MAis je garde ma vigilance et essaye de naviguer comme je peux.

Je te comprends, pour le choix du gynéco l'important c'est déjà le suivi pour le développement du bébé, et le plus important c'est que tu aies un (ou une) bon diabéto, qui t'aide à rester dans les limites normales de glycémie et qui réponde présent lorsque tu as besoin d'aide. Le gyncéologue n'a pas besoin d'être un expert en traitement du diabète. Ensuite, diabéto et gynéco peuvent s'informer mutuellement pour les décisions à prendre surtout en fin de grossesse. Et tu es en droit de demander plus d'échographies et de dopplers (et des cours pour diabétiques si tu en ressens le besoin). Et puis ensuite, ben tu as l'air de pas mal te poser de questions, si tu es réactives c'est déjà un super bon début!

Hier soir j'ai pris 30g de pain avec fromage à 22h. Ce matin glycémie pile poil à 0,92 g/l.

:yes:

Je te souhaite une toute bonne continuation dans cette direction :)

(Raah mais j'ai encore pondu un pavé, désolée :rouge: )

Link to comment
Share on other sites

C'est terrible ce que tu nous raconte :pleurs: . Pour Lisa, on ne peut pas exclure le diabète : si le placenta était abimé, elle ne pouvais pas grossir autant que si le placenta avait été normal (ma gynéco m'avait expliqué qu'elle s'inquiétait aussi quand un bébé de maman diabétique a un poids normal ou trop faible car ça peut signifier un placenta en mauvais état).

J'espère que tu vas trouver ton équilibre et des médecins en qui tu as confiance :calin:

Dawn tes paves sont tjrs facilement lisibles et intéressants !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir :)

Merci les filles pour vos messages de soutien, cela aide vraiment.

Modidiabet, je ne t'avais pas reconnue. Contente que tu m'ai retrouvée.

C'est vrai que j'étais sous le coup de l'émotion après le témoignage de Dawn. Mon homme aussi d'ailleurs quand je luiai expliqué qu'on n'était pas les seuls. Et puis j'ai eu le déclic pour l'insuline. Fini les tergiversations, jai commencé sérieusement mon traitement. J'ai commencé par 4 doses. Première journée glycémies nickel du réveil au soir. En fait j'étais toujours limite en dessous des valeurs admises,parfois un peu au-dessus. C'était la lutte. Là avec l'insuline c'est beaucoup plus facile d'être en-dessous des valeurs admises.

En revanche, 2d jour, j'ai beaucoup bougé et porté les enfants, je pousse ma poussette double et fait tout à pied... du coup à 12h début de malaise en passant à table :groumf:, vite j'ai avalé 2 bonbons au sucre de raisin (en tout 5 g de glucose). Cela a suffit. J'ai pensé à tous vos conseils, j'ai passé le truc sans panique. ;) Ah oui précision quand même, j'avais pris une collation (pain et fromage)

Et bizarrement le soir en me couchant, pourtant j'avais bien mangé, un espèce de petit malaise, je délirais un peu et me sentais toute chose. :comment: J'ai pris pareil 2 petits bonbons au sucre et c'est passé... Est-ce que c'est psychologique ?? commence à me poser des questions. :comment: ou avais-je trop "couru" toute la journée?

Du coup hier j'ai diminué la dose (3 unités), mais aujourd'hui les glycémies du matin et du midi un peu au-dessus quand même ... (surtout que j'avais avalé du sucre hier soir) Ce soir je repasse à 4.

Voilà pour les détails, désolée si j'en donne de trop. :rouge:

C'est compliqué de tenir un régime et de prendre de l'insuline en même temps. J'ai l'impression que je dois manger plus pour tenir le coup avec l'insuline. En même temps si je diminue la dose, cela remonte, je me déséquilibre à nouveau. :fou:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...