Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

 La boutique de l'association est pour le moment indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Sign in to follow this  
pounine

Mecanisme biologique du yoyo glycemique

Recommended Posts

Une question me taraude depuis quelques temps l'esprit lorsque nos glycémies ont tendance à faire le yoyo.

Je m'explique: je fais pas mal dd'hypos en ce moment en pp qui sont tres difficiles a faire remonter (avec ou sans arret de pompe d'ailleurs) souvent au prix d'un ressucrage entre 4 prises sur 1 h (quasi 80g de glucides) et uniquement avec des sucres rapides (pates de fruit ou jus d'orange). Une ou deux heures après ma glycemie se stabilise. Pourtant 3h plus tard je finis a 2,5. Et l'hyper est tout aussi difficile a faire redescendre.

J'ai la nette impression qu'une mécanisme biologique prend le dessus (foie?) mais je n''arrive pas a savoir ce qui se passe vraiment.

Alors ok, on connait la solution :baisser les bolus. Et limiter les ressucrages (mais complique si on stagne a 0,3 depuis 1h). Et dans ces moments la, je n'ai pas d'hyper a H+3.

Je ne pense pas que le basal soit en cause: quand je ne fais pas d'hypo en pp, mon basal marche nickel.

Merci de vos lumières!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si le foie est en cause, sans doute que c'est une bonne piste.

Pour la remontée plusieurs heures après :

Est-ce que tes hypos sont dues à un exercice physique soutenu ?

Est-ce que tu ne réagirais pas à la déconnexion ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'effet tartiflette alsacienne ? Ok, je sors :red:

C'est vraiment très étrange :grat:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as effectivement pu constater l'ampleur du désastre hier soir Katz. Heureusement, une glycemie au réveil nickel ce matin (j'ai rien mange hier soir malgre mon bolus de 8u et une glycemie a 2g. Et meme pas d'hypos!).

Plus sérieusement ces hypos difficiles à faire remonter m'inquietent car elles m'épuisent et me mettent ensuite le bide en vrac vu la quantité de sucres ingérée.

Isabelle: non ces hypos ne font pas suite a une activité physique. Et il m'arrive de ne pas me déconnecter et c'est quand meme le bazar.

Pour l'anecdote : hier en plein milieu de strasbourg je suis allee m'acheter un glucagen en urgence(LO en pp malgre une tartiflette et stagnation a 0,25 pendant 1h malgre un ressucrage abondant). J'avais peur de tomber dans les vap'.

J'ai d'ailleurs ete surprise de découvrir que toutes les pharmacies n'avaient pas ca en stock (il n'existe pas une espece d'obligation pour les pharmacies d'avoir du materiel d'urgence?) Il a fallu que j'aille a l'homme de fer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a plein de paramètres, dont la durée des insulines, qui est de toute façon bien trop longue pour éviter les hypos en pp un peu tardif. le foie joue un rôle dans l'insulinorésistance, la graisse viscérale également. et aussi, c'est vrai, le rythme nycthéméral (j'aime ce mot, mais c'est l'horloge biologique en fait), avec les pics de cortisol, de GH, et autres qui augmentent les besoins.

pour ce que vous décrivez, c'est plutôt le pb de la durée d'action. avez vous essayé de faire le bolus 15mn avant le repas, et d'essayer quelques temps de les faire au stylo? cela permet d'améliorer leur action, et de les diminuer.

enfin, un de mes amis fait une étude sur les "bolus combinés" , qui consiste à diminuer le basal dans les trois heure u=suivant le bolus, de manière importante, en augmentant un peu le bolus.

C''est un peu confus, amis juste pour vous dire que cette question nous semble très importante, hors ou pendant grossesse!

bon dimanche!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Francoise pour votre reponse toujours documentee. Grace a vous j'aurais appris un mot aujourd'hui! Je suis contente de lire que des etudes sont en cours sur la question des bolus car c'est personnellement ce que je mets en pratique et ca marche pas trop mal habituellement.

J'ai effectivement essayé le bolus 15 minutes avant mais cela me déclenchait des hypos impressionnantes en plein milieu du petit dejeuner. Je n'ai donc pas renouvelé l'expérience à de nombreuses reprises.

La bonne nouvelle du jour toutefois: j'ai divisé tous mes bolus par 2 depuis ce matin et ca va nettement mieux : glycemies entre 0,8 et 0,95 !Je croise les doigts! Bon apres j'ai un virus intestinal qui a du mal à partir. Ca me rappellerait presque l'hypo memorable que j'avais faite a 36 SA (n'est ce pas Julie :clin:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien déjà que tu aies trouvé une amélioration avec la diminution des bolus.

Juste une question qui n'a rien à voir avec le mécanisme biologique dont tu t'inquiétais mais: concernant tes resucrages avec pâtes de fruits ou jus d'orange: tu n'as pas essayé simplement avec des morceaux de sucres et un verre d'eau à côté? (Pour ma part, les pâtes de fruits ne sont pas assez "rapides" et le jus d'orange, c'est comme si ça mettait mon estomac en vrac, ça remonte en tout cas moins bien ma glycémie qu'un bon sirop bien épais)

Pour le "virus intestinal", ça expliquerait beaucoup de choses, rien que si c'est viral ça doit bien mettre le système digestif en vrac en empêchant de digérer correctement, mais si il s'agit de bactéries plutôt que de virus, sauf erreur de ma part, il faut prendre en compte le fait que les bactéries responsables des gastro se nourrissent de sucres et prolifèrent avec le sucre: si tu as une hypo, que tu avales des glucides, les glucides vont profiter avant tout aux bactéries qui vont par la même occasion proliférer, un vrai cercle vicieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Dawn pour ce retour, ça fait plaisir de te revoir! Je n'y connais pas grand chose en la matière alors je te fais toute confiance. Je ne suis pas allée bosser aujourd'hui, trop de fatigue accumulée (je me suis endormie dans mon bain, ça ne m'était jamais arrivée) et des douleurs gastriques qui ne passent pas rapidement. Mais je vais en parler à mon doc tout à l'heure.

Pour le ressucrage, je suis incapable d'avaler des carrés de sucre, je ne sais pas comment vous faites!

J'espère tout de même que ce n'est pas une bactérie, je n'ai pas besoin de ça en ce moment...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les news ne sont pas palpitantes. A priori banale gastro mais j'ai parlé de la théorie de dawn. Du coup, j'ai le droit de déposer mes selles dans un bocal depuis hier.

Et ben vous allez rire mais depuis le rdv chez le doc, je n'ai plus de problème gastrique :rouge:

Blague à part, je fais tjs quelques hypos (réveil à 0,36...) mais ça s'améliore. Je baisse mes basals doucement. Pour les bonus, je suis tjs à -50% environ.

La bonne nouvelle : je suis arrêtée 3 j et je fais une cure de sommeil et de canabousage. Après mes journées en hypo, ça me fait bcp de bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites

y'a au moins deux points positifs : tu te reposes et moins de soucis gastriques

vivement les resultats :calin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh ben dis-donc...

Ben heureusement que ça va mieux. Repose-toi bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites

En espérant que ça aille mieux je reviens sur le ressucrage.

Essaye peut être le sirop qui finalement se rapproche de prêt au sucre (colorant en plus:/) donc action ultra rapide et moins agressif que le jus d'orange pour l'estomac.

Il est vrai que ça marche à la maison mais moins en balade :/

Share this post


Link to post
Share on other sites

pounine, as-tu eu de nouveau ce problème ? je l'ai parfois aussi :wacko:

mon resucrage le plus classique : pâte de fruits, enfin 1 ou 2 ca dépend ! 15g de glucides ne me suffisent presque jamais, il me faut souvent 20 ou 40g

je prends rarement des jus de fruits ou sirops en resucrage, ca et la quantité standard de 15g, si ca marchait bien sur moi, on l'aurait vu lors de mes hospits et on n'a pas vu :tetemur:

moi aussi incapable d'avaler de grandes quantités de sucre blanc, et les pâtes de fruits restent assez rapides, si j'ai bien lu, c'est très similaire à de la confiture, c'est de la confiture gélifiée (et pour moi le resucrage le plus simple à avoir en quantité dans mon sac à main, et qui passe les contrôles de sécurité si avion, concert ou autre, contrairement à jus de fruit, soda, etc, qui en plus me tordent l'estomac)

je crois avoir lu à plusieurs reprises des histoires de contre-régulation, dans Equilibre et ailleurs, si j'ai bien compris le foie et "le reste du pancréas" (le reste hormis cellules bêta productrices d'insuline, KO chez les DID) détermineraient nos remontées glycémiques après hypo, le fait que certaines personnes resteraient bien en hypo serait aussi lié à ca

j'avoue que ma pompe + capteurs, avec l'arrêt avant hypo, ca aide bien :) même si je dois encore resucrer parfois

françoise : ok pour la graisse viscérale, mais justement il est difficile de la faire diminuer cette graisse, quand on fait des hypoglycémies en essayant de manger plus léger, de faire plus de sport ... les besoins en insuline ne baissent pas de façon "prévisible" ...:P je suppose que la pompe aide un peu, quand même ? notamment si on peut faire des débits temporaires et déconnexions pour les sports, si on peut arrêter le débit en cas d'hypo ou de proche hypo ... autant arrêter ou freiner l'insuline, plutôt que de resucrer beaucoup après avoir injecté beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

@petitsoleil : joker ! :mdr:  J'ai effectivement eu ce souci mais la réponse de francoise m'avait suffi. Et puis je connaissais bien la raison de mes hypos à l'epoque: j'étais enceinte mais cela restait mon petit secret ! Pour le mecanisme biologique et gastrique je n'ai jamais vraiment compris mais j'avais vraiment eu ces symptomes à l'epoque

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

arf, alors que j'ai parfois le problème et je n'ai jamais été enceinte :P remarque, vu que j'ai une insulino-résistance ...

bon, je dois être "un cas", pour ca aussi ... pour les resucrages ou les hypos qui remontent mal / pas / tard ... ou les gros rebonds ... enfin les pires rebonds que j'ai, c'est sur hypo nocturne non ressentie donc "non resucrée" ... grrr YAKA enchaîner les capteurs quoi si je comprends bien :wacko:

Edited by petitsoleil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...