Jump to content

Recommended Posts

Après un sujet sur "les 1ères règles", voilà un espace d'échanges sur la ménopause.

Ah les hormones, elles nous travaillent tout au long de la vie de femme diabétique :mdr:

Pour les femmes qui sont déjà passées par là : avez vous observé un dérèglement du diabète, des besoins modifiés, une prise de poids ? Prenez vous un traitement hormonal substitutif (THS) et a t il des effets sur votre diabète ?

Link to post
Share on other sites

Un dérèglement du diabète, oui, car mon Hb était passée à 8.5 :groumf: C'est d'ailleurs pour ça que j'ai voulu passer sous pompe et renouer avec le 6 que j'avais avant.

Je ne prends aucun traitement aux hormones, les médecins font la grimace à chaque fois que je l'évoque ("votre diabète et tout ça...").

Et pourtant, qu'est-ce que j'aimerais !! J'ai la joie de connaitre les bouffées de chaleur et c'est insupportable. Je dors très mal, je n'ai pas eu une nuit complète depuis plus de deux ans...Je suis crevée.

J'ai tout essayé : homéopathie, acupuncture, étiopathie. Rien n'y fait. J'envisage l'hypnose...

Pour la prise de poids, je ne peux pas savoir car en fait c'est arrivé en même temps que je me suis décidée à perdre du poids. Après une remise à niveau alimentaire et des séances de sport, j'ai perdu 20 kilos et j'essaie de ne pas les reprendre. Donc, je ne sais pas si ma ménopause m'aurait fait prendre des kilos.

Link to post
Share on other sites

Bonjour :coucou:

Je suis contente que vous abordiez ce sujet car je me sens un peu seule face à cette étape de la vie.

Depuis toujours mon diabète est un peu difficile à réguler mais avec la ménopause, c'est encore pire.

Les bouffées de chaleur sont très très désagréables et mon humeur est très changeante :fou: , donc souvent je me sens déprimée, j'ai encore plus envie de grignoter et je craque, j'ai pris un peu de poids et ces quelques petits kilos ont eu la merveilleuse idée de s'installer dans mon ventre, je me sens ballonnée et je n'arrive pas à les perdre.

Je pense qu'il faut que je sois plus rigoureuse dans le choix de mon alimentation mais c'est très difficile.

En plus, la qualité de ma peau s'est dégradée en peu de temps malgré les soins que je lui procure et ça, je ne l'accepte pas !

Mes articulations me font mal et j'ai déjà de l'ostéopénie au niveau des hanches. J'ai bientôt 55 ans et je me sens moche, mal dans ma peau et dans ma tête :groumf:

J'aspire à retrouver l'équilibre dans tous les sens du terme.

Merci de m'avoir lue car je n'ai pas trop le moral.

Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours, cette étape ne semble pas simple à aborder, du point de vue physique comme du point de vue psychologique, et on connait l importance de cet aspect dans la gestion au quotidien de notre maladie.

J ai lu aussi je ne sais plus où que les DT1 pouvaient être ménopausées plus jeunes :grat:

Link to post
Share on other sites

Bonjour

la ménopause peut-être une période de moindre équilibre, mais les inconvénients être contournés pour la plupart. la prise de poids est fréquente, surtout la période d'installation, et se situe dans la zône abdominale, pas terrible. C'est une période où on est en général plus llibre (enfant grands...) et ou il faut augmenter si on peut son activité physique.

Il semblerait qu'il y ait plus de ménopauses précoces, à cause du contexte d'auto immunité, mais l'âge moyen de la ménopause est en général lié à l'hérédité, interrogez vos mamans et vous grandes soeurs!

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Bonjour

la ménopause peut-être une période de moindre équilibre, mais les inconvénients être contournés pour la plupart.

:hum: Pas pour moi semblerait-il...J'ai ces satanées bouffées de chaleur depuis presque trois ans...Trois ans que je n'ai pas eu une nuit complète...Les bonnes nuits, je ne me réveille que 3 fois. Mais la plupart du temps c'est entre 6 et 8 fois. Et parfois, je ne me rendors pas. :groumf:

Résultat : je suis crevée, ma tension monte, mon diabète joue le yoyo.

Par contre cela ne joue pas trop sur mon caractère (enfin, j'espère !) sauf quand je suis vraiment fatiguée.

Mais tout n'est pas négatif non plus ! Effectivement je me suis mise au sport, et ça fait énormément de bien !

Je lutte assidument contre la prise de poids, et pour le moment, ça va, malgré quelques petits kilos que j'aimerais beaucoup voir partir mais bon...

Hypopo, j'espère que tu vas arriver à équilibrer ton alimentation, je te conseille vivement de faire du sport, quel qu'il soit. Ca fait du bien, et surtout on se sent fière d'avoir surmonté cette barrière. Il y a quatre ans, jamais je n'aurai pensé faire du sport 3 ou 4 fois par semaine. Et maintenant, je suis malade quand je ne peux pas y aller !

Il faut franchir le pas ! Allez, courage ! :fleur:

Il semblerait qu'il y ait plus de ménopauses précoces, à cause du contexte d'auto immunité, mais l'âge moyen de la ménopause est en général lié à l'hérédité, interrogez vos mamans et vous grandes soeurs!

Qu'entends-tu par "contexte d'auto immunité" ?

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je me suis mise au yoga il y a une dizaine de mois (la gym "douce" me convient mieux) : mouvements doux, contrôle de la respiration, prise de conscience, gestion du stress ... c'est vrai que ça me fait du bien.

Sauf que ces derniers jours, j'ai commencé une crise de sciatique. J'ai pris contact avec un ostéopathe qui a pu me donner rv le jour-même suite à un désistement. La 1ère séance m'a fait du bien mais il y a encore du travail car mon bassin est de travers. De plus il m'a conseillé de manger de l'artichaut et du radis noir (dans une salade composée) pour drainer le foie. Certaines de mes douleurs lui font penser que j'ai besoin d'une petite "détoxification".

J'ai opté pour un complément alimentaire et je veille à mon alimentation (Merci Marquise pour tes encouragements :) ).

Je vais essayer de perdre 2 kg et j'aurai mon poids "de forme" (et si mon petit ventre pouvait s'estomper, ce serait génial). Heureusement que :amour: aime bien mes petites courbes mais moi je les aime moins.

Link to post
Share on other sites

C'est marrant, j'ai fait aussi la semaine dernière une sciatique. Je suis allée chez l'ostéo et ça va mieux. Mais je n'ai pas repris les cours de cardio (trop violent) seulement le Pilates, qui fait un bien fou quand on a justement des problèmes de dos ou de sciatique.

Si tu n'as que deux kilos en trop, ça va, ce n'est pas trop catastrophique, tu devrais y arriver. :fleur:

En début d'année, j'ai eu un souci de foie engorgé, et effectivement l'artichaut m'a fait beaucoup de bien. Ton ostéo est de très bon conseil !

Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...

Christine, qui anime un groupe sur le DT1 sur Facebook, a posé la question suivante sur le mur de l'AFFD :

Citation

Bonsoir à toutes les femmes diabétiques, à toutes les mamans ou futures mamans. Aujourd'hui j'aimerai aborder un sujet délicat qui nous concernent toutes, surtout les "vieilles Did" . Suis Did depuis 1980 et j'ai 51 ans . Je suis évidemment confrontée aux problèmes de cet âge avancé... Etant DT1, je ne peux pas prendre de traitements hormonaux. Par contre, il est des fois difficile de faire la différence entre hypo et symptômes de la ménopause . Suis je la seule à vivre ces problèmes ? ... Merci de votre réponse pour les personnes qui ont le même problème. Si vous avez trouvé des solutions, je suis preneuse

Quelqu'une a t elle des tuyaux pour différencier symptômes d'hypo et symptômes de ménopause ?  

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Coucou Christine, j'ai 50 ans, DID de type 1 depuis 25, et comme toi, je suis confrontée à ces satanées bouffées de chaleur depuis déjà plusieurs années :(.

En revanche, j'ai la chance de savoir les différencier de mes hypos car quand je suis en hypo, même si j'ai des bouffées de chaleur, celles-ci ne sont pas aussi virulentes. De plus, quand je suis en hypo, je me sens faible, molle, alors que pendant une bouffée de chaleur de ménopause, il n'y a pas cette notion de mollesse soudaine.

Donc hélas, pas de solution pour toi !

Link to post
Share on other sites

Peut etre essayer de voir / distinguer d autres symptômes comme transpiration , jambes flageolantes , force dans les mains , réflexion , moments de la journée,  ... propre soit a l hypo soit aux bouffées. 

Sinon pas le choix : se tester :epaules:

Link to post
Share on other sites

Bonsoir, il y a longtemps que je n'ai plus posté.

Moi non plus, je ne sais pas toujours distinguer les bouffées de chaleur des hypos. Quand j'ai un doute, je me teste. 

Parfois, j'ai comme la tête vide et je pense faire une hypo, alors qu'en fait, ma tension artierielle joue au yoyo.

Ce n'ai pas simple pour nous, les femmes ! 

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

voilà je fais remonter ce sujet car j'ai eu le diagnostique par ma gynéco : je suis en pré (ou péri) ménopause..... et mon diabète commence à faire des tours de magie.... des besoins en basale qui augmentent d'un coup le matin, qui retombent le soir ou l'après midi.... c'est le gros bazar. heureusement (merci merci @Fabienne pour le contact du prestataire  et merci au fait d'avoir un nouveau poste mieux payé) j'ai fait le pas et je suis passé au capteur G4... comme ça je suis de près les caprices de mes hormones... et je rajoute de l'insuline ou je rabote les basales... mais ça va  être le bazar. petit poke @françoise : est-ce que quand les règles s'arrêteront (enfin) l'instabilité va passer ? Bon, j'imagine 10 ans à venir comme ça..... a vraiment falloir que je reprenne la méditation et que je me trouve un sport de combat pour me défouler.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

M'y voilà aussi... le diagnostic est tout récent et finalement rassurant. D'une part parce qu'il explique pas mal de symptômes et parce que même si c'est tôt, c'est toujours moins tôt que ma mère, ce qui m'a fait très peur pour ma troisième grossesse.

Pas de bouffées de chaleur encore, mais un fébricule depuis plusieurs mois et me fatigue et un poids qui ne veut plus descendre. Pour le moment mon Hb est bonne et les glycémies stables.

J'ai surtout du mal à l'idée de cette nouvelle étape de ma vie de femme, alors que je l'appelais de tous mes voeux... :blonde: les hormones c'est la vie :D

  • Confused 1
Link to post
Share on other sites

J'ai 44 ans. Ma mère était en pré ménopause à 37 ans et après une fausse couche précoce, n'a pas pu avoir d'autre enfant. Je flippais à 38 ans en attendant d'être enceinte d'Alexandre. Avec l'auto immunité et ce facteur d'hérédité, le gynéco et moi avions des doutes.

En réalité, je devrais être soulagée, je n'ai plus de contraception depuis mal d'années (je ne supporte pas la pilule, j'en ai essayé plusieurs, et le stérilet pire encore), et c'est quand même un peu stressant. J'imagine que ça va s'apaiser une fois que j'aurais accepté cet état de faits... bouh. C'est bientôt le tour de ma fille, la roue tourne :)

J'espère surtout que c'est bien l'origine de cette fièvre, le reste des analyses est bon.

En tant que DT1, pas de traitement hormonal ?

Link to post
Share on other sites

Tu as de la fièvre ?

Ben dis donc, drôlement jeune pour ta maman ! Ça a dû être difficile si elle voulait un autre enfant ! Je redoute toujours ce "trop tard" pour moi qui en voudrais d autres mais pas trop rapprochés car il faut se remettre entre 2 grossesses diabétiques ! Comme tu dis, la roue finit par tourner. ..

Ça doit te faire drôle qd même car tes enfants sont jeunes !

Link to post
Share on other sites

Moi c'était à 45 ans, à peine plus vieille !

Et 7 ans plus tard, j'ai toujours des bouffées de chaleur :pfiou:

En revanche, en mixant produits naturels et acupuncture (fait par un bon acupuncteur !), elles sont beaucoup plus tolerables qu'il y a 1 ou 2 ans.

Bienvenue @Isabelle dans le club ! ;)

 

Link to post
Share on other sites

c'est jeune pour être ménopausée ; je ne suis même pas en pré menaupause . ma gyneco m'a fait faire une prise de sang ( en juin ) pour voir si je pouvais arrêter ma pilule ...et bien non ....rien a l'horizon

on verra dans un an !!!

Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, MarieDiab a dit :

Tu as de la fièvre ?

Ben dis donc, drôlement jeune pour ta maman ! Ça a dû être difficile si elle voulait un autre enfant ! Je redoute toujours ce "trop tard" pour moi qui en voudrais d autres mais pas trop rapprochés car il faut se remettre entre 2 grossesses diabétiques ! Comme tu dis, la roue finit par tourner. ..

Ça doit te faire drôle qd même car tes enfants sont jeunes !

Oui, un fébricule, pas des bouffées de chaleur, mais des températures constatées sur thermomètre, 37,2 ou 37,3 le matin, et 37,8 le soir, tous les jours. C'est ce qui nous a alertées en fait, mais manifestement ce n'est pas lié aux hormones ou alors je suis un cas. Comme j'ai un autre souci d'inflammation au pied, je passe une IRM la semaine prochaine (aponévrosite et bursite).

Ma maman venait de se remarier, ça a été difficile oui. A l'époque, les pilules étaient aussi contestées, beaucoup plus dosées, etc, et elle a eu des cycles très courts toute sa vie (de l'ordre de 21 jours).

ça me fait drôle, mais pas parce qu'ils sont jeunes ; d'une part, je m'y attendais et d'autre part j'ai tellement bourlingué, vécu de choses et de professions avant de les avoir que je suis déjà dans une autre période. Il y a encore celle de leur adolescence, de leur départ et de la retraite qui approche l'air de rien (dans 10 ans pour mon mari).

Mais je fais le deuil concret et biologique de toute autre grossesse. Je n'en menais pas large hier. Maintenant, il faut quand même continuer à être prudents, on serait fichus d'être encore fertiles et ça serait moyen à vivre.

Il y a 12 heures, Marquise a dit :

Moi c'était à 45 ans, à peine plus vieille !

Et 7 ans plus tard, j'ai toujours des bouffées de chaleur :pfiou:

En revanche, en mixant produits naturels et acupuncture (fait par un bon acupuncteur !), elles sont beaucoup plus tolerables qu'il y a 1 ou 2 ans.

Bienvenue @Isabelle dans le club ! ;)

 

Merci beaucoup pour ton témoignage au-dessus et tes mots. Comme tu dis, c'est un club et ça fait vraiment du bien de pouvoir en parler :calin: En fait, je me rends compte qu'on ne parle pas de la ménopause. Mon mari me disait la même chose hier. Chacune a des symptômes qu'elle ne comprend pas et qui sont reliés à tous ces changements et quand ils sont enfin expliqués, ça rassure ! Je note pour l'acupuncture !

Il y a 11 heures, nat14 a dit :

c'est jeune pour être ménopausée ; je ne suis même pas en pré menaupause . ma gyneco m'a fait faire une prise de sang ( en juin ) pour voir si je pouvais arrêter ma pilule ...et bien non ....rien a l'horizon

on verra dans un an !!!

45 ans, pour le début de la péri ménopause c'est ce que j'ai lu un peu partout. En revanche, pour l'aménorrhée ça peut prendre beaucoup plus de temps (soupir) et si j'ai bien compris si traitement hormonal il y a, ce sera à ce moment là. Je manque aussi beaucoup de fer.

La bonne résolution c'est de faire du sport, quand mon pied ira mieux parce que ça n'aide pas.

Link to post
Share on other sites

J'ai aussi une aponevrosite aux pieds...:fou:

C'est vrai que Ménopause est presque un mot tabou. Mais c'est bizarre, en ce moment, j'en parle souvent, au boulot et aussi en famille. Et ici ! :clin:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...