Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.
Sign in to follow this  
Bérengère

Diabète mitochondrial MIDD

Recommended Posts

Bonsoir Priscillerose,

Pour le CLM, tu peux le fractionner. La 1ère année, tu perçois ton traitement à taux plein et ensuite 2 ans à demi-traitement. Pour le CLD, il faut en faire la demande avant la fin de la 1ère année du CLM;

Par contre, un seul CLM par pathologie pendant toute la carrière.

Si je me sens de reprendre le boulot, je demanderais un mi-temps thérapeutique mais actuellement, j'ai vraiment trop de douleurs et je ne pense pas pouvoir tenir une demie-journée au travail.
 

Je me suis mise à la sophro, le soir avant de m'endormir (j'en avais déjà fait auparavant) et franchement, ça fait beaucoup de bien. Pendant la séance, j'oublie mes douleurs.

Pour la neuropathie, mon généraliste m'avait envoyée chez un neuro, qui m'avait fait un électromyogramme, il y a plus de 2 ans. Ce n'est rien du tout comme examen, mais bon, pour moi, le neuro s'était trompé de diagnostic :D Il m'a dit que j'avais le syndrome des jambes sans repos (impatiences) alors que c'était déjà ma myopathie....

Il ne faut pas hésiter à leur demander, avec insistance, des examens complémentaires.

Bonne soirée et bon courage pour la semaine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, parfois pour des examens ou des médicaments en plus, il faut insister. Je parle d'expérience moi aussi. Sinon, j'attendrais encore une pilule contraceptive qui me va vraiment bien (progestative sans règles), Stagid, et côté examens aussi parfois faut pousser ... J'ai un goitre encore discret mais qd je parle de ma famille où toutes les femmes prennent du Levothyrox, j'arrive à avoir au moins de temps en temps le contrôle de TSH T3 T4 et écho si besoin. Pour mes ovaires aussi, il avait fallu "pousser" un peu pour avoir des examens, j'entendais dire "bah c'est l'adolescence, bah les cycles irréguliers c'est normal", et "vous devriez contrôler plus votre alimentation, vous prenez du poids" ! Ben voyons

Idem pour ma circulation, qui n'a été vraiment traitée que depuis ma 1ere RD, pas avant (on avait juste fait un écho-doppler en 2006, pas de collants ni bas ni médicaments)

Courage les filles

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Berengere poru les precisions concernant le neurostimulateur. !

 

La levemir par experience dure souvent moins longtemps encore que la lantus donc avec une seule injection le soir je ne suis pas surprise que tu sois haute le soir @Priscillerose...

IL existe une nouvelle insuline qui va sortir très bientot avec une courbe plus plate et plus allongée que la lantus, à discuter avec les dr... 

@Bérengère je pencherais pour un rebond d'hypo aussi comme l'a suggéré Emy, mais c'est à verifier la nuit que se passe t-il  ? à combien es-tu au coucher et 3h après et encore 3h après... la dose de 48 U est peut-etre trop forte... ça vaut le coup de quelques reveils poru y voir plus clair

bon courage pour tout

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Désolée d'être un peu moins présente en ce moment, j'ai des soucis familiaux (séparation en cours).

Celà fait 2 nuits que je me réveille avec un hypo (vers 1 h 30 du matin). Alors je ne sais plus trop. Est ce mes problèmes perso qui jouent sur ma glycémie ? ou bien est ce bien une hypo que je ferais toutes les nuits, mais que je ne sentais pas jusqu'à maintenant ?!?

Je vais voir cette nuit, et demain je diminuerais un peu la Lantus.

Bonne soirée et bon dimanche à tout le monde

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, une séparation c'est un stress, et ça ne doit pas faciliter l'équilibre du diabète, cela peut être la cause de tes hypos, c'est sûr.

Je te souhaite beaucoup de courage pour traverser cette épreuve difficile. :smack:

Share this post


Link to post
Share on other sites

A vérifier effectivement pour ces hypos, ça pourrait expliquer le rebond dont on parlait précédemment. Effectivement, si c'est bien loin du repas, c'est plutôt la Lantus qu'il faudra modifier. Tu as pu en parler avec ta diabéto?

 

Beaucoup de courage :calin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec Marquise. Je pense que dans mon cas, ca a énormément joué sur mon diabète et mon corps, le fait que j'ai eu une année difficile, bcp d'émotions, de soucis.

J'étais en très bonne santé l'été 2015 malgré déjà 2 épreuves en début d'année, mais ensuite bcp d'épreuves se sont succédé, certaines plus longues que d'autres (perso et familiales, dans ma famille on n'a pas la santé, surtout 1 de mes neveux qui est un vrai cas médical, pas de chance, et les femmes en général, arffff)

Alors, de tout cœur avec toi Bérengère, pour les épreuves que tu traverses. A chaque jour suffit sa peine, comme on dit. Prends soin de toi surtout.

Pour l'hypo et le ressenti, il est possible que la chute glycémique soit plus brutale maintenant, ce qui te réveille ? Je sais, grâce à un holter puis des capteurs, que je ne ressens pas tjs mes hypos nocturnes. De jour j'ai un bon ressenti, de nuit cela dépend. Mais dans la majorité des cas, plus la chute glycémique est franche et plus le ressenti est fort, ce qui me semble normal. Le corps subit des variations de plusieurs hormones dont l'adrénaline, et je sais qu'une hypo très rapide me crée des palpitations ...

On pense à toi Bérengère. :smack:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous remercie, vos petits mots me font chaud au coeur. C'est une épreuve difficile, mais ça passera. Pour le moment, j'ai plutôt le besoin de me renfermer sur moi, apprendre ma maladie génétique plus maintenant c'est issue pour mon couple.... Heureusement, j'ai des enfants adorables qui me soutiennent, j'ai mes parents qui sont très présents pour moi et j'ai une amie à qui je peux parler et me confier.

Je me laisse un peu de temps, une fois qu'il sera parti. Et je vais essayer de reprendre mon travail, pour de nouveau avoir une vie sociale. Je me suis trop exclue du monde extérieur pour cette relation qui ne pourra jamais aboutir.

Encore merci à toute pour votre soutien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes,

tout d'abord merci à toutes pour les informations pour les neuropathies, pour le CLM , pour les effets de la lévémir! Je suis moi aussi un peu moins sur le site à cause d'une épine de lenoir au pied très douloureuse et je viens d'attraper une conjonctivite avec kératite qui me fatiguent, me font mal et m'empêche de lire facilement. Je reviens de la clinique et je vois un peu mieux avec les gouttes antibiotiques après quelques heures.

Je pense aussi Bérengère, que le stress influe sur les glycémies. En tout cas, c'est très très vrai pour moi. J'ai eu aussi de gros soucis familiaux ces 5 dernières années: 2maladies graves chez mes proches et  2 décès, une restructuration complète de mon travail aussi.Je suis contente que tu aies du monde à qui parler. C'est important.

Plein de courage à toi, dans  cette épreuve!!! 

Merci pour tout ton soutien aussi!!!:smack:

Je t'embrasse! 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,nouvelle sur le forum je recherche des femmes qui comme moi presentent un diabete mitochondrial. et oui agee de 36 ans le ciel vient de me tomber sur la tete il y a moins d un mois.. on cherchait un diabete de type mody et on vient de me trouver cette pathologie pour laquelle il en existe plein d autres associees sans aucun traitement miraculeux. Qui connait le meme type de maladie car elle est diagnostiquuee comme maladie orpheline?

Audrey

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue par ici,

Comme tu t'en doutes ce n'est pas très fréquent y compris sur le forum...

On en a parlé ici

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue, 

Je ne connaissais pas ce type de diabète mais j'espère que tu trouveras des réponses à tes questions... bon courage 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/03/2016 à 11:18, Bérengère a dit :

Bonjour, je ne suis ni de type 1, ni 2, ni MODY, mais MIDD. Il s'agit d'un diabète mitochondrial, qui atteint les yeux, les reins et les muscles et qui rend sourd.
J'ai 46 ans, j'ai fait du diabète gestationnel pendant mes grossesses et l'on m'a diagnostiquée de type 2 en 2004. Mais depuis 2/3 ans, mon était n'allait plus.
J'ai du être appareillée pour les oreilles, des douleurs musculaires, des taches sur la macula dans les yeux, et ma glycémie qui n'allait plus du tout depuis juin 2013. On m'a passée sous insuline en décembre dernier, et lors de mon hospitalisation, on m'a fait un bilan génétique et le résultat est positif, je suis bien MIDD.
Je voulais savoir si d'autres personnes par ici étaient atteintes de la même pathologie, pour avoir des informations, car comme toutes maladies rares, la plupart des médecins ne sont pas au courant.
Je vous remercie.
Bérengère

Bonjour Bérengère,

Je découvre aujourd'hui ce forum et du coup me sens moins seule. J'ai 54 ans été diagnostiquée MIDD il y a 4 ans après le même parcours du combattant que vous. Mis à part les douleurs musculaires, j'ai exactement les mêmes  symptômes que vous au niveau de la vue et de l'audition. Je suis appareillée (audition) depuis 9 ans. Je ne vois plus assez pour conduire depuis 2 ans et je suis sous q10 depuis 3 ans. J'ai l'impression que cela retarde effectivement le processus ...  Mais ne peux en être certaine. Ma glycémie se maintient à  7,2, mais je souffre depuis qq semaines de vertiges qu'évidemment personne n'explique.

J'ai une fille de 25 ans qui n'a développé aucun symptôme tout comme ma mère qui n'a jamais développé la maladie alors que l'une de ses soeurs et une de ses nièces étaient très certainement atteintes (surdité, diabète, insuffisances reinale et cardiaque) mais évidemment jamais diagnostiquées.

J'étais jusqu'à récemment suivie par l'hôpital de La Riboisiere (Paris) alors que j'habite l'Isère. Mais le professeur qui me suivait vient de prendre sa retraite et c'est la panique : personne en Isère ne semble même imaginer ce qu'est le MIDD. J'aimerais donc pouvoir joindre l'équipe médicale qui semble vous suivre efficacement. Comment faire ?

Sincèrement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/06/2018 à 22:48, Frédérique a dit :

Bonjour Bérengère,

Je découvre aujourd'hui ce forum et du coup me sens moins seule. J'ai 54 ans été diagnostiquée MIDD il y a 4 ans après le même parcours du combattant que vous. Mis à part les douleurs musculaires, j'ai exactement les mêmes  symptômes que vous au niveau de la vue et de l'audition. Je suis appareillée (audition) depuis 9 ans. Je ne vois plus assez pour conduire depuis 2 ans et je suis sous q10 depuis 3 ans. J'ai l'impression que cela retarde effectivement le processus ...  Mais ne peux en être certaine. Ma glycémie se maintient à  7,2, mais je souffre depuis qq semaines de vertiges qu'évidemment personne n'explique.>

J'ai une fille de 25 ans qui n'a développé aucun symptôme tout comme ma mère qui n'a jamais développé la maladie alors que l'une de ses soeurs et une de ses nièces étaient très certainement atteintes (surdité, diabète, insuffisances reinale et cardiaque) mais évidemment jamais diagnostiquées.

J'étais jusqu'à récemment suivie par l'hôpital de La Riboisiere (Paris) alors que j'habite l'Isère. Mais le professeur qui me suivait vient de prendre sa retraite et c'est la panique : personne en Isère ne semble même imaginer ce qu'est le MIDD. J'aimerais donc pouvoir joindre l'équipe médicale qui semble vous suivre efficacement. Comment faire ?

Sincèrement.

Bonjour Frédérique,

Je ne venais plus sur le site, mais grace à Libellule, qui m'a alertée sur vous, je suis de retour.
Pour ma part, ma mère n'a développé aucun symptome et ma soeur non plus, elles n'ont pas eu le bilan génétique. Par contre, deux de mes enfants l'ont eu et ils sont positifs. Mon plus jeune fils sera bilanté dans l'année.
Mes deux garçons ont une perte auditive (très légère pour mon plus jeune de 17 ans, à surveiller et mon aîné de 27 ans lui est appareillé), ma fille à part quelques faiblesses musculaires (rien d'autres), est porteuse de la mutation, à un taux beaucoup plus élevé que le mien. Heureusement qu'elle a eu le bilan car du coup, il ne faut surtout pas qu'elle tombe enceinte, car trop de risques. Je raccourci un petit peu car cela prendrait un temps fou à tout vous raconter. Surtout n'hésitez pas à me contacter.
Je suis effectivement suivie sur Nice et j'ai la chance d'avoir trouvé un centre de génétique spécialisé dans les mutations de l'ADN mitochondrial (3243A>G pour ma part). Du coup, je suis prise en charge au niveau neurologie, néphropathie (j'ai développé depuis une insuffisance rénale), génétique, endocrinologue. Pour ce qui est de l'ophtalmo, de l'ORL et du cardio, je suis suivie dans ma ville, à Draguignan dans le VAR.
Si vous avez besoin de renseignements complémentaires n'hésitez surtout pas à me contacter.
Désolée de ma réponse un peu tardive, mais je surveillerais plus régulièrement le site !

Bonne journée et bon week-end à toutes.
Bérengère

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes les deux 

en Isère chu de Grenoble sans hésitation...vous y trouverez une prise en charge adaptée si vous êtes dans le Nord de l Isère préférez Lyon je vous envoie les noms en Mp. Surtout essayez de garder un suivi très specialise 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci à toutes les deux pour vos réponses @françoise et @Bérengère

Bérengère comment vas-tu (hors diabète) ? ta relation de couple ? rude pour tes enfants... tu dis que ta fille ne doit pas être enceinte ? le risque serait plus important que pour toi ?

risque pour elle ou pour le bébé ? comment vit-elle cette annonce ?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/06/2018 à 23:13, libellule a dit :

Bonjour Lib, Pour ma part, je vais mieux côté "relation amoureuse". Je me suis séparée de mon ex conjoint il y a deux ans maintenant. J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, c'était quelqu'un de très toxique. Puis je suis restée seule durant un an, et j'ai depuis rencontré quelqu'un, avec qui je ne vis pas et tout va très bien. Il accepte ma maladie, c'est donc primordiale.
Côté santé, j'ai depuis une atteinte rénale, un électro-myogramme a confirmé la myopatie. J'avais repris mon travail en mi-temps thérapeutique, mais je n'ai pas pu tenir. Donc, au bout d'un an, je suis de nouveau en congé longue maladie. Je ne pense pas pouvoir retravailler...
Pour ma fille, son taux d'atteinte étant plus élevé que le mien, il y a trop de risques pour qu'elle puisse avoir un bébé, car quand on transmet, c'est toujours plus au niveau de l'atteinte. Moi je suis à environ 50% et elle déjà à 70%. Le risque est donc trop élevé pour un bébé, car il pourrait avoir des malformations très importantes et surtout il y a une mortalité dans les premiers de vie.

Une méthode existe en Angleterre, le "bébé aux 3 ADN". Ils prélèvent l'ovule de la personne malade, injecte des mitochondries saines d'une donneuse et fécondent, puis remettent le foetus dans le ventre de la maman. Hélas, en France cette méthode n'est toujours pas arrivée. Le bébé conserve donc tout l'ADN des deux parents. La généticienne qui nous suit a bon espoir que cela arrive un jour chez nous, et cela se fera à Necker à Paris. Ma fille, pour le moment préfère attendre. Sinon, elle aura la possibilité de bénéficier d'une FIV, mais actuellement elle n'est pas prête car elle pense que ce ne sera pas vraiment son bébé. A presque 23 ans, elle n'a pas encore la maturité nécessaire à accepter tout ça.

J'ai mis presque un an à accepter cette maladie, mais depuis que je l'ai accepté, moralement je vais beaucoup mieux.

Physiquement, je continue à marcher normalement, avec lenteur, mais je ne peux plus porter quoi que ce soit. Du coup, la MDPH m'a accordé une PCH et une personne vient m'aider à raison de 4 heures par semaine. C'est un changement de vie, mais j'accepte dorénavant d'être diminuée et le fait d'avoir rencontré quelqu'un qui ne me considère pas comme une "malade" tout en ayant connaissance de ma maladie, c'est vraiment un très gros soutien.

Côté diabète, j'ai pu bénéficier du Freestyle, et j'en suis ravie, le capteur pour moi est un grand changement positif.

Voilà où j'en suis.

Merci de prendre de mes nouvelles. J'espère que de ton côté tout va pour le mieux.

 

A bientôt
 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

:larmes2:Bonsoir, je recherche des patiente attente par un diabète mitochondrial(Midd) afin de pouvoir en discuter. En 2016, j'ai lu un message de Bérangère mais comme je viens de m'inscrire je ne sais pas comment la contacter et si elle y est toujours. Merci 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Cécile08 a dit :

Bonjour Cécile :)
Je suis toujours là, et toujours avec mon diabète mitochondrial !!! Je suis à ta disposition pour répondre à tes questions.

Pour ma part, comme je l'avais surement dit, j'ai fait un diabète gestationnel pendant mes grossesse, puis 3 ans après mon dernier accouchement, on m'a diagnostiqué diabétique de Type 2. j'ai été traité avec des médicaments jusqu'en 2015. A la fin, on ne pouvait plus le stabiliser, donc lors de mon hospitalisation pour faire le bilan génétique, on m'a passé sous insuline. Depuis, on me les change souvent car impossible de les stabiliser. Dans la même journée je peux monter à 3 grammes et redescendre à 0.40 ! Je bénéficie du freestyle, et les capteurs sont géniaux.
je suis bien atteinte de MIDD, ainsi que mes 3 enfants.
Donc, pas de soucis, si tu veux en discuter.
Excellente journée et encore merci à Lib de me prévenir :)

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes,

je découvre ce forum et je souhaite pouvoir entrer en contact avec @Bérengère ou @Cécile08 car j'ai vu que vous étiez toutes les deux atteintes du MIDD.

J'ai également été diagnostiquée cette année suite à un diabète gestationnel fort. J'ai 35 ans et appareillée depuis 6 ans. Jusqu'à ma grossesse on ignorait totalement pourquoi j'étais malentendante et pourquoi ma mère était devenue sourde à l'âge adulte. Maintenant tout est plus clair...

J'aimerais beaucoup pouvoir vous contacter par téléphone afin de connaitre vos témoignages et évidemment vous donner les quelques noms de docteur que je vois car je vis à Paris et suis bien suivie. 

A très bientôt j'espère. 

Vanessa

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour @Vane92 bienvenue ici

Nhesite pas à écrire en message perso a Bérengère elle te répondra :calin:

Au plaisir

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Vane92,

Nous pouvons discuter sans problème si tu le désires. Pour ma part, je suis très bien suivie également, mais sur Nice. La généticienne travaille avec Necker. Je suis à ta dispo pour parler quand tu le veux.
Bonne journée et bienvenue par ici :)

 

PS : Coucou Lib et merci pour ton message ^^

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour votre réactivité. Je n'ai pas encore exploré les fonctionnalités du site mais je t'enverrai un message privé @Bérengère afin d'échanger. Je ne connais personne qui ait cette maladie et je suis en pleine exploration pour en savoir plus. Un immense merci. 

Belle journée à toutes! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By françoise
      BONJOUR
      je ne retrouve plus le fil de discussion sur les troubles musculo squelettiques dans le diabète... mais je vous transmets cet xtait de la newsletter de la SFD, écrit par Sylvi Picard, éminente diabétologue qui a écrit un article  sur ce sujet... pour que vous ne vous sentiez pas seules!
       
       
      Rubrique un peu plus personnelle ce mois-ci puisque je suis le 1er auteur de cette étude sur un problème très fréquent et qui perturbe la vie de beaucoup de nos patients : les troubles musculo-squelettiques (TMS).
      En reprenant les dossiers de 140 patients DT1 consécutifs vus en consultation, nous avons retrouvé une prévalence d’environ 30% de TMS dans une population assez jeune (43 ans en moyenne) et la moitié des patients avaient au moins 2 TMS (comme dans les 2 autres études publiées : DCCT/EDIC et T1D Exchange Registry). Ces TMS sont souvent très gênants au quotidien d’autant qu’ils peuvent gêner la surveillance ou le traitement du DT1.
      Nous avons montré une association avec la présence d’une rétinopathie et pour la première fois une possible relation avec un risque cardiovasculaire élevé. Des études prospectives sont maintenant nécessaires et en particulier SFDT1 qui devrait nous aider à préciser ces données car les TMS y seront systématiquement répertoriés.
       
       
       
      Les liens des patients  :
      • https://www.federationdesdiabetiques.org/information/complications-diabete/mains
       
       
      • http://www.diabetesforecast.org/2013/nov/common-hand-disorders-in.html
       
       
       
       
       
       
       
       
      Le lien des spécialistes (directement accessibles sur le site SFD à partir de votre espace personnel) :
      • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30711648 (lien transitoire en attendant la publication imminente sur le site de Diabetes & Metabolism via votre espace personnel SFD)
      • https://www.em-consulte.com/en/article/1083850 (revue générale en français)
    • By Didou94800
      Bonjour à toutes 
      j espère que vous vous portez bien ? 
      Est ce que certaine on déjà voyagé en début de grossesse a l étranger ? Je suis enceinte de 1moi je prévoit de partir en Malaisie je suis DID depuis 10 ans. En effet mon médecin traitant m a dit qu il n y a aucun souci et mon diabetologue lui la seul réponse à été « risqué infectieux difficulté gestion diabète et comment gérer en cas d’en probleme sur place » du coup je ne sais pas trop quoi faire ? 
      Echange de vos expériences m aiderai beaucoup
      je ne sais pas quel décision prendre et je n ai pas d autre alternative ?? 
      Merci beaucoup
    • By Fabienne
      C'est la Journée Mondiale du Diabète !
      L'occasion aujourd'hui d'informer, sensibiliser, échanger autour des diabètes !
      Le thème international choisi par la Fédération Internationale du Diabète pour 2018 et 2019 est "Le diabète et la famille".
      La famille a un rôle majeur dans la gestion, le soin, la prévention et l'éducation du diabète. 
      Sur notre forum de discussion, vous pouvez échanger sur de nombreux sujets associés à ce thème, par exemple :
      Vivre avec une personne diabétique, question des enfants, l'entourage à la suite de l'annonce....
      Le diabète, parfois encombrant : pochette dans le sac à main, vanity, compartiment dans la valise, un impact certain sur les conditions de voyage et la bonne entente au moment de la préparation 
      Votre humeur dépend-elle de vos glycémies ? Acceptez-vous que votre compagn-e-on regarde votre lecteur ou qu'il analyse les résultats avec vous (un topic sympathique) ?
      Le diabète dans la tête, en famille, entre amis, pendant les repas... en parlez-vous avec votre entourage ?
      Et bien sûr, agrandir la famille quand on a un diabète, c'est un travail et une implication de chaque instant ! Nous vous accompagnons au quotidien (sur la partie publique ou privée du forum) sur le sujet si important de la grossesse 
         
      Nous aurons le plaisir de diffuser cette semaine le Journal des Femmes Diabétiques "nouvelle version" sur le thème : "Le Diabète vu par les proches" !  Un magazine complet émouvant et drôle à découvrir en ligne, ou au format papier en boutique !
      En savoir plus sur la famille et le diabète (Fédération Internationale du Diabète) :WDD18-Toolkit-final-FR.pdf
       
      Après une année de concertation, les Etats Généraux du Diabète et des Diabétiques sont arrivés à leur terme.
      Nous vous invitons à consulter ici  les 15 propositions portées par la Fédération Française des Diabétiques.
       
      Enfin, Rencontrons nous ! Nous serons heureuses d'échanger autour du diabète, de sa prévention et de son accompagnement sur plusieurs événements en France, dans le Calvados et en Haute Garonne aujourd'hui, dans le Bas-Rhin et dans le Tarn samedi ! Et toujours au quotidien sur ce forum de discussion
       
      Bonne journée à toutes et tous !
    • By Fabienne
      Dans le cadre de la Journée Mondiale du Diabète 2018, nous organisons un afterwork sur le thème "Diabète et Famille" le mercredi 14 novembre à 17h30 dans le hall d'accueil de l'hôpital Paule de Viguier à Toulouse en partenariat avec le CHU de Toulouse, l'AFD Midi-Pyrénées et l'association Enfance Adolescence Diabète Midi Pyrénées.
      Les visiteurs pourront échanger sur différents stands d'informations avec des professionnels de santé et des personnes concernées :
      dépistage/découverte des diabètes diabète et accompagnement au quotidien alimentation diabète de l'enfant grossesse idées reçues Nous partagerons également un apéritif convivial, raffiné et sans alcool
    • By fredette
      Juste pour savoir si vous aussi...
      J'ai des moments d'extreme fatigue dans la journée mais je ne suis pas sûre que cela soit lié à mon diabéte... peut être un tou. Mais parfois ça va plutot bien et d'un seul coup j'ai un sentiment d'intense à fatiguer où même respirer me demande un effort surhumain ! c'est vraiment pénible... l'impression de ramer à l'envers et à contre courant et pourtant il faut continuer à assurer avec les filles, la maison, le boulot etc...
      Et vous ? ressentez vous aussi ce genre de choses parfois ?
×
×
  • Create New...