Aller au contenu

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Actuellement (février 2019), les adresses gmail rencontrent un problème.
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.
Luciole

SOS Besoin de réponses, mort de mon bébé macrosome...

Messages recommandés

Bonjour à toutes,

J'ai besoin de savoir si quelqu'un a déjà dû faire face au décès de son bébé macrosome.

Je vous raconte toute l'histoire...

Je suis DID type 1 depuis mes 26 ans, j'en ai 36 cette année. J'ai eu une 1ère grossesse il y a 5 ans, pendant laquelle je n'ai pas eu de super suivi car mon diabeto de l'époque n'était pas top. J'ai été pas mal en hyper la 2eme moitié de ma grossesse, mais je n'ai pas du tout été mise en garde à l'époque des conséquences, et ce n'est qu'après que j'ai découvert ce super forum.

Malgré tout, ça s'est relativement bien passé. J'ai accouché à 36 SA d'une petite fille qui pesait 3,840 kg, par voie basse. Elle est venue spontanément alors que le gyneco parlait de me déclencher 10 jours après. Ses épaules ont eu du mal an passer mais avec l'épisio et les ventouses elle est sortie sans encombres. Elle a fait 2 hypos qui lui ont valu 3 jours en néonat mais tout est allé bien depuis. L'obstétricien m'a quand même prévenu (et écrit dans mon dossier) que si j'avais un 2eme enfant il faudrait envisager une cesarienne si le poids du bébé dépassait 3,500kg.

Debut août 2015, je tombe enceinte un peu par accident car j'ai cafouillé avec ma pilule, on était en plein déménagement et je l'ai oublié. Je suis tombée enceinte direct. Mon Hba1c etait à 7,4, elle venait juste d'augmenter j'étais à 6,8 en début d'année 2015. Je suis sous pompe depuis 3 ans. J'ai tout de suite vu ma diabeto qui m'a orienté vers son confrère à la maternité pour un suivi rigoureux. Pour ma 1ère grossesse j'avais accouché ds une clinique privée. Donc là j'ai eu un suivi chaque mois j'ai passé 3 jours à la mat pour surveiller mon diabète. Malgré des hypos au debut, tout s'est bien passé. Fin du 2eme trimestre j'ai été bcp en hyper, mais j'ai eu pas mal de problèmes à gérer à la maison et peu de temps à me consacrer. J'ai été arrêté dès le début pour mes 2 grossesses. J'ai passé des échos chaque mois, tous mes examens, analyses étaient parfaits. Vers le 7eme mois le bébé a eu une croissance subitement accélérée. Ils ont commencé à me parler de déclenchement. Mais pas avant la 38eme SA. Ils m'ont finalement déclenché à 39 SA pile. L'écho que j'avais passée 2 jours avant le déclenchement estimait le poids de mon bébé à 4,095kg.

Le déclenchement à donc démarré. Pose d'un tampon, contractions arrivées dès le lendemain matin, péridurale très bien dosée, je sentais bien les contractions et pouvait donc accompagner au mieux le travail. Je pousse je pousse, la tête sort. Et là tout vire au cauchemar...

Les épaules ne passent pas... La tête reste bloquée, tous les médecins arrivent, 4 personnes me tiennent les 2 jambes dans la position la plus adéquate pour aider le bébé à sortir. On utilise les spatules pour écarter au mieux... 3 personnes se relayent dans une panique totale pour essayer d'attraper le bras du bébé afin de le tirer vers l'extérieur. Mais personne n'y arrive... Je les entends encore, "il faut une petite main, il faut une petite main" pour pouvoir s'insérer au mieux à l'intérieur. La péridurale ne faisait plus effet, je sentais tout ils tiraient si fort que j'ai cru qu'ils allaient sortir un cadavre de bébé en miette... J'ai regardé mon mari, heureusement il était sorti n'ayant plus de place et ne pouvant supporter l'horreur de la scène... J'ai été rassurée qu'il n'assiste pas à notre souffrance à mon bébé et à moi. J'ai donc souffert comme jamais de ma vie, et je ne suis pas du tout douillette. J'aurais préféré qu'ils me scient en 2 pour sortir le bébé et qu'ils le sauvent tellement je souffrais, je préférais mourir. 

Il est donc resté 11 minutes bloqué la tête à l'extérieur, ils ont finalement sorti un bébé qui m'a semblé énorme... Il ne pleurait pas, ils l'ont amené derrière, puis au bout d'un moment une dame est arrivée en me tenant la main elle m'a dit qu'ils avaient mis 14 min à faire repartir son cœur, en plus des 11 min bloqué la tête en dehors, et qu'ils l'avaient emmené en réa... Plus tard, une sage femme a emmené mon mari en réa, et là il est redescendu révolté, le bébé pesait, tenez vous bien, 5,050 kg!!!... Comment ont-ils pu se tromper à ce point, et ne pas tenir compte des avertissements dans mon dossier du 1er accouchement, si poids supérieur à 3,500kg envisager une cesarienne... 

On a eu des explications du chef de service qui nous a sorti un blabla de protocole, différent de celui préconisé là où j'avais accouché la 1ère fois... Que ça aurait été plus risqué pour moi en tant que diabetique la cesarienne, que j'aurais pu y rester. Jamais entendu ça avant? Vous en pensez quoi? Ma diabeto a esquivé cette question!!! Notre fils D. a donc vécu 1 jour maintenu artificiellement en vie sous respirateur, il est finalement décédé le lendemain, pauvre petit ange... 

Est ce que l'une d'entre vous a déjà été confrontée à ce genre de problèmes de près ou de loin?

Ca ne s'arrête pas là... 3 jours après ma sortie de la mat, je soufrais le martyr de nouveau au niveau de mon épisiotomie... J'ai appelé ma sage femme qui a découvert qu'une partie des sutures avaient lâché... Et qu'en fait c'est même pas une episio que j'ai eu mais un charcutage qu'aucune infirmière ni sage femme que j'ai vu n'ont jamais vu de leur carrière... Ça fait 3 fois la taille d'une episio et ca fini sur le muscle de ma fesse. Et c'est la partie sur ma fesse qui a lâché... Je vous dit pas la douleur... Obligée de retourner aux urgences de la mat, ils peuvent pas me suturer car ça risquerait d'emprisonner des saletés et de s'infecter. Du coup une infirmière vient matin et soir me mettre des mèches jusqu'à complète cicatrisation, autant dire jusqu'à la St glinglin... Je vais faire constater demain par ma gyneco qui est extérieure à la mat et son mari gyneco et chirurgien, l'étendue de ma plaie en vue de les poursuivre car là c'est vraiment la goutte d'eau...

Depuis hier j'ai une sonde urinaire pour éviter que les urines ne viennent souiller la plaie, je vous raconte pas comme c'est handicapant et humiliant. Je ne peux rien faire seule, quasiment pas marcher, et je dois rassurer au mieux ma fille...

Merci à celles qui auront eu le courage de lire jusqu'au bout, si vous avez des conseils ou avis ou quoi que ce soit, je suis preneuse car larguée là...

Lucie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Lucie,

Je suis bouleversée par ton message (tu as eu beaucoup de courage pour l'écrire) et sincèrement désolée de ce qui vous est arrivé. Je n'ai pas d'expérience ni ne pense à d'histoire semblable à la tienne, mais je ne vois pas en quoi seul le diabète aurait été un risque lethal pour la césarienne, peut être d'autres éléments dans ton dossier ? Je t envoie des tonnes de courage pour traverser ça, j'espère que vous pourrez trouver des ressources aidantes, ici ou dans votre entourage local.

Pensées solidaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Luciole,

Ton témoignage est bouleversant. Ce que tu as subit, ton suivi médical, c'est assez révoltant. Je ne pense pas qu'une césarienne soit risquée à cause du diabète (beaucoup de maman ont eu des césariennes sur le forum). Je ne peux t'envoyer que toutes mes condoléances, tout plein de courage et tous mes vœux de bon rétablissement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je t'ai lue juste quand tu as posté ton message, je suis tellement bouleversée par ton histoire que j'en ai pleuré...

Je me sens concernée, en partie, par ce que tu as vécu : l'énorme erreur d'estimation du poids à l'écho. Certaines d'entre vous ont peut être remarqué que je ne me suis jamais étalée sur ce sujet pour mon 2eme, ni même ecris de récit de sa naissance. Je me disais qu'il fallait que je parle du problème, ton post m'en donne malheureusement l'occasion.

On m'a annoncé à chaque écho que tout était ok et normal, poids estimé à 38sa en dessous de 4kg donc super.... Pourtant mon diabète était moins bien équilibré que pour ma première grossesse, c'était plus compliqué. Bref j'étais néanmoins rassurée par ces mesures à l'écho.

J'ai accouché par voie basse, sans difficultés, car mon bassin a semble t il des dimensions qui le permettent. Car l'erreur d'estimation était de 1kg... J'étais sous le choc, je ne comprenais pas comment c'est possible. En salle de naissance je me suis fais traitée d'inconsciente et de tous les noms par la pédiatre... heureusement que j'étais ailleurs avec mon bébé...

J'ai pris le risque, au vu des résultats des écho et confortée par le chef de service, d'accoucher en maternité de niveau 1 (sinon c'était deux heures de routes AR de chez moi). Si les estimations avaient été juste le scénario aurait été bien différent : césarienne programmée (au dessus de 4,5kg chez moi), niveau 3, stress accru en fin de grossesse avec toutes les paroles accablantes qu'on a l'habitude d'entendre, la culpabilité. J'aurai eu une "moins belle naissance" certes, mais plus de sécurité. J'aurai fais beaucoup plus attention à mon équilibre aussi, c'est certain... J'ai l'impression aujourd'hui d'avoir marché sur un fil au dessus du feu... J'aurai pu perdre mon bébé comme toi...

J'ai demandé des explications sur l'erreur d'estimation aussi importante. Je n'ai rien compris à la réponse... En gros on m'a dit que quand les mesures du fémur sont au dessus de la moyenne cela fausse tout le reste... hum. 

Mon bébé va bien, il a 8 mois... mais je suis vraiment émue et retournée par ce que tu as vécu, ce qui est arrivé, ce que tu traverses... Ca aurait pu m'arriver pareil... :calin: 

Moi qui voulait trois enfants (mais mon mari pour le moment non)... je me pose des questions. Mon gyneco m'a dit que les bébés successifs d'une même femme (pas forcément did) ont un poids croissant... ça se vérifie pour le moment pour moi (mais le diabète joue forcément) alors vers quoi va t on ?... J'ai tellement peur... :pleurs:

Je ne comprend pas la réponse qu'on t'a faite concernant la césarienne trop risquée en cas de diabète... Jamais entendu cela. Le recours à la Justice dans ton cas semble se justifier... Consulte un avocat... 

Je pense à toi, tellement fort... C'est terriblement difficile. Je te souhaite beaucoup de courage et de force. 

:console:

Modifié par Sakura

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complètement bouleversée par ton témoignage luciole. Et comme disent les filles, je ne vois pas en quoi le diabète et la césarienne sont incompatibles? 

Juste pour info mon bébé était estime à 3 kilos 2 et elle est née à 3 kilos 9! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Lucie,

Je ne sais pas quoi écrire, mais je voulais te dire que tu n'étais pas seule, qu'on était là, toujours, pour pleurer, pour râler, pour te soutenir, tout ce dont tu peux avoir besoin ... Les erreurs d'échographie sont classiques, c'est malheureusement une science difficile mais ne pas avoir pris en compte ta 1ere grossesse, ne pas t'avoir écouté ... j'ai juste envie d'hurler contre ce suivi qui n'en a pas été un vu le résultat ...

J'espère que ton RDV va permettre de commencer à cicatriser physiquement et moralement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 idem, césa et did ne sont pas incompatibles, nous sommes nombreuses à avoir subi une césarienne et meme des cesa programmées. c'est une fausse excuse;

 

je pense à toi en cette période douloureuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup à toutes pour vos messages qui m'ont beaucoup touché, et mon mari aussi.

Pour te répondre Fabienne, mon dossier ne présentait rien d'autre qui pouvait penser qu'une cesarienne etait risquée.

Tous les examens étaient nikels, les échos du bébé aussi. On me disait toujours que tout allait bien. On m'a même dit le jour où on a estimé le poids à 4,095kg qu'il y avait une marge d'erreur de 15% à ce stade car c'était difficile d'évaluer correctement le poids, mais qu'il fallait que je considère 15% en moins! Pfff quand j'y pense j'ai envie de hurler!!! S'ils avaient considéré 15% en plus ca faisait 4,700kg et je rentrais dans le protocole de cesarienne. Et en fait il etait encore au delà des 15% d'erreurs... 

De plus j'étais encore sur la table d'accouchement que le médecin qui est venu nous debrieffer un peu le truc a fini par tenir des proposé inacceptables sur le gyneco qui m'avait accouché de ma fille dans l'autre clinique, à les dénigrer, à dire que lui bossait dans le public et qu'il ne le faisait pas pour l'argent contrairement à ceux dans le privé!!! Mon mari venait de quitter la pièce avant de lui en coller une, il n'a pas assisté à toute la fin de la discussion heureusement pour le médecin, moi je luttait pour ne pas vomir, je n'ai pas pu lui répondre mais j'ai tout enregistré et il y avait des témoins. Quel connard! En tout cas les autres dans le privé n'ont pas fait mourir ma fille eux. Leur petit gueguerre je n'en ai rien à faire pour être polie! Ils ont vraiment de la chance que mon mari et moi sommes plutôt des gens calmes, sinon d'autres personnes auraient pu tout défoncer dans la mat ou les frapper.

Je sais qu'ils doivent restreindre au maximum le nombre de césariennes, j'en ai parlé à je ne sais plus quel médecin, ils m'ont dit que non! Une sage femme de nuit avec laquelle j'avais sympathisé m'a dit que si, qu'ils ont bcp de problèmes avec les césariennes en ce moment, qu'ils doivent les diminuer le plus possible... Sans parler de l'égard à notre encontre, et surtout de mon mari, qui s'est vraiment senti méprisé car il a la peau noire et on a bien eu l'impression que la vie d'un enfant métisse ne valait pas la peine de trop se casser la tête... On ne peut pas le prouver, mais nous on a tellement l'habitude de vivre ce genre de situations choquantes de discriminations qu'on sait le reconnaître quand on le ressent. Les yeux des gens ne mentent pas... 

Bon voilà, je suis encore sous le choc, ça fera tout juste 2 semaines demain que j'ai accouché. Je n'ai même pas encore pu réellement pleurer mon enfant et faire mon deuil comme j'aurais voulu. Je suis en mode survie là. Après il faudra qu'on reprenne des forces mon mari et moi, et là je passerai en mode maman louve guerrière... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Lucie,

Je suis également boulversée par votre histoire.

L'argument de la cesarienne dangereuse avec le diabète n'est pas audible. Oui le taux de cesarienne est surveillé dans les maternites mais les medecins gardent encore heureusement leur autonomie de choix vis a vis de ces indicateurs. Je crois que tu n'es pas la seule à être "larguée". L'équipe soignante a "paniqué" et finalement apporte à chaud des réponses peu cohérentes ou peu comprehensibles, voir deplacées. Quand vous serez prêts vous pourrez entamer des démarches,  pour comprendre, pour tenter de réparer.

Les estimations de poids ne sont que des estimations, issues d'un calcul qui prends en compte différentes mesures (dont le fémur ? ), c'est vrai. Mes 2 bébés eux ont eu des poids surestimés aux échos (et avaient de tous petits fémurs).

 

Je t'envoie plein de courage, déjà pour te réparer physiquement. 

 

Reviens ici pour nous donner des nouvelles er exprimer tristesse, colère, ....

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis vraiment désolée de lire ton récit, c'est vraiment terrible. Tu dis ne pas avoir pu faire ton deuil encore, je pense malheureusement qu'il va te falloir du temps pour ça. Bon courage 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je laue aussi ton post mais je ne voulais pas répondre à chaud, j'étais trop émue... j'ai eu 2 grossesses et 2 césariennes... mais ca ne t'aide pas de savoir çà... juste pour te dire que tu as tout mon affection et mon soutien! Plein de courage pour le futur....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai lu ton post

quelle douleur !

je crois que poser des questions pour comprendre ce qui s'est passé (pendant ta grossesse et durant ton accouchement) te semble nécessaire pour avancer, alors fais-le si tu en ressens le besoin

désolée je ne suis pas d'une grande aide, mais je t'assure de mon soutien

et pour la césarienne ... j'en ai eu une, sans suivi particulier lié à mon diabète, donc je ne comprends pas cette réflexion

bon courage à ton mari et à toi ainsi qu'à M pour qui la situation doit être bien compliquée ...

plein de belles ondes pour faire face à ce drame:console::amours::smack::wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Luciole, que d'épreuves ! Je te souhaite beaucoup de courage, et tout d'abord de te rétablir physiquement après cet accouchement dramatique.

J'espère que vous aurez des réponses à vos questions. Certains comportements et propos sont inadmissibles ! L'argument du chef de service sur césarienne et diabète indique soit qu'il cache les erreurs commises derrière un pseudo-argument médical en supposant que vous vous en contenterez, soit qu'il n'y connaît rien en grossesse diabétique. Dans les deux cas, c'est très inquiétant, à plus forte raison pour une maternité de niveau 3 !

Il y a eu un cas de bébé macrosome décédé peu après sa naissance chez des cousins très éloignés. Je ne sais pas si l'accouchement a eu lieu par voie basse ou par césarienne, je ne me souviens pas que la difficulté de l'accouchement ait été évoquée lorsque la famille parlait de ce drame. La maman avait été suivie et avait accouché dans une maternité de niveau 1. Elle a ensuite, pour sa grossesse suivante, été suivie dans une maternité de niveau 3, et l'enfant se porte bien.

Vous avez tout mon soutien. Peut-être que l'AFD peut vous apporter une assistance juridique dans vos démarches ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quoi dire!! Tout cela est tellement injuste, incompréhensible. Il n'y a pas de mot. 

Par contre, j'ai eu une césarienne et je suis diabétique donc????? Mon fils était estimé à 3.7kg et il faisait 3.1kg. Les estimations ne sont pas toujours vraies.

Je te souhaite plein de courage mais aussi à ton mari. N'hésite pas à venir parler avec nous si tu en ressens le besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis désolée. Je pense à vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Luciole, je suis triste et en colère pour vous. Comme te le conseille Alau, tu peux contacter le service juridique de l'AFD quand vous voudrez entamer des démarches.

Ces "excuses" ne sont pas acceptables !

Toutes mes pensées et plein de courage pour vous reconstruire après ce drame :calin: Pouvez-vous être aidés psychologiquement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour Luciole

je suis navrée de ce que je lis, en tant que femme, maman, et en tant que médecin, mayant suivi pendant 30 ans des femems diabétiques.

deux choses à préciser: l'évaluation du poids à terme est très imprécise, car on a du mal à mesurer le périmètre abdominal, et les formules de calcul du poids sont moins précises, surtout en cas de macrosomie diabétique, car les bébés sont surtout "baraqués" . donc on se "plante" souvent, même dans les meilleures équipes.

le cauchemar de la dsytocie des épaules est réel. pourquoi ne pas voir choisi de faire une césarienne? c'est effectivement la question à poser, calmement si possible (mais vous devez être tellement catastrophés que cela doit être difficile) car elle n'est pas plus "dangereuse" chez une diabétique et on sait qu'il y a plus de dystocie à poids égal chez un bébé de maman diabétique.

je vous souhaite bon courage et surtout de rencontrer sur votre route des gens comme les femmes que vous rencontrez ici, qui vous aideront beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment désolée Luciole, je ne sais pas quoi dire après avoir lu ce récit. Je t'assure de tout mon soutien, je pense à vous. Prenez soin de vous, M, ton mari et toi devez vous remettre, doucement. Je comprends que vous soyez choqués et tristes. Plein de courage à vous :smack:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est terrible,  on ne peut pas bien imaginer ton cauchemar en effet. Je te souhaite bcp de courage et déjà un meilleur rétablissement physique,  ce serait un bon début. ..

Je peux illustrer ce que t a expliqué Françoise avec mon expérience de patiente :

- primo, j'ai eu 3 grossesses diabétiques et 3 césariennes 

- secundo, mon 2e a été estimé au moment de la naissance à 3,8 kg à l écho.  C'est une écho qu on m a faite quand le travail s est déclenché,  pour savoir justement si on laissait se poursuivre l accouchement naturel ou si on passait au bloc. Or mon bébé est né avec 4,5 kg.

- suite à cette estimation de 3,8kg, mon gynécologue a pris la décision de faire une césarienne, en raison justement du risque de dystocie des épaules. Il a été sage, car le protocole fixait justement la limite pour tenter une voie basse à 3,8kg, il avait donc le choix si je puis dire. Il a pris en compte le fait que l estimation de poids à l écho à terme est peu fiable,  et ce encore plus sur un bébé macrosome (il m a expliqué que l estimation va être bcp plus proche de la réalité sur un petit bébé ). Comme quoi c est une donnée connue. Et qd il a sorti mon bébé,  sa première phrase a été  : eh bien à vue de nez il fait bcp plus de 3,8 kg, je suis bien content qu on n ait pas tenté la voie basse !

Voilà les éléments que je peux te donner. J espère que tu vas pouvoir avoir des réponses et surtout comme dit Françoise rencontrer des gens compétents et aidants.

Plein de courage. ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis sincèrement désolée pour toi * . J'espère que tu trouveras vite la paix dans cette histoire et dans ta vie de maman. Et aussi que dans un premier temps, tu trouveras aussi la force de bien t'occuper de toi. Tes soucis de cicatrisation sont énormes, et je te souhaite de trouver rapidement la prise en charge adéquate pour que tu portes le moins possible dans ton corps de femme la mémoire de ce drame.

J'ai eu de grosses erreurs d'estimation de poids avec Simon, très macrosome. Je suis ravie d'avoir pu avoir un accouchement "nature", par voie basse, sans péri, sans même de gynéco dans la salle, mais je me souviendrais toujours du regard de la sage-femme quand elle a accueilli mon gros bébé de 4.8kg... Aujourd'hui, à la lecture de ton témoignage, je m'aperçois du risque pris... Tout s'étant bien passé, je n'en ai pas tenu rigueur à l'équipe. Je connais la difficulté de la mesure du PA d'un enfant macrosome à terme, et je sais aussi que les algorithmes de calculs d'estimation de poids ne sont pas adaptées à la morphologie des gros macrosomes...

J'espère que le temps vous permettra de trouver des réponses par rapport à ce brouhaha d'explications inacceptables. Une amie, qui a perdu son enfant à la naissance, a trouvé la force de devenir de nouveau maman lorsque le procès pour erreur médicale est arrivé à terme...

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Luciole,

Découvrant ton histoire immensément triste, je n'ai que deux pistes de réflexion et d'action.

- contacter l' AFd pour des conseils sur  quelle démarche tu peux entamer et auprès de qui.

- t'occuper  de toi pour pour récupérer de ces traumatismes physiques et psychiques.

Nous sommes nombreuses ici à penser à toi, ta famille et votre chagrin. Nous n'osons pas toutes  écrire car les mots sont parfois difficiles à trouver mais il y a une communauté à ton écoute. Je te souhaite  toute la force que l'amour des tiens pourra te donner,  et elle est grande.

 

  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Agnès a dit :

Nous sommes nombreuses ici à penser à toi, ta famille et votre chagrin. Nous n'osons pas toutes  écrire car les mots sont parfois difficiles à trouver mais il y a une communauté à ton écoute. Je te souhaite  toute la force que l'amour des tiens pourra te donner,  et elle est grande.

C'est exactement ça,  je ne peux que t'apporter mon soutien à toi et ta famille. Votre petite étoile brille au dessus de vous et veille sur vous. Prends déjà soin de toi et récupère physiquement pour affronter la suite

Des tonnes de :joie:

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Agnès a dit :

Bonjour Luciole,

Découvrant ton histoire immensément triste, je n'ai que deux pistes de réflexion et d'action.

- contacter l' AFd pour des conseils sur  quelle démarche tu peux entamer et auprès de qui.

- t'occuper  de toi pour pour récupérer de ces traumatismes physiques et psychiques.

Nous sommes nombreuses ici à penser à toi, ta famille et votre chagrin. Nous n'osons pas toutes  écrire car les mots sont parfois difficiles à trouver mais il y a une communauté à ton écoute. Je te souhaite  toute la force que l'amour des tiens pourra te donner,  et elle est grande.

 

Je n'arrive effectivement pas à écrire depuis que tu as posté. Je suis tellement sous le choc, à la fois triste, horrifiée, révoltée, ça me tétanise complètement. Du coup je reprends les mots de Fanny, qui sont exactement ceux que je n'arrive pas à écrire.

Avec tous les sentiments que je n'arrive pas à nommer :calin:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre histoire est bouleversante.

Pense à toi d'abord, et à ta famille : la fatigue et la douleur physiques sont bien prises en charge ?

Entoure-toi pour l'instant de gens bienveillants. Tu verras quand tu seras physiquement remise les suites à donner.

Je t'envoie toute ma bienveillance, mon amitié, mon soutien. Seule, ce serait insignifiant, mais je sais que nous sommes très nombreuses ici. :calin:

 

 

Modifié par socaraibe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

entouré d'avocats ouaiiiii non mais c'est quoi cet hopital ?!!

je me permets ce message car cela fait bientot 3 ans que cela c'est passé mais j'ai évidemment pleuré lors de la lecture de votre épreuve mais c'est scandaleux un bébé de 5 kg !!! et de plus une maman diabétique comment sortir un bébé de 5 kg par voie basse et peut être même maman en hypo et à bout de force....???

j'espère que vous avez porté plainte contre cet établissement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×