Jump to content

FSL : prise en charge par la Sécurité Sociale


Recommended Posts

  • Replies 217
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Communiqué de presse de la Fédération Française des Diabétiques Paris, 21 avril 2017 Le Freestyle libre remboursé ! A la veille d’une élection politique majeure, la Ministre des Affa

Dernières infos en date : https://www.federationdesdiabetiques.org/federation/actualites/remboursement-du-freestyle-libre-des-reponses-a-vos-interrogations    

Coucou, Le message envoyé par la fédération aux associations fédérées cet après-midi :  

Posted Images

Ma diabeto vient de me laisser un capteur Free  style libre donc je test depuis cet aprèm!pour la 1 ère fois 

les tendances de glycémie c est vraiment génial  

a suivre 

Edited by Emilie43
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, sugar a dit :

et tu ne serais pas interressée par le FSL Caro ? Ton capteur actuel t'apporte d'autres bénéfices ?

Des alarmes en cas d'hypo...

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

rdv diabéto hier midi!!

Je suis pré inscrite pour la formation pour le FSL. 

Au CHU de Rennes, ce sera 3h d'éducation à la pose et à la compréhension des courbes, des flèches et de comment ça fonctionne! Les formations auront lieu soit le mercredi matin, ou le vendredi! (par chance ce sont mes 2 matinées de congés!!!) Elles auront lieu début à partir de début juin, sur juillet, une pause en août (vacances, donc fermeture du service) et reprendront en septembre! Je devrais passer assez rapidement car j'ai appelé le lendemain de l'information, je suis donc en tête de liste! L'infi de programmation commence les appels aux patients lundi, je vais donc garder mon téléphone encore plus près de moi!!! :D Par contre elle ne m'a pas parlé des bandelettes...

Je recevrais avec la convocation une ordonnance pour ma pharmacie pour arriver avec le matos. Je pense que ça va être galère pour les pharmacies... Comme le FSL ne sera chez aucun grossistes ou fournisseurs habituels, il faudra qu'elles contactent un numéro vert chez Abott pour pouvoir en avoir... J'espère être dans les 1ère fournées de juin!! :croisedoigts: 

 

Ma diabéto m'a aussi dit que le labo FSL et le labo omnipod se sont rapprochés (ils utilisent les mm bandelettes) et qu'elle espère que d'ici un an, on aura plus qu'un seul appareil pour se scanner et commander la pompe!!

Edited by Chouly 35
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Ici, joie ce matin (Ma diabèto m'a préparé l'ordonnance) tempérée par la secrétaire m'expliquant que ce sera sous couvert d'une formation.... En août ou septembre! C'est assez ubuesque puisque si je commande aujourd'hui un FSL sur le site, Je serai consideree comme utilisatrice et non soumise à la formation?! 

Link to post
Share on other sites

@Anne-Laure je n'ai eu aucune formation, quand je suis retournée  à l'hôpital pour rendre le DEXCOM, je leurs ai dit que j'avais acheté le FSL, elles ont été étonné car je n'avais pas eu la formation, et m'ont expliqué en 2 secondes ce qu'il fallait faire car, je l'avais acheté pour partir en vacances... le jour de l'installation je suis allée sur le site pour regarder les vidéos. À part la différence des glycémies tout roule. J'en déduis que la formation est là pour aider les gens qui ont le plus besoin de soutien... je me trompe peut être.

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Anne-Laure a dit :

Ici, joie ce matin (Ma diabèto m'a préparé l'ordonnance) tempérée par la secrétaire m'expliquant que ce sera sous couvert d'une formation.... En août ou septembre! C'est assez ubuesque puisque si je commande aujourd'hui un FSL sur le site, Je serai consideree comme utilisatrice et non soumise à la formation?! 

Oui... Les joies des textes de lois... Grrrr...

Nous l'utilisons depuis presque 1 an pour Ana et je peux lui en commander sur @ mais je ne pourrais avoir de prescription et donc de remboursement avant la formation qui aura lieu dieu c'est quand mais pas tout de suite...

Link to post
Share on other sites

JE viens d'appeler le secrétariat de ma diabéto. Ils m'envoient l'ordonnance, et je dois rappeler la cadre du service mardi pour programmer une date pour un (des ?) atelier correspondant à la fameuse formation. Il ne restera plus qu'à négocier avec la cadre mardi pour que j'en sois exemptée !

Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas pourquoi les personnes qui l'utilisent depuis 1 an doivent passer par la formation. On connait mieux le produit que les personnes qui feront la formation. En plus il faudra poser un jour de conge pour la faire. Et je suis certaine que cette formation aura un cout pour la secu. Oui les personnes qui en ont besoin doivent avoir une formation mais s'est abuse de demander aux personnes qui ont fait des sacrifices pour se le payer d'en faire encore.

100 bandelettes par an c' est pas assez. On nous preconise de faire du sport quand on est diabetique. En grande rando, longue et difficile ou la consommation de glucides est tres importante et le temps de reaction du Fsl pas assez rapide, je consomme beaucoup de bandelettes. 100 bandelettes s'est pas suffisant quand on est tres sensible a l'insuline. L'ecart entre le Fsl et le capillaire peut me conduire a un bolus ou une correction trop elevee si je ne me fie qu'au fsl.

Cette nouvelle aurai du me faire plaisir mais la solution proposee est vraiment minimaliste. 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Ma diabeto m'a dit et redit : pas de formation nécessaire pour ceux qui l'ont déjà utilisé. Avoir une ordonnance d'un médecin spécialisé voudrait dire de fait que la formation est faite. 

En effet comment voulez vous que la pharmacie vérifie avant de vous donner un capteur? 

Edited by Sakura
Link to post
Share on other sites

@Sakura De ce que j'ai compris à la première ordo de FSL l'endoc devra noté formation réalisé... (il y en a qui noterons formation réalisée et que ce ne sera pas le cas, mais ça c'est un autre débat :rolleyes:).

Link to post
Share on other sites

Ma diabéto m'a confirmé aussi qu'il n'y aurait pas de formation pour ceux qui l'utilisent déjà. Il n'y aura pas de contrôle sécu. Et le labo leur a garanti qu'en cas de "problème", grâce à leur base de données, ils pourront justifier que nous sommes utilisateurs depuis longtemps et que donc nous connaissons le système. Du coup, j'ai mon ordonnance ! 

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

J'ai complètement oublié de demander à ma diabéto...Mais bon, j'utilise le FSL depuis plus de 2 ans, je pense être assez formée :P

Je verrai bien comment ça va se passer lorsque j'irai à la pharmacie. J'ai hâte de savoir laquelle d'entre vous va être la première à avoir son FSL "acheté" en pharmacie !! :chat:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

pour moi, ce sera après bébé4 car le FSL n'est pas "homologué" pendant la grossesse, donc ça ne sert à rien de le prendre pour s'en défaire peu après (très vite maintenant j'espère)

mais ma diabéto me l'a promis pour après ...

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Martine74 a dit :

L'ecart entre le Fsl et le capillaire peut me conduire a un bolus ou une correction trop elevee si je ne me fie qu'au fsl.

Alors que peut-être une formation te serait utile... Il faut penser autrement avec les capteurs, que ce soit FSL ou autre. La différence entre le capillaire et l'instersticiel n'est pas due à une "erreur" de l'un ou de l'autre, mais d'une variation différente dans le temps et dans la quantité de sucre. C'est pourquoi il faut apprendre à réagir autrement, et c'est très difficile de changer ses habitudes/réflexes, surtout quand le diabète est vieux...

  • Like 6
Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C’est très intéressant ce que tu dis. Est-ce que tu peux être un peu plus explicite ?

Aux US avec les « CGM » (Dexcom et autre) on « surf le sucre » (« Sugar Surfing écrit par Dr Stephan Ponder ), c’est-à-dire qu’on fait des micro-corrections.  Ça monte un peu, on corrige. On essaie de garder la ligne plate à tout moment. Est-ce que c’est ca que tu veux dire ?

Excuses moi de douter mais je me demande si cette formation va réellement approfondir ces utilisations-là  J'attends avec impatience tes explications et les compte rendus des premières formations.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Lounche a dit :

Il faut penser autrement avec les capteurs, que ce soit FSL ou autre. La différence entre le capillaire et l'instersticiel n'est pas due à une "erreur" de l'un ou de l'autre, mais d'une variation différente dans le temps et dans la quantité de sucre. C'est pourquoi il faut apprendre à réagir autrement, et c'est très difficile de changer ses habitudes/réflexes, surtout quand le diabète est vieux...

A la base je suis d'accord sur le principe de réagir différemment aux résultats, et surtout, sur le fait de ne pas sur-réagir, ou sur-interpréter quand on a un capteur, quel qu'il soit. Mais, si je ramène à mon expérience, j'ai fait la comparaison entre fsl et dextros capillaires pendant un mois, j'ai gardé comme valeur de référence les capillaires et les flèches de variation du fsl, et j'ai fait baisser mon hb de 0.7 par rapport à l'hb précédente où je ne m'étais servie que du fsl :epaules:. Il y a un truc quelque part qui m'échappe...

Si je repasse au fsl, je souhaiterai avoir une formation, car je trouve qu'il est très difficile, comme dis @Lounche de désapprendre pour réapprendre...

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Moi j'ai mon ordonnance sans formation... (ayant deja utilisé le FSL). Je l'ai déjà donné à mon pharmacien qui me rappelle dès qu'il a reçu les capteurs. Je précise que sur mon ordonnance il y a que les capteurs et non le lecteur puisque je l'ai déjà. 

Advienne que pourra, je vous tiens au courant ! 

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Chouly 35 a dit :

J'ai ma date de formation pour le FSL!! Le 9 juin de 8h30 à 12h!! :youpi: 

Tu nous raconteras ?

Je suis curieuse de savoir ce qu'ils vont vous dire pendant 3h30 :grat:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Similar Content

    • By Ellie
      FAQ : les essentiels du Freestyle Libre 2 (FSL2) 
      Pour la FAQ du Freestyle Libre 1, cliquez ici
      Le matériel
      Le capteur : c’est le petit disque blanc qui est posé sur la peau et qui permet la prise de la glycémie ainsi que sa transmission au lecteur ou au smartphone. Il a une durée de vie de 14 jours et il est recommandé (mais pas obligatoire) de le poser 24h avant son activation afin de gagner en fiabilité. L’inserteur : de couleur grise, c’est l’outil qui permet la pose du capteur sur la peau. Il doit être jeté dans la boite jaune DASTRI, avec les aiguilles.  Le lecteur : de couleur bleue, c’est l’appareil qui permet la lecture de la glycémie en le passant sur le capteur.  Il doit régulièrement être mis à jour sur le site du fabricant. Actuellement, le logiciel en est à sa version 2.4.8. (information mise à jour le 22/04/21). Le lecteur du FSL2 permet la lecture du capteur FSL2 et la transmission d'alarmes hypo/hyper, qui sont paramétrables. Il permet également la lecture (glycémies uniquement, sans alarme) du capteur FSL1.  Il doit être rechargé avec son câble, comme un téléphone.  L'ensemble est disponible en pharmacie et pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale sur ordonnance.
      Le changement de lecteur (passage du FSL1 au FSL2) est pris en charge par la sécurité sociale si votre lecteur actuel a été prescrit il y a plus de 4 ans. Dans le cas contraire, le coût du lecteur ne sera pas remboursé. 
      La délivrance de capteurs pour le FSL 2 est possible et remboursée si l’ordonnance indique clairement « capteurs pour FSL 2 ». 
      Le smartphone : c’est un téléphone portable compatible avec le logiciel du capteur et qui permet de scanner ce dernier pour obtenir la glycémie. La liste des modèles compatibles est disponible ici. L’utilisation du smartphone comme scanner pour le capteur est possible à condition que l’application Freestyle LibreLink soit installée sur le smartphone. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application.  La technologie
      Le FSL2 permet une lecture en continu de la glycémie dans le liquide interstitiel. Cette technologie étant différente de la lecture en capillaire (avec une goutte de sang prise au bout du doigt), il est normal d’observer des écarts entre un scan et une glycémie capillaire.
      Le lecteur FSL2 utilise la technologie NFC : il faut donc que le lecteur ou le smartphone soit à quelques centimètres du capteur pour que la glycémie soit lue. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application.  La lecture ne se fait pas toujours au même endroit sur le smartphone (parfois à l'arrière ou sur la tranche de l'appareil.) : il faut donc faire plusieurs essais pour le trouver. 
      Les appareils utilisent également la technologie Bluetooth, qui permet l'envoi des données en continu vers le smartphone, afin d'activer les alarmes hypo/hyper lorsque les seuils fixés sont franchis. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur seul 
       Les alertes seront visibles sur le lecteur de glycémie 
      Après le premier scan du capteur la période de calibration démarre ; elle dure une heure. Pendant cette période, le scan ne permet pas l’obtention d’une glycémie.
      Ensuite, la glycémie est prise toutes les minutes par le capteur, qui enregistre les données pendant au maximum 8 heures entre deux scans. Il faut donc se scanner au moins une fois toutes les huit heures pour avoir une courbe de glycémie complète.
      Pour connaitre sa glycémie, il suffit d’allumer le lecteur et de le passer au-dessus du capteur (scan). Le résultat apparait alors sur l’écran du lecteur.
      Les données du lecteur peuvent être téléchargées sur le logiciel Libreview afin de créer des rapports et de les transmettre à l'équipe soignante.  
      Utilisation du capteur avec le smartphone seul 
       Les alertes seront visibles sur l'application LibreLink 
      L'utilisation est la même qu'avec le lecteur seul : il suffit d'activer le capteur avec l'application LibreLink, qui remplace alors complètement le lecteur. 
      Les rapports peuvent être obtenus sur le site Libreview, en se connectant avec les identifiants utilisés avec l'application LibreLink. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur et le smartphone 
       Les alertes seront visibles sur le lecteur de glycémie uniquement (car elles n'apparaissent que sur le premier dispositif à avoir scanné le capteur) 
      Si vous souhaitez utiliser à la fois votre téléphone et votre lecteur, il faut faire attention à les scanner dans le bon ordre !
      1. On commence par activer le FSL avec le lecteur.
      2. Puis seulement après et dans un délai de 60 min maximum (le mieux étant de le faire tout de suite après pour ne pas oublier), il faut également l'activer avec le téléphone.
      3. A partir de là, une heure après l'initialisation, vous pouvez vous scanner indépendamment avec l'un ou l'autre pendant les 14 jours de durée de vie, mais les alarmes ne seront envoyées que sur le lecteur. 
      Le téléphone communique directement avec votre compte LibreLink. Si vous souhaitez retrouver les courbes du lecteur et du téléphone au même endroit, il faut décharger le lecteur sur le site Libreview, en vous connectant avec les mêmes identifiants que ceux créés pour l'application LibreLink sur votre téléphone.
      Informations diverses 
      Le capteur doit être retiré avant les IRM et pour tout examen d’imagerie, il est conseillé d’informer l’équipe médicale, qui précisera la nécessité ou non de retirer le capteur.  La présence de sang lors de la pose du capteur n'impacte normalement pas son utilisation. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à vérifier la glycémie avec un prélèvement capillaire et si besoin, à changer le capteur.  Les alarmes sont disponibles tant que le capteur se trouve à moins de 6 mètres du lecteur / smartphone. Au delà, la communication entre les appareils peut être interrompue et empêcher l'activation des alertes.  Le manuel d'utilisation complet du capteur et du lecteur est disponible ici. Le manuel d'utilisation de l'application LibreLink est disponible ici (à partir de la page 58 pour la version française).   En cas de capteur arraché (en passant une porte par exemple) ou capteur décollé par la transpiration, vous pouvez appeler le SAV de Abbott, qui vous le remplacera gratuitement. Il faut bien spécifier que le capteur était posé sur le bras et non sur une autre partie du corps (situation qui ne serait pas couverte par le SAV). Le numéro à contacter est le 0 800 10 11 56 ou le 01 45 60 34 34. Vous pouvez aussi demander à être rappelé en cliquant ici. Attention, le nombre de remplacements par an est limité !   Enfin, le forum a une section entière dédiée au FSL , n'hésitez pas à y faire un tour ! 🙂  
    • By Ellie
      FAQ : les essentiels du Freestyle Libre 1 (FSL1) 
      Pour la FAQ du Freestyle Libre 2, cliquez ici
      Le matériel
      Le capteur : c’est le petit disque blanc qui est posé sur la peau et qui permet la prise de la glycémie ainsi que sa transmission au lecteur ou au smartphone. Il a une durée de vie de 14 jours et il est recommandé (mais pas obligatoire) de le poser 24h avant son activation afin de gagner en fiabilité. L’inserteur : de couleur grise, c’est l’outil qui permet la pose du capteur sur la peau. Il doit être jeté dans la boite jaune DASTRI, avec les aiguilles.  Le lecteur : de couleur noire, c’est l’appareil qui permet la lecture de la glycémie en le passant sur le capteur. Il doit régulièrement être mis à jour sur le site du fabricant. Actuellement, le logiciel en est à sa version 2.4.8. (information mise à jour le 22/04/21). Le lecteur du FSL1 permet la lecture (glycémie uniquement) des capteurs FSL1 et FSL2.  Il doit être rechargé avec son câble, comme un téléphone.  L'ensemble est disponible en pharmacie et pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale sur ordonnance. 
      Le smartphone : c’est un téléphone portable compatible avec le logiciel du capteur et qui permet de scanner ce dernier pour obtenir la glycémie. La liste des modèles compatibles est disponible ici. L’utilisation du smartphone comme scanner pour le capteur est possible à condition que l’application Freestyle LibreLink soit installée sur le smartphone.  La technologie
      Le FSL1 permet une lecture en continue de la glycémie dans le liquide interstitiel. Cette technologie étant différente de la lecture en capillaire (avec une goutte de sang prise au bout du doigt), il est normal d’observer des écarts entre un scan et une glycémie capillaire.
      Le lecteur FSL1 utilise la technologie NFC : il faut donc que le lecteur ou le smartphone soit à quelques centimètres du capteur pour que la glycémie soit lue. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application. La lecture ne se fait pas toujours au même endroit sur le smartphone (parfois à l'arrière ou sur la tranche de l'appareil.) : il faut donc faire plusieurs essais pour le trouver.
      Utilisation du capteur avec le lecteur seul 
      Après le premier scan du capteur démarre la période de calibration, qui dure une heure. Pendant cette période, le scan ne permet pas l’obtention d’une glycémie.
      Ensuite, la glycémie est prise toutes les 5 minutes par le capteur, qui enregistre les données pendant au maximum 8 heures entre deux scans. Il faut donc se scanner au moins une fois toutes les huit heures pour avoir une courbe de glycémie complète.
      Pour connaitre sa glycémie, il suffit d’allumer le lecteur et de le passer au-dessus du capteur (scan). Le résultat apparait alors sur l’écran du lecteur.
      Les données du lecteur peuvent être téléchargées sur le logiciel Libreview afin de créer des rapports et de les transmettre à l'équipe soignante.  
      Utilisation du capteur avec le smartphone seul 
      L'utilisation est la même qu'avec le lecteur seul : il suffit d'activer le capteur avec l'application LibreLink, qui remplace alors complètement le lecteur. 
      Les rapports peuvent être obtenus sur le site Libreview, en se connectant avec les identifiants utilisés avec l'application LibreLink. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur et le smartphone 
      Si vous souhaitez utiliser à la fois votre téléphone et votre lecteur, il faut faire attention à les scanner dans le bon ordre !
      1. On commence par activer le FSL avec le lecteur.
      2. Puis seulement après et dans un délai de 60 min maximum (le mieux étant de le faire tout de suite après pour ne pas oublier), il faut également l'activer avec le téléphone.
      3. A partir de là, une heure après l'initialisation, vous pouvez vous scannez indépendamment avec l'un ou l'autre pendant les 14 jours de durée de vie
      Le téléphone communique directement avec votre compte LibreLink. Par contre, si vous souhaitez retrouver vos courbes du lecteur et du téléphone au même endroit, il faut décharger le lecteur sur le site Libreview, en vous connectant avec les mêmes identifiants que ceux créés pour l'application LibreLink sur votre téléphone. 
      Informations diverses 
      Le capteur doit être retiré avant les IRM et pour tout examen d’imagerie, il est conseillé d’informer l’équipe médicale, qui précisera la nécessité ou non de retirer le capteur.  La présence de sang lors de la pose du capteur n'impacte normalement pas son utilisation. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à vérifier la glycémie avec un prélèvement capillaire et si besoin, à changer le capteur.  Le manuel d'utilisation complet du lecteur et du capteur est disponible ici.  Le manuel d'utilisation de l'application LibreLink est disponible ici (à partir de la page 58 pour la version française).   En cas de capteur arraché (en passant une porte par exemple) ou capteur décollé par la transpiration, vous pouvez appeler le SAV de Abbott, qui vous le remplacera gratuitement. Il faut bien spécifier que le capteur était posé sur le bras et non sur une autre partie du corps (situation qui ne serait pas couverte par le SAV). Le numéro à contacter est le 0 800 10 11 56 ou le 01 45 60 34 34. Vous pouvez aussi demander à être rappelé en cliquant ici. Attention, le nombre de remplacements par an est limité !   Enfin, le forum a une section entière dédiée au FSL , n'hésitez pas à y faire un tour ! 🙂  
    • By sarah60
      Bonjour a toutes
      Alors rdv ce matin en hôpital de jour et j'ai encore appris autre chose comme quoi après 11 ans de vie avec le diabète on en apprend tout les jours.. 
      Apres un.petit coma diabetique jeudi dernier, le premier depuis tout ce temps et merci ma culpabilité d'avoir fait peur a tout Le monde.. 
      Depuis 1 mois seulement je suis équipé du FSL mais ce matin on m'a.parlé du dexcom.. j'aimerai avoir votre avis, ressent est ce que cela veut dire que le FSL doit être arrêter ? Bref déjà qu'avec la grossesse je suis perdu mais la encore plus.. merci les filles 
    • By Mafalda
      La question que je me pose est
      que les capteurs mesurent la glycemie à partir du liquide interstitiel.
      Pourquoi tout d un coup c est considéré comme pouvant remplacer les glycémies capillaires alors que pour les capteurs de pompe ce n'est pas le cas?
      N'y a t il plus le décalage dans le temps? Je pense à ça surtout en cas d'hypo.

      J'en ai parlé à mon Presta de pompe qui m a conseillé de toujours avoir un lecteur de glycémie capillaire dans mon sac à main-valise.

×
×
  • Create New...