Jump to content

Ô temps, suspends ton vol ...


Isabelle
 Share

Recommended Posts

C'est ça LucieB, ils pensent qu'ils savent et je crois que c'est ça le pire! Moi aussi Elodie, ce genre de remarques m'énervent!

Je parlais grossesse avec ma soeur au téléphone et elle me disait qu'elle essayait de faire un bébé (ce qui déjà m'a fait un peu mal car nous l’envisageons depuis cet été sans parvenir à régler ces problèmes de diabète et toutes les craintes qui vont avec et elle, du jour au lendemain, elle s'y met)... Elle m'a demandé si nous, c'était dans les projets et j'ai répondu que oui mais qu'avec le diabète ce n'était pas si simple. De là j'ai eu le droit à 2 énormes bombes:

Numéro 1, "tu le fais quand même et puis tu triches sur ton carnet, le diabéto ne verra pas les écarts... et tu attends quelques mois si tu tombes enceinte pour ton HB comme ça elle aura eu le temps de redescendre" :groumf:

Numéro 2, "moi j'ai une copine qui a fait un diabète gestationnel et franchement ça avait pas l'air si compliqué, arrête de te prendre la tête" :boxe:

j'ai trop rien dit mais je lui ai expliqué les risques et les "petits" désagréments mais elle n'a pas eu l'air plus "compatissante"...

Après ça, la goutte d'eau, nous avions des copains à la maison et j'ai fait une hypo donc j'ai pris un jus de fruit. De là, le copain qui est infirmier me dit "tu prends que ça, tu devrais manger du pain car tu sais, le sucre rapide ne dure pas longtemps, dans 30 minutes ça va recommencer"... ah ouais, t'es spécialiste diabéto maintenant toi?

chacha en mode énervée!

Link to comment
Share on other sites

Hier lors d'un entretien avec une famille ( dans le cadre de mon travail), un père explique à sa fille qu'elle doit faire des efforts concernant son hygiène. Pour illustrer il ajoute: "tu dois prendre soin de toi sinon tu en subiras les conséquences ! C'est comme si tu ne faisais rien de tes journées et que tu passais ton temps à manger n'importe quoi, et ben tu deviendrais diabétique et ce serait de ta faute !!"

Ahh sympa... moi je me prends ça en pleine tête... il commençait bien pourtant dans ses encouragements. Mais les vieux à prioris persistent...

C'est usant.

Link to comment
Share on other sites

Amaury a eu un cours de français en début de semaine. Discussions des disparités pays pauvres/pays riches etc.

Puis, c'est parti sur les pays industrialisés, le gaspillage, les habitudes de consommation, le gaspillage alimentaire et après la "malbouffe". Et bien sûr, petite remarque de l'enseignant concernant les gens qui mangeaient que "des cochonneries et qui finissaient diabétiques".

Amaury qui est plutôt réservé, s'est énervé, en protestant que les diabétiques n'y étaient pour rien , et que non, ils n'avaient pas mangé trop de bonbons quand ils étaient petits (au moins un truc qu'il a retenu de ma part :grimace: ).

Apparemment, discussion âpre avec l'enseignant qui est resté sur ses positions :epaules: , tout comme Amaury :yes: !

On en a discuté à la maison, et je lui ai dit que les à priori et les fausses idées étaient tenaces, et qu'il y avait beaucoup de travail (encore) à faire dans ce domaine là, mais que, à mon avis, ça relevait plus de la désinformation que de la méchanceté gratuite... Mais, c'est vrai que ça agace...

Link to comment
Share on other sites

:groumf::groumf::groumf: Chacha

:fou: Cécile: un RDV avec l'enseignant :ice:

depuis les attentas de janvier, on ouvre nos sacs devant les directeurs d'école le matin en file indienne: la directrice de Maternelle (avec 15 parents derrière qui attendent):

- Maxime, tu as ton change dans ton sac, une petite madeleine, ton gôuter

Et Maman (elle regarde dans mon sac) alors elle fait des réserves pour l'hiver: jus de fruits bonbon ! (avec un air de comme si je me goinfrais en cachette)

je suis restée calme mais Maxime lui a sorti: bah quoi, c'est pour ses hypos à Maman :boxe: et nous sommes rentrés dans l'école

la directrice m'a chopé après à la sortie et je lui ai expliqué... :groumf:

Link to comment
Share on other sites

euh, mais tu as le droit d'avoir ce que tu veux dans ton sac non :red: ?

autant je comprends qu'ils éprouvent le besoin de contrôler vu la proximité des lieux avec l'attentat (si je me souviens bien), autant ils pourraient avoir conscience que c'est une effraction dans la vie privée, et ne pas agrémenter le contrôle de commentaires ou de jugements... il faudrait qu'elle montre le contenu de son sac aux parents, pour voir... :mdr:

remarque, c'est l'occasion d'expliquer, bien sûr, mais je ne comprends pas qu'elle ait jugé bon de te "choper" :groumf:

Link to comment
Share on other sites

L'histoire de Delph, l'écureuil qui fait ses réserves pour l'hiver :clin: , me fait penser à cette mini-anecdote que j'ai vécue récemment à la salle de sport.

Après mon cours, je sors des vestiaires et récupère mes clés de voiture dans la poche de mon manteau. En faisant cela, je fais tomber un bonbon K**a par terre, juste devant le bureau d'accueil où trône un coach, super baraqué, pas un poil de graisse. Il me regarde avec un sourire apitoyé et me dit "Ah, on fait la gourmande ?" en pensant très fort "bah c'est pas la peine de venir faire du sport si elle s'empiffre de sucreries, celle-là !"

Croyez-moi, mon cerveau a calculé à toute allure entre deux options :

Option 1 : je réponds sèchement "non je suis diabétique et ça c'est pas de la gourmandise, c'est juste en cas d'hypo"

ou

Option 2 : sourire bêtement et passer mon chemin.

J'ai choisi l'option 2.

Pas eu envie de perdre mon temps. :groumf:

Link to comment
Share on other sites

Marquise, je crois que c'est le regard que je déteste le plus, celui des "sportifs" culpabilisants... Un peu comme les gens à la caisse quand je passe avec un pack de mini-canette de coca+des briques de jus de fruit et mon fils dans le caddie: je vois bien à leur tête qu'ils se disent "c'est pas bien de faire boire ça à ses enfants"....

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas encore eu le temps de lire tout ce post, mais j'ai déjà des perles qui me reviennent en mémoire ... Mais avant les anciennes, voici la perle du jour ...

Etant dans une situation on ne peut plus délicate en ce moment ... Mes grands parents n'étant même pas au courant vu qu'ils ne prennent aucune nouvelle ... Je décide de tout de même laisser un sms à mon grand père dont c'est l'anniversaire aujourd'hui ... En retour voilà ce que je reçois de la part de ma grand mère : j'espère que tout va bien pour vous. Ici blablabla ... et je me suis cassée le poignet au mois de janvier, j'en sors tout juste, la vie quoi ! ...

Comme je préfèrerais en ce moment avoir le poignet cassé qu'avoir le diabète à vie :pleurs:

Fallait que je le marque ici .. tellement j'ai pensé ça lorsque j'ai lu ce sms ...

Link to comment
Share on other sites

Alors évidemment moi j'ai eu le collègue qui dès qu'il mangeait qq chose disait qu'il allait finir diabétique, les gens qui te disent fais du sport, mange moins et tu seras plus diabétique.. mais en ce moment y a une phrase à laquelle je ne sais pas réagir, c'est des non diabétiques.. qui disent qu'il font des hypo .. Je me posais la question .. C'est possible, biologiquement j'entends.. je pense pas.. Ca doit pas être vraiment les mêmes symptômes non?

Link to comment
Share on other sites

Judith, c'est possible oui. J'en ai fait quand j'avais 4 ans (7 ans avant la découverte du DID) et le doc voulait me forcer à boire du cola, j'avais horreur de ça. Finalement, je m'enfilais des jus de raisins.

Pour les symptômes, je ne sais plus, m'en souviens pas :epaules: J'imagine que ça n'arrive pas aussi subitement que chez les diabétiques :grat:

Link to comment
Share on other sites

C'est possible mais bon on ne joue pas dans le même tableau, j'ai fait une glycémie à ma mère une fois qui se sentait en hypo et elle était à 0.79 si mes souvenirs sont bons (et vraiment pas bien, genre 0.3 chez moi).

Link to comment
Share on other sites

Dans les sports d'endurance les hypos sont fréquentes, même chez les non diabétiques.

D'ailleurs au triathlon M (1,5 natation, 40 Vélo Et 10 course à pieds) que j'ai fait l'année dernière, j'ai fait une grosse hypo à l'arrivée (suite à vomissements) et le médecin qui m'a récupéré et alongée sur un brancard m'a dit que c'était très fréquent "pour le 1er M", et même quand on était pas diabétique.

Link to comment
Share on other sites

L'une de mes soeurs en fait régulièrement, alors qu'elle n'est pas diabétique. (Elle a d'autres pbs de santé par contre)

Et l'autre fois, c'est carrément la prof de fitness qui a fait une hypo si violente qu'elle n'a pas pu assurer le cours d'abdo-fessiers :fou:

Link to comment
Share on other sites

Il me revient en tête une anecdote qui m’avait marquée il y a quelques temps :

Ma fille fait de l’équitation depuis plusieurs années. Un jour, dans le cadre scolaire, elle va dans un autre club que le sien pour monter.

Le soir, elle me raconte sa journée dans ce club et me dit qu’elle a monté un cheval qui s’appelait « Insuline ».

Je ne sais pas pourquoi mais ce nom donné à un cheval m’a interpellée, choquée, voire énervée. Ma première réaction a même été de ne pas la croire. Je ne trouvais pas concevable qu’on puisse appeler un cheval comme ça!

Ma fille me disait, « ben quoi il est né l’année des « I », alors je vois pas en quoi ça te dérange ». Elle sait bien ce qu’est l’insuline, mais elle ne voit aucune malice, ni aucune provocation dans ce nom. Elle était même plutôt choquée que moi je le sois, et ça a provoqué une discussion un peu houleuse entre nous.

Pour l’année des C, lui ai-je dit, il va s’appeler « Chimiothérapie », et l’année suivante « Dialyse », voire « Diabète » pourquoi pas, tant qu’on y est ??

En plus, disait-elle, c'est joli comme nom "Insuline" ! Ca finit en "ine"...Ben à ce moment-là, ils n'ont qu'à l'appeler Aspirine... :grat:

Je lui ai dit qu’heureusement que ce n’était pas dans son club habituel car sinon je serais allée discuter avec le ou la responsable lui expliquer qu’un tel nom peut choquer.

Ma réaction est peut-être excessive, je ne sais pas. Même maintenant, avec deux ou trois ans de recul (ce n’est pas tout récent), je suis toujours aussi choquée et je sais que j'aurais beaucoup de mal à me retrouver en face d'un animal s'appelant Insuline.

Comment auriez-vous réagi, vous ? Vous trouvez que ma fille a raison, on peut donner n’importe quel nom à un animal (surtout un animal destiné à être en contact avec un large public), et que j’exagère et prend cela trop à cœur ?

Surtout, soyez franches dans vos réponses, même si vous pensez l’inverse de moi !

Link to comment
Share on other sites

nous sommes toutes différentes, notre vécu, notre affect est différent alors je respecte et je peux comprendre ton ressenti ... même s'il est différent du mieux, c'est ce que j'aime ici : le respect mutuel

pour ma part, ça ne me choque, ça m'interroge juste sur qui a eu cette idée ? et pourquoi ?

Link to comment
Share on other sites

Chimio et le reste me choquent, oui... Insuline, pas du tout :rouge: comme ta fille, j'ai toujours trouvé ce mot joli :blonde:

La question est qu'effectivement on ne peut peut être pas donné n'importe quel nom à un animal, je ne suis pas spécialiste.

Il aurait été intéressant de connaitre le maitre/maitresse de cette jument, il devait y avoir une bonne raison derrière ce nom :clin: (faudrait donner une affiche de l'asso à ce club, on ne sait jamais -> je sors)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...