Jump to content

Comment accepter son diabète


Fil
 Share

Recommended Posts

Bonjour Carole

Te sentirais tu prête à aller marcher 30 min le matin ? Pas d'objectif de distance juste tu prends l'heure au début soit tu fais un aller retour donc au bout de 15 min demi tour ou alors tu fais une boucle en regardant ton trajet avant sur Google Map par exemple ( accessible à tous) pour voir quel parcours correspond à peu près à 30 min.

Remettre de l'activité physique va a coup sûr t'aider sur les glycémies et sur le moral. Tu peux bien évidemment marcher à un autre moment... Mais souvent pris dans le rythme de la journée ça passe à la trappe. Ça peut aussi être après le repas du midi... Il serait intéressant de voir si ta glycémie est en général plus haute après un des repas. Et que tu puisse caler cette marche après ce repas. Ta glycémie montera moins et tu vas gagner sur la fatigue produire par l'hyper.

L'important c'est la régularité de l'activité.

 

Bon courage 

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Et si tu trouvais un coach sportif pour aller marcher avec = reprise d'activité pas toute seule, pas trop nombreux ... Au moins pour prendre une certaine habitude "en sécurité" et le WE avec ton mari 2x30 min ( samedi et dimanche) c'est mieux que une heure une seule fois 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

bonsoir tous le monde

je me contrôle tous les jours depuis 2 semaines et je suis en hyperglycémies en permanence,une hypoglycémie la semaine dernière a 054

toujours pas d'activités physiques.

j'ai comme traitements trulycity 1,5 et stagid 700 mg 3 fois par jours que je ne supporte pas

 

Link to comment
Share on other sites

L'hyperglycémie est source de fatigue, ce qui n'aide pas à la mise en œuvre d'une activité physique. 

Pourtant l'activité physique permet de baisser la glycémie avec moins d'insuline fabriquée par le corps. Parce que le muscle en action n'a pas besoin de l'insuline pour faire entrer le sucre dans les cellules.

Avec un dt2 il y a une insulinoresistance. Donc ton corps a besoin de plus d'insuline pour faire descendre ta glycémie. Donc ton pancreas doit accélérer la cadence de production.... Ce qui l'epuise.

Mettre en place une activité physique c'est avoir une glycémie qui baisse sans nécessité plus d'insuline.  On pourrait aussi dire sans augmenter les traitements, (ce qui va nécessairement arriver si tu ne fais rien puisque tu es en hyperglycémie tout le temps...).

Le sport sur ordonnance pourrait peut-être te motiver. Avoir un rdv pour te remettre en action. Dans quelle région vis tu ?

Tu prends bien le stagid au milieu du repas ? Les probiotiques peuvent limiter les désagréments, et aussi aider à calmer l'inflammation de bas grade de l'intestin.

As tu d'autres traitements que celui pour le diabète ?

Allez ! motivation/ action : marche 30 minutes le matin et tu augmentes la distance de jour en jour.

Vient nous raconter  Chaque action est une avancée pour contrer ce fichu diabète ! 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

je prends le stagid a la fin du repas

j'ai comme traitements en dehors du diabète:abylify 5mg,zolotf 75mg pour la dépression,laroxil 5 gouttes pour les migraines,ésoméprazole40mg,symbicort 400mg,montelukast,ébastine10,tahor 40mg et xalerto 20mg pour la phlébite que j'ai faite l'année dernière

j’habite dans le 64.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Salut, 

Je voudrais des conseils pour mieux accepter mon diabète.

Je suis une jeune femme de 18 ans, j'ai fais une découverte de diabète en mai, par une acidocétose, j'ai été en réanimation puis en diabétologie. Je suis en terminale au lycée et c'est dure d'accepter les remarques incessantes quand je ne peux pas faire sport ou bien l'équipe éducative qui me demande mille fois par jours si ça va.

 

Ma famille passe son temps à me dire qu'il faut que je me ressaisisse, que j'arrête de fumer, que je fasse du sport tout les jours que je me couche tôt, que je mange sainement (pas de mauvais sucre) je fais mon maximum mais ça fais beaucoup et je ne vois pas comment répondre à toutes leurs exigences.

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bienvenue @yaya56

La découverte du diabète est toujours une étape difficile, et l'attitude de l'entourage est super importante. Tu dois être suivie par une équipe médicale, certainement. vois déjà avec eux si tu peux avoir de l'aide d'un thérapeute pour gérer ce nouveau compagnon indésirable, voir comment expliquer ce dont tu as vraiment besoin de la part de ta famille, à savoir du soutien, des encouragements, pas des injonctions, pas d'ordres, pas de remarques culpabilisantes.

Faire du sport, oui, mais tous les jours pourquoi ? Se coucher tôt, pourquoi ? On doit avoir une vie saine, oui, mais comme les personnes non-diabétiques ! Arrêter de fumer, si tu es actuellement en plein questionnement par rapport à ce diabète, ce n'est peut-être pas le moment de te rajouter une couche de stress. Pour accepter son diabète, il faut y aller pas à pas, petit à petit. Tu le feras quand tu te sentiras prête.

Quant au lycée, il faudrait pouvoir demander à une association locale ou à ton infirmière du lycée, de faire une sensibilisation auprès de tes camarades de classe (et des professeurs aussi !)

Tu ne nous dis pas quel est ton traitement : injections ? Pompe à insuline ?

Bon courage, et viens nous raconter comment cela se passe.

  • Like 4
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bienvenue ! 

Je ne vois pas quoi ajouter aux bons conseils de Marquise 🙂

Je pense effectivement que t’imposer l’hygiène de vie d’un athlète ne fera qu’ajouter du stress… Apprendre à vivre avec le diabète c’est juste vivre normalement en tenant compte d’un paramètre supplémentaire ! Cela demande du temps, parfois ça ira et parfois moins, mais cela ne t’empêchera ni de faire des folies, ni d’accomplir des exploits si tu le souhaites. 

Je comprends ton agacement face aux remarques de ton entourage, il me semble que c’est le facteur le plus stressant dans ce que tu décris de ton quotidien. Ils ont certainement beaucoup d’interrogations sur ton diabète et il serait intéressant qu’ils y trouvent des réponses (seuls ou avec toi) pour lâcher un peu de lest… 

Nous sommes là pour toutes tes interrogations et états d’esprit, nous te soutiendrons ! 

A bientôt ! 😊

  • Like 2
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Je vais essayer de te donner qq clés de compréhension de ce que les autres vivent face à ta maladie. Ils ne l'a vive pas de l'intérieur et parfois c'est encore plus compliqué de comprendre ce que l'on ne vie pas ...

Tes professeurs sont inquiets pour toi, même s'ils te paraissent maladroits il faut eux aussi qu'ils apprennent... Ils ne connaissent pas tes réactions si tu es en hypo en ou en hyper, ce n'est pas simple pour l'extérieur de détecter de comprendre ce qui se passe. Rassure les ou donne leur des codes ( par exemple si je vous je ne le sens pas bien... Je vous le dirais...) pour qu'ils sachent réagir le cas ce échéant 

Pour tes parents c'est un peu la même chose. Ils ont sans doute lu beaucoup de choses sur les complications possibles, c'est ce qui fait le plus peur mais heureusement avec un bon équilibre on les évite au maximum. Peut-être qu'un rdv de ta famille avec ton équipe pour mettre des mots sur ce qui t'agace.... Que les médecins les rassurent aussi.

A lire le bulletin des femmes diabétiques sur l'entourage. Dans publication de l'association.

 

Bon courage pour dompter tout cela, vivre avec la maladie et les réactions des uns ou des autres. 

Où vis-tu ? Une explication de l'infirmière ou d'une association peut se mettre en place pour le lycée...

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Merci pour vos conseils, je vais essayer et je vous redirais 😉

Sinon, j'ai de l'insuline donc abasaglar et humalog et des médicaments, januvia et metformine j'ai aussi eu le capteur freestyle libre 2, et franchement, ça change la vie (surtout pour les cours de sport)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

L'expérience de vie avec le diabète s'enrichit chaque jour... 

Comment te sens tu avec ce diabète d'un point de vue équilibre ? Il faut du temps pour apprivoiser nos réactions aux différents traitements. J'imagine que tu n'as pas eu accès à un stage d'unsulinotherapie fonctionnelle. Réclame le si tu peux cet été ( après le bac). Souvent c'est  sous forme d'un stage d'éducation thérapeutique. Tu apprends à compter les glucides de tes repas. Le but est de pouvoir faire une dose d'insuline de manière plus précise et de ne pas se faire "avoir" par des plats piegeux que souvent on sous estime. On fait donc moins d'insuline qu'il ne faudrait ( par méconnaissance) ce qui engendre beaucoup de frustration et de sensation d'échec. Le moindre écart est donc toujours mal vécu, et le plaisir d'un repas "de fête" par exemple gâché.

N'hésite pas à demander à ton médecin si tu peux suivre un stage de ce type, cela t'aidera à équilibrer et donc mieux vivre avec ce compagnon.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...