Jump to content

FSL : fiabilité des valeurs de glycémie


Recommended Posts

Il y a 13 heures, Fil a dit :

Hello, c'est le troisième capteur où je remarque une dérive sur les derniers jours. Il s'écarte de 0,50 des valeurs capillaires par exemple il me dit "60" alors qu'une capillaire me dit "110" je remarque ça sur les deux, trois derniers jours ;)

Arnaud cumule les capteurs défectueux qui annonce LO 48 à 72 h après la pose. C'est le 3 ème depuis 1 mois et demi. Je n'ai aucun pb moi, avec des numéros de lots identiques. Étrange :hum: et pénible.

  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 306
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'ai appelé Abbott ... et ça faisait longtemps qu'ils ne m'avaient pas autant gavé 😕 Pour résumer : dans la nuit de samedi à dimanche, en l'espace de 30 min, mon FSL est passé de 108 avec flèche

Pour l'Hba1c, le FSL donne une moyenne purement mathématique, alors que dans la réalité, cette valeur est plus pondérée par le dernier mois qui vient de s'écouler ! D'où un certain écart aussi avec la

Aïe, encore un capteur qui débloque, je me voyais à 150 mais en train de monter et toutes les corrections changements de cathé etc... ne me faisaient pas redescendre   après check up il s'avère que le

Posted Images

Le 06/08/2019 à 08:00, Fil a dit :

Hello, c'est le troisième capteur où je remarque une dérive sur les derniers jours. Il s'écarte de 0,50 des valeurs capillaires par exemple il me dit "60" alors qu'une capillaire me dit "110" je remarque ça sur les deux, trois derniers jours ;)

Tu fais systématiquement des contrôles capillaires ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Marquise a dit :

Tu fais systématiquement des contrôles capillaires ?

LoLiLoL non, j'ai horreur de ça :larmes2: , mais quand ma glycémie descend doucement jusqu'à 50 et que je ne ressens aucun symptôme je commence à contrôler et là la capillaire me confirme toujours pour le moment que je suis encore dans les 80. :sun: C'est quand même gênant pour bien se soigner, mettre les bonnes doses, d'être "un peu" haut sans le savoir. :unsure: En outre mes HBA1C sont un peu hautes par rapport à l'estimation, j'ai du 7,5 au labo et du 6,5 en estimation ;)  Mais bon 7,5 pour mon cas ça semble satisfaire mon diabéto ;)  @@++ ;)   :)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Nouveau capteur en fonction depuis mardi midi et ce mercredi soir les valeurs capillaires et FSL sont quasiment les mêmes ( 63 ) ooppss je me re sucre @@++ ;):) et bonne nuit :sun: 

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Bonjour, lors du changement de mon avant dernier capteur, j'ai eu pas mal de soucis. Je l'avais posé environ 8h avant de le déclencher. Malgré cela, pendant 24h, il m'a sorti des valeurs complètement fausses (il m'annonçait à 0,50 alors que j'étais à 1g, etc). Puis, les 24h suivantes, les tendances étaient justes mais les valeurs chiffrées toujours inexactes. Enfin le 3e jour, on s'est approché de valeurs plus justes et ce n'est que vers le 4e jour que j'ai enfin pu plus ou moins m'y fier. Cela vous est-il déjà arrivé ? Pour le capteur actuel, je l'ai posé bien plus longtemps avant (24h) et je n'ai pas eu ce souci, il était immédiatement fiable. Ma pharmacienne m'encourage à appeler le labo quand ça m'arrive. J'avoue trouver ça pénible... Je crois que c'est la 2e fois que je tombe sur un capteur "lent au démarrage". Est-ce un phénomène connu ? 

Edited by Jasmine
Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Jasmine a dit :

 Je crois que c'est la 2e fois que je tombe sur un capteur "lent au démarrage". Est-ce un phénomène connu ? 

Yep, si tu lis les contributions au-dessus tu verras que ça arrive ;):)

Link to post
Share on other sites

Ah mince, j'ai pollué alors! J'avais lu très attentivement plusieurs conversations, mais j'avais oublié ce point. Au temps pour moi! :D Bon bah, je vais y re-jeter un œil, histoire de voir comment les autres réagissent.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

J utilise le freestyle et l application sur mon telephone libre link 

Septembre 7.4 hb

Novembre pose de pompe

28 janvier aujourd hui

Librelink 7.4 et prise de sang 8 

Comment expliquez vous la différence ? 

Jusqu'à maintenant c etait toujours bon les resultats donnaient pareil des 2 cotes

En plus depuis la pompe je suis quand meme bien stable comme je dis je n ai jamais eu des courbes aussi droite elle je ne sais pas quoi en penser 

Est ce que ca vous est arrive ? 

Une précision j ai enfin fait la mise a jour de l application il y a 1 semaine est ce que ca pourrais venir de ca ? 

Link to post
Share on other sites

Bonjour @Ana , j'ai déplacé ta question dans le sujet adéquat. Quant à tes questions, la mise à jour ayant été faite récemment je ne pense pas que ça ait beaucoup joué sur l'HBA1C à si court terme. As-tu fait quelques capillaires pour voir ce qu'il en est? Certains capteurs ou certaines séries peuvent avoir une petite différence. Et certaines personnes ont des FSL qui donnent des valeurs soit un peu plus basses pour certaines soit un peu plus hautes pour d'autres. Personnellement j'ai à peu près 0,20 de moins sur mon FSL par rapport aux capillaires en tenant compte bien sûr des 10 minutes d'écart entre les deux. Mais je crois que ça dépend des personnes. Voili voilà. Ah oui, le labo me crédite de 6,5 alors que mon FSL me décerne un brillant(?) 5,5. @@++ ;):)

Link to post
Share on other sites

Bonjour 

Le sujet date un peut mais j'ai poser mon capteur hier et au début énormément d'écart entre capteur et prise au doigt .

Je voudrais savoir si je dois tenir compte de la glycémie capteur où celle capillaire car ce matin 0.82 avec capteur mais 1.05 capillaire (avec attente de 15 à 20 min entre)donc pour moi pas du tout la même chose .

Du coup je suis très sceptique pour ce système hier en hyper 3.03 capillaire 1.50 capteur 🤔🤔🤔.

Avez vous des astuces où y a t il un calcul à faire pour avoir un résultat à peu près correct ?

Je vous remercie par avance des réponses que vous pourriez m apporter .

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Pas d'astuce, ni de formule de calcul savante hélas !

Comme l'a dit Fil, et d'autres plus haut, cela dépend vraiment des personnes.

Pour ma part, j'ai énormément de chance car depuis 5 ans que j'utilise le FSL (déjà cinq ans ! :fou:) , le Hb indiqué par le logiciel (et maintenant par l'appli) est toujours très proche de la vérité. Par exemple, FSL me dit 6.5 et le labo me dit 6.2.

Pareil pour mes glycémies, qui sont toujours très proches de la réalité.

Pour mon mari, c'est pas la même chose. Le FSL lui annonce une HB à 5.8 et en réalité il a 6.8.

Aucune explication scientifique...

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

Aïe, encore un capteur qui débloque, je me voyais à 150 mais en train de monter et toutes les corrections changements de cathé etc... ne me faisaient pas redescendre :horreur:  après check up il s'avère que le capteur sous estimait ma glycémie et je devais être au dessus des 200 d'où des bolus inopérants depuis deux ou trois jours! Bref c'était galère et quelque peu fatiguant. A suivre... ;):)

  • Sad 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Fil a dit :

 je devais être au dessus des 200 d'où des bolus inopérants depuis deux ou trois jours! Bref c'était galère et quelque peu fatiguant. A suivre... ;):)

Et ça continue... insulinorésistance ou autre? Faut que je voie ça et calmement oo ;):)

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Melliflueee a dit :

C'est systématique sur toutes les valeurs ? ça vaut le coup de le changer du coup ?

Yep il était en fin de vie de toute façon, à deux jours près, et ce n'est pas le premier qui me fait cette "blague" quoique j'ai un doute sur l’interaction éventuelle du MiaoMiao dans la bagarre bref... Maintenant, capteur changé il me faut voir pourquoi ma gly grimpe comme ça  :unsure: 

Link to post
Share on other sites

J'appelerai Abbott demain également moi. Cette nuit, vers 3-4h, petit réveil avec vérification : 108 chute vers le bas, puis erreur 10 min, puis 210 qui monte, puis re 108 qui chute. En parallèle en capillaire 184 assez stable puisque 30 min après 174 ... ça fait longtemps que je ne les avais pas contacté ^^

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

J'ai appelé Abbott ... et ça faisait longtemps qu'ils ne m'avaient pas autant gavé 😕

Pour résumer : dans la nuit de samedi à dimanche, en l'espace de 30 min, mon FSL est passé de 108 avec flèche vers le bas +++ à 210 flèche qui monte pour redescendre à 120 qui descend puis 140 qui stagne et  erreur pendant 20 min ... Pendant ce temps les 2 capillaires que j'ai fait à 15 min d'écart étaient à 184 et 174 (donc en gros stable vers 180).

Je leur raconte tout ça, on me passe l'infirmière hyper condescendante (ça j'aime pas en général) qui a passé 15 min à me reprocher de pas avoir attendu qu'une flèche soit stable pour contrôler en capillaire (et à critiquer mon contour next link, j'ai bien essayé de mentir mais j'ai pas tenu sur la durée). C'est tout à fait normal quand on dort le métabolisme est pas le même, en plus on applique une pression sur le capteur du coup rien d'affolant pour eux (moi à 4h du matin je vois 108 qui chute fort, je pourrais me ressucrer ... sauf qu'en étant à 180 déjà bonjour l'erreur). A trop être figé sur leur fiche de texte à faire obligatoirement et à faire abstraction qu'on est pas complètement stupides, ça donne des conversations surréalistes.

Elle m'a dit que si j'avais plus confiance j'avais qu'à l'enlever et repasser au capillaire, donc j'ai dit qu'avec 100 bandelettes par an moi ça me tenait 10 jours et que je pouvais pas me permettre de faire ça à chaque fois qu'il y avait un souci. "Ah mais si vous avez le capteur c'est justement pour plus faire de capllaires". "Vous venez de me conseiller l'inverse" ...

Au final elle m'a dit "je vous en renvoie un que si vous insistez" "bah j'insiste, on fait comment s'il recommence"

Une sacrée bataille à 9h pour commencer la semaine (ils ont l'air moins flexibles qu'il y a 2 ans)

  • Confused 3
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Melliflueee a dit :

C'est tout à fait normal quand on dort le métabolisme est pas le même, en plus on applique une pression sur le capteur du coup rien d'affolant pour eux (moi à 4h du matin je vois 108 qui chute fort, je pourrais me ressucrer ... sauf qu'en étant à 180 déjà bonjour l'erreur).

Donc ils confirment que la nuit il faut en cas de valeur basse constatée il faut se méfier! Très souvent je passe des nuits tranquillement à un peu moins de 70 sur le FSL et si je fais une capillaire je suis au moins à 80 si ce n'est à 100!

C'est bon à noter, merci pour ton retour bien détaillé et... du calme reprends confiance, le capteur est d'une grande, énorme aide :)  :sun:( je n'ai aucun conflit d'intérêt avec Mister Abbott ))

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Ça confirme mon vécu sur les nuits avec le FSL également. Bon courage pour les problèmes de capteurs et les ajustements de doses!  

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

En ce qui me concerne, les valeurs de glycémie lues avec le lecteur Freestyle peuvent varier de 2 et plus durant les premières 48h après la pose d'un nouveau capteur, ce qui est inacceptable pour gérer son diabète (je suis insulinodépendante). Durant ces premières 48h, je prends ma glycémie en double (scan Freestyle et glycémie au bout du doigt), jusqu'à ce que les 2 valeurs soient quasi-égales... 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

@Lison as tu essayé de mettre le capteur suivant un jour plus tôt ( donc une journée avec un capteur en cours et un juste posé que tu n'actives que lorsque le précédent est arrivé au bout).

Cela permet de réduire cette anarchie des premières heures ... 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Hello, les planètes doivent être alignées, c'est le deuxième capteur qui me donne des valeurs correctes. Le "filament", à l'extraction du premier, m'a paru plus droit. :unsure:  Et je crois que ces deux "bons" capteurs avaient la même date de péremption donc venaient de la même série. :unsure:  Concrètement c'est beaucoup plus simple de se soigner quand on a les bonnes données  :chat:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour, Je viens de retenter l'utilisation du FSL après l'avoir abandonné pour les raisons suivantes: allergie importante à la colle du capteur et différences très importantes entre glycémies capillaires et interstitielles. Pour l'allergie, j'ai utilisé un pansement "seconde peau" intermédiaire. J'attends de le retirer pour voir le résultat... Pour les écarts de glycémie, ils sont toujours très importants et toujours à la baisse ( de -0.19 à -0.75). De ce fait, cela me pose un problème pour les bolus de correction. Pour qu'ils soient corrects, il faut que j'utilise le lecteur de glycémie capillaire, je ne peux pas me fier au FSL. Merci d'avance de vos conseils, si vous rencontrez aussi cette difficulté. 

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Similar Content

    • By Ellie
      FAQ : les essentiels du Freestyle Libre 1 (FSL1) 
      Pour la FAQ du Freestyle Libre 2, cliquez ici
      Le matériel
      Le capteur : c’est le petit disque blanc qui est posé sur la peau et qui permet la prise de la glycémie ainsi que sa transmission au lecteur ou au smartphone. Il a une durée de vie de 14 jours et il est recommandé (mais pas obligatoire) de le poser 24h avant son activation afin de gagner en fiabilité. L’inserteur : de couleur grise, c’est l’outil qui permet la pose du capteur sur la peau. Il doit être jeté dans la boite jaune DASTRI, avec les aiguilles.  Le lecteur : de couleur noire, c’est l’appareil qui permet la lecture de la glycémie en le passant sur le capteur. Il doit régulièrement être mis à jour sur le site du fabricant. Actuellement, le logiciel en est à sa version 2.4.8. (information mise à jour le 22/04/21). Le lecteur du FSL1 permet la lecture (glycémie uniquement) des capteurs FSL1 et FSL2.  Il doit être rechargé avec son câble, comme un téléphone.  L'ensemble est disponible en pharmacie et pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale sur ordonnance. 
      Le smartphone : c’est un téléphone portable compatible avec le logiciel du capteur et qui permet de scanner ce dernier pour obtenir la glycémie. La liste des modèles compatibles est disponible ici. L’utilisation du smartphone comme scanner pour le capteur est possible à condition que l’application Freestyle LibreLink soit installée sur le smartphone.  La technologie
      Le FSL1 permet une lecture en continue de la glycémie dans le liquide interstitiel. Cette technologie étant différente de la lecture en capillaire (avec une goutte de sang prise au bout du doigt), il est normal d’observer des écarts entre un scan et une glycémie capillaire.
      Le lecteur FSL1 utilise la technologie NFC : il faut donc que le lecteur ou le smartphone soit à quelques centimètres du capteur pour que la glycémie soit lue. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application. La lecture ne se fait pas toujours au même endroit sur le smartphone (parfois à l'arrière ou sur la tranche de l'appareil.) : il faut donc faire plusieurs essais pour le trouver.
      Utilisation du capteur avec le lecteur seul 
      Après le premier scan du capteur démarre la période de calibration, qui dure une heure. Pendant cette période, le scan ne permet pas l’obtention d’une glycémie.
      Ensuite, la glycémie est prise toutes les 5 minutes par le capteur, qui enregistre les données pendant au maximum 8 heures entre deux scans. Il faut donc se scanner au moins une fois toutes les huit heures pour avoir une courbe de glycémie complète.
      Pour connaitre sa glycémie, il suffit d’allumer le lecteur et de le passer au-dessus du capteur (scan). Le résultat apparait alors sur l’écran du lecteur.
      Les données du lecteur peuvent être téléchargées sur le logiciel Libreview afin de créer des rapports et de les transmettre à l'équipe soignante.  
      Utilisation du capteur avec le smartphone seul 
      L'utilisation est la même qu'avec le lecteur seul : il suffit d'activer le capteur avec l'application LibreLink, qui remplace alors complètement le lecteur. 
      Les rapports peuvent être obtenus sur le site Libreview, en se connectant avec les identifiants utilisés avec l'application LibreLink. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur et le smartphone 
      Si vous souhaitez utiliser à la fois votre téléphone et votre lecteur, il faut faire attention à les scanner dans le bon ordre !
      1. On commence par activer le FSL avec le lecteur.
      2. Puis seulement après et dans un délai de 60 min maximum (le mieux étant de le faire tout de suite après pour ne pas oublier), il faut également l'activer avec le téléphone.
      3. A partir de là, une heure après l'initialisation, vous pouvez vous scannez indépendamment avec l'un ou l'autre pendant les 14 jours de durée de vie
      Le téléphone communique directement avec votre compte LibreLink. Par contre, si vous souhaitez retrouver vos courbes du lecteur et du téléphone au même endroit, il faut décharger le lecteur sur le site Libreview, en vous connectant avec les mêmes identifiants que ceux créés pour l'application LibreLink sur votre téléphone. 
      Informations diverses 
      Le capteur doit être retiré avant les IRM et pour tout examen d’imagerie, il est conseillé d’informer l’équipe médicale, qui précisera la nécessité ou non de retirer le capteur.  La présence de sang lors de la pose du capteur n'impacte normalement pas son utilisation. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à vérifier la glycémie avec un prélèvement capillaire et si besoin, à changer le capteur.  Le manuel d'utilisation complet du lecteur et du capteur est disponible ici.  Le manuel d'utilisation de l'application LibreLink est disponible ici (à partir de la page 58 pour la version française).   En cas de capteur arraché (en passant une porte par exemple) ou capteur décollé par la transpiration, vous pouvez appeler le SAV de Abbott, qui vous le remplacera gratuitement. Il faut bien spécifier que le capteur était posé sur le bras et non sur une autre partie du corps (situation qui ne serait pas couverte par le SAV). Le numéro à contacter est le 0 800 10 11 56 ou le 01 45 60 34 34. Attention, le nombre de remplacements par an est limité !   Enfin, le forum a une section entière dédiée au FSL , n'hésitez pas à y faire un tour ! 🙂  
    • By Ellie
      FAQ : les essentiels du Freestyle Libre 2 (FSL2) 
      Pour la FAQ du Freestyle Libre 1, cliquez ici
      Le matériel
      Le capteur : c’est le petit disque blanc qui est posé sur la peau et qui permet la prise de la glycémie ainsi que sa transmission au lecteur ou au smartphone. Il a une durée de vie de 14 jours et il est recommandé (mais pas obligatoire) de le poser 24h avant son activation afin de gagner en fiabilité. L’inserteur : de couleur grise, c’est l’outil qui permet la pose du capteur sur la peau. Il doit être jeté dans la boite jaune DASTRI, avec les aiguilles.  Le lecteur : de couleur bleue, c’est l’appareil qui permet la lecture de la glycémie en le passant sur le capteur.  Il doit régulièrement être mis à jour sur le site du fabricant. Actuellement, le logiciel en est à sa version 2.4.8. (information mise à jour le 22/04/21). Le lecteur du FSL2 permet la lecture du capteur FSL2 et la transmission d'alarmes hypo/hyper, qui sont paramétrables. Il permet également la lecture (glycémies uniquement, sans alarme) du capteur FSL1.  Il doit être rechargé avec son câble, comme un téléphone.  L'ensemble de ces produits est disponible à la vente sur le site Internet de la marque, sans remboursement à ce jour. La prise en charge par la Sécurité Sociale est prévue à partir du 31/05/2021. 
      Le smartphone : c’est un téléphone portable compatible avec le logiciel du capteur et qui permet de scanner ce dernier pour obtenir la glycémie. La liste des modèles compatibles est disponible ici. L’utilisation du smartphone comme scanner pour le capteur est possible à condition que l’application Freestyle LibreLink soit installée sur le smartphone. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application.  La technologie
      Le FSL2 permet une lecture en continu de la glycémie dans le liquide interstitiel. Cette technologie étant différente de la lecture en capillaire (avec une goutte de sang prise au bout du doigt), il est normal d’observer des écarts entre un scan et une glycémie capillaire.
      Le lecteur FSL2 utilise la technologie NFC : il faut donc que le lecteur ou le smartphone soit à quelques centimètres du capteur pour que la glycémie soit lue. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application.  La lecture ne se fait pas toujours au même endroit sur le smartphone (parfois à l'arrière ou sur la tranche de l'appareil.) : il faut donc faire plusieurs essais pour le trouver. 
      Les appareils utilisent également la technologie Bluetooth, qui permet l'envoi des données en continu vers le smartphone, afin d'activer les alarmes hypo/hyper lorsque les seuils fixés sont franchis. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur seul 
       Les alertes seront visibles sur le lecteur de glycémie 
      Après le premier scan du capteur la période de calibration démarre ; elle dure une heure. Pendant cette période, le scan ne permet pas l’obtention d’une glycémie.
      Ensuite, la glycémie est prise toutes les 5 minutes par le capteur, qui enregistre les données pendant au maximum 8 heures entre deux scans. Il faut donc se scanner au moins une fois toutes les huit heures pour avoir une courbe de glycémie complète.
      Pour connaitre sa glycémie, il suffit d’allumer le lecteur et de le passer au-dessus du capteur (scan). Le résultat apparait alors sur l’écran du lecteur.
      Les données du lecteur peuvent être téléchargées sur le logiciel Libreview afin de créer des rapports et de les transmettre à l'équipe soignante.  
      Utilisation du capteur avec le smartphone seul 
       Les alertes seront visibles sur l'application LibreLink 
      L'utilisation est la même qu'avec le lecteur seul : il suffit d'activer le capteur avec l'application LibreLink, qui remplace alors complètement le lecteur. 
      Les rapports peuvent être obtenus sur le site Libreview, en se connectant avec les identifiants utilisés avec l'application LibreLink. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur et le smartphone 
       Les alertes seront visibles sur le lecteur de glycémie uniquement (car elles n'apparaissent que sur le premier dispositif à avoir scanné le capteur) 
      Si vous souhaitez utiliser à la fois votre téléphone et votre lecteur, il faut faire attention à les scanner dans le bon ordre !
      1. On commence par activer le FSL avec le lecteur.
      2. Puis seulement après et dans un délai de 60 min maximum (le mieux étant de le faire tout de suite après pour ne pas oublier), il faut également l'activer avec le téléphone.
      3. A partir de là, une heure après l'initialisation, vous pouvez vous scanner indépendamment avec l'un ou l'autre pendant les 14 jours de durée de vie, mais les alarmes ne seront envoyées que sur le lecteur. 
      Le téléphone communique directement avec votre compte LibreLink. Si vous souhaitez retrouver les courbes du lecteur et du téléphone au même endroit, il faut décharger le lecteur sur le site Libreview, en vous connectant avec les mêmes identifiants que ceux créés pour l'application LibreLink sur votre téléphone.
      Informations diverses 
      Le capteur doit être retiré avant les IRM et pour tout examen d’imagerie, il est conseillé d’informer l’équipe médicale, qui précisera la nécessité ou non de retirer le capteur.  La présence de sang lors de la pose du capteur n'impacte normalement pas son utilisation. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à vérifier la glycémie avec un prélèvement capillaire et si besoin, à changer le capteur.  Les alarmes sont disponibles tant que le capteur se trouve à moins de 6 mètres du lecteur / smartphone. Au delà, la communication entre les appareils peut être interrompue et empêcher l'activation des alertes.  Le manuel d'utilisation complet du capteur et du lecteur est disponible ici. Le manuel d'utilisation de l'application LibreLink est disponible ici (à partir de la page 58 pour la version française).   En cas de capteur arraché (en passant une porte par exemple) ou capteur décollé par la transpiration, vous pouvez appeler le SAV de Abbott, qui vous le remplacera gratuitement. Il faut bien spécifier que le capteur était posé sur le bras et non sur une autre partie du corps (situation qui ne serait pas couverte par le SAV). Le numéro à contacter est le 0 800 10 11 56 ou le 01 45 60 34 34. Attention, le nombre de remplacements par an est limité !   Enfin, le forum a une section entière dédiée au FSL , n'hésitez pas à y faire un tour ! 🙂  
    • By sarah60
      Bonjour a toutes
      Alors rdv ce matin en hôpital de jour et j'ai encore appris autre chose comme quoi après 11 ans de vie avec le diabète on en apprend tout les jours.. 
      Apres un.petit coma diabetique jeudi dernier, le premier depuis tout ce temps et merci ma culpabilité d'avoir fait peur a tout Le monde.. 
      Depuis 1 mois seulement je suis équipé du FSL mais ce matin on m'a.parlé du dexcom.. j'aimerai avoir votre avis, ressent est ce que cela veut dire que le FSL doit être arrêter ? Bref déjà qu'avec la grossesse je suis perdu mais la encore plus.. merci les filles 
    • By Fabienne
      Une nouvelle étape (pas encore la finale!) a été franchie en juillet pour le remboursement du Freestyle Libre, l'avis favorable de la Haute Autorité de Santé , qui explique sa position ici :
      http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2669921/fr/diabete-deux-nouvelles-technologies-pour-faciliter-le-suivi-et-la-prise-en-charge?cid=c_1770177
      À noter qu il est prévu qu il soit "réservé aux patients ayant reçu une éducation thérapeutique et une formation spécifique à son utilisation, avec un période d’essai d’au moins un mois afin de sélectionner les patients capables d'utiliser le système et de tolérer le capteur".
      Pour rappel à nos adhérent(e)s, notre association participe avec des professionnels de santé à construire des programmes d éducation les plus pertinents possible, vous pouvez participer ici.
      Prochaine étape probable dans le processus de prise en charge : la négociation des prix entre le Comité économique des produits de santé (le CEPS) et le laboratoire Abbott.

×
×
  • Create New...