Aller au contenu

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.
Ccil

Le diabète en famille

Messages recommandés

Bonsoir tout le monde et BONNE ANNÉE ! 

Je me dmandais quelle place a le diabète dans votre famille ? En parlez-vous ? Est-ce tabou? Tabou pour vous ou les membres de votre famille ? Avez-vous parfois besoin d'en parler?

J'ai l'impression de me plaindre pour rien mais je craque en ce moment et je ne sais pas ce qui est normal ou trop égocentrique....

Merci encore à ce forum :)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je n'en parle que trés peu car je pars du principe que c'est comme ca POINT ! sauf que comme toi dès fois c'est dur le plus dur pour moi c'est ma famille qui se plaint sans cesse de "toutes sortes de maux" comme de choses graves alors que bronchite, rhume ..... et moi je dis jamais rien et si toutefois je dis .... j'ai l'impression que eux pensent que ma foi c'est juste la nourriture et que j'ai qu'à faire attention ! Bref je ne compte sur personne de ma famille !! sauf ma famille a moi celle que j'ai choisi :  mon homme et celle que j'ai construit : mes enfants !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello @Ccil et bonne année

Il y a 3 heures, Hipa a dit :

Bref je ne compte sur personne de ma famille !! sauf ma famille a moi celle que j'ai choisi :  mon homme et celle que j'ai construit : mes enfants !

bah voilà! et de toute façon, le diabète est notre diabète et il crée une sorte de "frontière" invisible, même quelqu'un de très proche, même un soignant avisé ne peut pas avoir toujours la bonne réponse ou la bonne interprétation, même nous même parfois ;)  Je ne prends plus de gant et quand je suis fatigué je me mets en retrait et quand je suis vraiment à plat, j'annule mes rendez vous, c'est assez rare mais ça arrive. Quand il m'arrive s'essayer d'expliquer ça je sens toujours beaucoup d'incompréhension, les "gens" ne peuvent pas comprendre vraiment tout ça et surtout la famille qui t'a connu fringant et te voit encore en "bonne forme".

Donc pas de panique hein ;) C'est "normal" je crois :sun:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de vos réponses ! 

Ça me "rassure" et en même temps je trouve ça triste. J'ai de gros problèmes aux yeux et c'est aussi difficile qu'effrayant. Je ressens exactement ce que tu dis Hipa, avec ma sœur, elle me parle de ses problémes de boulot (important évidemment) mais je n'arrive pas à l'écouter sereinement car pas une seule fois elle ne m'a demandé comment j'allais...c'est sûrement enfantin et égocentrique de ma part...mais en ce moment j'ai du mal a faire face (je n'ai pas d'homme ni d'enfants)

En tout cas merci à ce forum ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

preuve que les diabétique ne se ressemblent pas ....pour moi les personnes qui m'entourent sont bienveillantes ( pour preuve lors du réveillon que l'on a fait chez des amis, mon amie a fait un dessert avec moins de sucre et pas de sucre canne dans le punch pour prendre soin de ma santé :yes: ) sont attentives etc ...j'en parle beaucoup a qui veut entendre (employeur, collègues, amis ...) ; aucun tabou ; l'autre jour on m'a demandé si ma pompe ne me gênais pas pour dormir et + si affinité !! ..ma réponse et bien emoticone non mon mari a l'habitude et fait attention.

j'ai beaucoup de recul par rapport à mon diabète que j'ai depuis 40 ans ( ça y fait aussi ) ; je part du principe que c'est moi qui commande pas lui même si des fois il me joue de mauvais tours .

je peux comprendre @Ccil ton ras le bol de tout... je suis là si besoin même si l'on ne se connais pas ;)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en parle avec la femme de mon cousin car elle est diabétique également, il y aussi eu les grossesses pour elle comme pour moi. Donc on en parle, nous avons le même médecin et même prestataire de pompe...

A noël j'ai appris que mon oncle a commencé l'insuline. 

Ce n'est pas tabou, j'en parle mais pas avec tous, mais je ne suis pas du genre à en faire des tonnes et à parler de moi non plus. 

Il faut trouver les personnes qui te comprennent (famille, amis,...).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, marlene45 a dit :

mais je ne suis pas du genre à en faire des tonnes et à parler de moi non plus.

moi on plus , c’était juste pour donner des exemples qui me sont arrivés ; si l'on me pose une question , je réponds volontiers c'est tout (en me relisant le "beaucoup " est de trop !! )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici, il fait partie du quotidien à la maison, on en parle plus 'sur le moment' quand j'ai une hypo ou que la nuit a été rude que sur le long terme et ses impacts psychologiques. Forcément, ça a des conséquences sur la vie des enfants et de mon mari.... 

Pour les autres, j'ai pris l'habitude de mettre tout ça par écrit quand ça déborde et de publier mes états d'âme parmi mon cercle d'amis et la famille via les réseaux sociaux, histoire de rendre visible la partie de l'iceberg qu'ils ne voient pas, ou juste pour leur apprendre certains mécanismes et leurs conséquences. J'y reçois beaucoup de bienveillance, d'encouragements et on me demande plus souvent des nouvelles après. 

Bon courage pour cette période de ras le bol où l'on a tellement envie d'être écoutée et besoin d'être entendue. 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi ce qui est le plus dur je crois que c'est ma mère qui ne comprend pas ne mesure pas elle veut être gentille mais préfère éviter le sujet ou si je lui dit que la nuit j'ai fait une hypo elle va forcément me répondre sur un ton un peu accusateur (que je ressent comme très accusateur ) ah tu avait mal dosée ou ah tu avais pas assez manger et pour moi c'est INSUPPORTABLE et je deviens agressive ou me ferme mais bon elle est comme ça pour tout exemple Eliot s'est une fois ouvert le crâne en tombant d'une chaise il était petit réponse de sa part tu le surveille pas assez je suis désemparée devant ce genre de réponse très destructeur pour moi ! J'essaie de relativiser mais c'est dur et je sens que je m'éloigne peu à peu j'essaie de me dire tous les jours que nos amis ont les choisit car j'ai de très bons amis des vrais qui comprennent le Did ne me juge pas et m écoute heureusement mais noël est de plus en plus dur pour moi car je sens que ma famille c'est pas simple et à la fois je suis incapable de couper les ponts car je les aime bref ......... Désolée pour le pavé et le hs mais ca m'a fait du bien ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Hipa j'ai coupe les ponts avec ma famille pour cette meme raison et je ne les vois quasiment plus. Mais j'ai presque 50 ans de DT1 et ça m'a forge un caractere de cochon aussi ;) Heureusement mon conjoint est lui totalement a l'ecoute et me chouchoute quand ça ne va pas.

Les amis, eux il n'y a jamais eu de soucis, meme apres m'avoir vu dans des hypos catas ils comprennent et acceptent :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos témoignages ! 

@Hipaje te comprends, j'aime ma sœur malgré tout. C'est paradoxal, en 25 ans de diabète, je n'ai jamais pris l'habitude d'en parler, et je n'ai pas envie d'en parler particulièrement seulement sentir (c'est subjectif je vous l'accorde) qu'en face on comprend. Ça fait plus de 2 ans  que je ne dors pas une nuit complète par peur des hypos, je suis épuisée bpar le yoyo, les hypers, les yeux qui voient mal ... Bref et pour ma sœur je ne suis qu'une enseignante avec plein de vacances et des horaires cool...je trouve difficile de prendre de la distance... maintenant je ne veux pas que le diabète soit le sujet de conversation principal.... heureusement comme @nat14mes amis sont bienveillants et sans parler de la maladie, ils la comprennent en me faisant des gâteaux à la poudre d'amande :) c'est réconfortant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/01/2019 à 21:34, nat14 a dit :

moi on plus , c’était juste pour donner des exemples qui me sont arrivés ; si l'on me pose une question , je réponds volontiers c'est tout (en me relisant le "beaucoup " est de trop !! )

Ah oui je ne disais pas ca du tout 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vaste sujet ...

pour ma part, la famille proche (mes parents et ma soeur) sont très bienveillants,je peux en parler très librement avec eux, ils comprennent plus ou moins mais sont dans l'écoute et le soutien autant que possible et sans jugement, ils me questionnent parfois sur mon état de santé, notamment lors des grossesses ou juste après, mais sinon ce n'est pas particulièrement un sujet de discussion récurrent entre nous, si je le souhaite je peux amener ce sujet de conversation en toute liberté

mon frère n'est (malheureusement) pas un homme très ouvert, il a découvert que j'étais porteuse d'une pompe au bout de 8 ans de port de cette dernière, je ne sais pas ce qu'il a dit ou pas de mon état de santé à sa compagne (elle partage sa vie depuis 2 ans), c'est un aspect de moi qu'il occulte complètement et ça me blesse tellement que je suis incapable d'en parler avec lui

 

pour ce qui est de la famille plus éloignée (oncles, tantes, cousins) ou de la belle-famille, j'ai fait le choix récemment d'en parler davantage

parce que je me suis rendue compte qu'à force de tout assumer au mieux et sans me plaindre, les gens pensent que je vais toujours bien et que le diabète se gère facilement et sans contrainte

donc je me lâche davantage sur le sujet ces derniers mois et je cache encore moins qu'avant les signes visibles de la maladie (cathéters, tubulures, FSL, points d'injection parfois rouges après le retrait du cathéter ...)

en somme, je choisis de mettre ce sujet un peu plus en avant car sinon les gens auraient presque tendance à oublier que je suis malade

cette maladie est vraiment un iceberg !!! avec une toute petite face visible et une grosse partie invisible

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant qu'il n'y avait que moi de diabétique, on en parlait peu à table, j'en parlais un peu avec mon mari, il me soutenait, m'aidait, mais c'est tout.

Maintenant que mon mari connait les joies du diabète de type 2, nous avons souvent tendance à en parler tous les deux, notamment à table, on compare nos glycémies, nos bolus etc.

Un jour, notre fille nous a dit qu'elle en avait marre de nous entendre parler de diabète à table. Elle devait avoir 16 ou 17 ans. Alors on a cessé d'en parler quand elle est là. Je pense que ça doit la souler et la mettre mal à l'aise aussi.

Quant à ma famille, sœurs et parents, on en parle rarement, mais je sais que si j'ai besoin d'en parler ils seront bienveillants et ne m'enverront pas bouler. Ils connaissent l'association, je leur en parle souvent.

Comme Lucie, j'explique régulièrement la fatigue, les contraintes. Cet été, autour de la piscine, avec mon pod sur la cuisse, ils m'ont posé pas mal de questions, y compris mes nièces, ce qui m'a fait plaisir. Faut dire que pratiquement toutes mes nièces travaillent dans le médical...

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×