Aller au contenu

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Actuellement (février 2019), les adresses gmail rencontrent un problème.
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.
fleur de lys

Suivi Diabète Gestationnel "en préventif"

Messages recommandés

Bonjour,

Je vais vous raconter mon histoire il y a un bientôt 7 ans. (déjà!! le temps file) étant une incorrigible bavarde c'est un peu long:lol:. Par mon post j'espère rassurer des mamans qui seront "envoyée" en suivi à cause d'une glycémie juste "limite"


Comme j'ai un papa diabétique (type 1) j'avais demandé dès la prise de sang pour confirmer la grossesse une mesure de glycémie. Avec mes résultats je vais voir la gynéco pour le début du suivi de grossesse et elle me dit avec un petit sourire (limite sadique) "pas de bol"
Je ne comprends pas trop
"vous allez en suivi diabète gestationnel"  je comprenais d'autant moins j'avais 93 sachant que la veille de la prise de sang à 23 h j'avais été prise d'une frénésie de chocolat ça me semblait plutôt correct.
"Ah oui mais enceinte c'est pas les mêmes taux au dessus de 92 c'est DG"
Je prend donc contact avec l'hôpital pour le début du suivi


petit tour sur internet en attendant le rendez-vous je vois qu'en DG on a le droit d'être à 95 à jeun, ça me rassure un peu.

A l'hôpital d'abord réunion avec des mamans et des petits bedons tout rond où une diététicienne nous explique le régime et nous distribue les ordonnances pour le lecteur de glycémie. La diététicienne me demande pourquoi je suis là puisqu'elle n'a pas mon dossier j'explique la glycémie limite elle me regarde avec des yeux ronds "Votre gynéco n'a pas demandé un autre test pour confirmer? c'est limite mais c'est pas affolant, je suis surprise."
D'ailleurs pour monter le fonctionnement du lecteur elle demande un cobaye, en tant que fille de DID je me porte volontaire (les autres semblent avoir un peu peur) après un petit déj pas du tout équilibré j'étais entre 80 et 90.
On nous donne rendez-vous avec une diabéto une semaine plus tard pour étude de nos glycémies.

Pendant la semaine je suis le régime à la lettre... à me trouver mal les midis à moins de 70, les Post prandial toujours entre 80 et 100.
La semaine se passe, de nouveau étonnement de la diabéto de me voir dans le suivi sans avoir eu de test complémentaire "mais bon vous êtes là on vous garde mais au vu de mes glycémie  je suis dispensée de prendre mes glycémies avant chaque repas, juste le matin à jeun "pour savoir de combien on part"  suite à ces glycémies à moins de 70 à midi elle me réexpédie vers la diététicienne, j'ai le droit de remettre un sucre dans mon thé du matin et de manger raisonnablement du sucre.

J'ai eu une grossesse "sportive" dans le sens où mon mari était en stage, en formation et que je le voyais au mieux les week-end et que je devais m'occupais non stop de mon ainé de 2 ans et demi, on sortait, on marchait beaucoup.
ça + le régime, même assoupli, j'ai commencer très vite à perdre du poids. passé un temps je suis même passé 1kg sous le poids de début de grossesse, je me suis faite tirer les oreilles! Pourtant plus j'avançais dans la grossesse, plus je voyais avec mes glycémies que je pouvais faire des écarts surtout que j'avais l'autorisation... Bon au final j'ai repris un peu genre 4kg, les 4dernier mois, ce qui me faisait3kg de plus qu'au début

Je termine le suivi avec une autre diabéto (la première est en congès annuel et le courant passe mieux avec la nouvelle du coup le la garde pour le dernier mois. à 3 semaines de la naissance elle me dit qu'à part les écarts (où je pouvais monté à 127-128 en post prandial) les glycémies étaient parfaite et que pour elle il n'y avait pas de DG "mais de continuer les mesures de glycémies, et si jamais il y avais soucis d'ici la naissance de bébé que j'hésite pas d'ailleurs elle me mets en rendez-vous avec un Sage femme spécialisé en diabète. Rendez-vous que je n'ai pas honoré puisque j'ai accouché avant. (bébé livraison express, accouchement royal 5 h grand max de travail sorti en 2 poussées, mon homme n'a pas eu le temps de revenir de son lieu de formation car pas de train la nuit)

Ensuite j'ai eu la discussion la plus surréaliste avec la pédiatre lors de l'examen le jour de sa naissance
"2kg870, comment ça se fait qu'il soit si petit, son frère faisait 3,410, d'habitude on va en s'améliorant " :blink: ah bon c'est une compétition en plus avec le suivi DG on nous rabâche qu'on risque des gros bébés?
j'explique sereinnement que j'avais eu un suivi DG et comme cela ne me suffisait pas la diététicienne et la diabéto m'avait autorisé à faire des entorses aux régimes tant que ça n'impactait pas mes Post prandial, et que j'avais même les derniers temps était assez gourmande. D'autant plus que la diabéto m'a dit que pour elle il n'y avait pas de DG

"Espèce d'inconsciente, vous auriez pu faire un gros bébé" :blink:tu viens de me reprocher qu'il ne le soit pas ... je le savais aux échos ils m'avait dit que c'était un modèle crevette. mais c'est sa nature aussi. Il a 6 ans et n'atteint pas 19 kg. (certes il n'est pas très grand, mais il est mince) Comme son frère il a prit pile poil un kg en un mois (mon lait est très nourrissant)

Du coup, peut-être lié à sa petite taille, j'ai été mise sous pression la première journée, bébé dormait, dormait dormait et ne tétait pas (il avait bien tété en salle de naissance le matin) mais le fait à 16h il n'avait toujours pas repris le sein ça les avait inquiété
"Si dans une heure il n'a pas repris le sein il aura un bib de complément" Mais à chaque micro réveil il s'endormait sur le sein, il se serait rendormi pareil sur un bib, mais ouf à 17h il avait la dale et quand la puéricultrice est venue avec son bib il tétait goulument.

Ah oui j'aurais bien aimé qu'on me dise AVANT qu'une glycémie de nouveau né c'est tout petit petit. Parce que quand elle me l'ont testé à 45 j'ai eu un trouille... je me suis sentie pâlir et là la puéricultrice m'a dit "mais non c'est normal à la naissance, c'est pas les mêmes taux.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ton témoignage !

J'ai par le passé entendu beaucoup de récits similaires, de femmes "à la limite".

J'ai aussi entendu un médecin hésiter longtemps avant de mettre en place un suivi pour l'une de ses patientes car justement, il était difficile de "bouleverser" la vie d'une femme pour qui la vie était déjà bien compliquée en fonction d'un chiffre, d'un résultat à peine limite sur un jour.

Pour en revenir à ton récit, n'oublions pas que le diabète est une affaire de spécialiste et un gynéco ou un pédiatre devraient se fier au diabéto et non à leurs a priori. De la prudence, d'accord, mais des reproches ou de la culpabilisation, non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors oui la culpabilisation c'est pénible. Même entre personnes concernées c'est pas toujours aussi bienveillant que sur ce forum.

Pour l'anecdote 5 semaines après la naissance de ce bébé, c'était la journée mondiale du diabète et dans le centre commerciale une association de diabétique proposait des tests de dépistages. Un monsieur me voyant avec bébé en écharpe me propose un test. Je le remercie j'explique que j'ai ce qu'il faut.
"Oui mais après une grossesse vous êtes à risque"  J'ai le matériel à la maison j'ai continué de me surveiller à jeun 1 fois par semaine j'ai l'ordonnance pour une glycémie au labo...
Et le gars  continue d'insister limite je suis inconsciente de refuser son test... ça partait d'un bon sentiment sans doute, mais il n'écoutait que mon refus, pas mes arguments.


 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Je m'intéresse à ce sujet car j'ai été diagnostiquée DG au début de ma grossesse, suite à un test sanguin. 

J'étais alors à 0.97 à "jeun", vers 7h30, sachant que je n'avais pas du tout en tête l'importance du test, sur quoi il portait, etc. et que je me disais juste qu'il fallait que je le fasse en n'ayant pas mangé le matin. Il faut dire que j'ai la chance d'être plutôt en bonne santé, active, jamais malade... Le milieu médical est une découverte pour moi :). 

Dans ma grande naïveté, j'avais conservé un repas assez tardif la veille, et plutôt copieux, dont on avait envie depuis longtemps, un bon curry indien maison, complet. Même sans le test qui a suivi, on s'en serait rappelé longtemps, tellement on s'était régalé et bien rempli la panse :). 

Sauf que voilà, 3 jours plus tard, après rdv de suivi de grossesse, je rentre chez moi avec tout l'équipement du petit diabétique, la sentence ayant été prononcée. 

Pas de souci de mon côté, je préfère un diagnostic précoce et sécurisant pour le bébé qu'une découverte tardive (certaines personnes font potentiellement du DG sans le savoir jusqu'au test de glucose ?). Et puis vu que je ne mange pas de sucreries/sucres ajoutés, sodas, produits transformés, que je n'ai pas tellement le "bec sucré" donc, les recommandations de base ne m'effraient pas. 

J'en suis au début du 6ème mois, avec une surveillance qui, à dire vrai, ne chamboule pas mon quotidien... pour des taux qui sont plutôt "normaux". 

La moyenne d'après mon lecteur est à 0,86 à jeun, 1, 00 après le petit déjeuner, 0,84 avant le déjeuner, 0,96 après le petit déjeuner, 0,80 avant le dîner et 0,96 après. 

Je ne vais pas me plaindre de ces résultats, mais je passe régulièrement par des phases d'inquiétude quant à la précision des mesures, vu le diagnostic initial... Par exemple, l'autre soir, avec des amis, j'ai pris un kebab-frites (le premier depuis 10 ans peut être ^^) : j'étais à 0, 75 avant et 0,91 après.

Lors de mes rendez-vous de suivi, mon diabète est considéré comme "très bien géré" et on me rassure sur la fiabilité de la machine... Même quand elle me donne des résultats qui me surprennent (seulement 0,07 d'augmentation entre avant un dîner et après celui-ci, composé de blanquette de veau, riz, légumes, crème glacée ?). 

Je m'étonne qu'à aucun moment il ne soit question de refaire un test dans des conditions de laboratoire, et qu'une seule donnée recueillie précocement suffise au contrôle / diagnostic officiel d'une pathologie.

J'ai l'impression de ne pas être la seule dans ce cas, et je me demande les motivations d'une telle organisation dans le suivi. On pourrait se dire que ça coûterait cher à la sécu des analyses répétées ? Mais quid du coût du matériel qu'on nous confie (et à 6 tests par jour, on en use des aiguilles/bandelettes...). 

Bref, tout ça m'étonne, entre les émotions antagonistes que la situation genère (je vais "mal", mais je vais "bien", et bébé là-dedans, il risque quoi en vrai ?), et le caractère arbitraire d'un diagnostic pour ainsi dire pas documenté... 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(moi c'était une fringale de chocolat... :rouge: le tout début j'avais tellement de nausée quasiment toute la journée. Et entre les nausées j'avais des fringales... céder à une fringale de chocolat à 23h la veille d'une prise de sang a jeun est une très mauvaise idée, je m'en souviendrais :mrgreen:)

 

Bébé ne risque rien avec le suivi DG le régime est étudié pour que maman et bébé aient les nutriments nécessaires. Le truc c'est que moi du coup je faisais des hypos car je bougeais beaucoup. Tant que les glycémies restent aussi stables, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Sur le site du labo du lecteur de glycémie il est possible de commander des solutions de contrôle. Une solution "hyper" une solution "hypo"  ça permet de voir si le lecteur donne un taux inclus entre les bornes des solutions de contrôle.

 Le gras ralenti l'absorption des glucides et après un repas gras on observe chez les diabétiques un effet rebond, la glycémie qui remonte quelques heures après le repas. Je pense que chez les non diabétique ça remonte aussi, (de façon moindre mais que ça remonte aussi) ça peut expliquer que la glycémie ne monte pas trop sur certaines PP, ça peut remonter un peu plus tard.
J'avais remarqué que les pâtes me faisait monter plus mais depuis que mon ainé est type 1 j'ai remarqué que x grammes de féculents, selon le féculent c'est pas les mêmes glucides. 100g de pommes de terre et 100 g de pâtes c'est pas la même quantité de glucide dans l'assiette. Donc avec 100 g de patates j'étais nickel, avec 100 g de pâtes j'étais dans les clous mais je trouvais que j'étais trop proche de la limite supérieur genre 119.
Chaque fois que je me trouvais "haute" en PP, je me repiquais 1/4h plus tard. et du coup la diabéto était contente car elle voyait que oui c'était peut-être "limite", mais que bon ça redescendait juste après.
 

Le 10/02/2019 à 09:27, Ifos a dit :

Je m'étonne qu'à aucun moment il ne soit question de refaire un test dans des conditions de laboratoire, et qu'une seule donnée recueillie précocement suffise au contrôle / diagnostic officiel d'une pathologie. 

Dans mon cas c'est l'équipe de l'hôpital qui s'est posé la question, mais il ne m'ont pas pour autant prescrit de test plus précis.

Que ce suivi ne gâche pas trop cette grossesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour, petit avis de spécialiste si vous le permettez

une glycémie un peu élevée à jeun (entre 0,92 et 1g) en début de grossesse signifie surtout, dans un contexte, soit de surpoids, soit d'âge proche de la quarantaine, une insulinosécrétion un peu "juste" en fin de nuit, qui peut être parfaitement adaptée après les repas; donc peu de fluctuations. regardez surtout après le repas du soir, c'est parfois celle si qui est un peu élevée.

la prise en charge dès le premier trimestre permet une vigilance sur l'alimentation, la prise de poids , et l'état du bébé, et est souvent allégée après quelques jours de surveillance normalisée. par contre au 6 eme mois, reprendre la surveillance plusieurs fois par jour sera importante car les hormones du placenta vont augmenter le "travail" du placenta et l'équilibre peut être un peu plus difficile.

les contrôles en laboratoire sont finalement moins intéressants car un test avec 75 g de glucose pur ne correspond pas à la réalité d'un repas "mixte".

tenez nous au courant! et n'hésitez pas à consulter les publications de l’association sur le DG!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, françoise a dit :

bonjour, petit avis de spécialiste si vous le permettez

une glycémie un peu élevée à jeun (entre 0,92 et 1g) en début de grossesse signifie surtout, dans un contexte, soit de surpoids, soit d'âge proche de la quarantaine, une insulinosécrétion un peu "juste" en fin de nuit, qui peut être parfaitement adaptée après les repas; donc peu de fluctuations. regardez surtout après le repas du soir, c'est parfois celle si qui est un peu élevée.

la prise en charge dès le premier trimestre permet une vigilance sur l'alimentation, la prise de poids , et l'état du bébé, et est souvent allégée après quelques jours de surveillance normalisée. par contre au 6 eme mois, reprendre la surveillance plusieurs fois par jour sera importante car les hormones du placenta vont augmenter le "travail" du placenta et l'équilibre peut être un peu plus difficile.

les contrôles en laboratoire sont finalement moins intéressants car un test avec 75 g de glucose pur ne correspond pas à la réalité d'un repas "mixte".

tenez nous au courant! et n'hésitez pas à consulter les publications de l’association sur le DG!

 

Merci beaucoup pour vos témoignages et avis éclairés ! 

Quand je dis m'inquiéter pour le bébé, ce n'est pas par rapport au "régime", puisque je continue de manger normalement, je ne me prive littéralement de rien par rapport à mon habitude. Je mange quand j'ai faim, des féculents, des légumes, des produits laitiers, des fruits... 

Ce qui est de nature à m'"inquiéter", c'est l'idée que le lecteur se plante et me donne des chiffres erronés qui me feraient croire que tout va "bien" même quand/si ce n'est pas le cas. 

J'ai déjà évoqué la solution de contrôle au cours du suivi, mais mes interlocuteurs semblent à chaque fois considérer que la machine est forcément dans le vrai. Je vais revoir ça. 

J'en suis au début du 6ème mois, et je continue les mesures au rythme demandé, sauf quand la pochette du lecteur décide de se planquer ou que je suis dans l'impossibilité absolue de faire un relevé à l'heure prévue. 

Je vous tiendrai au courant de l'évolution ! 

IBlkna1bSgb_Screenshot-20190211-110920-0

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est de la surveillance dès la 2e quinzaine de suivi la diabéto m'a dit de passer à 4 glycémie.
Le matin à jeun  pour avoir une idée de la nuit et que après les repas et que les post prandiales.  Le tout complété tous les mois par une hémoglobine glyquée.

Par contre si vous prenez les solutions de contrôle bien notifier à la machine que c'est des test (c'est dans les paramètres en général, faut le faire pour les 2 tests) sinon ça va s'inscrire comme de vraies glycémies et ça va pourrir votre relevé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×