Jump to content
Sign in to follow this  
Milly

Insuline et prise de poids ?

Recommended Posts

Bonjour,

j'aurais aimé avoir votre ressenti sur l'avant/après mise sous insuline. Mon fils a été mis sous insuline (Novorapid) il y a quelques mois. C'est vrai que si je regarde sa courbe de poids, je peux voir un léger décrochage avant diagnostique et une reprise pour récupérer sa courbe d'origine suite à la mise en place du traitement. Comme la découverte est assez récente, je n'ai pas de vision sur l'évolution qui va suivre.

J'ai une amie qui travaille en pharmacie et qui me dit que l'insuline fait grossir (oui elle permet de stocker les sucres donc ça se tient) et que c'est justement un facteur pris en compte pour la mise sous insuline ou non dans le cas du diabète de type 2. Mais pour ma part il me semblait que la prise de poids était plutôt initiale, à savoir rattraper son poids de départ (ce qui peut déjà, je le conçoit, être un soucis en cas d'obésité compliquée).

La diabétologue m'a confirmé que la prise de poids était initiale mais qu'elle pouvait aussi être due, au long cours, en cas d'hypo à répétition (donc resucrages).

Pourtant j'ai lu à plusieurs reprises sur des forums que des personnes se plaignaient de la prise de poids, parfois même en changeant de type d'insuline, donc a priori sans changer leurs habitudes alimentaires ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut surtout que tu retiennes une chose : l'insuline est vitale pour ton fils et il vient d'être diagnostiqué. Il avait perdu du poids à cause de la maladie et il va mieux, donc il reprend le poids perdu. @françoise pourra mieux t'expliquer que moi les aspects physiologiques.

Il faut peut-être ajuster son traitement mais son diabeto sera bien placé pour te renseigner. 

Tu verras que beaucoup de DT1 sont minces !  Il y en a même qui ont été Miss ou premier ministre de la Grande Bretagne :)

Edited by pounine
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans votre situation, inutile de s'inquiéter à moins de problèmes de poids antérieurs au diagnostic.

La prise de poids est multi-factorielle à mon sens et me semble peu probable chez un enfant DT1.

C'est de toute façon quelque chose qui fait partie du suivi diabéto que de surveiller la prise de poids. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour vos réponses,

en fait je ne suis pas particulièrement inquiète à ce sujet, j'aurais plutôt tendance à croire que s'il conserve une alimentation équilibrée ça devrait se passer sans soucis pour la suite, mais comme j'ai eu des informations contradictoires, je me demandais si il y avait une vigilance particulière à avoir ou si c'était comme pour n'importe quel enfant.

Mais c'est vrai qu'à la sortie de l'hôpital j'avais été étonnée de l'appétit qu'il pouvait avoir, habituellement petit mangeur (surtout le matin) là il réclamait beaucoup. Il terminait son petit dej avec des crudités  (par chance il adore ça) car je ne voulais pas faire exploser la glycémie ni le laisser mourrir de faim. J'en avais parlé à la diabeto car ayant eu l'info que l'insuline pouvait "faire grossir" je ne voulais pas lui donner de mauvaise habitudes. Elle avait été plutôt rassurante à ce sujet en me disant que c'était normal suite à sa perte de poids et que ça allait rentrer dans l'ordre. Ça a duré quelques semaines et maintenant ça s'est stabilisé, comme avant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à toutes, bonjour Milly. Oui, l'insuline "fait grossir", en fait elle est l'élément indispensable la clé pour que le sucre entre dans les cellules et soit utilisé. Si on en fait trop et qu'on mange trop, le risque effectivement est de trop "nourrir" les cellules du tissu adipeux, gras. mais chez les enfants DT1, qui ont en général perdu un peu de poids avant le diagnostic, le risque est faible. Il est surtout présent et préoccupant chez les dt2 déjà en surpoids, chez qui le tissu gras ne demande qu'à augmenter.

Donc pas de rationnement, surtout, et le laisser manger comme il veut, en maintenant l'exercice et en adaptant les apports d'insuline aux apports de glucides.

Enfin, les hypos, si elles sont répétées, peuvent conduire à manger trop de sucres "purs" qui peuvent faire grossir. Bon dimanche, et...gâteau autorisé, avec insuline bien sur!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'insuline de part son mécanisme d'action fait grossir. Mais généralement cela s'observe chez des personnes faisant beaucoup d'insuline et ayant une alimentation riche. Je pense que quand on est DT1 surtout depuis l'enfance on fait même un peu plus attention à son alimentation, à l'équilibre alimentaire, à la composition des repas. Personnellement j'ai toujours eu un IMC en dessous de 18 en mangeant et en faisant mon insuline correctement...je ne suis pas un exemple mais en tout cas on peut même être maigre et se faire des injections d'insuline depuis 26 ans. Pas d'inquiétudes à avoir de ce côté là pour le moment en tout cas pour ton petit bonhomme. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la découverte l'hôpital s'est basée sur l'apétit de mon bonhomme, pour lui donner des doses de glucides (doses fixe, et 2 injections par jour mélange lente/rapide), et à la découverte il avait un appétit d'ogre. déjà avant le diagnostic


 à 4 ans  c'était 60g de pain le matin
3 petit beurres pour la collation de 10h (sinon hypo en fin de matinée, lente/rapide matin et soir c'est un traitement très contraignant sur l'alimentation) 
200g de féculents, à midi + légume (autant dire que les légumes.... entre le peu d'attrait et le pas fiam à cause du gavage...) 
1 yaourte et une compote pour le gouter (léger car fin d'action de ses injsuline du matin)
200g de féculants le soir+ légume.


Quel enfant de 4 ans peut manger ça ?  
Lors de l'hôpital de jour, j'ai été effarée en voyant sa prise de poids et son IMC qui a fait un pic énorme... la diabéto ou une infirmière je ne sais plus m'a dit "c'est normal l'insuline fait grossir"   
Mais on ne m'a pas vraiment donné de conseil juste un rdv 3 mois plus tard. 

Plus les jours, les semaines passaient plus il chipotait sur ses assiettes... 
Le jour où je me suis entendu dire, la phrase que je m'étais juré de ne jamais dire  "fini ton assiette!!!" alors que je voyais qu'il était gavé face à une assiette que moi même je n'aurait pas pu avalée, mais je voyais l'hypo inévitable de l'aprem dans une école où il n'était pas le bienvenu et où le diabète était négligé , je me suis dit "ça ne peut plus durer, il mange plus que sa faim, c'est ça qui le fait grossir, pas l'insuline " 

 J'ai baissé les doses de glucides  au lieu de monter l'insuline, on a fait ça pendant des vacances histoire de l'avoir à l'oeil si besoin. Lors du RDV suivant il avait retrouvé SA courbe

Et aujourd'hui du haut de ses 11 ans il arrive doucement à 200g de pates/riz/ ebly les jours où il se ressert. (sinon c'est autour de 175g) En ce moment c'est phase de croissance, il se ressert presque à chaque repas, on va mettre "de base" 200g dans l'assiette je pense

En Avril dernier , lors du rdv diabéto 1m41, 34 kg le diabéto l'a même félicité  car il n'avait pas "grossi" pendant le confinement. (la chance d'avoir un jardin) beaucoup de loulou en appart ont pris des rondeurs car ils ont  moins bougé. 

Vous aller réussir à retrouver son poids de forme, faut trouver le juste équilibre

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a eu pas mal de chance de ce côté là. L'équipe du CHU a été très à l'écoute, les infirmières étaient super. L'une d'elle en particulier qui lui a même une fois remplacé le féculent car il n'en voulait pas. Pour l'instant on ne compte pas précisément les glucides, on a une dose type d'insuline pour chaque repas et on adapte si le repas a été un peu plus riche (genre pizza ou macdo ou si il y a eu de la glace en dessert). Comme on était à la maison s'était plus facile pour gérer... Là avec la reprise du centre aéré à la journée je pense que ça sera plus compliqué de prévoir la dose en fonction du menu... 

Pour le moment il est retombé sur sa courbe de poids donc c'est pas mal, il a toujours été plutôt un petit gabarit. C'est juste qu'on m'avait un peu inquiétée en me parlant de la prise de poids... il y a déjà tellement de choses à gérer que je me sentais un peu submergée au départ. On a globalement conservé la majeur partie de nos habitudes alimentaires d'avant donc à voir si ça convient par la suite...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous aussi nous avions une dose d'insuline mais il fallait donner les glucides pour "couvrir" cette dose il était en schéma semi-lente/rapide matin et soir, un vrai casse tête (et un gavage...) depuis que je ne le gave plus, il a retrouvé sa silhouette, il s'est même affiné. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello les filles,

Je me posais une questions au sujet de l'insuline et du poids du coup, je profite de ce sujet pour pas faire de doublon.

Depuis 4 ans il me semble, j'ai pris pas mal (beaucoup de poids), environ 20kg. J'ai vu un diététicien et je perd un peu et des que la thyroïde déconne, hop +2kg que je reperd des que ca rentre dans l'ordre et en faisant attention. On m'a dit  que tant qu'elle ne serait pas stabiliser depuis un moment, ca serait difficile, donc je prend mon mal en patience.

Par contre, je me demande si l'insuline fait grossir en elle même ou c'est parce qu'on mange trop et que l'on en fait plus, que cela fait grossir ? Car au final, même si ce n'est pas la même, les non DID produisent de l'insuline et pourtant sans soucis de santé, ils grossissent car ils abusent de sucre.

Une nutritionniste m'a dit que ce raisonnement était faux, que l'insuline en elle même fait grossir, que ce n'est pas une question de ce que l'on mange alors qu'une infirmière m'a dit l'inverse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Mei-Li a dit :

Par contre, je me demande si l'insuline fait grossir en elle même ou c'est parce qu'on mange trop et que l'on en fait plus, que cela fait grossir ? Car au final, même si ce n'est pas la même, les non DID produisent de l'insuline et pourtant sans soucis de santé, ils grossissent car ils abusent de sucre.

 

Personnellement c'est ce que je pense. Il semble que oui l'insuline fait grossir, mais l'insuline que moi  (non did) je produis fait aussi grossir, je grossi parce que je suis gourmande que je mange trop de sucre et donc produit plus d'insuline. 

J'explique pourquoi un peu plus haut sur la page.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais du coup c’est lié à l’alimentation ? Pour un non DID, une alimentation plus riche en sucre fait produire plus d’insuline et pour un DID, les doses d’insuline doivent être plus importantes pour éviter les hyper. J’aurais plutôt eu tendance à penser ça aussi... mais je me souviens avoir cherché des infos sur les types d’insuline et avoir lu que certaines personnes disaient avoir grossi en passant d’une insuline à l’autre, ce qui avait retenu mon attention...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/06/2020 à 11:29, françoise a dit :

bonjour à toutes, bonjour Milly. Oui, l'insuline "fait grossir", en fait elle est l'élément indispensable la clé pour que le sucre entre dans les cellules et soit utilisé. Si on en fait trop et qu'on mange trop, le risque effectivement est de trop "nourrir" les cellules du tissu adipeux, gras. mais chez les enfants DT1, qui ont en général perdu un peu de poids avant le diagnostic, le risque est faible. Il est surtout présent et préoccupant chez les dt2 déjà en surpoids, chez qui le tissu gras ne demande qu'à augmenter.

Donc pas de rationnement, surtout, et le laisser manger comme il veut, en maintenant l'exercice et en adaptant les apports d'insuline aux apports de glucides.

Enfin, les hypos, si elles sont répétées, peuvent conduire à manger trop de sucres "purs" qui peuvent faire grossir. Bon dimanche, et...gâteau autorisé, avec insuline bien sur!

bonjour je répondais pour les enfants, mais c'est valable également dans les DT1 anciens qui ont été longtemps mal ou moyennement équilibré; l'amélioration de l'équilibre passe par une augmentation des doses, et donc une meilleure pénétration du glucose dans les muscles et dans les tisus, avec moins de perte urinaire...Donc prise de poids.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...