Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

pirouette17

Member
  • Content Count

    3
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About pirouette17

  • Rank
    Newbie

Profile Information

  • Diabet's type
    Type 1

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour @Marquise, tu as raison... ma copine aussi pense que ce serait une bonne idée de consulter un psy au moins pour pouvoir en parler « en vrai ». A l’hopital au moment de la découverte j’ai été suivie par une diabeto que j’ai revu il y a un mois mais c’est très distant comme relation médecin-patient et je ne me vois pas lui parler de mes peurs etc... je devrais m’orienter vers qqun d’autre. C’est vrai, ce forum va beaucoup m’aider je le sens ! Merci à vous toutes
  2. Bonsoir ! Merci beaucoup pour votre intérêt, ça fait un bien fou d’être lue à défaut de pouvoir être écoutée, j’avais besoin de vider mon sac et je me sens déjà mieux maintenant @pounine je me suis rendue compte que qqchose n’allait pas quand j’ai remarqué que je me levais 3-4 fois par nuit pour boire et que je n’étais jamais désaltérée : après un rdv chez le medecin et un prise de sang, j’ai vite compris que 3g/L à jeun c’etait (un peu) trop !... je fais des injections au stylos le soir et au moment des repas mais je veux vite passer à la pompe, il paraît que ça change la vie Si je ne vais plus en cours c’est sans rapport avec le diabète, c’est juste que du coup j’ai perdu tout contact social avec le « monde extérieur » et que je passe mes journées seule en tête à tête avec mon lecteur de glycémie.......... déprimant je suis contente d’avoir trouvé ce site où j’espère trouver pleins de conseils et de témoignages pour me rassurer comme vous le faites ce soir (merci encore !) @nat14 merci pour l’invitation au week-end de l’asso, je suis de Lille mais fin mai je retourne chez mes parents pour mon job de saisonnière donc je ne pourrai être présente (cette année). @fleur de lys je n’avais jamais entendu parler de ces « capteurs de capteurs », merci beaucoup je vais me renseigner car effectivement cela pourrait être une solution pour ne plus craindre les hypos ! @Marquise Merci pour ta réponse, ça me rassure beaucoup de vous lire et de voir que les complications peuvent être évitées... à l’hôpital ils étaient plutôt alarmiste et j’ai pris peur, parfois pendant des crises de panique je me dis même que je ne veux pas vivre une vie si c’est pour finir aveugle un jour j’ai bien fais de chercher de l’aide ici, merci merci merci
  3. Bonjour à tous, je ne sais pas vraiment si je suis au bon endroit mais je cherchais un lieu où je pourrais parler de mon diabète librement et avec des gens compréhensifs. J’ai 21 ans et il y a 5 mois j’ai découvert que j’ai un type 1 et je me suis effondrée... J’ai une peur panique des complications liées à la maladie (surtout de perdre la vue) et je fais de très nombreuses crises d’angoisses. Je vis en couple depuis 3 ans avec ma copine et elle me soutient beaucoup (elle m’aide à préparer mes injections, surveilles mes glycémie la nuit etc) elle est très présente et pourtant je me sens terriblement seule face à ma nouvelle vie... Mes parents vivent a 800km de moi avec mon frère et c’est comme ça depuis que j’ai 16 ans, je ne leur dis pas que j’ai peur, ils pensent que je gère bien et que je vais bien. Je ne m’en sors pas vraiment bien à la fac (je fais des études de biochimie) et je ne vais quasiment plus jamais en cours, je ne parle a personne et j’ai perdu tous les amis que j’avais au fil des années : aujourd’hui je n’ai plus que ma copine auprès de moi et cette situation d’isolement est de plus en plus difficile à supporter. En ce qui concerne le diabète, je passe mes journées à scanner mon freestyle libre tellement j’ai peur des hypoglycémies : j’en ai fais beaucoup les 3 premiers mois (2/jours environs) avec des descentes jusqu’à 0,3 g/L, maintenant j’ai de nouveaux ratios pour mes injections et ça va un peu mieux mais je suis toujours obsédée par cette courbe de glycémie... Le diabète prend toute la place, je ne pense qu’a ça presque toute la journée et je ne peux le partager avec personne.
×
×
  • Create New...