Jump to content

All Activity

This stream auto-updates

  1. Past hour
  2. Je t’envoie du courage et te souhaite d’être entourée d’amour et de soutien pour ce moment difficile
  3. Tout à fait par hasard en faisant une recherche Google sur mon diabète et ma grossesse
  4. Today
  5. Merci Emy24 et linecé pour vos conseils, encouragements et soutiens pleins de positives attitudes !!! Oui, je suis d'accord pour dire qu'on est de super mamans ou de super futures mamans, ça fait du bien de le dire ! Je n'ai pas envie de stresser et aimerait profiter pleinement d'une future grossesse épanouie, je le désire tellement, j'espère bien que je vais y arriver mais il va me falloir trouver le chemin. En fait, j'ai un peu peur de m'exprimer ici pour protéger les femmes enceintes dans ce forum. Je compte sur les administratrices pour me faire signe en fonction. J'ai connu une première grossesse il y a un an qui s'est mal terminée à 5 mois (c'était pas une fc, je ne m'étale pas). A priori, il n'y avait pas de lien avec le diabète. Ce sont des choses qui arrivent. Mais comme souvent en médecine, la lumière n'a pas été clairement faite. J'ai eu et j'ai un suivi avec une psychologue qui me fait beaucoup de bien, m'apaise en allant chercher les blocages. J'ai toujours mis mon diabète dans un petit coin pour pas qu'il envahisse trop ma vie. Aujourd'hui, j'ai bien conscience qu'il faut que je le regarde en fasse pour vivre une grossesse la plus "apaisée" possible, pour vraiment relativiser. J'ai commencé par acheter la bd "l'escroqueuse, quand l'hypo frappe". Je vous dirai si la bd fait du bien ou pas . A vos idées, conseils et autres astuces et bidouilles de bien-être... A nos bébés à toutes, restons zen
  6. Bonjour à tous, tout d’abord merci pour tous vos messages bienveillants qui m’ont fait extrêmement de bien ainsi que pour vos conseils. Malheureusement, le fœtus n’a pas tenu et je suis en train de faire une fausse couche. Comme je m’en doutais, la nouvelle a « soulagé » pas mal de médecins sauf ma gynécologue qui était réellement désolée. C’est très dur psychologiquement, surtout que la semaine d’avant on a pu voir son petit cœur battre. J’ai essayé d’aller travailler, même si ma gynécologue m’avait donné un certificat médical, mais je n’ai pas tenu jusqu’à la fin de la journée. J’avoue avoir un peu peur que le médecin du travail passe et pense que je me « porte pâle » pour « rien », même si ma chef a totalement compris la situation et m’a elle-même conseillée de rester chez moi le temps qu’il faudrait. J’essaye cependant de relativiser et de me dire que ça fonctionnera la prochaine fois, que ça arrive dans une grossesse sur 5, etc. Mais j’admets que le fait d’accepter le diabète en même temps que cette fausse couche est vraiment dur…
  7. J’avais tellement envie de partager ce résultat! Et qui d’autre que vous peut comprendre la joie que je ressens? honnêtement ce n’est pas le résultat que j’obtiens au quotidien avec la boucle fermée. C’est même la 1ere fois que j’arrive à un tel score. mais tout de même, après un mois et demi d’utilisation, les résultats vont toujours vers le mieux et moi petit à petit je me détends et je me détache des résultats… j’ai arrêté de vérifier ma glycémie 15 ou 20 fois par jour. je suis moins dans l’angoisse d’être en hypo, je n’ai pas à faire des ajustements sans arrêt, je me couche sereine… je me sens tellement chanceuse de pouvoir bénéficier de ce système.
  8. Bonjour et bienvenue ! Aaaaah la culpabilité...! J'essaie de me dire qu'avoir un diabète équilibré, et être suivi par des spécialistes compétents, se renseigner auprès d'une asso pour glaner quelques bons conseils, et ce avant même la conception, c'est déjà la preuve qu'on est des supers mamans, non ? Et statistiquement, avec une hb dans les clous, finalement, nos bébés ont un maximum de chance d'aller aussi bien que les autres ! J'essaie de relativiser, même s'il m'arrive aussi de culpabiliser et de me détester de ne pas mieux contrôler, résister... Je suis convaincue qu'être une maman coupable et stressée ne rend pas service à mon bébé... Bon courage, et reste zen ! Dis-toi que ton diabéto est plus objectif que toi, donc fais lui confiance !
  9. Bonjour et bienvenue, je n'ai pas ce souci sur ce lecteur FSL2. Le seul "truc" pour économiser la batterie c'est de l'éteindre " en hard " au lieu d'attendre qu'il s'éteigne seul avec l'écran qui affiche "Annuler" pendant trop longtemps.... En tout cas ça ne me parait pas normal
  10. J’attends avec impatience la photo avec ton chapeau @Marquise!
  11. Yesterday
  12. Bonjour @SamL, Je n'ai pas d'expérience sur le sujet mais serais très intéressée par ton retour d'expérience ! Ou pars-tu ? En as-tu discuté avec ton prestataire afin d'être rassurée sur la prise en charge de leur service ? Bon courage pour toutes les démarches et pour l'aventure
  13. @Projetclafouti je confirme, j'ai le même problème, même en désactivant les alarmes.
  14. Bonjour, Je viens de commencer à utiliser le lecteur FSL2 avec les alarmes et je constate qu’il a très peu d’autonomie batterie. Je dois le recharger toutes les 48h contre tous les 10 jours pour le FSL1. Quelqu’un a le même problème ?
  15. Bonjour, Pour ma part, je suis sous pompe à insuline et j'ai souscrit à la CFE (France expat) . D'une part pour pouvoir continuer la prise en charge avec mon prestataire/diabéto en France, mais ausssi pour faciliter mon retour lus tard (ils assurent la continuité au retour en France, le temps de se ré affilier à la CPAM). La CFE prend en charge les soins en France, donc RDV diabéto, achats d'insuline en pharmacie et (je l'espère) le prestataire de pompe. Ils m'ont dit que tout était ok, mais je serai rassuré d'avoir des retour d’expérience si certain font comme ceci aussi... Merci beaucoup
  16. coucou tout le monde nous avons depuis quelques temps un projet de construction de maison...nous avons donc d'ailleurs vendu notre appartement l'année dernière...nous avons démarché un courtier pour nous trouver un bon pret chose qu'il a réussi à faire!! Mais bien sur la banque ne veut pas m'assurer pour l'ITT les autres non plus pour l'instant...là ou ça se corse c'est que du coup a priori ils ne veulent pas m'accorder le pret si je n'ai pas d'assurance qui accepte de prendre en charge en ITT...je suis révoltée en ce moment!!! c'est eux qui ne veulent pas m'assurer mais du coup ils ne m'accordent pas le credit... Par qui êtes vous passé du coup??!!! Merci à tous je suis désespérée!
  17. Il arrive péniblement aux 19 Kg donc oui en théorie mais en fait c'est plus par rapport à la valeur de la glycémie. Si il est à 55/59 je donne qu'un demi et ça va, mais si il est en dessous de 40 je donne directement 1 pour éviter les resucrages successifs. Mais c'est vrai que je ne donnais plus systématiquement de collation ensuite alors que ça l'aiderait surement à se sentir mieux.
  18. Last week
  19. Allez, partante aussi! Je participe. J’ai envoyé un e-mail pour un changement d’adresse.
  20. Je participe ! Je préfère personnellement le système des échanges de cartes
  21. Non, tu n'es pas à jour dans ta cotisation 2021. Mais ce n'est pas trop tard !
  22. Oui tu as raison, décidément, j'ai fait pas mal d'erreurs, je suis désolée !
  23. 1/2 sucre ça ne suffit peut-être plus aussi. N'hésite pas à essayer directement un sucre entier la prochaine hypo. on m'a dit 1 sucre par tranche de 20kg. Il faisait environ 20 kg à la découverte. donc un sucre. Mais avant même ses 35 kg on est passé à 2 sucres, et là il s'approche des 50 kg, je sens que le 3e sucre arrive à grand pas car il est plus difficile à remonter avec 2 sucres.
  24. Le froid c'est radical ! Depuis trois jours je suis de longue en hypo malgré la boucle qui stoppé le basal. Au ski idem le premier jour c'est hypo sur hypo malgré baisse des bolus et badal et repas plus copieux, quand il fait très froid c'est compliqué... Après le corps s'adapte... C'est moins net au bout de quelques jours.
  25. Bonjour, Je vais essayer de répondre même si je ne suis qu'au tout début de ma grossesse. J'ai toujours été très stricte avec moi même sur le plan des glycémies (un peu trop selon ma diabéto) et depuis que l'on a décidé d'avoir un bébé c'est encore pire là je viens de passer par quelques jours de yoyo glycémiques (merci les hormones !!) où j'avais l'impression de ne plus connaître mon diabète, des hypos rebonds qui finissaient en hyper pour refinir en hypo... Bref j'ai commencé à culpabiliser moi aussi. Et j'essaie de relativiser, je regarde le temps passé dans la cible, je me rends compte que c'est pas mal du tout. J'ai commencé à fractionner mes repas pour limiter les pics prandiaux qui mettaient le bazar dans mes glycémies et depuis ça va beaucoup mieux... Je me dis que si je commence à angoisser comme ça dès le début je tiendrai pas 9 mois. Alors j'essaie de me calmer, je médite, j'ai commencé un journal de bord où je note tous les jours ce que je mange, combien j'ai fais d'unité, si le basal est ok, mes états d'âme aussi... Et pour l'instant ça m'aide bien ! J'essaie de prendre chaque jour qui vient comme il est, si une journée est pourrie je me dis que je ferai de mon mieux demain et on verra comment ça se passe. Mais c'est certain que ça sera pas facile tous les jours, surtout quand l'insulino résistance du 2eme trimestre sera là, mais je me console en me disant que je suis bien accompagnée et que tous ces sacrifices et cette charge mentale en valent la peine !
  26. Bonjour à toutes, C'est mon premier post ici même si je lis depuis longtemps par ci par là des posts sur ce forum. Merci pour ces conseils et cette présence. J'ai un diabète de type 1 depuis l'âge de 9 ans. J'ai 33 ans. Je n'en suis pas obsédée, je vis avec sans qu'il soit parfait mais pour moi, ça me va. Seulement aujourd'hui, dans le cadre d'une grossesse, même en me donnant à fond, je ne sais pas comment gérer la culpabilité de chacun de mes faits et gestes, de mes erreurs qui ont des conséquences sur mon enfant à naître. Je ne suis pas enceinte, mais je culpabilise même avant la grossesse, pour faire une "belle ovule" . Pourtant, ma diabeto m'a rassurée, m'a dit qu'elle y était favorable, j'avais 7,3% d'hémoglobine. Et on travaille ensemble de près pour faire toujours mieux (de ce qui ressort de mes rdv diabeto, c'est que mon diabete est particulièrement dur à équilibrer). Je me demandais comment vous arrivez à dépasser cette culpabilité vis à vis de votre bébé, à ne pas vous en vouloir à chaque hyper et hypo... Merci à toutes pour vos conseils Hélène
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...