Jump to content

kalhi_k

Member
  • Content Count

    411
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About kalhi_k

  • Rank
    Activ member

Profile Information

  • Diabet's type
    type 1

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. dans mon cas, un morceau de fromage ou un yaourt me font monter la glycémie... (ce doit être pour ça que lors de mon premier accouchement, quand j'étais en hypo la veille du déclenchement, une gentille infirmière m'avait proposé du fromage pour remonter mon 0.40 ). j'aurais tendance à dire qu'il vaut mieux reprogrammer ton jeun un jour où tu n'as pas besoin de faire de correction, mais bon une fois qu'on a dit ça... bon courage!
  2. je ne peux rien promettre, j'ai la fâcheuse tendance d'oublier que je suis did mais il faut surtout que je me rappelle que d'autres le sont ... et que si je peux apporter ma pierre à l'édifice
  3. euh... les premiers réglages ont été musclés... il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère l'artiste!! (oui je dis artiste car il fait honneur à ses origines italiennes et présente des réactions dignes de la comedia del arte oui j'ai répondu sur son post et en MP
  4. les filles! Allez je me lance... attention récit d'accouchement!! Pour celles qui ont eu l'occasion de me lire par le passé (en gros il y a 5ans, à la naissance de notre fils Camille) ne soyez pas surprise, je sens déjà que ça va être long.. pour les autres, désolée, je suis bavarde!! Donc après une grossesse relativement zen (bizarrement zen d'ailleurs , les trois derniers mois où j'ai été arrêtée pour cause de petit poids de bébé et suivi intensif monito, je n'ai fait que penser à moi et profiter de mon temps libre pour dormir, et boire des tisanes avec les copines , à tel point qu'à 8mois on n'avait pas encore installé le lit de la demoiselle...), le protocle m'est annoncé: et là trois possibilités: la première c'est : elle arrive là maintenant et on n'a pas eu besoin de déclencher quoi que ce soit, la deuxième c'est: elle continue de grandir et le col est fermé donc on attend (sachant que pour Camille ils déclenchaient systématiquement à 38semaines)jusqu'à 39 pour déclencher; et troisième possibilité, la croissance stagne ou le col est très favorable et on déclenche. Souvenez vous, pour Camille, le déclenchement n'avait pas été la meilleure expérience de ma vie depuis le début de la grossesse j'ai tout mis en place pour espérer accoucher par VB (3ans pour oser regarder ma cicatrice de césarienne... pas envie de recommencer) et faire sans le protocole de l'hopital (puisque là encore pour Camille le jour J je me suis retrouvée en hypo dès que j'ai franchi la porte de la salle de travail - hypo qui a duré jusqu'aux 48heures de vie de mon fils et malgré l'arret des seringues rien n'y a fait). Donc à 38 semaines rdv gynéco suite à une séance d'acupuncture est le verdict est: le col est bien effacé mais pas du tout dilaté, donc dimanche je reviens à lh'opital pour un déclenchement en espérant pouvoir mettre les "ressorts". Le vendredi je refais une séance d'acu et j'attends.... le dimanche Samedi matin, 5heures, contractions très régulières immédiatement (toutes les 5minutes pas une de plus) mais absolument pas douloureuses. On s'organise pour faire garder Camille et après des courses et plusieurs tisanes, je rentre me reposer et jusqu'à 17h contractions toutes les 5min et toujours pas douloureuses... Donc là je dis à qu'on va quand même appeler l’hôpital parce que je me sens pas trop rassurée avec la nuit qui tombe... réponse, venez faudrait pas risquer un pb à cause de votre utérus cicatriciel, ça peut venir d'un instant à l'autre... oups on file donc à l'hopital. Je suis accueillie par une charmante sage femme (qui m'accompagnera tout au long de ce we!!! ) et après plusieurs heures de réflexion, négociations, changement d'avis en fonction du vent (et celles de la région comprendront ce que ça veut dire... ) ils décident de me garder... Nous passons alors une nuit épouvantable ( dormant par terre et râlant), moi marchant dans les couloirs pour faire avancer les choses... et à 3heures je me recouche (je ne voulais pas avoir les mêmes moments que pour Camille, nuit blanche et plus d'énergie) et m’endors sans plus de contraction... Au réveil la gynéco que je devais voir pour le déclenchement vient m'ausculter et m'annonce ce que j'ai rêvé d'entendre 5ans plus tôt: le travail a commencé, vous êtes à deux (c'est deux de plus que pour la naissance de Camille ). Vous partez en salle de travail. Bon là, petite erreur, elle m'a demandé si je préférais qu'on accélère un peu et j'ai eu le tort de dire oui.. résultat ocytocine et contractions toutes les minutes et très rapidemet très douloureuses... On arrête l'ocytocine mais ça progresse super vite et je ne trouve pas de moyen de récupérer. A ce moment suis l'instant où on se dit, mais pourquoi??? laissez moi partir, c'était une blague etc... deux heures assez difficiles puis la magicienne à la grande seringue fait son entrée. On me pose la péridurale et pendant ce temps sage femme et anesthésiste se jette des coups d'oeil que j'interprete très vite compte tenu du bruit du monito: ma poupette supporte mal les contractions (bis répétita...) et elle montre des signes de souffrances... La gynéco passe souvent et m'ordonne de ne rien lacher (elle savait à quel point j'avais eu du mal avec la première césarienne), elles font les analyses pour voir si poupette ne souffre pas trop, et là les résultats sont mitigés, ça s'active, je dis que tant pis, je veux la césarienne, la gynéco refuse.... et toujours ce monito avec ces ralentissements... On m'ausculte et la gynéco, désolée, me dit, vous êtes à 5 ça progresse super bien mais ça va prendre trop de temps pour laisser faire naturellement donc... je suis désolée, on prépare le bloc. Moi finalement je suis soulagée de me dire que je vais vite tenir ma puce et qu'elle sera en forme... La gynéco part se préparer, revient me réausculte pour le plaisir il semblerait et là, agitation dans la salle: 5minutes s'étaient écoulées: vous êtes à 8, on y va: moment un peu fantastique où j'ai eu l'impression de jouer dans un film d'action (c'est le cas de le dire ): la gynéco se transforme en chef des armées et missionne une partie des sages femmes and co pour un accouchement normal, l'autre partie pour la césarienne et deux charmantes jeunes femmes pour soutenir qui blêmit de minute en minute Elle me prévient: votre fille souffre des contractions, il faut la sortir, vous êtes à 8 et elle n'est pas encore engagée, mais vous allez la faire sortir et je vous donne 4 minutes à partir de ... maintenant! Alors là... comment dire... je me suis dit, elle est folle, où sont les caméras, je veux ma maman et après tout... on y va, ma poupette je la tiendrais dans mes bras dans moins de 4minutes... et bien vous me croirez (puisque je vous le dis) mais après une poussée j'ai senti ses cheveux et à la deuxième elle dégageait les épaules et à la troisième on me posait ma poupette sur la poitrine elle avait le cordon autour du cou mais tout de suite elle s'est mise à pleurer je ne vous cache pas que moi ça faisait un moment que j'avais ouvert les vannes et je ne cessais de me dire, je l'ai fait, on l'a fait, elle est là!! Après l'avoir un peu aspirée, elles ont posé Charlotte sur mon coeur et depuis... elle ne l'a plus quitté...
  5. Bienvenue! J'ai répondu à ton MP car en effet je suis une connaisseuse de l'hopital de perpi (j'y étais encore aujourd'hui pour l'ophtalmo...). Je peux donc te conseiller toutes les personnes qui m'ont suivie (et dont je suis ravie!) et te souhaiter que vous puissiez vous lancer dans l'aventure d'une belle grossesse!!!
  6. ... Charlotte . Et oui notre poupette est née il y a maintenant deux mois (je vais même pas tenter d'essayer d'argumenter pour expliquer pourquoi je ne viens vous l'annoncer que maintenant ) et elle est ... belle!! Elle est donc venue taper à la porte le samedi 31 janvier pour pointer le bout de son crane chevelu le dimanche 1er février à 16h et des brouettes. Elle grince, grogne et depuis peu (en meme temps elle a deux mois donc ... ) montre une farouche envie de communiquer mais ce qui est sur c'est qu'elle donne envie de sourire dès qu'on l'aperçoit!! Il faudra que je vous raconte son arrivée qui... oui oui je vais bien dire ça... fut un moment que je revivrais avec plaisir (si je pensais dire ça un jour d'un accouchement ) PS: du coup pour te répondre, Fabienne, je vais super bien!!
  7. Juste un petit passage éclair... nous sommes le 30janvier et notre petite pépette devrait arriver ce we ou en début de semaine prochaine. C'est bizarre comme je n'ai pas eu du tout les mêmes réflexes que pour la première grossesse... Il faut dire que sieur diabète m'a laissé relatviement tranquille (ou peut être juste l'ai je mieux appréhender... ) et j'ai passé plus de temps à faire tout ce que je ne fais pas depuisla naissance de Camille, les marchés, boire des tisanes avec les copines, ... plutôt que de venir sur le site... (bon faut dire la position assise devant l'ordi est très mal supportée par ici). Je passerais quand même vous donner des nouvelles de notre nouvelle merveille en espérant que je puisse faire un récit d'accouchement plus serein que la première fois...
  8. J'ai effectivement toute ma famille à toulouse (quelle mémoire ). Cela dépendra si je passe encore entre le volant et le siège (ce qui 'nest pas gagné si je continue comme ça...) mais j'aimerais beaucoup venir si c'est un we où je monte sur toulouse
  9. Les filles! Ici tout va bien malgré une grosse crainte: comment vais je faire pour en gérer deux quand je vois comme je suis nase à même pas 6mois... Une semaine de vacances pour dormir avant de reprendre un rythme où l'horizontalité devient mon repaire et mon attente Mi novembre, je rentre dans le dernier trimestre avec à la clé le début des monitos (heureusement que ma convention collective me permet un allègement de temps de travail parce qu'avec tous les rdv, je suis encore moins chez moi et plus sur les routes que d'habitude ). Allez je vais profiter de cette heure supplémentaire cette nuit pour essayer de diminuer un peu le retard que j'ai pris dans ma lecture du site... (ah et si quelqu'un pouvait dire à Camille qu'il n'hésite pas à se lever une heure plus tard... )
  10. Tout d'abord Félicitations pour ton petit Kévin et pour avoir réussi à mener à bien cette grossesse, malgré le coup de massue due à une telle annonce ... Je n'aurais bien entendu pas toutes les réponses concernant toutes tes interrogations (surtout que finalement elles ne s’arrêtent jamais ces interrogations ) mais as tu réussi à voir pourquoi tu ne voulais pas en parler? et à qui tu ne voulais pas en parler? C'est du coup une belle démarche que de venir ici où tu pourras évoquer tes humeurs, tes craintes, tes colères en toute discrétion et ça t'aidera peut être à mieux te l'approprier... Pour la pompe sans hospit.. si tu trouves comment faire, je suis preneuse Dans tous les cas, bienvenue!
  11. Alors il semblerait que je puisse etre la candidate idéale pour le fractionnemment, mais 1) comment faites vous pour limiter l'index glycémique (je suis végétarienne et le matin manger une saucisse de tofu ne me branche pas des masses! ) 2) comment vous organisez vous pour faire la fin du petit déj avec le boulot et surtout pour pas rater l'horaire... laà je sens l'hypo assurée me connaissant... 3) A quelle heure vous levez vous pour avoir le temps de faire le bolus 1/2 heure avant de manger et surtout sans faire d'hypo entre temps???
  12. Une question me tarabuste... on n'est pas sensée avoir tous les débits qui explosent au second trimestre??? bon ok, j'essaie de ne plus passer deux heures à prendre mon petit dej' le matin et forcément mes pp du matin s'en voient grandement améliorées, mais pas mal d'hypos et surtout des 0,24 /0,28 /0,26 quasiment coup sur coup en l'espace de trois 4 jours, à heures différentes (avec une très mauvaise hier avec début de confusion mentale.... ). Il semblerait que cette semaine soit la semaine des hypos violentes, mais là j'avoue que ça m'a fait moyennement rigoler Demain j'ai rdv avec ophtalmo (en juillet j'avais des traces de rétinopathie au premier stade, celui qui doit normalement pouvoir résorber ) et enfin ma première rencontre avec ma diabéto! je ne la connais pas, l'ancienne est en congé mater et j'ai rencontré la chef de service pendant l'hospit pour poser la pompe et comment dire.. le courant n'est pas trop passé ou alors l'inverse du 220! Sinon en dehors du DID, j'ai repris le boulot après 4semaines de congés, c'est qu'on s'y ferait hein!!! et les petits bulles dans mon ventre commencent à prendre de plus en plus d'ampleur , j'ail'impression de m'être échouée sur mon canapé et je n'ai toujours pas trouvé le temps d'aller acheter des piles pour ma balance (je risque de faire une drole de tete demain...)
  13. Peut être que je ne parle pas de la même chose... mais pour la pose de la pompe vous avez eu obligatoirement une semaine d'hospit?. Pour les deux grossesses ça m'a été imposé, j'en suis à me dire que rien que pour ça si je dois être hospitalisée une semaine à chaque passage sous pompe, je garderais uniquement mes injections des la fin de la grossesse (j'envisageais de pouvoir faire mi temps pompe, les mois d'hiver, et mi temps stylos les mois d'été, qui durent longtemps chez moi.. suis dans le sud
×
×
  • Create New...