Jump to content

EmmyBovara

Member
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

2 Neutral

About EmmyBovara

  • Rank
    Newbie Member

Profile Information

  • Location
    Guéret

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, J'ai un peu avancé la date de mon bilan sanguin: l'HbA1c est étonnamment bonne, à 6,4%, alors que je m'attendais à bien pire. J'ai vu ma généraliste hier et lui ai parlé de mes inquiétudes: pour elle, mes pics de glycémie redescendent très vite et sont régulés seuls avant d'avoir le temps de causer des dégâts. Je lui ai demandé comment éviter ces explosions glycémiques, et elle n'a pas de solution. En faisant du sport très régulièrement, comme ces jours-ci, ça se passe beaucoup mieux; elle m'a parlé d'insulinorésistance mais je n'ai pas tout saisi. Bref, je n'ai pas de quoi m'i
  2. Quand j'ai été diagnostiquée en 1992, le diabéto qui me suivait m'a expliqué qu'on ne connaissait pas grand-chose à ce type de diabète. Celle que je vois depuis trois ou quatre ans est plus au fait - normal, il y a trente ans de recul. Ce qu'elle m'en dit, c'est qu'il est en général très peu évolutif, que je ne passerai probablement jamais à l'insuline, et que tous les mécanismes qui influent sur la glycémie des Mody n'ont pas encore été clairement identifiés. En d'autres termes, sport et régime, et hors de là point de salut. Par contre mon premier diabétologue m'avait décrit le Mody comme u
  3. Merci pour ce message complet et éclairant! Je n'ai jamais envisagé la question des effets du gras sur l'absorption des glucides: j'en mange assez peu, et plutôt d'origine végétale. Ce que je ne m'explique pas, ce sont ces pics glycémiques en pp, qui reviennent à la normale tout seuls, et ne sont d'ailleurs pas systématiques. J'incrimine le manque d'activité physique, mais au printemps dernier je n'en faisais pas plus et rien ne bougeait - mais c'était l'an passé et j'avais sans doute encore les bénéfices de mes années sportives. Je n'ai aucun moyen d'agir sur ma glycémie ni de
  4. Merci de vos réponses. J'ai toujours mangé "ce que je voulais", dans les limites du raisonnable s'entend, sans bizarrerie glycémique, et maintenu un poids stable. Et là, ça ne fonctionne plus pour les glycémies. Alors j'essaie de voir sur quels points je peux agir… Je vais déjà en discuter avec ma généraliste, que je verrai d'ici deux semaines, pour voir si elle peut me conseiller quelqu'un. Et je poserai la même question à ma diabétologue, que je vois début juin. En attendant, je vais essayer de manger plus de protéines, et faire du vélo d'appartement, ce sera déjà mieux que rien.
  5. Merci Françoise de ta réponse, qui confirme ce que je ressens depuis plusieurs années: le Mody, personne ne sait vraiment comment il fonctionne. J'ai été diagnostiquée par hasard en 1992, et le spécialiste qui me suivait a mis plusieurs mois à identifier quel diabète j'avais (on m'a promis un passage à l'insuline à très court terme, puis à moyen terme, puis peut-être). Les professionnels de santé à qui j'en ai parlé ignoraient pour la plupart ce type de diabète, et il fallait que je leur explique. (!!!) Ma diabétologue actuelle, à qui je fais confiance, m'a dit en substance: ça n'évo
  6. Je pense qu'il faut que je mette sérieusement à jour mes connaissances sur le sujet. J'avais vu une diététicienne, mais c'était il y a trente ans… En fait j'ai dans l'idée que du moment que les glucides sont des sucres lents, comme dans le repas dont je parlais, ça n'a pas la même incidence que si je buvais des jus de fruits par exemple. Je sais bien qu'il n'y a que des glucides, mais comme ce ne sont pas des sucres je me dis que c'est moins grave. C'est là que je dois faire erreur. Mais je ne suis pas portée sur la viande et je n'aime pas trop l'idée d'en manger quoi qu'il arrive. Bref, va fa
  7. Bonjour, J'aurai 44 ans dans quelques mois. Les infections ne jouent pas sur ma glycémie, en temps normal: j'ai eu le Covid l'an passé et ça n'a rien changé. Je ne suis pas enceinte, n'ai plus de contraception depuis un an et demi, et je suis en aussi bonne forme qu'on peut l'être en ce moment. Par contre je faisais avant le(s) confinement(s) six à sept heures de sport par semaine, plus au moins une demie heure de marche par jour. Comme tout est fermé, je n'arrive pas à conserver le même niveau d'activité physique et je pense que ça joue. Du coup j'en veux à la terre entière de m'empê
  8. Bonjour LucieB, J'en ai discuté incidemment il y a deux ans avec ma diabétologue, qui m'a dit qu'effectivement il y avait une relation entre la stabilité glycémique et la consommation de protéines, mais elle ne m'a pas vraiment donné de conseils - mon diabète était bien équilibré à cette période. J'ai ma prise de sang trimestrielle dans quelques semaines, qui confirmera sans doute ce que je pressens (moins bon équilibre): après avoir vu ma généraliste je contacterai une diététicienne pour faire un point. J'habite dans quelque chose qui s'apparente à un désert médical, donc ça me promet de
  9. En fait, ça fait des années que je remarque une différence… Quand je fais des gros repas, bien gras et bien carnés, ma glycémie est parfaite. La semaine dernière, souper simple: soupe à l'oignon, galette aux pommes de terre, une datte en dessert. Et hop, 2,75g en post-prandial. Je n'ai pas la main sur ma glycémie: je n'ai même pas d'hypoglycémiants oraux qui stimulent la production d'insuline, juste de la metformine. En fait ça m'ennuie un peu de devoir manger de la viande à chaque repas pour garder une glycémie stable. Comme je suis d'un naturel flippé, j'ai peur que trop de protéin
  10. Je ne suis pas végétarienne, mais pas fan de protéines animales; manger de la viande une à deux fois par semaines me suffit amplement. Or j'ai l'impression, ce qui a été confirmé par ma diabétologue lors d'une discussion informelle, que les protéines permettent de "lisser" la glycémie et de limiter son augmentation. Je sais bien qu'il y a des protéines ailleurs que dans la viande, mais les légumineuses et céréales sont sources non négligeables de glucides. Ma question est donc simple: peut-on conjuguer un régime végétarien, totalement ou fréquemment, avec une bonne maîtrise de ses glycé
  11. Bonjour, J'ai un Mody 2 depuis une trentaine d'années, stable jusque là: mes glycémies tournaient autour d'1,10g à jeun, 1g avant les repas et 1,20-1,50 en post-prandial. J'ai le même traitement depuis des années: 3 Metformine 1000 par jour, alimentation équilibrée et sport régulier. Mes HbA1c se maintiennent autour de 6,5%. Et depuis quelques semaines, peut-être un mois, l'ensemble est devenu assez anarchique: après le repas je peux avoir 2,50g ou bien 0,80g... Je n'ai pas le début du commencement d'une explication. C'est peut-être dû à la baisse d'activité physique (merci le confineme
  12. Bonjour, On m'a découvert par hasard un Mody 2 lorsque j'avais quinze ans. Lui et moi avons vécu en bonne intelligence pendant une trentaine d'années, et subitement, il y a quelques semaines, il s'est réveillé. Je suis ici pour trouver des personnes avec qui discuter gestion de la glycémie et alimentation, entre pairs: ce ne sont pas des conseils médicaux mais des pistes et des retours d'expérience que j'aimerais. Donc merci d'avance!
×
×
  • Create New...