Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 10/17/2019 in all areas

  1. 3 points
    Voilà, objectif atteint et même dépassé !! -10 kilos en quatre mois !! Je suis tellement fière de moi que j'ai fait un méga-tri dans mes armoires, ce que je n'avais pas fait depuis...des années ! Je me suis débarrassée de tous les "au cas où...), vous savez ces vêtements qu'on ne met plus depuis des années mais qu'on garde "au cas où", vieux, moches ou trop grands. Si je reprends du poids, je n'aurai pas d'autre solution que de ne pas me laisser aller ! Maintenant je fais du shopping avec plaisir, je n'ai plus honte de me regarder dans les glaces des cabines d'essayage et petit à petit je remplis les espaces vides laissés dans mes armoires . Vive les ventes des magasins d'entreprise !
  2. 2 points
    Oh que oui ! Ce ne sont plus des petits bobos, des classes agitées, des copines fâchées, des anniversaires ratés, ce sont des accidents de voiture, des sacs à main volés, des sorties trop alcoolisées, des rencontres néfastes, des orientations professionnelles ratées...que sais-je encore... Attention, je ne minimise pas les maux de vos petits (et j'espère que Morgane saura enfin sortir son mal de ventre de sa tête, ça me fait de la peine pour elle ), je dis juste que vos soucis de maman vont évoluer et être de plus en plus "permanents" et graves. Je me demande à quel âge on arrête de se faire du souci pour ses enfants, et si mes propres parents se font encore du souci pour mes sœurs et moi. J'espère que non !
  3. 1 point
    Merci @Fil ! Oui on me voit parler, mais on voit bien aussi surtout le stand que j'avais fait avec nos cartes et JDFD ! Très chouette vidéo !
  4. 1 point
    Bonjour et bienvenue ! J'ai été diagnostiquée à 34 ans et cela m'a énormément perturbée. J'ai repris le travail peu de temps après mais en le vivant très mal car j'avais l'impression de "ne plus être fiable". J'ai tout remis en question et j'ai fini par démissionner. Cela m'a pris du temps pour m'habituer, pour ne plus douter de moi, pour avoir envie d'autre chose. Mais aujourd'hui, je suis à mon compte, j'aime mon travail, j'ai fait deux beaux enfants de plus. Mon mari m'a toujours beaucoup aidée, j'ai évolué par rapport à la maladie et, il faut le dire, l'association qui gère ce forum m'a beaucoup aidée à ne pas m'enfermer et m'apitoyer. Il y a des étapes à passer, de la fatigue à surmonter, un nouveau quotidien à apprivoiser, mais rien d'impossible. Viens nous parler de tes difficultés !
  5. 1 point
    Bonjour ! Ce n'est pas du tout automatique, comme l'a expliqué @françoise. Je suis diabétique de type 1 et mon conjoint aussi. Nous avons deux enfants en pleine forme (7 ans et 10 ans et demi). Les risques de développer un diabète ou une autre maladie auto immune sont plus élevés mais nous avons pris le risque. Si ça arrive bien sûr on culpabilisera mais on se dit aussi qu'ils surmonteront l'épreuve comme nous le faisons. Au quotidien, on est parfois embêtés quand on est en hypo en même temps , mais c'est rare. Il y a aussi @lili22 qui viendra sans doute mettre un petit mot ici quand elle aura le temps.
  6. 1 point
    bonjour il n'y a rien d'automatique, le diabète type 1 n'est pas une maladie génétique monogénique, c'est à die qu'on peut transmettre une plus grande susceptibilité aux maladies auto immunes, mais pas forcément le DT1. dans les études, on parle de chiffres autour de 5%. Mais sur peu de cas en fait. parlez en à vos diabétos! bonne journée
  7. 0 points
    Un casque contre le bruit : au secours. La classe de Clément est très agitée = 25 enfants sympas, travailleurs mais très bavards et pleins d'idées pour faire enrager l'enseignant. L'année dernière et cette année, les enseignants ont alerté les parents de manière collective lors de la réunion de rentrée car pour certains enfants (dont le mien qui est très bavard et qui fait le pitre avec sa «bande») un cadrage est nécessaire à la maison et que les parents ont un rôle à jouer. Ils ont également mis en place des choses en classe (règles discutées ensemble et affichées, on ne s'assoit tant qu'il n'y a pas le silence, des rituels pour canaliser l'énergie, des sanctions gradées aussi). Ça porte ses fruits. J'espère que Morgane va aller mieux. Ça avance quand même. On dit «petits enfants petits problèmes, grands enfants grands problèmes». Je déteste cette expression car les parents grandissent aussi : les petits pb des petits sont de grands pb pour les jeunes parents (chui pas sûre d'être claire là !). Mais elle vraie cette expression, je m'en rends compte tous les jours. Je suis beaucoup plus épuisée et inquiète avec mes deux qui deviennent grands ... et ce n'est pas fini ! J'adore voir mes enfants grandir mais c'est ... stressant ... et déroutant. Sinon Lucie me dit qu'un garçon lui a demander de baisser sa culotte pour voir ce qu'il avait envie de voir. Elle m'a dit qu'elle l'avait envoyé ballader (ça ne m'étonne pas de ma fille = mère trop fière de sa fille) sauf que cet enfant posent bcp de pb .... et sa famille aussi (il pourrait y avoir des représailles). Je vais alerter. Tout va bien hein ! En ce1 ....
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?
    Sign Up
×
×
  • Create New...