Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

 La boutique de l'association est pour le moment indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/16/2019 in all areas

  1. 7 points
    Ça y est j'ai fait mes devoirs, les photos des trousses en stock disponibles pour les cadeaux de naissance sont sur ma page Flickr ici , dans l'album "En stock". J'essaierai de l'alimenter maintenant régulièrement !
  2. 4 points
    je vous le dis tuot net il n'a pas choisi des images libres de droit. (mais zut la plupart du temps personne ne les voit c'est sous les pull, et lui ça lui fait plaisir d'avoir du star wars/ Harry Potter etc) je ne fais aucun commerce je veux juste faire plaisir à mon bonhomme et démédicaliser son matériel. Là je suis sans ordi, mais j'en récupère un nouveau cet aprèm normalement, je vous montrerais la photo de la planche juste après l'impression que j'avais déjà montré sur un groupe FB. Ils mériteraient d'être un peu plus gros mon "gabarit" était au final un peu plus petit, je verrais pour la prochaine fournée que je ne vais pas tarder à mettre en route car il m'en reste qu'une dizaine. en attendant je vais faire une photo après 15j de pose mon montrer que non ça ne bouge pas avec douche et piscine. (et ça fait bien 1an et demi qu'ils sont imprimés) En voici quelques uns sur des vieux capteurs. c'est la photo qui est une peu floue, les images sont nettes
  3. 4 points
    Bien résumé, Lounche, et je vous comprends Jasmine, ce n'est pas tous les jours qu'on a une prof de philo qui dissèque les conditions de vie et de suivi d'une grossesse diabétique. Les chiffres comme vous le dites, sont des indicateurs, avec les courbes, free style et autres, on a réduit la marge d'erreur qui est toujours présente. Le diabète est très loin d'être une science exacte, et parfois, souvent sans doute mes conseils tapent à côté. Cependant, ayant suivi des grossesses de près depuis 1989, je dois dire que le confort des mamans et des bébés est nettement meilleur, même si la médicalisation apporte des angoisses, ne pas savoir où l'on vise et ce qu'on risque était pire, vraiment! pourquoi ne pas aller au cinéma, marcher dans les bois, nager, rire avec des copines? Et bébé sera bientôt là, nous sommes impatients de voir sa bouille! je vous envoie mon amitié et mes pensées les moins médicales possible!
  4. 4 points
    Merci pour vos réponses @Marquise: eh bien ce que tu décris me semble à la fois libérateur et énorme. Libérateur, car comme le disent ici les filles, cette hyper-médicalisation est étouffante et terriblement angoissante. Le pire, c'est qu'elle est aussi addictive. On y devient complètement dépendant, on ne se fait plus confiance, on ne jure que par des chiffres, et parfois, le comble, c'est qu'on crée ses problèmes pour coller à ces chiffres!!! Nombre de fois, j'ai eu des glycémies post-prandiales correctes, à peine trop hautes. Mais angoissée à l'idée de ne pas être dans la norme des objectifs de grossesse, j'ai commis l'erreur de me refaire une injection (pauvre de moi... ne pas se moquer svp, c'est quand j'étais encore bébé, au début du premier trimestre de cette grossesse ^^). Causant ainsi une hypoglycémie puis une hyperglycémie réactionnelle avec la fatigue et l'anxiété qui les accompagnent... ce que j'aurais pu très facilement éviter si je m'étais fait confiance, si j'avais moins paniqué, si j'avais gardé la tête froide... et moins sacralisé les chiffres... Mais d'un autre côté, je trouve qu'être suivie par un gynéco avec écho tous les mois c'est tellement plus rassurant... Je suis dans un hôpital public parisien (niv 3), suivie par un gynéco, tous les mois, depuis le 3e mois, mais on ne m'a fait d'écho supplémentaire qu'à la première visite car le bébé était si petit que le cœur ne pouvait être entendu que difficilement. Et encore, ce fut ultra rapide. Par la suite, rien malgré mes questions pour vérifier la croissance, etc. Cela m'a beaucoup surprise. Je pensais qu'on tâcherait de dépister macrosomie ou retard de croissance dès le 2e trimestre, qu'on me surveillerait comme du lait sur le feu. Je me trompais. Bien sûr, cela se comprend aussi (manque de temps, d'argent, pas de complications qui le justifient, etc., les hôpitaux font au plus efficace). Alors, indéniablement, la clé réside dans cette libération mentale à l'égard du tout technique et dans la juste distance à prendre à l'égard du discours strictement médical: pas de défiance irrationnelle à l'égard de la science et de la pratique médicale et pas de confiance aveugle au mépris de son propre vécu. Ce n'est pas facile. Il y a une dose psychologique de culpabilité qui me plombe beaucoup, dans mon rapport au diabète. J'ai tendance à nier mes propres perceptions et sentiments, à les invalider, pour n'accorder de crédit qu'au discours médical. Ce qui évidemment, alimente la roue libre des angoisses. J'aimerais avoir la sagesse de pouvoir méditer... le comble étant que je suis professeur de philosophie... mais en vérité, je suis en meilleur état mental quand je me détourne de ce qui m'obsède. Bah, comme on dit, les cordonniers sont les plus mal chaussés!
  5. 3 points
    @Jasmine je comprend tout à fait ce que tu dis, et je valide le fait qu'avec les appareils actuels, on est beaucoup (trop ) focalisés sur les chiffres… Mais avant tout cela, les grossesses étaient plus risquées, les risques de complications étaient plus élevés, les accouchements étaient déclenchés plus tôt, avec les risque que cela implique, et il y encore plus longtemps, les diabétiques qui faisaient des enfants étaient montrées du doigt car égoïstes et folles. Alors oui, on doit apprendre à lâcher un peu de lest, et à côté de cela, grâce à ces équipements, personnellement, j'ai vécu ma 2ème grossesse comme juste une femme enceinte, et pas une femme diabétique qui attendait un enfant. Et rien que pour cela, je "bénis" (bien que je sois athée) les évolutions scientifiques qui m'ont permis d'en arriver là !
  6. 3 points
    Je l'ai acheté au rayon bureautique de mon supermarché. J'en ai vu aussi à cultura c'est 10à euros les 7 planches (même prix dans les 2 magasins) il faut bien choisir celui pour 'l'extérieur car c'est noté qu'il resiste à l'eau et oui ma petite imprimante de bureau. La mienne est jet d'encre, ais je ne vois pas ce qui empêcherais de e faire avec une imprimante laser. Le seul stickers qui n'a pas "tenu" c'est celui qui a goûté à l'eau de mer (qu est passé sous le brassard. le sel a effacé l'encre; Par contre même la piscine n'alère pas l'image. Il reste nickel après 14 jours.
  7. 2 points
    Moi j'adore leur pâte à tartiner à la noisette ! Les chocolats aussi ! Les cookies un peu moins...
  8. 2 points
    Oh je l'ai pas indiqué ! Quelle andouille !! Vous avez le droit de vous moquer !! Il s'agit de Dans l'ombre de Paris de Morgane of Glencoe (pur bretonne comme son nom ne l'indique pas).
  9. 2 points
    Ah oui, vous avez toutes deux infiniment raison... J'ai des problèmes de luxe, comparée aux femmes diabétiques d'il y a à peine 30 ou 40 ans, oui, et tous les jours, je bénis moi aussi cette fameuse technique qui me rend chèvre mais me sauve aussi la vie... Le tout étant d'arriver à trouver sa place mentale dans tout cela, c'est vrai. Mais oui, je m'en vais profiter un peu de la fin d'été et de ma fin de grossesse avec un peu plus de légèreté, j'ai l'impression de commencer à apprécier mon état seulement depuis que les échos m'ont rassurée... Et comme je suis un peu zinzin et pas très cohérente, bah je suis aux anges depuis que je sais que chaque semaine, je vais avoir droit à un petit monitoring qui m'évitera d'être seule avec mes sueurs froides et mes interrogations sur la bonne santé de bébé !
  10. 2 points
    Mais c'est une légende qui fait mal, et qui est stupide; il est vrai que certains diabétiques arrivent avec régime exercice et un peu de metformine à équilibrer leurs glycémies, mais en fait, il n'y a pas UN mais DES diabètes type 2. une étude nodique, en 2017 l'a d'ailleurs "décortiqué", me^me si nous, diabétologues, savions depuis longtemps que peu de choses à aprt l'hyperglycémie, qui en est la définition, rapprochaient le diabète d'une jeune femme de 28 ans, à peine ou pas en surpoids, de celui d'une dame de 58 ans, bien enrobée. Dans un cas, c'est un déficit d'insulinosévrétion, pas auto immun comme dans le DT1, pas complet en général, et souvent lié à la génétique, dans l'autre une insulino résistance liée à la génétique et au mode de vie. d'ailleurs, d'après ce que vous décrivez de vous et votre papa, on pourrait évoquer un MODY? Avez vous eu le dépistage? Oui, c'est une maladie passionnante, complexe comme la vie, et c'est ce qui rend notre métier très intéressant!
  11. 2 points
    Après une rentrée compliquée côté poids (sans comprendre pourquoi j'avais repris 2 kilos ), je suis à nouveau sur la bonne pente descendante ! Je me sens revivre, pleine d'énergie, je peux à nouveau mettre des robes près du corps et elles ne me boudinent pas, mieux, je nage presque dedans ! Le mieux, c'est que je n'ai plus besoin de rentrer le ventre, ni de mettre de culotte ventre-plat ! Je pense que le vélo et la marche y sont aussi pour quelque chose. Il me reste encore deux petits kilos à perdre, mais déjà comme ça je suis super contente. Ce qui est étrange par contre c'est que personne ne m'a encore dit "Mais...Tu as perdu du poids dis donc !" (j'en suis quand même à une perte de 7.5 kilos en 3 mois ! donc normalement ça doit se voir...) Mais je pense que c'est à cause du diabète. Les gens voient que j'ai perdu (je le vois à leur regard quand ils me scannent des pieds à la tête, c'est marrant !) mais ils n'osent rien dire car cela pourrait être un problème médical. Ça va être à moi d'en parler.
  12. 2 points
    de mon coté ...super nouvelle...raphael et auriane attendent un heureux événement : je vais être mamie au mois de mars pour la troisième fois ....je suis hyper contente
  13. 1 point
    Merci Merci de faire vivre ce forum toujours aussi précieux.
  14. 1 point
    Merci pour vos réponses je prends mes glycémies 1h après manger pour anticiper au cas ma glycémie monte en flèche plur essayer de marcher un peu... J'ai suivi vos conseils et je fais maintenant mes injections 30 min avant et diminuer mes basals le soir ce matin ma glycémie était à 0.98. Je vais essayer de modifier mon alimentation pour manger des aliments avec des IG bas. Merci beaucoup
  15. 1 point
    Bonjour Syb, il faut consulter rapidement. A ma connaissance il n'y a pas de "polype" sur le pancréas, les polypes siègent su les muqueuses, comme l'utérus, mais pas sur les organes pleins, par contre, il peut y avoir des nodules, et parfois, mais c'est très très rare, qui fabriquent trop de glucagon, et peuvent déséquilibrer le diabète? mais d'abord, je vous conseille un avis très spécialisé. c'est prévu? Tenez nous au courant amicalement
  16. 1 point
    d'après ce que je lis, rien d'inquiétant ! une hba1c correcte, quelqu'un qui contrôle bien sa glycémie et qui a pris les rendez-vous de rigueur en effet, les choses sont perfectibles mais franchement d'après moi tout va bien pourquoi prends-tu ta glycémie une heure après le repas ? les hypoglycémies sont fréquentes au premier trimestre, il faut en chercher la cause pour essayer de les limiter si tu souhaites aplanir ta courbe des repas, tu pourrais éventuellement - diminuer un peu la quantité de glucides - consommer un maximum d'aliments IG bas - faire ton bolus 20/30 minutes avant le début de ton repas pour te rassurer, si tu es suivie à l'hopital, tu peux peut-être demander à rencontrer une infirmière d'éducation ? bon courage à toi et savoure ce bonheur
  17. 1 point
    Avec beaucoup de retard, joyeux anniversaire @Fil !!!
  18. 1 point
    Comment avez-vous géré votre éventuelle anxiété pendant votre grossesse de femme diabétique ? Je sais bien que chacune a une situation qui lui est propre, selon son âge, la nature de son diabète, son ancienneté, la qualité de son équilibre glycémique, son vécu, etc. Mais je suis saisie par ma propre incapacité à me tranquilliser pendant ma grossesse. Alors certes, j'ai de quoi concevoir objectivement quelques craintes (un vécu malheureux cet hiver pour celles qui ont suivi, mon âge, mes glys, etc., autant d'éléments qui me classent dans la catégorie "à risque +++"), mais tout de même, je vois bien que mon intranquillité chronique dépasse les seules données médicales dont elle s'alimente. J'ai l'impression d'être médico-dépendante: il me faut des chiffres, des prises de sang, des HBA1C que je maîtrise (et quel désarroi quand des glycémies échappent à mon contrôle...), des données médicales à gogo, des échographies à foison pour me rassurer. Mais je n'en ai jamais assez et ne suis jamais assez rassurée. Voilà que mes glys débordent ma volonté, que ma vitamine D me plonge dans des abîmes d'angoisse concernant la croissance de mon bébé, que mes hypos me tourmentent quant à leurs éventuelles conséquences, que mon peu de prise de poids m'angoisse à propos de la croissance de bébé (mais c'est que j'ai obéi à l'injonction de ne pas en prendre car surpoids...), que ma maternité refuse de me faire faire des échos chaque mois, contrariant ma techno-dépendance et la croyance naïve dans laquelle j'étais selon laquelle mon diabète me vaudrait une surveillance spécifique... Je fais des hypos, je crains que bébé ne pousse pas bien. Je fais des hypers, je crains qu'il ne soit trop gros. Bébé bouge discrètement et a le bon goût de me laisser dormir, cela m'inquiète sur sa vitalité. Mon ventre grossit modérément en raison de ma prise de poids très limitée, je m'inquiète encore pour bébé, alors que mon grand gabarit laisse prévoir qu'il y a largement de quoi y loger confortablement ma choupinette. Bref, c'est à devenir maboule. Il y a toujours quelque chose pour me tourmenter et m'angoisser. Me voilà même soulagée d'approcher du terme où d'après ce que l'on m'a expliqué, il faudra me soumettre à un monitoring hebdo pour vérifier la santé du bébé et la mienne, jusqu'à l'accouchement. N'importe qui serait probablement embarrassé par la perspective d'une surveillance plus stricte, moi elle me soulage. Tous les médecins qui m'entourent relèvent mon anxiété excessive. Et pourtant, c'est un peu d'eux qu'elle me vient... Comment aurais-je eu l'idée de m'inquiéter si l'on ne m'avait pas seriné méthodiquement qu'avec mon diabète, blabla, équilibre glycémique optimal, objectifs de grossesse, lissage des glycémies, blabla... Certes, je soigne mon esprit malade, je suis bien entourée et suivie. Mais tout de même, même sans être d'une nature aussi inquiète que la mienne, vivez-vous votre grossesse diabétique ainsi, vous reconnaissez-vous dans ces états d'âme ? Comment avez-vous résolu d'y parer ? Quelles stratégies psychologiques mobilisez-vous pour rester confiantes et positives lorsque la vie d'un petit être dépend aussi de votre propre état ? Je suis curieuse de lire celles qui auront eu la patience de me lire et de faire part de leur vécu actuel ou passé de wonder maman diabétique et enceinte... Merci
  19. 1 point
    @fleur de lysas tu regardé du côté des magasins de loisirs créatifs pour les découper rapidement, grâce à des perforeuses pour faire du scrapbooking ? Il y a peut être des dimensions adaptées.
  20. 1 point
    Avec un peu plus de retard: Joyeux anniversaire! Et tous mes voeux à cette occasion!
  21. 1 point
    Ce matin, en écoutant la radio, j'ai entendu ça: "on commence à déclarer de moins en moins de cas de diabète de type 2 en France". https://www.europe1.fr/sante/diabete-le-nombre-de-nouveaux-cas-commence-a-baisser-en-france-3920261 J'aurais dû m'en réjouir! Bah même pas. Je me suis sentie blessée en écoutant la suite. La cause en serait la meilleure diffusion d'une bonne culture diététique, l'augmentation de la pratique du sport, la méfiance généralisée à l'égard de la malbouffe. Normal, le diabète de type II, on vous rappelle ce que c'est très généreusement à la radio et dans les journaux: c'est le diabète des gros, de ceux qui ont immodérément vécu jusqu'à 40 ans, il suffit donc d' "un peu de volonté" pour en retarder l'apparition, ou encore d'une politique publique bien efficace, qui martèle jour et nuit en bas de ses publicités pour des aliments nocifs, qu'il faut manger ses 5 fruits et légumes par jour et ne surtout pas oublier de bouger... C'est le diabète des gens qui l'ont bien cherché et qui en plus, coûtent une blinde à la solidarité nationale. C'est peut-être d'ailleurs un faux diabète. Un simple régime en vient à bout, comme chacun sait. Il faut bien faire pénitence, après tous ces excès. Bah j'ai vraiment la poisse alors. J'ai toujours été ronde, depuis la puberté. Mais à 20 ans, je me suis mise au sport, j'ai maigri considérablement jusqu'à perdre presque tout mon surpoids, et surtout, j'ai complètement modifié mon régime de vie en prenant connaissance des bonnes règles diététiques. Je n'avais pas été éduquée à me nourrir de malbouffe, cela dit, simplement j'étais trop abondamment nourrie et j'étais gourmande et un peu sédentaire (beaucoup de lecture...). Mais voilà, à 28 piges, paf. Diabète. Un vrai, un incontestable, avec une HBA1C à 10%. Pas un petit machin de pré-retraite qui se traite au régime et au seul Glucophage. Et comme j'en voyais, des amis plus enrobés, plus négligents, moins soucieux de leur santé que je ne l'étais, s'étonner de mes précautions et de l'impact de chaque aliment sur mes glycémies... Quant à mon papa, il a toute sa vie été maigre, hyperactif et biberonné aux fruits et légumes. Paf, diabète à 40 ans. Bien entendu, on n'établit pas de généralités sur la base de quelques exemples. Mais Dieu que ça fait mal d'entendre systématiquement "diabète de type II, vous savez, le diabète GRAS". Honnêtement je deviens à moitié folle quand j'entends ça. Il y a plus de 20 ans que je m'évertue à m'alimenter sainement et que je pratique une activité physique importante. Et pourtant. Cela n'a certes pas retardé l'apparition de ce diabète si précoce (pour un type 2 justement...), même s'il est évident que cela a contribué à mon équilibre général. Mais voilà, c'est comme pour les gros. Ce discours ambiant qui veut que l'on soit responsable de son diabète comme de son surpoids, me pèse abominablement. Evidemment, je ne me plains pas, j'ai bien conscience que souffrir d'un diabète de type I très tôt dans sa vie est quelque chose de bien plus fatigant et contraignant. Mais j'ai l'impression d'être une diabétique de seconde zone, qui paie cher ses excès. Et c'est ainsi que tout le monde désigne ces plaies que sont l'obésité, le diabète, etc.: les conséquences d'une vie d'excès ou d'ignorance. Sans jamais prendre la mesure de ce que ces affections ont aussi d'héréditaire et de résistant à notre volonté toute-puissante. Peut-être faudrait-il parfois que des médecins allègent notre fardeau en expliquant publiquement que la volonté ne peut pas tout et que malgré l'hygiénisme ambiant, notre volonté et notre régime de vie ne sont pas tout-puissants. En tout cas, cette perception sociale de ce qu'est le diabète de type II n'aide pas à mieux le vivre psychologiquement, je trouve. Et bien qu'étant totalement incompétente en médecine, je me demande aussi si elle aide vraiment à mieux le comprendre comme phénomène entier, qui ne peut se résumer que par des causes environnementales...
  22. 1 point
    Maman a eu une cimentoplastie l'an dernier... Elle est repartie le jour même soulagée...
  23. 1 point
    Merci @Marquise ! Peux tu nous donner le titre et l'auteur ?
  24. 1 point
    ENORMISSIME COUP DE COEUR cette semaine pour un roman !! A lire absolument même si vous n'aimez pas d'ordinaire la Fantasy. Celui-ci, il est à part. Voici ma chronique :
  25. 1 point
    voici un article qui résume pas mal, en français MODY-EMC-2016_2_-2.pdf
  26. 1 point
    alors oui, pardon, c'est du jargon, préférez les pâtes riz pain complet. mais surtout, évitez de solliciter trop votre pancréas 'qui est un peu à la peine en cette fin de grossesse, inondé par les hormones du placenta), en apportant trop d'aliments glucidiques d'un seul coup. Donc par exemple pour hier, mettre un peu de légumes cuits avec des pâtes complètes, une source de protéines, mais cela peut être votre portion de fromage avec 30g de pain complet, et décaler le fruit en collation le fractionnement consiste à ne pas manger trop de glucides en un seul repas, mais à le répartir, apr exemple au petit dej, 60g pain complet, et garder le reste ou le fruit pour 10h... je suppose que cela vous a été suggéré par la diététicienne que vous avez rencontrée?
  27. 1 point
    C'est ce que j'ai retenu, entre autre, de mon petit stage ITF et le Type 1 est une maladie auto immune tout ceci dans l'état actuel de nos connaissances
  28. 1 point
    Merci les filles ! (noter qu'il faut être connecté pour y avoir accès...)
  29. 1 point
  30. 1 point
    Bonjour Dounia et bon retour sur le forum ! Ça s'appellerait pas un gros ras le bol ce que tu as, parce que tu as l'impression de faire des efforts depuis 1 an, sans avoir l'impression d'avoir des résultats ? Râle un bon coup ici, exprime ta colère ou ton découragement, tu verras que ça va te faire du bien et te redonner du courage. Tu étais toute proche du feu vert ! Si tu es arrivée à 6,8, tu es capable d'arriver à 6,5, je te l'assure ! Ta diabeto t'a t'elle expliqué exactement ce qui était à améliorer ? Des glycémies post prandiales un peu trop hautes encore ? Ou autre chose ? Ton conjoint t'encourage t'il dans la démarche ? Les gâteaux et les hypers, ça fatigue et ca donne encore moins de courage alors essaie de trouver le truc qui te donnera envie de pour suivre tes efforts. Et écris nous souvent, tu verras ça fait du bien aux glycémies Amicalement.
  31. 1 point
    bon courage, Dounia, peut-être parler avec votre diabétologue de votre stress, du découragement qui vous gagne, alors que vous êtes près du but. Un suivi avec une diet compréhensive pourrait vous aider, pour les kilos et pour le diabète (et pour la tête!) tenez bon! le forum peut aussi vous aider, vraiment!
  32. 1 point
    @Hipa : je te présente mes condoléances pour ta grand-mère. Je t'apporte tout mon soutien et j'espère que ça va se calmer. Fais toi aider au maximum. @Leelette : 1ère fois pour Clément ? C'est bien bien stressant ... on a amené 2 fois Félix aux urgences après donné ventoline cortisone et il ne s'améliorait pas ... Depuis, ça va mieux pour lui : plus d'antiallergique et plus de traitement de fond. je croise les doigts !!! Une bonne nouvelle dans tout ça : ma belle-soeur a eu son écho en centre de référence à Toulouse pour les 24 SA ( car hydramnios). Pas de soucis à l'écho morphologique. Et beaucoup de liquide amniotique sans hydramnios. Elle a une autre écho avec la même échographe, dans 15 jours et elle est rentrée hier chez elle, clouée au lit jusqu'à l'accouchement .... mes parents sont avec elle pour 4 jours, et elle a fait son planning jusqu'au retour de mon frère début octobre, pour avoir quelqu'un tout le temps. Bon courage à tous et à toutes.
  33. 1 point
    Avec retard, joyeux anniversaire ! J'espère que tu as passé une bonne journée auprès des tiens
  34. 1 point
  35. 1 point
    Ah mais oui, joyeux anniversaire @Fil ! On ne l'a pas vu de la journée, j'espère que tes proches t'avaient prévu des surprises!
  36. 1 point
    Yeah !! Très bon anniversaire à notre Fil adoré !!
  37. 1 point
    Joyeux anniversaire @Fil! As tu passé une bonne journée d’anniversaire? Je l'espère er j’en profite pour te remercier à nouveau pour ta présence pour l’asso.
  38. 1 point
    De tout cœur avec toi @Hipa, dans ces moments doublement douloureux. Je pense fort à toi et je te souhaite plein de courage pour gérer cet au revoir, tes inquiétudes, l'accompagnement de la peine de ta maman, tes propres douleurs (qui se mettent un peu en sourdine, j'espère...) et la vie quotidienne qui ne se met pas vraiment en pause...
  39. 1 point
    @Jasmine, je rejoins les copines sur la qualité de ton texte et ton ressenti : nous sommes nombreuses à nous retrouver dans ton récit. J'ai vécu 2 grossesses sans capteur de glycémie et je crois que pour l'anxiété c'était mieux. Je me serais fait peur en regardant les courbes ! De même, je n'ai pas eu d'écho mensuelle ... Bref, tout cela pour dire que l'hypermedicalisation, les dépistages, les échos de plus en plus précises, les capteurs n'aident vraiment pas à vivre une grossesse sereine, centrée sur son bébé de manière simple. Donc choisir une sage femme hors maternité qui ne parlera pas de glycemies, de poids, de rythme cardiaque foetal, de poids, de percentile, de vitamines, d'hémoglobine, .... est une excellente idée. J'ai été accompagnée par une super sage femme de pmi, trop tardivement malheureusement. @Jasmine.
  40. 1 point
    @Jasmine : merci de ton témoignage très touchant .... et dans lequel je me retrouve. Les hormones de grossesse m'ont joué des tours ... humeur un peu "dépressive" alors que ce n'est pas mon tempérament. J'avais une super sage-femme à l'époque, qui m'a fait faire de la sophro et qui m'a engagé à ce moment là dans un suivi psychologique (qui m'a énormément aidée, et avec qui je continue le suivi !!). J'ai vraiment un souvenir d'être "dans un autre état psychologique" pendant la grossesse (et un peu l'allaitement aussi !). Fais toi aider si besoin : la sophro est super, et je ne parle pas de l'hypnose (je m'y suis mise beaucoup ....sur les conseils de ma psy !). Prends soin de toi et ça devrait aller mieux après la grossesse, au plan émotionnel (j'ai un souvenir horrible des 2 grossesses diabétiques avec pleins de contractions .... et je suis ravie d'avoir mes 2 enfants !!!).
  41. 1 point
  42. 1 point
    La méditation peut aussi aider à calmer son esprit hyperactif. J'en fais depuis presque deux ans (avec une appli sur mon téléphone) et j'en ressens les bienfaits tous les jours.
  43. 1 point
    perso pour ma troisième j'ai fait de la sophro avec une sage femme en libéral... le but était de "sortir" de l'hypermédicalisation (donc pas à l'hôpital et pas sur des exercices d'accouchement) et de me recentrer sur le plus important mon bébé qui grandissait à l'intérieur. Ca a été très bénéfique, elle m'a beaucoup rassurée et apaisée cette anxiété présente depuis le début (grossesse surprise, amniocentese car risque trisomie...) qui nous prend dès (voir même avant quand c'est décidé) que l'on sait être enceinte.
  44. 1 point
    voilà...moi j'aime le concept aquatique...
  45. 0 points
    Je déterre ce post, je ne pensais pas le faire avant mes 50 ans Je m'étais décidée à prendre RDV en juillet chez mon généraliste pour parler de mes fourmillements au petit doigt de la main droite, qui m'agaçait depuis plusieurs semaines. Je pensais que c'était lié à un usage intensif de la souris et lui ne paraissait pas du tout inquiet, m'indiquant que je devrais simplement changer de position. J'avais insisté pour passer un examen de type EMG et je n'ai eu mon rdv que ces jours-ci chez le neurologue. Le ciel m'est tombé sur la tête : neuropathie diabétique qui existerait depuis déjà 2 ou 3 ans. Sur le courrier est indiqué "neuropathie sensitive axonale modérée des 4 membres et atteinte sensitivo-motrice légère des 2 nerfs ulnaires aux coudes". Le neuro me dit que c'est léger mais ce n'est pas ce qui est écrit sur le courrier, du coup je suis inquiète et je n'ai pas encore eu le temps de faire un mail à ma diabéto. Je le prends vraiment mal, tous ces efforts depuis 30 ans pour que la maladie me rattrape. J'ai toujours eu des Hb inférieures à 8. Comme quoi, ca peut arriver à tout le monde et que je vais ressembler à ces grand-mères en maison de retraite, que j'allais voir chaque année à Noël avec mon école, qui avaient les jambes coupées. J'ai peur des années à venir, surtout que l'examen m'avait fait ressortir les fourmillements durant 2-3 jours, ce qui n'a pas arrangé mon moral. Ca a l'air de se calmer mais le neuro et le pharmacien me disent qu'il n'y a pas de traitement. Alors l'idée de manger des anti-douleurs jusqu'à la fin de ma vie me tente moyen. Ma sœur, infirmière, me tient aussi le même discours mais m'a dit qu'il y avait des traitements lorsque je serais plus atteinte (j'ai le droit de pleurer là ?) J'ai eu une semaine de dingue, d'autres soucis familiaux par dessus le marché et je suis en déplacement à Paris demain. Youpi ! Je terminerai ce post avec une note plus légère : je suis allée voir un rhumato cette semaine aussi, parce que j'ai des douleurs du côté droit. Il a bien pris le temps de regarder tous les examens déjà passés et son verdict m'a remonté le moral : j'aii une tendinite à la fesse droite (véridique !). Me voilà partie pour 15 séances de kiné en piscine et pour une ostéodensitométrie. Suis vieille et mal fichue J'avais dit à mon frère, à la fin de mes études "faut profiter de la vie, j'aurais une vieillesse pourrie". Ca se confirme... Vive la RQTH et le 80% qui se met en place la semaine prochaine.
  46. 0 points
    Je vais comme ca peut j'ai plus d appétit mon epaule me fait mal car je suis tout le temps en souci mais ça va aller demain après midi ont mieux les obsèques de ma mamie . J'ai entouré ma maman dune bonne amie à elle qui restera avec elle chez elle . Concernant ma maman lors de la radio pulmonaire de mercredi ils se sont aperçu que elle avait en faite une vertèbre cassée depuis le début nous les harcelons avec ça pour être sûr que QUE apophyse depuis le début on nous dit oui hors on apprend un mois après que une vertèbre cassée et uniquement parce que elle a refait passage urgence pour maux de tête (qui est passe ) et que ils ont fait scznner tete et radio poumon si elle netait pas allé urgence on le saurai toujours pas ! Autant vous dire qu'on a les boules ! Du coup elle est ressorti avec un rdv lundi sur Nîmes avec un professeur pour irm consultation en vue dune éventuelle cimentoplastie ou autre chose suivant le professeur ! Jai organise son trajet en ambulance mon père l'accompagnera vivement lundi que on en sache plus dici la on lui demande nous car l'hôpital à donne 0 consignes de rester le plus possible allonge seule position ou elle ne souffre pas trop ! Voilà les nouvelles
  47. 0 points
    L9 @Hipa. Tu n'es pas épargnée décidément. Je suis en direction de l'hôpital, Clément a fait une crise d'asthme ....
  48. 0 points
    Merci à toutes très dur en effet j'ai la tête malaxee comme en bouillie tout s enchaîne je suis terrorisée par le téléphone car c'est à chaque fois une mauvaise nouvelle c'est très dur mais il faut tenir merci à toutes . Jattend les nouvelles de ma maman qui est aux urgences ils ont fait prise de sang et elle doit avoir scanner tête et peut être radio pulmonaire . A voir .. Je m'inquiète désormais pour mon papa qui encaisse tout mais qui commence à être très marquée et anxieux .
  49. 0 points
    Malheureusement je l'apprend à l'instant ma mère repart aux urgence très violents maux de tête. Non elle ne pourra être aux obsèques vu son état c'est impossible
  50. 0 points
    Ici très bof je craque ! Ma maman va légèrement mieux (elle est sortie jeudi )enfin elle souffre toujours pareil niveau vertèbres la douleur est très très intenses et pourtant ça fera un mois mercredi ! Espérons que peu à peu la douleur diminué car pour l'instant elle dit que c'est comme au début ! Niveau côtés c'est mieux en revanche ! Et pour couronner le tout ma mamie la maman de ma maman vit ses derniers moments je suis allé la voir ce matin et c'est la fin en effet ! j'ai de la peine car c'est ma mamie meme si c'est la vie elle a 96 ans ! De plus ma maman ne peut même pas aller dire au revoir à sa mère vu son état il y a une heure de route qui tourne bcp ma maman ne pourrait pas supporter la douleur bref c'est dur dur !
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?
    Sign Up
×
×
  • Create New...