Jump to content

Anne-Laure

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    728
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Anne-Laure last won the day on October 5 2017

Anne-Laure had the most liked content!

Community Reputation

391 Fantastic

About Anne-Laure

  • Rank
    Advanced Member
  • Birthday 03/22/1975

Profile Information

  • Location
    Pau
  • Interests
    la photographie, petites excursions ou voyages au long cours, la lecture, la couture, les jeux de société, mon écran...

Recent Profile Visitors

2,046 profile views
  1. Aujourd'hui, ce sont les 40 ans de la découverte de mon diabète. Pour l'occasion, j'ai écrit ça et je le pose là, au cas où, on ne sait jamais ... « Chère Maman, Je voulais te dire que tout va bien. Tout va bien. Bon, à un ou deux détails près, mais aujourd’hui, ce n’est pas du confinement ni du coronavirus que je souhaitais te parler. Aujourd’hui, je vais bien. Le ciel vient de te tomber sur la tête quand le médecin a prononcé les mots diabète, glycémie, injections, acétone, urine, hôpital. Il va falloir apprivoiser cette nouvelle vie avec l’omniprésence de la maladie, apprendre à jouer les funambules, maîtriser les gestes techniques, gérer les doses. C’est une responsabilité dont le poids t’angoisse, je sais. Ou du moins, j’imagine. C’est vertigineux et écrasant. Pas de vacances, pas de répit. Ton aujourd’hui, c’est le 25 mars 1980. Mon aujourd’hui, c’est le 25 mars 2020. Quarante ans plus tard. A l’heure où tu découvres tout juste les petits flacons en verre remplis d’insuline de porc, les bandelettes à tremper dans les urines du matin, les carnets à remplir quotidiennement, les sites d’injections, faire un peu mal parfois pour faire beaucoup de bien, les prises de sang, les signes précurseurs de l’hypoglycémie… Tu aurais du mal à imaginer je pense les progrès médicaux depuis, les glycémies capillaires, les lecteurs de glycémie, les pompes à insuline, l’insuline de synthèse en stylo, les capteurs de glycémie, les boucles fermées bientôt à l’aide d’un téléphone portable (oui, un truc qui sert à téléphoner, prendre des photos, donne l’heure et la météo, permet d’aller sur Intern… euh… non, ça serait trop long à t’expliquer… Il paraîtrait même que 40 ans plus tard, ça soit toujours un peu compliqué, ça…) et le confort de vie qui en découle. Même si la maladie, à la fois invisible mais omniprésente, est toujours là, pas toujours domptable, un peu usante, souvent déroutante, même si je continue de jouer les funambules. Bref : tout va bien aujourd’hui grâce à de formidables progrès technologiques mais aussi et surtout grâce à toi, grâce à ta vigilance, ton intelligence, ta présence tout au long de mon enfance et de mon adolescence. Alors je voulais te dire merci, par avance, de prendre soin de moi en attendant que je puisse le faire toute seule, et je voulais surtout te rassurer, te dire que 40 ans plus tard, tout va bien, je vais bien, grâce à toi. Si on peut prendre des photos et sa glycémie avec une téléphone, il y a peut-être aussi moyen que les mots de mon aujourd’hui viennent apaiser les craintes de ma Maman d’il y a 40 ans, qu’ils lui soient soufflés au creux de l’oreille, au gré du vent ou des couloirs du temps. Qui ne tente rien n’a rien. Alors voilà, je pose ces quelques lignes là, en espérant qu’elles arrivent jusqu’à toi. Je t’embrasse. Je t’aime. » Allez savoir..........
  2. Mille mercis @Fil, toujours si attentionné! J'ai essayé de ne pas postillonner sur le gâteau en soufflant ma bougie "25 ans" (il paraît qu'il n'ont pas retrouvé la bougie n°4 et qu'ils n'avaient le choix qu'entre le 2 et le 7 à mettre devant le 5.... Ouf, ils ont fait le bon!)
  3. @flo82 Pour les enseignants, il faut demander une ASA à ton chef d'établissement (autorisation spéciale d'absence) et éventuellement contacter le service médical du rectorat. Dès vendredi matin, j'ai reçu réponse à une requête placée le jeudi soir avec en pièce jointe un certificat stipulant que je ne devais pas aller au lycée. Nous n'avons pas e'core reçu de contre ordre concernant les réunions prévues lundi (et do t le contenu, comme souvent, tiendra sans doute aisément dans une e mail...) Bon courage !
  4. Enjoy! Quels musées allez vous visiter ? Chouette pour l'aéroport. Pour partir au Portugal il y a 2 semaines, j'ai eu droit à une palpation assez intime (elle a fouillé soigneusement l'intérieur de mes sous vêtements...) à l'aller alors qu'au retour, ils ont juste vérifié la pompe à insuline.
  5. HS: J'avais déjà eu ce souci de recherche infructueuse en sachant que le sujet existait la dernière fois. Je l'ai retrouvé car il est dans liste de ceux où j'ai posté mais je suis contente de savoir pourquoi @Fil. Bon courage @caro2503 pour le passage dans le gros tube.
  6. Bonsoir @caro2503, le sujet sur la pompe et les IRM est là : Bon courage à toi pour cet examen, en espérant que le problème soit identifié et que tu puisses être soulagée efficacement ensuite.
  7. Bon courage @Marquise, c'est toujours frustrant quand la période de 'mieux' se dérégle sans explication rationnelle.. Ici, j'espérais aussi naïvement que ça irait vite mieux mais j'enchaîne les hypos. J'ai arrêté les bolus aux repas (sauf petit dej) et ce soir, je vais réduire le basal sur 24h. Ce soir, 0.66 en post prandial (avec dessert!), et basal à 0%. Ça ne m'empêche pas de profiter de la découverte de Lisbonne, mais ça ralentit clairement le rythme...
  8. Ici, c'est l'aventure.... Quelques jours à Lisbonne avec ma fille. À l'embarquement, je venais de prendre une boisson chaude sucrée, 1.80, ça monte. Basal temporaire très légèrement augmenté. 30 minutes avant l'arrivée, ouch, je me sens vraiment fatiguée. Oooops. 0.57, flèche vers le bas. Je coupe la pompe, aveale 3 sucres. 0. 48. 3 sucres de plus.. Lo. En mode panique... J'arrive dans un pays que je ne connais pas, dont je ne connais pas la langue, en solo avec une enfant dont je suis responsable... Et qui me propose un bal×sto. Mon esprit me dit qu'avec 6 sucres et un arrêt temporaire, il faut juste être patiente. Mon instinct me crie vas y !, allez , je l'avale quand même. Résultat des courses ? Eh ben je suis montée à... 1g?! Ouf! Ce soir, j'ai quand même l'impression d'avoir couru un marathon et d'être passée sous un rouleau compresseur, mais prête à découvrir le charme lusitanien !
  9. Exactement pareil. 4 ou 5 ans à souffrir, à ne plus dormir, à aller chez le rhumato qui trouvait ça atypique pour finir par demander un electro myogramme à un doc qui me proposait de l'homéopathie. Bingo, canal carpien bilatéral alors qu'on me disait qu'il manquait le symptôme clef (les fourmillements...) Depuis l'opération (ou il a fait aussi 2 doigts à ressaut) les douleurs ont disparu. Et comme toi, c'était des douleurs articulaires au niveau des genoux aussi, bref rien à voir a priori avec le syndrome de canal carpien et pourtant..... Donc oui, pourquoi ne pas aiguiller ton docteur sur cette piste ? Bon courage à toi..
  10. Bonjour et bienvenue. Ex végétarienne, désormais flexitarienne, maman de végétarienne... Je suppose que ça ne rentre pas tout à fait dans les cases ? Je suis aussi curieuse de connaître le lien entre le régime alimentaire et les pieds ! Bonne soirée.
  11. Bonsoir, dans le rayon allergie, je pointe à celle du tegaderm que je mets en fin de vie des FSL qui se décollent de plus en plus rapidement. J'ai bien noté ce que vous mettiez préventivement, mais savez vous ce que je peux mettre à présent sur la marque sur mon bras pour atténuer la douleur /brûlure /démangeaison ?
  12. Je suis intervenue aux côtés de Madeleine qui en CM2 devait faire un exposé sur une invention du XXeme siècle. La machine à coudre avait déjà été prise alors elle a proposé l'insuline. C'était dans le cadre d'un exposé en classe, avec pour but d'apporter des connaissances sur la maladie mais aussi sur l'évolution des soins. Après le diaporama sur Banting et Best, Eva Saxl et les essais de boucle fermée, j'ai montré les appareils et seringues de quand j'étais petite retrouvées chez mes parents, ma pompe, pas encore le capteur car c'était il y a 4 ans... Mais un petit garçon de l'école en avit un. J avais fait une glycémie et le garçon qui avait fait une grimace quand on avait parlé d'aiguille m'a aidée à faire le bolus, on avait expliqué la différence entre mon DT1 et celui de leur papi DT2... Pour évoquer l'invisibilité du handicap, pourquoi ne pas travailler à partir de photos ? Essayer de 'deviner'? Un appareil auditif très discret, une canne blanche... Et puis tout ce qui ne se voit pas du tout , soit dans un but informatif sur la maladie elle même, soit sur le fait qu'on ne voit pas toujours la casserole que chacun porte (il y a un joli livre, la petite casserole d'Anatole par Isabelle Carrier, qui a été adapté en petite vidéo sur YouTube. Ça peut bien marcher comme point de départ.) et que du coup, il ne faut pas juger... Joli projet en tout cas ! Tu nous diras ?
  13. Heureux anniversaire +1jour Françoise, et merci de votre vigilance bienveillante et pertinente. Vous nous êtes précieuse.
  14. Hmmm... Dans moins de 2 mois, je 'fête' mes 40 ans de diabete, après l'or c'est quoi ? Platine, diamants ?
×
×
  • Create New...