Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

Anne-Laure

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    666
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Anne-Laure last won the day on October 5 2017

Anne-Laure had the most liked content!

Community Reputation

328 Fantastic

About Anne-Laure

  • Rank
    Advanced Member
  • Birthday 03/22/1975

Profile Information

  • Location
    Pau
  • Interests
    la photographie, petites excursions ou voyages au long cours, la lecture, la couture, les jeux de société, mon écran...

Recent Profile Visitors

1,551 profile views
  1. Heureux anniversaire @MarieDiab, entourée de ta jolie tribu pour ce jour de fête !
  2. Un papa qui a un double pontage, un grand-père mort d'un infarctus, 39 ans de diabète et.... Une clinique spécialisée dans le diabète avec cardiologue 'intégré'. J'y ai droit tous les ans depuis 7 ans, jusque là tout va bien, la consultation est chouette car le médecin est vraiment adorable, me demande des nouvelles et me dit droit dans les yeux qu'il pense que je suis une super héroïne du quotidien (et c' est le bien le seul avec ma diabeto à me dire ces choses qui font pourtant tant de bien !). Seul souci ? Les rdv se prennent tellement à l'avance que j'ai totalement oublié le dernier.... Oups. Épreuve d'effort le mois prochain, (bien notre sur le calendrier) à vélo, sans injection.
  3. Tout l'historique à été perdu ici aussi... J'ai des données sur 3 jours uniquement.
  4. Je rejoins le club... Heureusement, le lecteur avait été activé mais j'avais perdu l'habitude de me promener avec les 2 appareils. J'espère comme vous vite retrouver le confort auquel on s'habitue si rapidement (mais garde dans un coin de l'esprit l'imprécision des analyses d'urine 3 fois par jour de mon enfance histoire de relativiser.)
  5. Écoute, j'ai vu 2 docteurs différents et un rhumato, personne n'a évoqué le canal carpien. Pour eux, c'était articulaire, mais pendant les crises on ne voyait rien sur les radio. Les douleurs étaient essentiellement nocturnes. Ça allait jusque dans les pieds (avec le sentiment si culpabilisant des docteurs qui te regardent en disant que ça n'a rien à voir...) et pourtant, dans les faits, toutes ces douleurs annexes ont disparu depuis l'opération. On ne t'a jamais proposé l'opération ou est-ce que tu n'en as pas trop envie parce que "c'est supportable..."?
  6. @Hipa, y a t il eu des investigations au niveau du canal carpien et /ou des gaines des tendons qui peuvent s'épaissir ? Comme toi, j'ai eu des douleurs fluctuantes, essentiellement en haut mais les membres bas ont aussi été touchés. Une opération pour libérer le canal carpien à droite a grandement amélioré la situation. Bon, depuis, le pouce gauche a été touché à son tour, mais c'est avec la kine qu'on travaille ça pour essayer d'éviter l'opération.. Bref, je te souhaite quand même de trouver l'origine de ces douleurs fluctuantes et invisibles à l'œil nu car même si on s'en accommode, ces cailloux dans la chaussure au quotidien sont usants, d'autant plus quand ça affecte le sommeil.
  7. Je n'ai pas vraiment de souvenirs de cette période mais on m'a dit que j'avais perdu énormément de poids et en effet, par rapport aux photos d'avant et d'après, la fatigue de lit sur mon visage. J'ai juste un vague souvenir d'accidents la nuit, de draps mouillés à changer, de la colère de ma maman... Mais rien du discours médical ni des premiers soins. Juste les premières injections faites par ma maman, le rituelle du petit linge sur lequel on mettait le flacon d'insuline, la seringue, le coton imbibé d'alcool à 90... Et le visage tendu de ma maman qui prenait sur elle pour apprendre à me piquer, une expression retrouvée il y a quelques années quand une amie a du apprendre à faire des piqûres à son fils et que je lui ai prêté mon bras pour qu'elle s'entraîne. (on a fini en larmes quand elle a réussi 3 fois d'affilée !) Bref, en un mot, devenir diabétique, c'est une chose, mais maman d'un enfant diabétique, c'en est encore une autre pour laquelle je suis pleine de respect et de compassion.
  8. Il y a 39 ans aujourd'hui que j'étais hospitalisée à la découverte de mon diabète, 3 jours après avoir soufflé les 5 bougies de ce gâteau.... Je ne me souviens pas de grand chose si ce n'est de la chambre partagée avec un garçon prénommé Michel, du poster sur la salle de bain de l'étage, d''une K7 audio du livre de la jungle écoutée en boucle, se la salle de jeux et de la femme d' un collègue de mon papa, elle même Did et maman de 3 enfants, venue rassurer la mienne, et moi par procuration. La vraie bonne nouvelle après 39 ans ? C'est surtout que je n'ai plus la même coiffure !
  9. Merci merci @Filet @Fanny ! Quelle chouette journée quasi estivale...
  10. J'ai retrouvé ce texte écrit l'an passé pendant une hypo un peu violente -vous savez celle vers minuit, quand vous avez passé la soirée à corriger laborieusement des copies, alors que le réveil sonne dans 6h et que vous ne rêvez que de poser la tête sur l'oreiller... Lo, justement : Lo. !? Carrément pas. Love. Non plus. L'o...reiller qui m'appelle. L'origine de mes cernes. Lolita délabrée. Locked out of my mind. Loca Vida, ou pas. Loch Ness abyssal. L'odeur du sucre. L'omelette et les oeufs cassés. L'oméga plus que l'alpha. L'omerta, silence total. Lost in translation. L'hopital qui se fout de la charité. Lonesome cow-boy Loto sans bons numéros. L'oasis De mes pensées. L'austère réalité. L'eau qui coule sous les ponts et peu à peu me rend mes mots puis mon cerveau, mon énergie et mes envies mises en sourdine le temps de plonger, comme le CAC quarante un soir de crise. Bref, en retrouvant ça, je me suis dit que ça parlerait à certaines (mais pas à moi en ce moment avec des glycémies en rébellion totale...) Bonne journée !
  11. Ce sont les choses que tu peux formuler dans la section projet de vie. Le formulaire est destiné à toute forme de handicap à tout âge sans différenciation de profession... Bref, c'est la partie la plus personnelle dans laquelle tu peux spécifier tes besoins en expliquant, explicitant ce que te permettrait de faire ou d'avoir cette Rqth.
  12. Ici, il fait partie du quotidien à la maison, on en parle plus 'sur le moment' quand j'ai une hypo ou que la nuit a été rude que sur le long terme et ses impacts psychologiques. Forcément, ça a des conséquences sur la vie des enfants et de mon mari.... Pour les autres, j'ai pris l'habitude de mettre tout ça par écrit quand ça déborde et de publier mes états d'âme parmi mon cercle d'amis et la famille via les réseaux sociaux, histoire de rendre visible la partie de l'iceberg qu'ils ne voient pas, ou juste pour leur apprendre certains mécanismes et leurs conséquences. J'y reçois beaucoup de bienveillance, d'encouragements et on me demande plus souvent des nouvelles après. Bon courage pour cette période de ras le bol où l'on a tellement envie d'être écoutée et besoin d'être entendue.
  13. 1er janvier, fin de l'aventure avec l'Ypsopump. J'ai ressorti ma Minimed du placard. Les déconnections nocturnes ont été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase après toutes les autres déconvenues concernant le matériel et le manque d'options. C'est sans doute une pompe relativement bien pensée, sur le principe, pour les enfants, pour un public analphabète (il n'y a que des symboles), ou pour des diabétiques débutants car elle est effectivement très simple d'utilisation, mais entre les adhésifs qui se décollent dès le premier jour et les déconnections inopportunes de jour comme de nuit, sa fiabilité me semble vraiment insuffisante. Retour à la case départ pour moi, et possibilités de changement limitées... voir inexistantes.
×
×
  • Create New...