Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

 La boutique de l'association est pour le moment indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

chatbiscotte

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    5,855
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by chatbiscotte

  1. trop contente pour vous....courage pour les prochains mois mais après ce sera le pied !
  2. Pour les ressucrages j'ai fini par commander des tablettes de glucose de 3 g (il y avait des soldes sur NU3). plus rapide que le sucre. on verra ce que ça donne. Pour la Dietéticienne, je pense que ton témoignage peut intéresser @Veve qui pensait peut être la contacter.
  3. je dirais plutôt qu'on compte les protéines pour calculer les bolus si on mange low carb, quelque soit la quantité de protéines (mais si je donne une unité de bolus pour 5 g de glucides je donnerai une unité de bolus pour 15 ou 20 g de protéines) . après à chacun de trouver sa bonne quantité pour ne pas avoir faim, pour maigrir, pour faire du sport, pour au contraire grossir. m'enfin, c'est un peu plus compliqué que ça car il y a aussi le gras ! il y a aussi beaucoup de personnes qui souhaitent être en cétose pour tout un tas de bienfaits autres que la perte de poids (stabilité des glycémies, mais aussi pour compléter traitements d'alzeihmer, cancer, epilepsie, candidoses, migraines et j'en passe), et là, manger trop de protéine peut empécher la cétose. il y a des macros à respecter sinon on sort de cétose.
  4. Le truc c'est que quand tu passes au céto, l'effet des protéines sur les glycémies change (le corps doit puiser du glucose quelque part donc néoglucogenèse qu'il n'avait pas besoin de faire avec un régime haut en glucide) et il n'y a plus d'effet gras (l'effet gras est en fait un effet gras+glucide. Si tu ne mange plus de glucides, l'effet du gras sur les glycémies est quasi inexistant)
  5. Et par rapport à ma "rigueur" merci des compliments, mais ce n'est pas vraiment ce qui me caractérise le plus ! Pour moi se passer complètement de glucides est 10 x plus facile que de manger "un peu de glucide". bref, manger 50 ou 80 grammes de pâtes ou de riz, ou 1/8ème de pizza, ou 1 bonbon au chocolat, 2-3 biscuits apéritifs, je trouve ça plus frustrant que de ne pas en manger du tout. Quant à la rigueur sur les glycémies, je pense aussi que c'est une conséquence du régime plus que de la rigueur proprement dit : mes contrôles, mes corrections, mes bolus, mes changement de basaux, etc.... ont l'effet attendu la plupart du temps (ce qui n'était absolument pas le cas en mangeant un régime conventionnel, il y avait un effet aléatoire des glycémies qui faisait que c'était un peu décourageant). Quand on sait que les efforts payent, c'est plus facile de les maintenir. J'ai l'impression d'avoir le contrôle sur ma maladie la plupart du temps, pour la première fois en 18 ans de diabète.
  6. ouahou Fabienne ! tu es vraiment sur du low carb ....tu n'es pas loin de moi. sauf que je mange plus de gras . et je mange des protéine le soir (tu n'as pas faim ?) Faut que tu nous dises qui est cette diete, c'est pas celle qui a fait les bouquins céto ? Je te conseille d'essayer de passer au ressucrage "à la bernstein" (5g de glucide me fait remonter de 20g donc à 0,5 je ne prend qu'un sucre) @Emy il faut compter les protéines pour bolusser en fonction et trop de protéines peuvent empêcher la cétose (mais la cétose n'est pas une obligation non plus, moi je m'en fiche un peu). Le Dr Bernstein est plus pour une diète faible en glucides (il préconise 30 g : 6g le matin, 12g à midi, 12 le soir) et haute en protéine (à adapter selon chacun mais pour un sédentaire il pense que c'est bien de partir de 1g par kg de poids et par jour et d'adapter selon la faim, la perte de poids souhaitée, l'activité, etc....) et de manger la même quantité de protéine chaque jour selon ce qu'on a choisi pour aider les dosages. (sachant que 2 oeufs = 12g de prot, la viande c'est entre 20 et 30 g pour 100g etc....et qu'il y a aussi des protéines dans le fromage, etc....) Les abus de protéines chez moi se soldent par une glycémie qui monte tout doucement pendant les 6-7 heures qui suivent le repas, quand je le fais, j'essaye le bolus mixte qui marche plutôt bien.
  7. en fait on connaît pas grand chose sur les cétones. en fait il semble que quand on se "cétoadapte" on retrouve beaucoup moins de cétones dans le sang et les urines. après j'en sais pas plus que ça. J'ai pris le parti d'ignorer les cétones du moins tant que mes glycémies sont bonnes, ce qui reste l'objectif principal de tout diabétique. il reste qu'après une sortie longue à l'eau (hier 22 km de course à pieds en 1h55 environ je sens les cétones en respirant par le nez ....amusant non ?) J'en profite pour faire un point sur ma situation après 8 mois : Hb à 5,9 en décembre, (un peu déçue je dois dire, je pense que je peux faire beaucoup mieux, j'avais 5,8 fin août). et surtout bilan lipidique pas terrible (le cholesterol total et le LDL ont bien monté, heureusement les TG sont très bas et le HDL est haut). Moi ça m'inquiète pas plus que ça car toutes mes lectures me portent à croire que mes risques cardiovasculaires baissent beaucoup plus en baissant mon hb et en évitant les hyper. De plus plusieurs de mes amis passés au céto ont vu leur cholestérol monter les 6 premiers mois et c'est redescendu ensuite. Certains ont des bilans lipidiques bien meilleurs qu'avant. Ma diabéto m'a prescrit un nouveau bilan en mai. ...Malgré tout j'ai décidé de limiter les produits laitiers (fromage et crème) et d'essayer améliorer mon ratio omega3/6 et là j'ai des glycémies beaucoup plus faciles, j'ai bien baissé mes basaux ... si ça continue comme ça je vais m'approcher des 5 d'hb. (moyenne sur les 7 derniers jours : 0,92 je précise avec quelques hypos, mais beaucoup moins qu'avant le Low carb) Dernier point : j'ai repris le fractionné pour mes futures compet de course à pieds, et c'est toujours très dur. le manque de glucide fait que le fractionné est difficile à supporter (je craque souvent avant la dernière série) du coup j'ai aussi décidé de reprendre un tout petit peu de glucides les jours de fractionné et de compet. (pour l'instant une petite pomme 1/2 heure avant la séance) on va voir ce que ça donne. Prochaine compet, championnats de france de semi à Bourg en Bresse, le 12 mars (j'espère m'approcher de mes temps de références mais il y a encore pas mal de boulot).
  8. hello, désolée, je ne passe plus très souvent par ici. Je suis montée dans les premières semaines jusqu'à 4 de cétonémie il me semble, j'en menais pas large mais tant que les glycémies sont bonnes, pas de souci. Maintenant je ne mesure que rarement mais je suis plutôt entre 0,2 et 1 . parfois jusqu'à 2,5 après sport long (plus de 2h). mais franchement je m'en fiche pas mal, ce qui compte pour moi ce sont des glycémies de non diabétique et l'absence d'hypo. Ci-joint un graphique tiré de Volek et phinney il me semble (the art and science of Low carb living
  9. Je viens d'avoir la même info par les low carbers hihi https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4594160/ Sur le le lien entre insuline, GABA, leptine et AMPK http://www.nature.com/articles/ncomms7618
  10. euh, on serait donc plus diabétiques mais mous du cerveau si j'ai bien compris....pas sûr qu'on y gagne !
  11. Bonjour, je dirais que le mieux c'est de ne rien manger, mais je suis un peu extrémiste .... enfin l'idée c'est quand même de manger le moins possible (et de ne pas se gaver de protéines qui ont un effet certain sur la glycémie) le gras aura moins d'effet sur la glycémie que les protéines, à mon sens.
  12. Ca fait super longtemps que je n'ai pas utilisé un stylo non plus...(euh, la dernière fois c'est quand je me suis rendue compte au boulot que j'avais oublié ma pompe dans la salle de bains :-) ...j'ai donc fait quelques mini bolus pour tenir la journée...., mais ça fait au moins 2 ou 3 ans) mais je pense que ça pourrait être utile pour éviter certains pics.
  13. pas du tout, je suis toujours sous pompe et humalog (et je ne suis pas encore prête à abandonner la pompe, bien qu'aujourd'hui ça me semble beaucoup plus envisageable qu'avant le low carb). Je découvre juste les pratiques des diabétiques qui suivent le livre de Bernstein. Ca m'ouvre l'esprit. Donc renseignement pris, il est possible de mettre de la régular dans la pompe, mais je pense que les débits doivent être plus délicats à régler (décalage dans le temps plus grand), encore faudrait il trouver un diabéto prêt à te faire la prescription. on peut très bien être sous pompe et se faire une correction au stylo quand ça dérape trop. Quand je faisais des grosses hyper je me faisais des injections au stylo (plus rapide qu'à la pompe), mais maintenant je sais qu'en IM ça aurait été plus efficace (mais ça on me l'a jamais dit en France) en fait je n'ai que des aiguilles en 0,5 pour l'instant, alors même dans le deltoide je pense que ça ne serait pas suffisant. Tout ça pour dire que si la technologie a parfois du bon, des solutions peuvent aussi être trouvées dans les vieilles méthodes. Quand je vois certains T1 qui galéraient avec pompe, CGM, et analogue, et qui aujourd'hui ont moins de 5 d'Hb en étant retourné sous injections, ben ça me fait réfléchir.
  14. quand je me baigne ça le fait...et parfois ça met plus d'une heure à se reconnecter après la baignade...j'ai eu le souci lors de mon dernier triathlon (pourtant j'avais mis la pompe près du capteur dans la combi)...ok ça n'a rien à voir je sors
  15. @diletta c'est exactement ça. Je me suis un peu éloignée de l'association et du forum mais je n'oublierai jamais tout ça, et je n'oublierai jamais Crumble
  16. J'ai pas trop d'expérience, à part les vaccins contre la grippe ! Il faut atteindre le muscle, donc une aiguille un peu plus longue ... ils disent que le mieux pour les IM c'est le deltoïde . (par contre va te faire une injection dans le deltoide seule.....je sais pas comment on fait ! !) la cuisse c'est bien aussi.
  17. Peut être, par contre on sait très bien ce que donnent les recommandations actuelles sur le long terme http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0929693X0180066X pour ne donner qu'un exemple, les moyennes d'hba1c sont déplorables ... j'entend de là la réplique : ah bien sûr ce n'est pas la faute de recommandations diététiques ce sont les patients qui ne sont pas observants....
  18. c'est normal, ton corps a besoin de temps pour changer de carburant, c'est le "ketoflu", il faut quelques semaines (on dit 2 à 4 semaines) pour se sentir bien (les premiers jours grosse fatigue, voire maux de tête, etc...), et en ce qui me concerne je me sens beaucoup mieux qu'avant (le yoyo permanent est épuisant pour moi)
  19. pour moi le niveau d'activité physique n'a rien à voir avec tout ça (même si c'est le sport qui m'a amener à changer de point de vue). d'ailleurs je n'ai pas un niveau d'activité physique très élevé (une 10aine d'heures de sport par semaine, avec un boulot complètement statique, je pense être loin très loin de l'activité physique de nos grand parents campagnards ou des maçons d'aujourd'hui) Pour le reste, je suis en ce qui me concerne convaincue, je ne sais pas si un régime céto peut convenir à tout le monde, je pense juste que c'est une option qu'on devrait pouvoir se voir proposer, en connaissant les tenants et les aboutissants (en gros qu'on nous dise pas qu'il est impossible d'être en dessous de 7 pour un diabétique à moins de faire des hypos tout le temps. ce n'est pas vrai, je n'ai jamais fait aussi peu d'hypo de toute ma vie de diabétique, et j'ai une hb à 5,8 sans passer mon temps à penser au diabète. et qu'on nous dise pas qu'avec 7 ou 8 d'Hb on ne risque pas les complications. )
  20. je parlais d'injections à la seringue, pas de kt (ça serait douloureux je pense)
  21. Si ton souci est de faire agir plus vite un bolus, tu devrais essayer les injections en intra musculaire. encore un truc que j'ai appris des gritters, qui font ça quand en cas de grosse hyper (bon on n'a pas du tout la même notion de grosse hyper mais ca c'est un détail!). J'avoue que j'ai pas encore envisagé de tester. mais ça se tient.
  22. Je pense que ça changera avec pour la génération des typeonegrit et leurs hb aux alentours de 5 voire moins. et j'espère y échapper, même si j'ai encore beaucoup de boulot pour descendre à 5.
  23. je ne vois pas trop le rapport entre la discussion et l'humalog plus concentré. ??? c'est juste une histoire de concentration non ? Je ne savais pas Cécile. donc l'apidra est toujours utilisée ! théoriquement c'est pareil que novorapid ou humalog (théoriquement) . L'insuline Regular c'est actrapid ou umuline rapide. insuline R a une courbe d'action plus longue (c'est pour ça qu'elle correspond mieux à la néoglucogenèse - 6 heures) , j'en avais avant de passer sous lantus. L'insuline R couvrait à la fois les besoins en basale et en bolus de la journée (mais impliquait de manger à heure fixe et toujours la même quantité et, interdisait de jeuner) en bref, je prenais de la NPH (12h d'action) le soir en me couchant, et j'avais de l'umuline rapide avant chaque repas, il fallait la prendre 1/2 h avant le repas car met plus de temps à agir que les humalog-apidra-novorapide, par contre action pendant plus longtemps, donc elle faisait office de basale jusqu'au repas suivant, quelle galère. Passer sous shéma basal bolus a été un soulagement . ce qui est marrant c'est que les insulines régular apparaissent aujourd'hui comme un peu ringardes et ne sont plus prescrites pratiquement en france (enfin il me semble) car les analogues (humalog et compagnie) sont plus rapides à agir (et agissent moins longtemps) ce qui est plus conforme pour un shéma basal bolus avec glucides. Les gritters prennent de l'insuline R mais qui sert comme bolus exlusivement parce que ça correspond à la courbe de l'insuline rapide (ils sont sous shema basal-bolus, et prennent donc de la lantus ou levemir pour la basale, en 2 ou 3 fois) Je pense pas que ça soit envisageable de mettre de l'insuline ordinaire dans une pompe...enfin a ma connaissance. Je cherche un tableau récapitulatif mais je le trouve pas. peut être celui là : http://www.diabetenaute.net/article.php3?id_article=26
×
×
  • Create New...