Jump to content

Bienvenue sur le forum de l'association des femmes diabétiques. Besoin d'aide ?

  • Je n'arrive pas à me connecter ! Si vous êtes déjà inscrit, et que votre inscription est bien validée, il suffit de réinitialiser votre mot de passe (avec l'adresse mail valide qui a servi lors de votre inscription), et de vous connecter à nouveau.
  • Je me suis inscrite, mais je n'ai pas reçu de mail de confirmation ! Vous devez vous inscrire sur ce forum (indépendant de la boutique). Pensez également à vérifier dans votre dossier spam. Si vous ne voyez rien, dans ce cas une seule solution : contactez-nous !
  • Si vous souhaitez adhérer à l'association cliquez ici (cette démarche n'est pas indispensable pour profiter d'une partie du forum).
  • Veuillez garder à l'esprit que lorsque vous vous inscrivez, vous n'aurez accès à l'intégralité du forum qu'après votre participation ! (Certains forums ne sont proposés qu'aux adhérentes et adhérents).
  • Enfin, n'oubliez pas de consulter notre politique de confidentialité, conforme aux exigences du RGPD.

 La boutique de l'association est pour le moment indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

chatbiscotte

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    5,855
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

chatbiscotte last won the day on May 21 2018

chatbiscotte had the most liked content!

Community Reputation

424 Fantastic

1 Follower

About chatbiscotte

  • Rank
    Overjoyed Member
  • Birthday 06/25/1975

Contact Methods

  • Facebook
    https://www.facebook.com/elodie.bonnin.9

Profile Information

  • Diabet's type
    Type 1
  • Gender
    Femme
  • Location
    Florensac (Hérault)
  • Interests
    Maman de Jules et adepte de tous sports d'extérieur

Recent Profile Visitors

1,804 profile views
  1. chatbiscotte

    Café à Toulouse

    Très sympa de vous voir tous ! Et merci pour le café Fabienne . Déçue de ne pas avoir vu Eléonore mais effectivement il faisait froid je comprends que vous ayez renoncé aurore et greg
  2. ok je comprends.... il me semble avoir jugulé une partie du pb avec la levemir le soir (j'abandonne ma pompe). curieux non ?
  3. Si tu as un cardiofréquencemètre essaye le footing à jeun sans dépasser les 70% de ta FCM ou à la maffetonne (c'est à dire sans dépasser 180-ton âge.) dans ce cas là ta glycémie ne devrai pas grimper au plafond (par contre, la première fois tu vas trouver ça chiant, et tu risques même de devoir pas mal marcher....mais si tu persistes tu vas progresser). chez moi c'est radical. quand je cours le matin à jeun toute seule ma glycémie est stable , si je cours avec mon chéri (et donc avec une FC beaucoup plus élevée) ma glycémie peut monter beaucoup à cause des catécholamines (mais c'est vrai que c'est plus ou moins aléatoire.....)
  4. l'aquathlon est une des disciplines du triathlon. Bien souvent, la natation est en piscine. Les bons nageurs sont avantagés par rapport aux triathlons purs (ou le vélo est la discipline clef). Bravo Gabby55 ça devait être sympa. Ici je suis en pleine saison de triathlon (cette année je ne fais que du très court : format S 750m nage, 20km vélo, et 5càp) du coup je me retrouve aussi bien souvent en hyper car je suis à bloc tout le temps (dimanche dernier j'ai limité les dégâts, seulement 2,10g à la fin, j'ai fait un petit bolus avant le départ), tant pis je corrige après coup. Avec mes copines on s'est qualifiées (sur un malentendu ) en 1/2 finale du championnat de France Division 3 , c'est à cognac le 26 août, d'ici là on va essayer d'en faire quelques uns. on verra si avec la levemir je limite un peu l'effet glucagon. Ensuite ce sera le début de ma prépa marathon. Qui a dit que le diabète était un frein au sport ?
  5. En fait je suis en pleine transition, j'ai toujours ma pompe..... ;-) mais elle me sert que pour les bolus .... il faut que j'appelle ma diabète pour lui dire et quelle me fasse une ordo. je suis sur les restes d'aiguilles de 2008 .....
  6. en ce moment je suis à 2-4 ui de bolus et 11 ui de levemir par jour. ça fait 2 ans que je suis en céto mais je ne suis jamais descendue en dessous de 5,7 . je ne crois pas que ce soit possible pour moi de descendre en dessous de 5,5 (je suis toujours rattrapée par le quotidien, et mon diabète n'est pas mon seul but dans la vie. Le sport à haute dose met aussi pas mal le bazar dans mes glycémies même si tout est relatif)
  7. c'est multifactoriel on va dire. Le low carb y est pour beaucoup et la baisse des besoins en insuline (et mes rencontres typeonegrit et autres, le livre de bernstein, me montrant qu'il est tout à fait possible d'avoir une hb sous les 5 sous injection). J'ai aussi envie d'être moins dépendante des labos/presta/hopital et de couter moins cher à la sécu. La noyade de ma pompe en avril à Rosas qui m'a un peu gâché mes vacances (je n'avais ni pompe de secours ni schéma de remplacement, seulement un stylo d'humalog) et ça m'a un peu gâché aussi mes triathlons suivants. du coup j'ai récupéré de la levemir catalane (@Diletta hihi) et depuis quelques semaines j'ai commencé une injection le soir ce qui m'a permis de me passer de débit basal une bonne partie de la journée et donc de dormir sans ma pompe quel bonheur. En fait j'ai pas encore rendu ma pompe, je commence la deuxième injection de levemir et j'attend de voir ce que ca donne. la grande question sera les marathons/grosses séances de vélo (en ce moment c'est plutôt du court en sport)
  8. je conseille de changer le tout , et de purger la tubulure plus souvent (du coup avantage au pod)..... car avec 15-20 d'unités par jour et l'été qui arrive, l'insuline stagne trop dans la tubulure et parfois perd de son efficacité. Je saute le pas en ce qui me concerne de rendre ma pompe et de repasser aux injections.
  9. Bonjour Taratata, le livre n'est pas spécialement sur le cétogène ou sur le low carb, il est sur le diabète ! Les différents spécialistes qui interviennent sont tous convaincus que les maladies du siècle et notamment le diabète sont des maladies de l'alimentation et que la diète doit être mise au centre du traitement. Tous sont d'accord pour dire que les recommandations officielles sont mauvaises, et qu'il faut réduire à tout prix la quantité de glucides (et notamment les aliments industriels), en particulier chez les diabétiques. Après, chacun a sa sensibilité et ses convictions, il n'y a pas une seule réponse. -Jason Fung (néphrologue canadien) est un partisan du jeun, jeune intermittent ou jeun tout court (lire son excellent livre "code obésité" qui est traduit en français) et obtient d'excellent résultats -Mon chouchou c'est Robert Cywes (chirurgien bariatrique repenti et lui même ancien obèse), lui parle vraiment des glucides comme de la drogue dure. Il compare le diabétique de type 2 à un alcoolique (je sais c'est dur comme comparaison, il ne va pas dans la dentelle), et prone donc l'abstinence totale de glucides, et la cétose profonde. -Noakes est "l'inventeur" de la "real meal revolution" en afrique du Sud, Si tu lis ses listes vertes, rouge et orange de sa méthode banting, tu verras qu'il serait plutôt low carb que kéto.... il est aussi passionné de sport et de performance sportives liées au low carb. Bref, ce livre n'est pas une méthode, c'est pas un mode d'emploi, ce sont beaucoup de piste de réflexion, des témoignages de soignants et de soignés, des mises en perspectives, et de la science.....
  10. Bonjour, Je voulais vous parler d'un livre qui m'a énormément marqué et vous le conseiller. DIABETES UNPACKED . je vous met le résumé rapide que j'ai fait sur FB. Bon ben j'arrive au bout ! j'ai adoré ce livre ! il s'agit d'un livre collectif écrit par un certain nombre des figures incontournables du Low Carb dans le traitement du diabète et édité par la fondation Noakes (qui a pour but de promouvoir en afrique du sud le Low Carb et la Real Food pour améliorer la santé de la population défavorisée). La première partie "setting the scene" est un état des lieux du diabète dans le monde, et contient de brillantes explications (un peu technique mais tellement clair, concis et logique que c'est un plaisir à lire) des diabètes, et de ses causes, par Mike Gibbs, Malcom Mc Kendrick, Jason Fung, et Robert Cywes. Quand on a fini tout ça on tombe dans une abime de reflexion : mais pourquoi les pouvoirs publics, la médecine en général, ferme les yeux comme ça ??? La seconde partie détaille les différents types de diabète, j'ai bien sûr été marquée par le récit du Dr Ian Lakes, Diabétique de type 1 et médecin, qui nous raconte comment il en est arrivé au Low Carb, mais les autres récits (de type 2) m'ont également touché (notamment l'histoire de 2 fils qui sauvent leur père du diabète de type 2, il y a un doc de la BBC sur cette famille, "fixing dad", il faut que j'essaye de le visionner un de ces jours). La troisième partie (celle que j'ai préférée) parle des praticiens qui ont pris le tournant du low carb, ils détaillent pour chacun d'entre eux le déclic qui les a fait prendre ce tournant (Caryn Zinn, diététicienne, Dr Neuville Wellington qui fait partie de la fondation Noakes, et Dr David Unwinn GP en angleterre. Il faut savoir que de nombreux praticiens sont en procès dans le monde pour leur prise de position sur le low carb (c'est détaillé dans l'introduction). La dernière partie est appelée "The Big Issues", et contient les réponses à quelques questions cruciales : pourquoi mange t'on autant de glucides par Zoë Harcombe (l'histoire de la grande manipulation des années 70 sur le cholestérol ....j'avoue que j'ai eu un peu de mal car très technique sur les études scientifiques.), pourquoi les diabétiques meurent de maladies cardiaques ? par jeffry Gerber et Ivor Cummins, et une magnifique démonstration de Tim Noakes quel homme brillant "pourquoi le LCHF est le meilleur régime pour tous les diabétiques de type 2 et la plupart des athlètes" je ne parlerai pas du dernier chapitre (les politiques de nutrition par Nina Teicholz) je ne l'ai pas encore lu. Bref, j'en ai commandé un autre pour l'offrir à ma diabèto. et je vous le conseille vivement.
  11. Je ne sais pas si le message de modération m'est adressé, mais je maintien tout ce que j'ai dit. J'ai un immense respect et une grande affection pour Françoise qui pour moi est un peu la mamie de tous les petits de mamans diabétiques, et qui, quand j'ai pour la première fois témoigné de mon chemin vers le kéto, a eu l'immense honnêteté intellectuelle, après un premier message un peu abrupt, de faire des recherches, de réfléchir à la question et de finalement reconnaître que cette façon de procéder avait peut être, au moins dans certains cas, un interêt, et n'allait pas (comme d'autres médecins le soutiennent) nous mener à une mort certaine dans d'atroces souffrances.... si tous les médecins étaient comme elle ! Il se trouve que la diabétologie (et ce n'est que mon avis personnel) actuelle, est pour moi dans une impasse (mais je ne suis pas médecin donc mon avis n'a aucune importance). Attendre que les complications s'installent et les traiter (un début de rétinopathie : c'est normal après 20 ans de diabète....il n'y a qu'a faire une séance de laser ....votre bilan lipidique est mauvais, tenez quelques stationnes ! les pieds secs, les "frozen shoulders", non non ce n'est pas du au diabète ....) et attendre les nouveaux gadgets des labos (oh, la nouvelle insuline révolutionnaire ! oh, le pancréas artificiel ! peut être qu'il sera un jour remboursé il n'y a qu'à attendre quelques années de plus, et si vous avez une hb au dessus de 9 vous serez éligibles !). Les gadgets des labos qui arrivent depuis quelques années c'est cool.... Maintenant la plupart des diabétiques de type 1 sont au dessus de 8 (il me semble que la moyenne actuelle est de 7,9 %, vous trouvez qu'il y a du progrès ????). beaucoup de diabétiques de type 1 sont en surpoids, voir obèses (certes, comme une bonne partie de la population non diabétique ou diabétique de type 2) peut être est-ce leur faute ? ils doivent être paresseux ou trop gourmands ! (sic). Je trouve que dire qu'on peut manger ce qu'on veut, il n'y a qu'a couvrir avec la nouvelle insuline hyper rapide qui vient de sortir, est..... un peu juste comme proposition. (mais encore une fois ce n'est que mon avis personnel) Alors certes, de nombreux diabétiques arrivent à s'en sortir (sans doute parce qu'il sont très très sérieux avec leur traitement, ont une alimentation très calibrée, et sans doute assez pauvre en glucides) mais beaucoup n'y arrivent pas, vivent un enfer au jour le jour, et serait sans doute ravis qu'on daigne leur proposer entre autres options thérapeutiques (je ne parle aucunement d'imposer.... la meilleure motivation est intrinsèque ! de plus imposer quoi que ce soit serait dans beaucoup de cas simplement contreproductif) une façon un peu plus cool de gérer son diabète, sans prise de tête, avec beaucoup moins d'aléa, moins d'hypo, moins d'hyper, moins de risque d'acidocétose, sans grossir. juste en mangeant de la vraie nourriture, en évitant les supermarchés. Je n'ai aucun espoir en la SFD qui est (et ce n'est que mon avis personnel) pourrie par le fric des labos. Bien sur que les labos n'ont aucun intérêt à ce que les diabétiques aillent mieux. il faut juste les maintenir en vie le plus longtemps possible et leur vendre le plus de gadgets possibles. (avis personnel encore une fois.). alors c'est vrai que Typeonegrit est un peu sectaire. mais au moins ils ont l'immense mérite de mettre les pieds dans le plat. Après, à chacun de trouver sa façon de faire, son point d'équilibre. j'ai trouvé dans le groupe privé (je ne pense pas que vous en fassiez partie Françoise, c'est assez compliqué d'y entrer) beaucoup d'aide et de gentillesse, beaucoup d'encouragements, et une motivation vue nulle part ailleurs. (certains médecins français devraient s'inspirer des encouragements/de l'enthousiasme/du positive spirit de l'esprit américain) . j'ai décidé de ne pas attendre la SFD, le nouveau PNNS qui n'arrivera jamais, et je salue le travail de Sophie Lehair .
  12. Bonjour, pour répondre à ça : C'est la première thèse francophone qui a été soutenue et validée sur le sujet à ma connaissance. pour moi elle est d'une grande valeur car elle donne un appui à tous les soignants français qui commencent à proposer(ou simplement soutenir) ce mode de vie aux diabétiques qu'ils soient de type 1 ou de type 2. Le long terme du diabétique avec un régime haut en glucide est malheureusement une longue agonie.... donc je tente ma chance ! Ma qualité de vie depuis 2 ans (certes ce n'est pas encore du long terme) que je suis ce mode de vie est largement améliorée . Je pense que les médecins sous-estiment largement l'effet sur la qualité de vie du yoyo permanent hypo/hyper engendré par un régime riche en glucides. Je n'hésite pas à dire que je revis (pas une seule hypo depuis plus d'un mois !) . ce que je dis sur la qualité de vie est confirmé par l'article paru dans pédiatric sur le groupe FB Typeonegrit. Mon alimentation est un vrai plaisir au quotidien . Je ne me sens pas en restriction et j'ai facilement atteint un poids de forme (alors que quand le mangeais des glucides je devais me restreindre pour ne pas grossir !) Pour moi l'alimentation préconisée par le PNNS est juste une hérésie, et pas seulement pour les diabétiques. Elle a largement montré son inefficacité sur les enjeux de santé actuels.
  13. hihi ! alors je rajouterai même un truc de plus : plus tu injectes d'insuline plus tu es resistant à l'insuline.
×
×
  • Create New...