Jump to content

lili22

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Content Count

    2,323
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15

lili22 last won the day on June 17

lili22 had the most liked content!

Community Reputation

976 Fantastic

About lili22

  • Rank
    Addicted member
  • Birthday 09/30/1976

Profile Information

  • Diabet's type
    Type 1
  • Gender
    Non renseigné
  • Location
    Près de Saint Brieuc
  • Interests
    Mes Enfants, Mon Mari, Le Jogging

Recent Profile Visitors

1,810 profile views
  1. Oui tout à fait d'accord, l'un comme l'autre ! Oui je l'ai constaté aussi... Et non pour moi tu ne fais pas la "rabat-joie", tu es juste consciente qu'il faut persévérer nos efforts pour le bien de tous !!! Après tout dépend du "chef" . Avec mon ancienne directrice, le protocole aurait été appliqué à la lettre !
  2. J'ai repris le travail mercredi... Je suis perplexe... Les visites en EHPAD ont repris, et c'est une bonne chose ! Il y a un protocole, qui doit être signé pour chaque personne venant (pour les visiteurs : pas plus de 2 par chambre, pas de contact à moins 1m50, pas de sortie dans les couloirs, office et infirmerie, masques, lavage des mains au SHA, visite de 14h à 17h...). Nous avons une dame qui la semaine dernière était considérée en fin de vie (pour le moment ça va légèrement mieux), notre chef à donc assoupli les règles, ils peuvent enlever leurs masques dans la chambre et être à plus de 2. De là mercredi soir je donne à manger à cette dame, j'arrive dans la chambre où ils étaient 2, sa belle-fille et son petit-fils, avec un chien (la dame était contente de voir le chien de son fils, qu'elle affectionne, là ça ne me pose pas de problème). De là deux petites filles arrivent, enlèvent leurs masques et s'approche à moins de 50 cm du visage de leur mamie pour lui dire bonjour et moi qui étais en train de lui donner à manger à moins d'un mètre de ces personnes. Je suis allé voir ma référente, c'était ma première journée, car je connais mon chef (qui était parti), pour savoir ce qu'il leur avait dit . Elle me dit qu'il a donné l'autorisation donc on ne peut rien dire. Sur ces deux après midi, j'ai aussi constaté, entre autres, que la fille d'une résidente était dans notre office à discuter avec la lingère et qu'un petit-fils était promenade dans le couloir avec son grand-père. Ils étaient masqués, ça m'a moins dérangé. Je suis passé de pratiquement rien à cette situation... De plus, le fils de cette dame est arrivé à 21h, voir sa maman, le temps que je referme la porte à clef, il a filé sans se laver les mains... Je me dis, il y a un protocole, tous l'ont signé et quelques personnes n'en n'on rien à faire... La vigilance des gens se relâche, il n'y a pas à dire... Moi qui étais contente de reprendre, ces événements gâchent une partie du plaisir... Ce week-end devrait être plus calme, vu que les visites (à part pour cette dame) ne sont pas autorisées (quoique, connaissant mon chef, il a peut-être donné des passes-droits...) J'aurai peut-être dû avoir le cran de leur dire de sortir de la chambre le temps que je lui donne à manger... Ou alors je me prends trop la tête... , je devrais peut-être être plus cool (je pense que j'aurais fait merveille à l'armée, j'aime le respect à la lettre des consignes, pour tout ). Repos aujourd'hui avant mon grand week-end prolongé, je retrouve mon binôme que j'affectionne, ça va nous faire du bien !
  3. Oui je rejoins @Leelette la semaine après la fin du confinement, nous avons pris la decision que Tom reprenne l'école deux jours par semaine (3 par classe avec 1 maitresse et 1 éduc). Il était temps qu'il y aille, autant pour lui que pour nous. Ses besoins n'étant pas compatible qu'avec l'école à la maison Nous avons revu la famille de Ludo à la fin du confinement, et autre fois pour fêter un événement important, dehors (merci le beau temps ). Je n'ai pas revu mes parents / frère / sœur / neveux / nièce depuis Noël (ils habitent à plus de 300 km)... J'en suis à me dire que nous ne pourrons pas vivre sous cloche éternellement. Le temps passe, la réflexion grandit, et je ressens nos besoins de retrouver un minimum de vie sociale. Les courses se font sur internet, en local, pour presque tout, et cela me va très bien ! Alors... A partir de là, nous avons pris la decision de remettre les filles à l'école demain, elles en ont un grand grand besoin. Il est difficile de voir ses enfants pleurer car ils ne peuvent y aller. En septembre la situation, à mon avis, sera la même, alors pourquoi attendre, il va falloir apprendre à vivre avec ce satané virus (merci Aldebert ). Enfin cela n'engage que moi et je comprend somme toute les réticences de chacun/es car j'en ai encore. Je retourne au travail mercredi prochain... Acuna Matata...
  4. Bonjour @Emie, bienvenue ! Oui effectivement je ne passe plus très souvent... Ma vie bien remplie ne m'en donne plus trop l'occasion... Pourtant c'est vraiment un super forum ! Pour ce qui est de connaitre un diabéto du côté de Vannes, aucune idée, je suis du côté de Saint Brieuc, par contre je peux demander à ma super diabéto (bientôt à la retraite ) si elle aurait des pistes, je lui envoie un mail et je te dis si j'ai de plus ample nouvelle !
  5. Adhésions enfin faîtes pour et moi même !!! Quand ce sera possible, bien entendu, merci de nous envoyer les attestations . Un grand merci par avance @Marquise!
  6. Il me semblait bien que ci , car ce matin le médecin du travail m'a demandé mon Hb1Ac, je répond 8%, "vous êtes bien équilibré?", non pas à 8%, "vous faîtes des hypos ou des hypers", des hypers (à 8%...) et vu le contexte actuel, j'en fais encore plus, là elle me dit qu'elle ne voit pas de contre indication à aller travailler au vu des réponses apportés... Elle m'a demandé aussi si j'avais d'autres pathologies associés, j'ai répondu non alors que je suis régulièrement contrôlé pour de la tension car souvent au alentour de 14 mais sans être traité pour le moment, mais je ne pense pas que ça change grand chose... Elle m'a dit qu'elle mettait son véto et que je n'avais pas le droit de m'occuper des personnes atteintes du COVID-19, en sachant qu'on peut être porteur sain... Ludo qui a eu son médecin du travail, lui, à envoyé un courrier à son établissement, disant qu'elle s'opposait à une reprise au vu du contexte actuel... On doit pas avoir la même maladie... Mon employeur lui me dit qu'il préfère que je reste chez moi pour le moment, quitte à solder mes récup et CA, je pense que pour l'instant c'est ce que je vais faire. De toute façons j'ai un RDV lundi en visio avec mon médecin traitant suite à le fin de mon arrêt pour faire le point. De toute façon, si je dois aller travailler j'ai contacté la mairie et de son côté mon employeur se renseigne pour me trouver un logement, avec 2 autres personnes à risques, une fois le travail repris, je ne rentre plus... Acuna Matata pour le moment...
  7. Le médecin du travail nous appelle demain, J'attend aussi les consignes et l'avis de notre médecin traitant, en même temps depuis 6 mois mon Hb1Ac n'est pas terrible, je m'en voulais bcp, mais là... ...
  8. De soulager les médecins, totalement d'accord, mais pourquoi avoir exclu les soignants ?? Je suis effrayé, pour mes collègues, et toutes les personnes exposées, et le mot est faible... !
  9. Voici ce que je viens de recevoir à l'instant : Madame, Monsieur, Vous avez déposé sur le site declare.ameli.fr une demande d'arrêt de travail exceptionnel, dans le cadre des mesures prises par le Gouvernement pour protéger les populations dont la situation de santé justifie une protection particulière par rapport au risque épidémique. Avant de procéder à la validation de votre demande, l'Assurance Maladie procèdera à la vérification que vous êtes bien éligible à ce dispositif. Nous vous précisons que l'usage de ce téléservice n'est pas ouvert au personnel soignant des établissements publics ou privés. Si vous êtes concerné et avez effectué une demande d'arrêt sur ce téléservice, votre employeur sera susceptible de ne pas l'accepter. Sous cette réserve, et compte tenu du très grand nombre de demandes qui nous ont été adressées, l'Assurance Maladie vous transmettra ensuite un document (« volet 3 » de l'avis d'arrêt de travail) dans un délai d'environ 8 jours. Ce document devra être adressé à votre employeur qui se chargera de transmettre vos éléments de salaire selon les procédures habituellement employées pour les arrêts maladie (sauf si vous êtes fonctionnaire). Si vous êtes assuré(e) auprès des régimes SNCF, RATP, Assemblée nationale, Sénat, Militaires, Marins, Cultes, Clercs de notaires ou régime des Mines, ce document vous sera adressé par le régime dont vous relevez et la prise en charge sera faite selon ses règles habituelles. Si vous êtes travailleur indépendant (hors professions libérales) ou autoentrepreneur, l'Assurance Maladie procédera automatiquement au versement de vos indemnités journalières sur la base de vos revenus déclarés. Si vous êtes professionnel de santé exerçant en libéral, l'Assurance Maladie procédera automatiquement au versement d'indemnités journalières forfaitaires dérogatoires. Avec toute mon attention, Votre correspondant de l'Assurance Maladie. Du coup vu que c'est mon employeur qui m'a dit de rester chez moi suite au directive de l'ARS, il va l'accepter (tout du moins je suppose) et donc c'est bon, non ? Comme je suis pas spécialiste pour le décryptage de courrier administratif , si des personnes plus calées peuvent m'éclairer, je vous en remercie !
  10. Effectivement le travail de Ludo vient d'appeler pour dire que son arrêt n'était pas valide en tant que soignant ... Je suppose que mon chef va m'appeler pour la même chose... En sachant qu'à mon travail nous n'avons pas encore de masque, de surblouse, plus de SHA et les gants viennent à manquer... Je suis abasourdi... Nous sommes en première ligne, comparativement, sans dénigrer personne, à une personne au travail, qui peut appliquer les mesures barrières, DID, est arrêté, une aide soignante en contact avec ses collègues et prenant soin de personnes vulnérables, donc mesures barrières pas toutes applicables, sans protection, est envoyé au casse pipe... De plus avec une enfant DID, il est hors de question qu'on ramène ça à la maison... Nous avons laissé un message à notre médecin du travail, j'espère qu'elle aura le temps de nous appelé aujourd'hui... JE SUIS ABASOURDI...
  11. Oui ce confiner est un chose, à l’intérieur de sa maison s'en est une autre... Bon courage @Edelweiss , à vous tous !
  12. Mardi je n'ai pas lu ça, en même temps je n'ai pas tout lu... Du coup je dois appelé le médecin du travail ? Car effectivement j'ai lu 3 semaines sur un doc améli mais quand j'ai fais l'arrêt, je n'ai pas vu de fin... C'est flou... Un copain des enfants, qu'on devait voir dimanche dernier, à été diagnostiqué probable COVID-19 mais pas testé (mis sous O2 pdt 24h lundi) et là c'est sa maman qui à du mal à respirer... Sûr, nous ne les avons pas vu la semaine dernière... Et je ne pense pas l'autre non plus mais j'ai un doute... Il est DID, ça commence tout juste à aller mieux pour lui... Je croise les doigts pour sa maman, son papa et sa petite sœur... SALOPERIE... pardon... Courage à tous !!!
  13. Mon employeur vient de m'appeler. Il a reçu un message de l'ARS lui demandant de laisser les personnels à risque chez eux. Par contre il m'a demandé d'appeler l'ARS pour savoir la démarche à suivre. La personne au standard m'a donné un numéro mais c'était à lui d'appeler. Sur ce, ce numéro lui a dit que c'était à moi d'appeler mon médecin ttt pour être en arrêt... A l'instant il vient de me laisser un SMS me demandant d'attendre car il avait 2 infos différentes quand à la démarche à suivre... Quelqu'un c'est-il précisément la demarche à suivre quand c'est l'employeur qui demande à son salarié de ne pas venir ? Courage à tous...
  14. Oui c'est sûr mais nous ne pouvons laisser nos patients, résidents... Je ne suis ni médecin ni pharmacien, je n'ai pas prêter serment mais qu'en on est soignant on est là pour assurer la continuité des soins, c'est en nous, au plus profond de notre être... Je dois avouer que par contre je suis un peu flippé d'être malade ou porteur sain qui contamine ses très proches... Malgré tout les moyens qu'on prend, face au peu de moyen matériel qu'on a, le risque 0 est exclu... Surtout au vu du comportement de mon chef... Bref, je lui pose un ultimatum lundi... Pas facile... Ps : les 2x2 heures de cours par jour... Irréalisable ici quand je bosse (même d' ailleurs quand je bosse pas, je suis pas instits), nous ferons au mieux... Courage à tous !
  15. Mon mari n'est pas autorisé à aller au travail lundi et moi je suis réquisitionné si collègues malades (plus de CA jusqu'à septembre si besoin...). C'est la folie ses mesures prises, différentes d'un établissement à un autre. Ce matin réunion de crise au travail, notre EHPAD est interdit depuis samedi aux familles et visiteurs (nous n'avons pas de fin de vie actuellement ). Depuis, 2 filles d'une résidente font des pieds et des mains pour venir. Notre directeur leurs a accordés 3 jours de visites par semaine (pourquoi eux et pas les autres, aberrant...) deviner quoi une des filles est en campagne et croise énormément de monde... Je suis atterré...
×
×
  • Create New...