Jump to content

nanou4

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Posts

    1,506
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by nanou4

  1. ah non mais je ne risque pas de supprimer ces produits, autant je n'aime pas les féculents, autant les fromages, les oléagineux, j'aime trop pour abandonner. mais je me demandais pourquoi pas de fromage par exemple, alors qu'il n'y a pas du tout de glucide dedans, et pourquoi pas d'oléagineux en quantité modérée? la fille qui anime cette "télé de la céto" via youtube semble effectivement hyper stricte, et elle édicte des principes qui me semblent excessifs par rapport à ce que j'ai lu ici... mais cette histoire de café par exemple, ça m'intrigue franchement!
  2. les pros du régime céto! je viens de regarder des videos en ligne (une certaine Joann* Cam*) qui préconise: pas de noix, pas de fromage ( et aucun laitage, à part le beurreà, pas de café. vous en pensez quoi? moi je ne peux me passer d'aucun d'eux , ça me turlupine...
  3. j'ajoute que lorsqu'on repasse auxx bandelettes sur ce lecteur, c'est vraiment pénible car il demande énoooooormément de sang.
  4. du côté des hypos ça a été, mais c'est grâce au régime Low carb: les hypos sont très peu violentes, et les glycémies quand même assez stables par rapport à avant... mais même ainsi j'ai flippé d'être sans filet, sans vision sur ce qui se passait
  5. je confirme, j'ai eu à repasser aux bandelettes pendant trois jours cette semaine (ouf, le réapprovisionnement a fini par arriver!), je me sentais complètement fragilisée, sans aucune visibilité sur mon diabète. et les doigts qui ont perdu l'habitude d'être piqués ont souffert. vraiment un âge de pierre, comme tu dis.
  6. Il est incroyable ton Clément, déjà parce qu'il a l'air hyper dégourdi, et puis quel goût de fin gourmet!
  7. oui le lait d'amande est hors de prix! certains le font eux-mêmes , moi je n'ai vraiment pas le courage! en ce moment, j'en fait du "reconstitué": j'achète de la crème d'amande (la mandor* ) et j'en mets 25g dans 220g d'eau. à 2euros les 250g de crème, ça revient assez peu cher et crée moins d'emballage lourd lors des courses
  8. ah oui, cela devait apporter de la fraicheur! je tenterai avec des framboises
  9. non non, le chia n'est pas du tout glucidique: 5/100 g... ce sont surtout des protéines et de bonnes graisses (oméga3)
  10. bref, c'est pas une réussite ! chez moi non plus ce muesli ne restera pas dans les annales. pour réponde à @Ccil, je compte très peu de glucides: à vue de nez 2,5 pour le chocolat, 2 pour la coco, 2 pour la chia et 2/3 pour le lait d'amande (absolument sans sucre chez moi): une dizaine de grammes à tout casser!
  11. verdict de mon côté: trop de chocolat (10 g auraient suffi). c'est bon, pour varier un peu les types de petit déj, mais je préfère largement mon muesli habituel (30g de chia, 250g lait d'amande, 20g d'amandes, cannelle).
  12. j'ai épuisé mon stock d'émojis, mais les récit et compte rendu de diletta et pounine sont très intéressants. merci!
  13. tu peux remplacer par de l'eau, si c'est le lait d'amande qui te semble difficile à ingérer en aussi grande quantité. si c'est la quantité de liquide en elle-même, et que tu réduis le liquide, diminue aussi les chia: déjà, avec ce dosage, j'ai un résultat hyper pâteux, avec moins de liquide ce serait sec je pense !
  14. bien sûr : j'ai simplifié celle de plumette-la-gourmande: (mes quantités sont énormes, mais je suis une morfale!) 30g de chia 25 g de noix de coco râpé 20 g de chocolat 100% en copeau 250g de lait d'amande. bien remué pour que les graines de chia ne s'agglomèrent pas, et au frais!
  15. je viens de préparer un muesli chia/noix de coco/ chocolat noir pour demain matin, j'ai hâte de goûter
  16. un carré de chocolat noir à 90% contient 1,2 g de glucides
  17. ce serait lié à la néoglucogénèse à partir des protéines ? effectivement, il faut sans doute surveiller cela. dans mon cas pour l'instant c'est très loin d'être le cas!
  18. j'ajoute que l'on peut comprendre l'évolution historique des consignes diététiques : on est passé de l'idée que les diabétiques devaient se priver à une forme de libération: finalement les did peuvent manger des sucreries, ils ne sont pas privés à vie. ceci a été, évidemment, un grand pas en avant en termes psychologiques - car les interdits génèrent souvent tellement de frustration et de conduites inverses qu'ils sont dangereux. mais là on parle d'autre chose: transformer cette possibilité (le sucre n'est pas interdit), en dogme (il est obligatoire). cette rigidité, qui va à l'encontre de certaines études, est incroyable. pour ma part, je ne ferai jamais l'apologie de ce régime; je sais qu'il me convient car je n'aime pas les féculents et le sucré (et encore j'ai du mal à me passer du bon pain), ce qui n'est vraiment pas le cas de tout le monde. mais ce que j'ai gagné en terme de confort glycémique, de rapport pacifié à la nourriture (et de plaisir gustatif), et d'optimisme (par rapport à la maladie que je ne vois plus comme un monstre indomptable), je le sais et je ne peux pas laisser un docteur me dire qu'il est mauvais pour moi, si mes bilans sanguins sont bons.
  19. pour ma part, ce sont les diététiciennes vues chaque année en hôpital de jour qui véhiculent la doxa: 50% des apports caloriques par les glucides, sinon pas de carburant. depuis l'ITF, qui permet d'adapter l'insuline aux glucides ingérés (ce n'était pas le cas il y a 15 ans: il fallait tant de glucides par repas, une quantité immangeable pour moi), ils comprennent que l'on ait quelques repas peu ou moins glucidiques; mais pas d'en faire un mode alimentaire régulier. et en consultation, j'avais déjà dit il y a des années, que je ne pouvais conjurer le pic de PP de l'après-midi qu'en supprimant les glucides, elle m'avait rétorqué: mais c'est impossible à mettre en pratique tous les jours... je crois que tout simplement cela ne leur vient pas à l'idée que c'est faisable, tant les réflexes sont ancrés
  20. Ok, bonne idée d'avancer progressivement et de tâter le terrain
  21. oui, je l'espère, mais plusieurs signes me montrent sa rigidité, et sa conformité à des normes dépassées: concernant la TSH et les pbm de thyroïde (tant qu'on n'est pas à 5 de tsh pas de souci, l'alimentation n'a aucune incidence sur la tsh - je lui parlais des crucifères), concernant les rythmes de cycles menstruels (un cycle fait 28 jours chez tout le monde, donc 4 semaines avant sur le carnet de glycémies on est forcément au même moment du cycle), etc... je suis en train de perdre ma confiance en elle, pourtant elle m'a aidé au moment de mes grossesses, et surtout c'est censé être une grosse pointure de l'endocrino...merci en tout cas pour tes encouragements, je referme le volet diabéto, un peu HS
  22. oui voilà, en ce moment je suis plutôt dans une phase méfiante... d'où sans doute mes cogitations conscientes et inconscientes
×
×
  • Create New...