Jump to content

nanou4

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Posts

    1,502
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by nanou4

  1. Super @Leelette , tout cela est positif, au final! De mon côté, quand j'avais une pompe filaire, je faisais toujours un retour aux injections pendant un mois en été: pour être tranquille à la baignade, ne pas avoir à trainer trop de matériel en déplacement, en camping, etc. J'ai finalement continué ce système de "pause" avec l'omnipod, alors qu'elle ne pose pas de problème pour la baignade: cela me donne de la légèreté, de l'insouciance pendant un mois, et en même temps je mesure bien chaque fois à quel point la mémoire de la pompe me manque (ai-je bien fait mon injection, de combien d'unités, combien me reste-t-il, d'insuline active?) de même que la possibilité de faire des injections fines avec des chiffres à virgule. du coup en septembre je suis toute ravie de retrouver ma pompe... bon courage à toutes! les moments de lassitude sont de plus en plus nombreux de mon côté, c'est l'âge...... du diabète qui commence à se faire sentir!
  2. @fifie38 quelle malchance... je connais beaucoup de gens dans ton cas, mais ils n'ont pas fait de réaction. j'espère que cela va s'atténuer chez toi. Marie-Lise, heureusement que la paralysie est partie Mon mari a eu une douleur à la mâchoire, et une autre au pied le lendemain de sa 3e dose, dans un contexte où il ne mobilisait pas du tout son pied (il était sur son canapé en mode mollusque, très fatigué par le vaccin). La douleur à la mâchoire a disparu, pas celle au pied qui a empiré. Un mois plus tard il a fait une irm: "fracture de fatigue". les internes lui ont ri au nez à l'idée d'un lien possible. Je ne suis d'ailleurs pas convaincue que ce soit lié, c'est impossible d'en être sûr, mais comment connaître les éventuels effets secondaires d'un vaccin si les témoignages ne sont pas répertoriés pour repérer des convergences?
  3. Meilleurs voeux à toutes et à Fil! Je ne passe pas souvent, mais je pense toujours à notre belle association. (jje ne parlerai pas de mon diabète, une vraie cata depuis la rentrée de septembre)
  4. je n'ai pas d'expérience de thérapie alternative, mais ce qui me fait le plus de bien: - pratiquer du sport, les endorphines marchent à fond sur moi. dès que je n'en fais pas je suis une vieille limasse dépressive (avant covid c'était gym suédoise, ensuite Pilates sur youtube à la maison, puis marche rapide (mais ça prend du temps pour être vraiment détendue et maintenant je viens d'acheter un vélo pour circuler dans Paris, c'est plus efficace). je dors bien, fais moins d'insomnies. je ne m'y tiens pas toujours évidemment, mais je commence à connaître les signaux d'alerte, et mon mari m'y rappelle: "euh, t'aurais pas besoin de faire un peu ta gym là?" quand je suis mal. - avoir une bonne lecture en cours. en général je ne rabats sur des trucs que je connais déjà ou réputés faciles, parce que je suis trop fatiguée pour plonger dans un univers nouveau, mais en fait ça ne m'apporte rien. découvrir un auteur, un monde, et savoir que je vais le retrouver le soir, ça me "porte" un peu toute la journée. - enfin, mais c'est le plus difficile pour moi, créer quelque chose: faire un dessin, jouer un morceau de piano. c'est un plaisir un peu enfantin que j'ai redécouvert récemment, et ça demande un peu plus de disponibilité, mais je me sens toujours "rechargée", pleine de sens et de vie si j'ai réussi à faire quelque chose d'un peu beau, gratuit et hors du temps (je dessine et joue très mal du piano, hein, c'est pas l'enjeu, mais au final quand je fais cela plutôt que de trainer entre internet et mon boulot, je suis toujours satisfaite et revitalisée).
  5. ah mais qu'il est mignon (et pourtant je suis plutôt "chat" que "chien")
  6. alors moi j'avais mis une cible entre 0,7 et 1,40 et ma diabéto a rectifié pour passer de 0,8 à 1,8, donc ça rejoint ce que tu dis @Marquise, ce sont les recommandations officielles. moi aussi ça me réconforte, parce que clairement entre 0,7 et 1,4 j'étais bien loin d'être dans les clous!
  7. Je ne suis pas pro, mais je crois quand même qu'il est recommandé de faire une sérologie quand on a eu la covid, les restes d'immunité sont très variables. Mon mari a eu la covid, une amie docteur lui a dit de faire une sérologie pour savoir combien d'injections il faudra lui faire. Ça lui a coûté 30 euros environ mais il ne regrette pas de savoir : il n'a aucun anticorps à présent, et il retombe dans le schéma vaccinal classique. L'infirmière du labo lui a dit que cela correspondait à tout ce qu'elle voyait: 6 mois après la covid, elle voit autant de patients ayant encore des anticorps que de patients n'en ayant plus. C'est à prendre avec des pincettes, car je ne suis pas médecin, c'est juste notre expérience.
  8. @pounine j'ai reçu un fsl 2 en remplacement d'un fsl défectueux. il ne m'a pas fait mal à la pose, en revanche j'ai eu un saignement important, heureusement sans effet sur le fonctionnement du capteur.
  9. Bonjour! je ne peux pas te donner de valeur précise, car je ne me souviens plus mais je suis sûre que le seuil d'hypo est plus bas pour un nouveau-né que pour nous. Ainsi, 0,6 n'était pas considéré comme une hypo pour un bébé dans mon souvenir. Mais en effet, @françoise pourra t'apporter une réponse vraiment fiable.
  10. Ah mais oui! Harry Potter c'est un immense plaisir à venir, tu as de la chance d'avoir toutes ces pages de lectures qui t'attendent. Les livres comportent beaucoup plus de détails et d'humour que les films je trouve, c'est un régal pour tous les âges
  11. tu peux aussi te renseigner dans les associations municipales; c'est sans doute un cas particulier, mais dans les squares parisiens (le mien en tout cas), il y a des cours gratuits tous les dimanche matin... bon, après, je suis dans un arrondissement à forte communauté asiatique, ça joue peut-être. mais on a parfois de bonnes surprises, en allant voir du côté des associations!
  12. Et sinon, pour en revenir au sujet: pour ne pas entendre mon mari qui déclame un cours en visio dans la pièce à côté , j'ai la musique vissée à fond sur les oreilles, pour préparer mon propre cours: Le Roi Arthur de Purcell... punaise, j'avais oublié comme la musique baroque peut donner la pêche, je me sens bien mieux que les jours précédents! J'enchaînerai avec Don Giovanni de Mozart. je n'ai pas une grosse culture musicale, mais il y a quand même quelques valeurs sûres qui font du bien au moral
  13. Le message du gouvernement est on ne peut plus flou, il laisse toute marge de manoeuvre aux chefs d'entreprises et à surtout cet énorme employeur qu'est la fonction publique. On est dans un double discours permanent, entre l'affichage et la réalité il y a un fossé incroyable. Ma soeur, dans la haute fonction publique, peut absolument travailler de chez elle; mais son chef préfère qu'elle vienne sur place, c'est quand même plus simple (sic). Dans mon université, le personnel administratif doit se partager entre présence sur site et distanciel alors que tous ont leur logiciel pro chez eux. seules les réunions de plus de 6 personnes doivent se faire en distanciel... Les cours en Visio peuvent être émis depuis l'enseignant dans l'amphi (vide) et les étudiants peuvent venir y assister à la fac dans de petites salles informatiques... et les enseignants peuvent se retrouver dans les bureaux. donc en termes de déplacements, d'allées et venues, de promiscuité, peu de choses ont changé. Du coup, alors même que je suis pour un confinement rationnel, presque total (et court), j'en viens à déplorer que certains commerces aient à fermer (je plains de tout coeur ma coiffeuse, qui prend énormément de précautions depuis juin, je pense aussi à @carine24). Pourquoi pénaliser une minorité? C'est si injuste de demander à certains, les petits commerces, de faire des efforts si drastiques, mais de globalement laisser circuler la majorité de la population. Le gouvernement ne veut plus avoir à payer de chômage partiel, à donner des ASA, ce qui se discute, mais du moins, imposer le distanciel lorsqu'il est possible semble la moindre des choses. Ce faux confinement, qui est malheureusement cruellement vrai pour certains, ne peut servir à grand chose, j'ai l'impression... À Paris, la circulation des personnes, des voitures, des trottinettes, est tout à fait normale. Le pire étant les établissements scolaires: leur situation de grande pauvreté (fenêtres cassées, pas ouvrables, absence de gel hydro, nombre de lavabos très réduit, entassement dans des locaux étroits et vétustes, et nombre de salles insuffisant déjà en temps normal), ne permettent aucune distance. aucune entrée décalée (entassement devant les écoles le matin et le soir), aucun service aménagé pour la cantine. de toutes façons il n'y a pas assez de personnel pour nettoyer. La solution qu'a trouvé le collège de mon fils: demander aux parents de retirer leurs enfants de la demi-pension... Désolée pour ce pavé un peu débordant de colère... je n'ai personnellement pas à me plaindre, mais si vous saviez ce que vivent mes collègues profs dans le secondaire en banlieue parisienne, c'est indicible tellement c'est indigne...
  14. (ah!!! se remémorer les îles grecques) fin du HS
  15. Sur les ondes, là la différence est que le dispositif est proche du corps ou sur le corps en permanence, ce n'est pas seulement un environnement... je rejoins ce que dit @Emilie43
  16. excellent anniversaire, Isabelle, c'est chouette d'avoir son anniversaire un dimanche, profite-s-en bien
  17. de mon côté, j'abandonne la pompe tous les étés, pour la plage et aussi pour ne pas me poser de question d'habillement. cela me fait énormément de bien : d'une part ce n'est pas très compliqué, et cela repose la peau en effet. j'apprécie aussi d'être débarrassée du "fil à la patte", cela correspond à un bien-être estival pour moi. d'autre part cela me permet d'apprécier la pompe, par contraste, lorsque j'y reviens en septembre : connaître son insuline active, être sûre d'avoir fait son bolus et de combien d'unités, ne pas être obligé de se lever de table en plein repas pour faire son injection, c'est chouette en tout cas je n'ai pas de moins bonnes glycémies sous injection, sans doute parce que le dosage de lente est moins précis, un peu plus élevé (car aligné sur les db les plus hauts) et du coup la lente absorbe les hypers en pp. mais cela dépend évidemment des personnes et des problèmes spécifiques de chacun. @C-cile ne t'inquiète pas, on se réhabitue très vite au stylo. cela peut te reposer des problèmes liés à la pompe, atténuer les allergies si c'est bien cela, reposer ta peau; ensuite tu reviendras sans doute à la pompe "d'un bon pied". si elle te pose trop de problème en ce moment, c'est salutaire de passer à autre chose.
  18. Ah merci, c'est bon à savoir, c'est magnifique!
  19. @Edelweiss j'ai l'impression de reconnaître le coin de Ganges ou du Vigan, vallée de la Vis, de l'Héraut ou de l'Arre? quel bonheur de voir ces images!
  20. quelle équipe de warriors !!! ça fait plaisir à lire
  21. contrôôôôôle technique de la voiture, fait et avec succès! je n'aurais jamais cru que cela pourrait me rendre heureuse un jour ce genre de bêtise ça veut dire que demain on va pouvoir aller marcher un peu en forêt, et pas seulement sur les boulevards parisiens, vous ne pouvez pas imaginer comme je suis heureuse! évidemment on y a va tôt le matin, samedi plutôt que dimanche, car nous imaginons que nous ne serons pas les seuls parisiens à avoir cette envie de nature, mais vraiment on est comme des gamins à l'idée de pouvoir élargir un peu notre horizon
  22. bon courage à toi! j'espère que tu vas vite être soulagée, en tout cas c'est bien que tu aies eu cette prise en charge hyper sérieuse si vite!
  23. coucou @Hipa comment vas-tu ce matin? ton rendez-vous t'a-t-il aidée? je pense bien à toi, j'espère qu'une solution va être trouvée à tes douleurs et que tu sauras si ta fièvre est liée à ton épaule
  24. j'avais déjà dit ce que j'en pensais il y a plusieurs jours : pour moi c'est un manque de respect absolu des enseignants (on leur demande de faire de la garderie), et des parents (on leur ment: ce n'est pas la reprise de l'école au sens où ils l'attendent). que l'on ait besoin d'enseignants pour garder les enfants dont les parents sont obligés de reprendre le travail, cela peut se comprendre, mais il faudrait dire que c'est cela : le même dispositif que celui pour les enfants de soignants mais élargi à d'autres professions "prioritaires" (dont les enfants d'enseignants, qui ne peuvent pas garder leurs enfants parce qu'ils gardent ceux des autres). le problème avec ce mensonge d'un retour à la normale, c'est que des parents qui sont en télétravail et pourraient garder leurs enfants sans problème vont les remettre à l'école "pour bien faire": parce qu'ils pensent que c'est ce que l'on attend d'eux et qu'ils ne veulent pas léser leurs enfants (j'en connais beaucoup sur Paris, alors que la mairie dit bien que l'école sur Paris est pour un public prioritaire ciblé). donc les règles sanitaires seront plus difficiles à observer car il y aura beaucoup d'enfants qui en fait n'ont pas besoin de venir à l'école dans le contexte actuel, c'est à dire juste pour être gardés. entendons-nous, bien sûr: je pense que c'est hyper triste de rester chez soi, de ne pas voir ses copains, etc. mais par respect des enseignants chargés d'effectuer l'impossible, je garde mon fils de CM2 chez moi, car je télétravaille. et j'avoue que ça me fend le coeur car plusieurs de ses copains reprendront et se verront, parce que leurs parents n'arrivent pas à décrypter le sens de ce qui s'affiche comme un retour à l'école mais ne l'est pas. et accessoirement ça me déprime de subir ce confinement (très dur pour les parisiens: pas de nature, pas de jardin bien sûr, et appart très petit) pour en perdre aussitôt le bénéfice, voir les chiffres repartir à la hausse dans les zones rouges, etc. pourquoi ne pas attendre, pour la reprise de l'école, d'en revenir à une situation relativement maîtrisée avec des cas isolables et isolés?
×
×
  • Create New...