Jump to content
Sign in to follow this  
Marquise

Mon besoin en insuline baisse...

Recommended Posts

(pas trouvé de sujet correspondant à mon interrogation, s'il existe je m'en excuse par avance et vous laisse fusionner. Merci !)

Depuis Noël, je fais hypo sur hypo. J'ai passé la journée du 25/12 en hypo et à me resucrer. Résultat : le lendemain, j'étais barbouillée (abus de bonbons et de papillotes !)

Et depuis, je constate avec stupeur que mes besoins en insuline baissent tous les jours. Par exemple, avant, pour une assiette de frites + 1 pomme je faisais un bolus de 6 (4 pour les frites, 2 pour la pomme, 0 pour le reste, c'est-à-dire salade verte ou autres légumes verts). Maintenant, un bolus de 2 suffit, et encore, je frise l'hypo quelques heures après !

Et c'est comme ça pour tout : le petit-déjeuner passe de 5 à 1.5, la pomme de 2 à 0.5 etc...etc...

Au début, je croyais que c'était exceptionnel, l'effet vacances de Noël, repos, grasse matinée et je-ne-sais-quelle autre explication. Mais ça continue. :grat:

Début décembre, je suis allée voir un étiopathe pour des problèmes de bouffées de chaleur nocturnes. Il a beaucoup travaillé sur mon ventre, et ça a eu un effet quasi immédiat sur les bouffées de chaleur. J'étais trop contente de pouvoir enfin dormir d'une seule traite ! Et pour remettre mon système digestif en état (il était en vrac, d'après lui), il m'a demandé d'arrêter provisoirement les produits laitiers. Donc plus de yaourt le matin, ni de lait dans mes céréales (donc plus de céréales non plus...)

Aujourd'hui j'avais à nouveau rendez-vous chez lui pour continuer le traitement (les bouffées de chaleur ont diminué mais n'ont pas entièrement disparu) et lui explique que j'ai constaté depuis 10 jours une baisse de mon besoin en insuline. D'après lui c'est lié au fait que mes intestins vont mieux et assimilent donc mieux le sucre que j'ingère.

Pensez-vous que cela soit possible et plausible ?

Bon, cela ne fait aussi que 10 jours, peut-être qu'en reprenant le travail, tout va redevenir comme avant...En tout cas, c'est assez déstabilisant, et pas facile à gérer, toutes ces hypos. :comment: J'espère trouver bien vite un équilibre.

Avez-vous déjà connu cela ? Est-ce que cela a duré dans le temps ? Comment avez-vous géré ?

En tout cas, dès demain, j'appelle ma diabéto pour prendre rendez-vous et lui demander ce qu'elle en pense, mais je n'aurai pas rendez-vous avant un mois ou deux :groumf:

Share this post


Link to post
Share on other sites

un miracle :lalalere: non je blague....

c'est vrai que c'est stupéfiant.... :grat:

peut être l'absence de stress, des sites de cathés différents? une meilleure diffusion de l'insuline.... (tu n'as pas perdu du poids dernièrement?)

dès que je suis en vacances je baisse mes ratios :grat: et j'ai bien profité des chocolats aussi :toh: mais je maigris pas, hein, faut pas pousser :blondenowel:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca m'arrive très souvent! Pas à ce point là car passer de 2 à 0,5 pour une pomme ça fait beaucoup, mais ça m'arrive. L'une des possibles explications chez moi c'est le poids, je perd très facilement du poids sans m'en rendre compte. Il y a aussi les sites d'injection (j'avais testé quand j'étais encore au stylo la levemir dans la fesse au lieu des cuisses et tout avait changé!). Après ça m'arrive aussi quand mon poids ne bouge pas, et même d'une semaine à l'autre, j'ai toujours eu des semaines un peu plus hautes et des semaines un peu plus basses, je mets ça sur le compte des hormones! Enfin comme dit Delph il y a l'effet vacances (moi aussi mes doses changent en vacances!).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le lait t' en prenais beaucoup ?

Tu le comptais dans les glucides ?

Quand j'ai arrêté le lait mes besoins ont baissé...

Des intestins malades pour moi sont inflammatoires donc besoins augmentés... J'aurais tendance à dire que t'es besoins redeviennent normaux....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne perds pas de poids, non, au contraire... :groumf: (faut que je me remette au sport rapidos !!)

J'ai repris le boulot ce matin, je verrai bien si c'était l'effet vacances, mais d'habitude, les vacances ne me font pas une telle baisse. :grat:

Oui, je comptais le lait dans mes glucides, avec le yaourt nature, ainsi que les céréales. J'en prenais une dose "normale", pour 30 grs de céréales.

Quant à mes zones de pose de cathéter, ce sont toujours les mêmes, le ventre, et j'alterne seulement gauche et droite. Donc rien de nouveau de ce côté-là.

Je verrai bien cette semaine ce que ça donne, mais j'ai déjà fait une hypo ce matin à l'heure du café :groumf:

Merci pour vos réponses !

Share this post


Link to post
Share on other sites

10 jours plus tard...

Aucun changement. Mon besoin en insuline est le même qu'en début d'année. Après deux semaines de travail, plus la reprise du sport, on peut dire que l'effet vacances doit être terminé, je pense.

Peut-être une "lune de miel" qui va durer quelques temps ? C'est un mystère de plus :groumf: Parfois ce diabète m'exaspère tant il n'y a rien de logique...

Ce n'est du coup pas facile de gérer mais avec le jeûne et ma modification des basales, je fais moins d'hypos déjà.

Et j'attends avec impatience les capteurs Freestyle Libre, que j'espère recevoir d'ici un mois ou deux. Ca devrait être plus facile pour surveiller tout cela de près.

A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahh ce fichu diabète! Moi ça m'a fait la même chose juste après mon jeûne :groumf: du coup j'ai tout baissé et je suis bonne pour un nouveau jeûne! Donc je te comprend tout à fait il y a des hauts et des bas avec ce diabète (c'est le cas de le dire). J'espère que tu feras moins d'hypos avec tes nouvelles doses! :clin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

ce genre de phénomène m’arrive et je n’ai jamais trouvé d’explication claire en dehors du diabète en lui même. Je passe des périodes en hypos avec de tout petits besoins et des périodes en hyper continues malgré de bonnes doses.

j’ai quand même une hypothèse : les lipodystrophies. En as tu ?

sinon j’espère que tu auras des capteurs : ils ne fournissent plus aux nouveaux clients !

Bon courage ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas de lipodystrophie. (enfin, je ne crois pas :grat: )

Qu'entends-tu par "ils ne fournissent plus aux nouveaux clients" ? Si on s'inscrit maintenant on n'est pas livré, c'est ça ?

Même pas avec un délai de trois mois ?

J'ai déjà un code client chez eux, donc ça devrait aller. A voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ben c'était bien une fameuse "lune de miel".

Et là, la lune de miel est terminée... :pleurs:

Très difficile de retrouver les bonnes doses, surtout que ça a déjà été très difficile de les descendre.

Parfois, c'est vraiment lassant, frustrant, décourageant, à se taper la tête sur les murs :tetemur:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me sens moins seule en vous lisant...

Vendredi, 7 hypos ... c'était affreux, ... jamais tranquille et toujours en train de se resucrer, épuisant. Et quel mal de tête !

50 glycémies par jour et une super attention aux calculs de glucides, que je fais à l'oeil habituellement, là même la balance n'y changeait rien.

Puis j'ai baissé ma basal de 30% ... diminué tous les bolus. C'est mieux, ouf. Soulagement. Mais je ne comprends rien du tout. C'est comme si j'étais hypersensible, ça descend très vite et ça remonte aussi très vite, je corrige rapidement, avec de petites doses maintenant. 

Comme tout le monde, ma vie a changé mais je ne fais pas de marathon dans le jardin, ni tout mon ménage ... je donne mon attention aux filles, je n'ai pas modifié ma façon de manger. Je n'ai pas le stress du travail, mais j'en ai d'autres.

Mystère...

Si c'est comme toi @Marquise dans quelques temps ça reviendra à la normale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis comme toi @Séverine, mes besoins baisses.
Les bolus des repas mais aussi une tranche de basale en fin d’après midi.

Je me dis que finalement je suis davantage active physiquement en ce moment.

Les 2 filles à occuper toute la journée, pousser le vélo de la petite, lui courir après,  la porter, être dans le jardin à courir avec l’une ou l’autre...ça demande plus d'énergie que mon boulot habituel! <_<

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon courage @sugar j'espère que tu trouveras vite tes marques, car c'est éprouvant.

Aujourd'hui hypo entre minuit et trois heures puis vers 11h. Sinon ça fluctue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Séverine contente de te lire à nouveau !

Ce sujet date d'il y a cinq ans mais en relisant, je constate qu'effectivement, mes besoins en insuline sont restés grosso modo les mêmes. Bien sûr il y a des fluctuations, mais ils sont toujours assez petits.

En ce moment, avec le confinement, c'est difficile de trouver un équilibre. Mais on va y arriver ! (Ou pas 😂)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense néanmoins que vous sous estimez habituellement l'effet du stress lié au boulot qui est hyperglycemiant... Avec le rythme nouveau imposé pour le confinement on vit ( enfin vous) différemment avec un souci en moins celui par exemple des horaires de boulot à respecter ... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant à la maison, @Marquise on peut se surveiller et tester beaucoup plus régulièrement ... ça devrait avoir un effet positif.

@libellule le stress doit être différent et avoir des répercussions différentes alors ... car mon anxiété est à un niveau bien au dessus de d'habitude. A cause du virus. Et bien que je n'ai pas les contraintes du travail, je pense à tout ce que je suis sensée faire et que je ne peux pas faire.

Physiquement je ne fais pas grand chose, je me sens trop fatiguée, alors qu'habituellement je cours d'école en école, je monte/descend les escaliers plusieurs fois par jour, + toutes les activités quotidiennes ...

C'est curieux en tout cas, ça rechange encore, je suis retournée à mon ancien basal, mais la nuit je suis trop base, donc basal temporaire, le freestyle affiche de grosses vagues.

@sugar comment vas tu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, libellule a dit :

Je pense néanmoins que vous sous estimez habituellement l'effet du stress lié au boulot qui est hyperglycemiant... Avec le rythme nouveau imposé pour le confinement on vit ( enfin vous) différemment avec un souci en moins celui par exemple des horaires de boulot à respecter ... 

Je suis en télétravail, donc toujours le même stress des horaires à respecter. 😛 Plus le stress du «je vais pas y arriver», du «j'espère conserver mon boulot», et la culpabilité dès qu'on fait une pause pour se dégourdir les jambes, boire une tisane ou mettre le repas de midi à chauffer.

Pour le petit déjeuner, sans avoir changé ni son horaire, ni sa composition, j'ai dû pratiquement doubler mon bolus.

En revanche, celui de midi, il faut que je le diminue de 25% environ pour éviter les hypos. 😕 Va y comprendre quelque chose !

@Séverine je fais un travail de bureau, je me contrôle donc aussi souvent maintenant en télétravail qu'en temps normal. Pas de différence de ce côté là.

Mais il faut ajouter le stress induit par la situation dans son ensemble, les insomnies de plus en plus fortes, le manque d'exercice (malgré le sport devant la télé et le jardinage)...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va , @Séverine, merci :)

après plusieurs nuits en hipos, et plusieurs baisse de mes 2 plages horaires nocturnes, il semble que le dosage soit le bon (pour l’instant!) et les nuits se passent mieux. 
je ne sais pas si cette baisse de besoin est liées à un stress différent, à des horaires qui changent, à la présence des enfants ou autre... comme ça arrive parfois (souvent!) avec le diabète, je n’ai pas vraiment d’explication précise. 
j’ai juste constaté et adapté. 
a suivre donc! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, petit point de mi?-confinement :) Oui, le matin de dois un peu ajouter de correction au bolus, et sur la journée j'ai adopté un bolus temporaire de 150% que je débraye le soir avant le diner ou un peu avant si ça plonge lolilol. @@++ ;):)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...