Jump to content

Dawn

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Posts

    3,674
  • Joined

  • Days Won

    5

Everything posted by Dawn

  1. Si jamais, en Suisse les capteurs sont remboursés à raison de 27 capteurs par an (en tout cas pour le diabète de type 1). @Althomann Je ne sais pas si les infos t'intéressent encore, mais si jamais, quelle que soit la région en Suisse, si tu dois prendre une assurance en Suisse: on paie une prime d'assurance maladie - environ 400 francs minimum par mois selon la caisse d'assurance choisie, selon le canton et selon le modèle d'assurance choisi (le prix peut grimper bien plus haut)... il y a différents modèles dans le but de payer la prime la plus basse, selon chaque assurance. Par exemple, pour payer moins cher on peut s'engager à toujours consulter en priorité son médecin de famille avant d'aller voir un spécialiste (c'est un modèle "médecin de famille", ou alors on peut choisir un modèle "medcall"où on s'engage à toujours appeler un n° de télémédecine avant de consulter à moins qu'un traitement déjà annoncé à ce numéro soit encore en cours... un modèle où on s'engage en plus à aller toujours dans un groupe précis de pharmacies, il y a de plus en plus de modèles différents, ça devient un peu prise de tête...). Lorsqu'on a des frais médicaux, on paie une franchise annuelle de 300 francs minimum pour un adulte (0 pour les enfants) ou alors on peut demander une franchise plus élevée et ainsi avoir une prime réduite, ce qui n'est de toute façon pas intéressant lorsqu'on est diabétique... Puis on paie le 10% des frais jusqu'à un plafond de 700 francs par an (350 pour les enfants). Les caisses d'assurance, peu importe le modèle choisi, doivent rembourser ce qui est inscrit dans la LaMal, donc pas de différence au niveau de la prise en charge de base. Toutes les assurances vont rembourser les mêmes choses, ce qui va varier grosso modo c'est la prime, la facilité de contact avec l'assurance, la rapidité de remboursement si on paie ses factures soi-même pour les envoyer ensuite à l'assurance. A savoir que les prix de remboursement de certains matériels sont précisés dans la loi, les assurance ne prendront donc en compte que ce prix pour le remboursement. Si une pharmacie ou un médecin facture plus élevé, c'est au patient de payer la différence. Il peut aussi y avoir une limitation sur la quantité, là encore selon les médicaments. Donc si on prend 28 capteurs par an, par exemple, cela fera 28*65.10 frs, soit 1822.80 frs, le patient payera la franchise de 300 francs, il restera donc 1522.80. Comme l'assurance ne prendra en compte que 27 capteurs, celui en trop sera facturé au patient 65.10 frs. Il restera donc 1457.70, dont le patient payera le 10%, soit 145.80. Le total juste pour les capteurs coûtera donc 300 + 65.1+ 145.8 = 510.9. Pour des frais médicaux supplémentaires (insuline, rdv chez le médecin etc), du coup plus besoin de payer la franchise puisqu'on l'a déjà comptée, on ne paie "que" ce qui dépasse le montant de prise en charge et le 10% restant de la facture. On payera donc encore ce 10% jusqu'à ce plafond de 700 francs qui ne prend pas en compte toutes les facturations dues à un dépassement. Donc avec l'exemple ci-dessus pour les capteurs, on a déjà payé 145.80 frs, il restera donc à payer 554.20 frs. (Donc pour un montant de factures de 5542 frs). Pour avoir plus de "services", il y a ce que l'on appelle les assurances complémentaires, là chaque caisse maladie y va à sa sauce, mais grosso modo on retrouve des assurances qui remboursent les médicaments non pris en charge par la LaMal (prestations pour l'assurance de base), généralement des médicaments plus "naturels", des préparations faites en pharmacie etc, des assurances dentaires (tout ce qui touche aux dents n'est pas pris en charge par l'assurance de base et les dentistes coûtent une fortune en Suisse... pour ça, hors covid moi j'allais consulter en France, car en plus en Suisse pour un simple contrôle je ressortais avec un devis de plus de 1000 francs pour plein de trucs à faire pour rien... ) des assurances qui assurent une hospitalisation en chambre mi-privée ou privée (à mon avis ça c'est l'arnaque, ça coûte très cher et si il n'y a plus de chambre de ce type au moment de l'hospitalisation, ben on se retrouve en chambre commune quand même sans contrepartie. Mais cette complémentaire permet d'aller voir certains spécialistes en cliniques privées qui ne font pas de consultations pour les gens juste assurés avec la base, voilà voilà... )A savoir qu'une fois qu'on est déjà diabétique je ne sais pas si on arrive à se faire assurer avec une complémentaire. Les assurance sont obligées d'accepter les clients pour ce qui concerne la LAMAL, donc la base, mais il faut remplir des questionnaires de santé pour les complémentaires et je ne crois pas qu'on arrive à avoir quelque chose quand on a déjà une maladie chronique.... à essayer peut-être? Si tu veux plus de renseignements pour la Suisse, n'hésite pas à m'envoyer un MP.
  2. Je voudrais juste relever, parce que cela me paraît important vu le contexte actuel, sans polémiquer autour de la vaccination. que l'"effort collectif" c'est aussi et surtout de respecter strictement les gestes barrières (de vraies distances et pas juste 1m50, un masque mis correctement et pas posé sous le nez, des désinfections correctes des mains et des objets touchés...) et même lorsque l'on est vacciné. Et à mon sens, une personne non vaccinée qui ne sort pas en boîte, qui ne va pas au restau, ne part pas en vacances, bref reste loin des autres et respecte les gestes barrières participe grandement à cet effort collectif.
  3. Merci! Cette année à nouveau, pas vu arriver. Faut dire qu'avec la météo désastreuse de ces dernières semaines, j'attends toujours le mois de mars avec l'arrivée du printemps. Avec retard, tous mes voeux de bonheur pour tes 50 ans @diletta
  4. Ca fait plusieurs mois que j'utilise le FSL2 et depuis quelques temps j'avoue que je commence à m'énerver. J'ai eu déjà 3 fois cette année des capteurs défectueux que Abott a gentiment accepté de remplacer, le dernier hier soir: j'ai posé un capteur que je devais sans cesse redémarrer, et finalement j'ai dû en poser un autre; et en retirant le capteur, la cause était clairement due au capteur dont le filament était courbé à 90 degrés ( et je comprenais mieux pourquoi il m'avait fait aussi mal, celui-là). Donc ce matin téléphone à Abott qui me le change sans problème. Mais depuis cet après-midi, lorsque je veux me scanner avec le capteur que j'ai finalement mis hier soir en remplacement de celui courbé, j'ai à de nombreuses reprises eu le message "Erreur de capteur. Le résultat de taux de glucose est non disponible. Essayez de le scanner à nouveau dans 10 minutes". Sauf qu'au bout de 10 minutes, ça va pas forcément mieux... Message que j'avais déjà eu souvent les semaines précédentes, mais vraiment ça commence à me casser les pieds, parce que pour pouvoir entrer une dose d'insuline dans mon lecteur (Je n'ai pas de pompe, pas d'appli et j'utilise le lecteur uniquement), je ne peux rien faire sauf faire une dextro (et bof...). Et comme téléphoner à Abott prend entre 15 à 20 minutes à chaque fois avec le téléphone vissé sur l'oreille tellement j'ai de la peine à comprendre ce qu'on me dit à l'autre bout, j'hésite à appeler tout de suite. Est-ce que cela vous a déjà fait ça? Et si oui était-ce dû au capteur ou au lecteur?
  5. Je passe en coup de vent... Je suis diabétique de type 1. J'étais végétarienne déjà plus de 10 ans avant de devenir diabétique (Je prenais alors des produits laitiers, des oeufs). J'ai donc appris à gérer mes glycémies et mes repas sans me prendre la tête pour un régime particulier. Et puis il y a 8 ou 9 ans, je suis devenue vegan (donc absolument plus le moindre apport animal ). Et en fait, j'ai eu une réduction très nette de mes besoins en insuline. Est-ce lié, je pense que oui mais sans pouvoir le prouver, par contre ce qui est sûr, c'est que cela n'a pas du tout empiré ma gestion du diabète. Je pense que c'est lié plus aux graisses qu'aux protéines: à quantités égales, on dit que les graisses animales induisent une plus grande résistance à l'insuline que les graisses végétales. Réduire les produits animaux permet donc de réduire les graisses animales et donc permet une meilleure utilisation de l'insuline. Après il y a sans doute des tas d'effets dû simplement à la différence entre produits animaux et végétaux dans tous leurs composants et non uniquement les graisses. Avec un régime végétarien ou vegan on ne réduit pas forcément l'apport en protéines, et on n'a pas forcément plus de glucides. Pour comparer, si on prend du lait de soja nature, il y a nettement moins de glucides que dans le lait de vache (environ 1gr de glucides par dl contre 5 pour le lait de vache), et il y a autant de protéines, mais par contre moins de lipides: chez moi en tout cas cela ne me fait pas monter les glycémie; je peux aussi boire du lait de coco (quasi pas de glucides, pas de prot mais très gras) et ma glycémie ne bouge pas. Avec du lait de riz par contre c'est l'inverse. Donc il faut avant tout bien lire les compositions des produits que l'on mange, ça de toute façon. Si on remplace de la viande par des féculents, forcément on se retrouve avec plus de glucides mais pas forcément une moins bonne courbe de glycémie en post-prandiale, les féculents amenant des protéines ET des fibres. Si on remplace la viande par du tofu ou du seitan, il n'y a pas plus de glucides, il y a moins de gras, et là encore on n'a pas forcément une moins bonne courbe de glycémie... Et dans les desserts, là aussi tout dépend de la composition du dessert. Avec des yaourts de soja on peut avoir moins de glucides, avec un cake où on remplace les oeufs par de la banane forcément ça fait plus de glucides, mais dans un cake où on remplace les oeufs par de l'agar-agar ou du tofu soyeux, ben ça change rien... Si tu n'as pas forcément changé ta façon de faire mais que tu as plus de peine à gérer ton diabète, c'est qu'il y a peut-être un changement qui n'est pas lié à ton alimentation. Sinon il faut savoir que oui les protéines permettent de diluer l'effet des glucides, mais dans une certaine mesure. Pour l'effet "dilution" il vaut mieux compter sur des fibres et garder une quantité de glucides totale sous un certain niveau. Ce que tu décris avec des repas bien gras et bien carnés n'est sans doute pas lié majoritairement à un effet des protéines, mais plutôt au gras, qui va lisser la glycémie sur ce repas, mais prolonger la digestion des glucides et provoquer une résistance pour de prochains repas. Pour les glucides rapides, en effet il n'y a pas que les jus de fruits (qui sont "hyper rapides"). Et quand tu prends des glucides même "lents" et que tu les cuits ou les réduits en purée, cela devient des sucres rapides, parce que leur préparation en facilite la digestion et donc rend la digestion plus rapide, c'est là que ça va compter. Voilà, j'espère avoir pu t'apporter quelques pistes en attendant que tu puisse voir une diététicienne.
  6. J'ai lu qu'elle était réservée aux adultes. Comme il s'agit à la base d'Humalog, je me demande si le fait que les enfants ne peuvent l'utiliser est dû aux excpiens (citrate et tréprostinil) ou si c'est lié à un protocole quelconque lors de la mise sur le marché d'une nouvelle insuline, par exemple? Et je me demandais si cette insuline était sensée être plus rapide que Fiasp, est-ce que quelqu'un a l'info?
  7. La température fait partie des symptômes les plus considérés (sans doute parce que c'est plus mesurable qu'un mal de tête), mais je crois que le seul symptôme réellement évocateur du covid c'est la perte de goût /odorat en absence d'obstruction nasale... pour le reste il y a tellement de symptômes! Moi j'ai presque tout eu sauf la fièvre à plus de 38.5 (chez moi c'était une fièvre à plus de 38, mais pas à plus de 38.5 et donc pas considéré comme fièvre dans les questionnaires en Suisse...). un test négatif chez moi, mais la perte totale de goût (je sentais plus rien de rien... ni sel, ni moutarde, ni café...) fait franchement pencher le diagnostique sur covid. Et il y a la suite... à mon avis quand on se traîne des symptômes sur des semaines, c'est aussi assez évocateur. Ah et puis au niveau des glycémies, ce qui m'indique que il y avait quand même une maladie plus grosse qu'un petit rhume, c'était les montagnes russes hyper raides!
  8. Ah.... absolument aucun? et tu sais si c'est toujours un vaccin cultivé sur embryon de poule (ou même oeuf non fécondé)?
  9. Ah oui, mais non.. je suis nouille, je voulais dire "forcés d'avoir un smartphone"... . donc c'est bien ça: "pas de lecteur fourni avec les capteurs 3?"
  10. Incroyable, le 2 est à peine disponible (remboursé en Suisse depuis peu...). Bon par contre gros point négatif je trouve, pour autant que j'aie bien compris, il n'y a plus du tout de lecteur pour le 3? Donc forcés d'avoir un iphone ? (Ce que je n'aime pas). Ah si on pouvait faire fonctionner les capteurs du 3 sur le lecteur du 2 moi ça me plairait bien (La taille des capteurs du 3 est vraiment incroyable!). Sinon pour la fiabilité des capteurs 2, je suis hyper satisfaite pour l'instant.
  11. Je l'ai enfin! (Obligée de passer par le site du fabricant parce que je n'ai pas trouvé de pharmacie qui en aient dans leur assortiment, entre le moment où j'ai validé la commande et le moment où le paquet est arrivé, il a fallu quand même 16 jours... (et je vous passe les bourdes de la poste suisse...) Bref, en train de découvrir mon lecteur tant espéré (Il est bleu, petit détail que j'adore), une question par rapport aux rappels: Sur le lecteur du FSL1, sur l'écran d'accueil, en bas de l'écran à gauche, à côté d'une petite cloche on peut voir l'heure du prochain rappel qui devra sonner. On peut aussi cliquer directement dessus pour aller ajouter/modifier/supprimer des rappels en cours. Je trouvais ça super pratique. Sur le 2, par contre, je ne vois ne vois pas ce symbole en bas de l'écran, pour paramétrer des rappels j'ai dû passer par le menu des paramètres, je ne vois d'ailleurs aucun mention de ce symbole dans le manuel d'utilisation. C'est une fonction qui n'existe plus? Y a-t-il un moyen d'accéder aussi rapidement aux rappels que sur le n° 1? (sans passer par une app, puisque j'utilise uniquement le lecteur fourni par abbott)?
  12. Ne me tapez pas dessus, mais... ce serait bien oui! Moi j'ai fait le choix d'avoir des enfants pour m'en occuper. Quelque part il y a un sacrifice, je n'ai pas la "chance" de pouvoir m'abstenir de travailler, c'est un choix, il y a beaucoup de concessions derrière. Moi ça m'énerve que d'autres parents envoient leurs gosses malades pour que les miens choppent leur crève alors qu'en tant que mère au foyer je n'ai pas de salaire, pas eu de place en garderie, pas d'aide. Je veux bien croire que ce n'est pas évident pour des parents qui travaillent, surtout dans les cas de familles monoparentales, mais j'estime que les enfants ne sont pas sensés être malades à tout bout de champ donc une angine un rhume, on peut bien les garder... Si ça se répète c'est à mon avis qu'il y a un problème. On est aussi 2 parents, donc 2 possibilités de garde. En Suisse l'employeur est tenu d'accorder 3 jours de congé pour maladie d'un enfant (et ceci par enfant et par parent), malgré ça il y a plein de gosses envoyés sous paracetamol à l'école.... Alors peut-être que cela biaise mon avis par rapport à la situation en France si vous n'avez pas cette même "politique". Mais bon, je subis un peu cette situation en ce moment-même, et avec le covid qui traîne je trouve que c'est vraiment extrêmement égoïste d'envoyer son enfant malade à l'école. Déjà, je trouve ça infecte pour l'enfant-même. Et à mon avis, un enfant qu'on envoie à moitié guéri au lieu de le laisser reprendre le dessus correctement sera fragilisé et tombera à nouveau facilement malade... et on ne se sort plus de ce cercle vicieux. En ce moment, j'ai 2 enfants bien malades à la maison. (selon des médecins consultés, paraît que le test covid n'est pas du tout fiable chez les enfants et donne des résultats négatifs à la pelle même quand tout le reste de la famille est positif et que les symptômes sont très évocateurs... ). La loi est stricte pour l'aîné en post-obligatoire: pas de retour en cours tant que les derniers symptômes ne sont pas derrière depuis au moins 24h. Pour le plus jeune je pourrais sans doute l'envoyer pas complètement guéri, mais hors de question pour moi, je ne prends pas le risque de contaminer quelqu'un quand je vois dans quel état est mon fils: covid ou pas, il n'y a pas que le covid qui peut causer des gros problèmes dans une vie de famille, et là je m'en passerais bien. Et le problème pour moi en ce moment mis à part mon inquiétude pour mon fils? Il est le seul malade absent de l'école et il était le seul à porter un masque (comme si ça suffisait... au moins il aura protégé les autres, lui!). Or il a bien choppé ça de quelqu'un... et comme je l'ai véhiculé jusqu'à l'école et qu'il n'a pas eu de contact ailleurs depuis des mois mais qu'il a des copains qui toussent... Alors ils toussent, mais le mien a dû consulter en urgence parce qu'il n'arrivait plus bien à respirer. Il a fallu la rentrée pour qu'il tombe malade d'une crève qu'il 'a jamais eue comme ça, en été en plus, alors qu'il n'avait rien eu depuis le début de l'année. Alors en ce moment, j'ai un peu de rancoeur contre ces parents qui envoient leurs gosses qui n'ont "rien de grave" à l'école parce qu'ils ont mieux à faire que de prendre soin de leurs enfants (En Suisse pas de masque obligatoire à l'école obligatoire, pas de distances, pas de prise de température...donc voilà...). Mais c'est surtout le fonctionnement actuel de notre civilisation qui pose problème.
  13. @Leelette J'ai mis un smiley qui rigole à cause de la réponse qu'on t'a donnée... Incroyable! Mais à part ça j'espère que ça ira!
  14. Chez moi, les sucres format suisse passent pas dedans (les miens font 4 gr, donc il me faut 4 sucres), mais je les utilise pour ranger les médicaments de secours en 3 catégories, c'est très pratique! Pour les sucres, sinon, une petite boite plate en métal (qui contenait initialement de mini berlingots de Bretagne) dans laquelle je range des sachets... (L'inconvénient des sachets, quand on a une grose hypo, c'est qu'il faut pas avaler l'extrémité arrachée du sachet avec le sucre...)
  15. Au fait, pour les tests PCR en France, vous avez quoi comme frottis: un par le nez ET un dans la gorge? Par chez moi j'ai eu la surprise d'apprendre que c'est uniquement par le nez, ce qui me laisse un peu sceptique (quand on a la toux comme symptôme, je ne comprends pas que la gorge ne soit pas testée pour augmenter la probabilité de trouver le virus s'il est présent...)
  16. On en trouve des sans gluten quand même, mais bon, à tester, parce que je crois que dans la plupart il reste quand même une protéine problématique pour les personnes sensibles au gluten. Cela dit, je ne crois pas que l'alcool fasse beaucoup de bien quand on a des intolérances alimentaires... Bon courage en tout cas, je suis contente pour toi si tu vois déjà une amélioration.
  17. Lumière pulsée pour moi, ça marche très bien et sans souci jusque là (Je fais des réactions cutanées à la cire, par contre)
  18. Oh que oui! Multiples allergies et intolérances alimentaires pour moi, je suis vegan donc pour le lactose de toute façon je ne me prends pas la tête puisque je n'en avale pas. Pour le gluten je me suis faite tester et pas d'allergie, j'ai tenté un régime d'éviction total du gluten sur plus de 6 mois pour voir quand même, ça a amélioré les choses un temps et ça a ré-empiré. J'ai même l'impression que pour le coup je ne digérais pas bien certains trucs qu'on retrouve typiquement dans les aliments sans gluten... Résultats sur les glycémies: lorsque je mange un truc auquel je suis allergique (Je parle bien de l'allergie, celle pour laquelle on trouve des anticorps), la réaction est telle chez moi qu'il me faut de l'antiallergique et donc forcément rien que l'antiallergique fait monter mes glycémies. Pour les intolérances, c'est la cata sur minimum 3 jours qui commencent en hyper et que j'essaie tant bien que mal de régulariser ensuite, mais les effets digestifs durant minimum 3 jours, je digère tout très mal pendant cette période, donc les glucides passent mal ou alors trop bien par moments, c'est incontrôlable. Pour ton beurre sur les tartines, je sais pas si cela pourrait être lié au phénomène que j'ai expérimenté en devenant vegan: le fait de passer d'un régime végétarien à un régime 100% végétal m'a fait éliminer les graisses animales, qui provoquent de la résistance à l'insuline, mes besoins en insuline avaient diminué (c'est toujours le cas lorsque je ne mange pas un truc auquel je suis intolérante). Après, que ce soit juste la quantité de beurre remplacée par la margarine, je ne sais pas si cela peut être significatif Pour mes douleurs de hanche/articulations, chez moi elles augmentent très clairement après de fortes hypos ou des hypos prolongées. J'ai donc l'habitude d'avaler régulièrement du magnésium après des hypos, et j'ai supprimé le sucre blanc pour le remplacer par du sucre brut (la digestion du sucre demande l'utilisation de minéraux qui sont présents dans le sucre brut, mais qui ont été éliminés lors du processus de fabrication du sucre blanc, donc pour digérer le sucre blanc, le métabolisme puise dan le corps, ce qui peut provoquer des douleurs aux articulations) Si tu as des intolérances, forcément ça provoque une inflammation et j'imagine que cela peut s'étendre aux articulations... Sinon, ma diabéto m'avait dit, si je me souviens bien, que de nombreuses personnes se croient intolérantes au gluten alors qu'en fait ce serait une réaction à certains sucres, surtout avec les fruits, une sorte de combinaison entre différents éléments. Elle m'avait parlé du régime foodmap, mais je ne l'ai pas tenté, parce que étant vegan, avec de nombreuses allergies et intolérances, j'ai fini par me faire mon petit tableau de ce qui passe ou pas (et chez moi je suis à présent convaincue que mes problèmes de digestion viennent du syndrome d'Ehlers-Dnlos). Après, lorsqu'on doit suivre un régime FODMAP; cela ne veut pas forcément dire que l'on doit enlever tout ce qui est déconseillé dans le cadre de ce régime, cela dépend des personnes. J'ai lu que certaines personnes dans le cadre de ce régime suppriment le beurre, d'autres pas, cela dépend peut-être des raisons pour lesquelles elles adoptent le régime fodmap (Il est utilisé dans le cadre de différentes maladies). Cela te donnera peut-être une piste? Si tu veux te faire tester pour des allergies, c'est encore relativement facile à faire. Pour des intolérance par contre, à part un régime d'éviction encadré par un professionnel (pour éviter des carences mais aussi pour bien comprendre où peuvent se cacher les substances qu'on veut éviter), je ne pense pas qu'il y ait d'autre solution. Il faut savoir aussi que pour s'assurer des résultats d'un régime par éviction, il faut parfois le faire pendant plusieurs semaines avant d'en voir un résultat, l'intestin ayant été irrité ne va pas se remettre tout de suite. Moi j'avais établi ma liste d'aliments en reprenant toute mon alimentation à zéro, et j'ai bien fait parce que dans mon cas bien particulier, je n'aurais rien pu trouver sinon: lorsqu'on a de multiples intolérances, en évitant un aliment on peut ne rien voir si on continue à consommer un autre aliment qui pose problème.
  19. @C-cile Si jamais ça peut t'aider, je faisais aussi de grosses réactions à la canule, et du coup je gardais mes KT moins longtemps que prévu, j'enlevais ainsi ma pompe pendant une journée au moins avec passage aux injections ces jours-là. Comme ça je pouvais bénéficier de certains avantages de la pompe pendant 2 jours (si mes souvenir sont exacts sur la durée), puis repasser sous injection un jour ou deux. Bon finalement je me suis passée définitivement de pompe, mais si toi tu as envie de la garder, ça peut peut-être t'aider de la mettre simplement moins longtemps? Ah oui et l'idée de pounine pour l'insuline est bonne! Je n'ai pas de problème apparent avec Fiasp mais j'avais fini par faire de grosses réactions à Levemir et donc je sais que d'une insuline à l'autre, ça peut être le jour et la nuit!
  20. en même temps... s'ils ne te le changent pas, tu ne vas plus l'utiliser et donc ne plus utiliser de capteurs non plus... sur la durée, ça leur rapporterait peut-être plus de t'en fournir un? non?
  21. Coucou, je vois que ce que tu avais écrit @Marquise date, mais je me demandais, au sujet de la plage cible: sur quels chiffres faudrait-il la définir? Parce que pour définir le bas: le FSL nous limite, et pour le haut, ben... être à 50% avec un max à 2 gr ok, mais à 1.5, c'est déjà plus compliqué
  22. Bon ben suite à ce que j'avais écrit l'autre jour, je tiens quand même à relever à quel point on se fait entuber en Suisse. Parce que s'il a bien été dit et écrit que les enfants vulnérables pouvaient continuer l'école à domicile, dans les faits, la société suisse de pédiatrie fait savoir qu'aucune vulnérabilité n'est considérée chez les enfants et adolescents. Donc en pratique, les seuls enfants pouvant continuer l'école à domicile, ce sont les enfants qui ne pouvaient déjà pas se rendre à l'école AVANT le covid. Etant moi-même considérée comme personne vulnérable je peux garder mes enfants et donc ne suis pas concernée directement par ce retour forcé à l'école, mais j'ai quand même signé une pétition en ligne en espérant qu'elle aboutira à un changement, parce que je suis écoeurée de ce qui se passe dans mon pays. J'ai l'impression de vivre en pleine dystopie! Ah et dans les détails, en école publique les classes sont juste splittées en 2 groupes, mais aucun masque n'est imposé ni pour les élèves, ni pour les enseignants, aucune distance minimale imposée entre enfants, mais juste une distance de 2 mètres entre adultes et enfants... Dans ma commune, les enfants ne sont pas forcés à prendre le bus scolaire, mais les parents ont l'interdiction de les amener en voiture, et le vélo est de toute façon interdit, donc les parents ont reçu comme directive d'envoyer leurs enfants soit en bus scolaire, soit à pied. Il faut savoir que l'école réunit 3 communes et que les enfants de mon village doivent se rendre sur une autre commune, en passant par une route prioritaire, 3 kilomètres sans zone piétonne ou trottoir, on est en plein délire!
  23. @Isabelle c'était par rapport à ce qui est écrit en début de ce post, histoire de pouvoir vérifier à quoi on en est, au cas où, avant la désactivation de l'adhésion volontiers, merci!
  24. Avant de voir son adhésion désactivée, est-ce qu'on a le moyen de voir dans notre profil jusqu'à quelle date va notre adhésion? Et sinon, j'ai voulu réadhérer, mais j'ai des soucis avec le paiement. Je voulais le faire par e-banking, mais je n'ai pas réussi à trouver cette option de paiement dans la boutique - J'avais soit paypal ou carte, ou "autre paiement", mais quand j'ai sélectionné "autre paiement", je n'ai eu que des coordonnées pour remplir un chèque, ce qui n'existe pas en Suisse (donc j'ai annulé ma commande, en pensant en refaire une lorsque plus tard).
×
×
  • Create New...