Jump to content

pounine

Adhérent(e) de l'AFFD
  • Posts

    6,581
  • Joined

  • Days Won

    111

Everything posted by pounine

  1. Je viens de vérifier, le décret en vigueur daté du 12 novembre, je rentre bien dans la catégorie vulnérable...
  2. J'aurais besoin de vos conseils éclairés pour concilier diabète et COVID. Je préfère prévenir, j'ai clairement des problème de privilégiée face au COVID. Les données de mon problème : je travaille dans une grande boite qui prend soin de ses salariés (ca, c'est un bon point). Néanmoins, on en arrive à une situation qui devient difficilement tenable pour moi. Alors qu'entre les deux confinements, nous devions tous retourner travailler à temps complet sur site, depuis le 2nd confinement, mon employeur a changé de politique et a décidé que toutes les personnes à risque devaient être en travail à distance obligatoire. Pour les autres, il faut être volontaire et ne pas prendre les transports en commun. Les premières semaines, cela ne m'a pas choqué plus que cela mais la situation dure depuis trop longtemps. J'en suis à plus de 4 mois de travail à distance. 4 mois à ne pas voir physiquement un seul de mes collègues ni pouvoir discuter de vive voix avec ma boss. 4 mois à ne pas boire un café et papoter un peu, de visu. Mon service est réorganisé, on a énormément de boulot. Physiquement, j'ai besoin de bouger, mon état de santé s'en ressent même si le DID est bien sage. Bref, j'ai fait une demande pour aller une fois par semaine sur site. Tous mes autres collègues sont volontaires et présents un jour sur 2. J'ai fait une première demande en décembre, pour la forme. J'ai eu une réponse négative. J'ai laissé passer les fêtes de Noël. J'ai refait une demande pour montrer que j'y tenais tout de même. Ca a pris 15 jours, mon N+1 et N+2 ont appuyé ma demande auprès de la RH (bon point) et je viens d'avoir la réponse, par oral : il faut que je demande l'avis de mon médecin traitant (que j'ai vu hier...) et s'il est favorable, je pourrai prendre RDV avec la médecine du travail. J'ai assimilé l'info et depuis, je suis en colère contre la frilosité de mon employeur qui se cache derrière les médecins pour éviter de se prendre un hypothétique procès si je tombais malade et en colère contre le diabète, en général. J'ai envisagé pas mal de solutions différentes mais si je pousse le raisonnement jusqu'au bout, toutes les solutions peuvent se retourner contre moi, je ne sais donc pas trop comment gérer. 1. Je ne vois pas pourquoi on demande l'avis de mon médecin. A ma connaissance, seul le médecin du travail est habilité pour me dire si je peux venir travailler ou non ? 2. La médecine du travail ne m'a jamais déclarée à risque. Mais j'ai dû écrire à une époque que j'étais à risque (avant le 1er confinement, car on était très en retard sur le télétravail à l'époque). 3. Si tout le monde est sympa avec moi dans la boite, la différence de traitement est flagrante et je commence à ne plus connaître les nouvelles recrues. Je sais qu'à terme cela va poser souci (et puis j'aimerais bien évoluer). Je n'aime pas utiliser ce mot car ma boite est très bonne élève en la matière mais ca se rapproche de plus en plus de la discrimination liée à l'état de santé. En tout cas je le vis comme tel et je ne le vis donc pas bien. 4. Le travail à distance a causé des pathologies qui me gênent vraiment au quotidien (cf capsulite). J'ai une perte de condition physique que je peux difficilement compenser, mon poste de travail n'est clairement pas adapté et mon logement est trop petit pour que je puisse avoir un vrai bureau. 5. Je suis en travail à distance et je ne peux prétendre au "télétravail". La différence? J'aurais droit à une indemnité qui me permettrait d'équiper mon logement pour que je travaille dans de "bonnes" conditions. 6. Jusqu'à quand la situation va t'elle durer ? Jusqu'à un hypothétique passeport vaccinal ? En bref, je perds de tous les côtés mais je concède que je suis très bien protégée contre le COVID, je ne peux pas dire le contraire. J'ai mon entretien annuel demain, je vais en reparler avec ma chef. J'envisage d'en parler avec le référent Handicap de ma boite, mais que pourra t'il faire en pratique ? J'ai de gros doutes. Si je mets en valeur les difficultés médicales, je crains qu'on me rétorque de revenir bosser tous les jours (et là, je ne suis pas sure d'être prête à le faire : j'ai notamment mes 3 séances de kiné à caser et comme on est tous les deux en télétravail, je n'ai pas droit au périscolaire donc je dois récupérer mes gosses à 16h30). Si j'évoque la discrimination liée à l'état de santé, c'est encore pire. Si je les touche au portefeuille, on va peut-être me dire de revenir bosser (!) J'ai bien pensé au statut quo mais je crains les conséquences à long terme sur mon intégration dans l'entreprise et sur mon état de santé. Ma seule voie de salut serait que la médecine du travail considère que je ne suis pas à risque, ce qui me permettrait d'avoir le luxe de choisir si je veux être "volontaire" pour venir bosser un ou plusieurs jours par semaine. Mais comme je suis à risque, ca m'étonnerait ! On pourrait envisager un aménagement de poste, mais lequel ? En bref, vos retours m'intéressent.
  3. Bonjour, je pointe sur ce poste depuis quelques mois désormais. On m'avait initialement diagnostiqué une tendinite (très douloureuse) en octobre, ultra douloureuse et après IRM, la capsulite a été posée. Comme ma kiné avait déjà bien travaillé la question, je ne suis que sur une version débutante de la capsulite mais ca me saoule déjà bien assez. 3 fois par semaine chez le kiné (dont 2 fois en balnéo) et je ne vois que peu d'évolution. Techniquement, ce n'est pas vraiment l'épaule qui me fait mal, c'est plutôt le bras et j'ai des sensations dans la main droite. Je suis retournée chez mon doc et j'avais pris 3 jours avant mon médicament contre le neuropathie pour qu'on évite de me dire que c'est à cause de la neuropathie que j'ai mal. Il y a effectivement eu une amélioration le 1er jour mais c'est reparti de plus belle ensuite, malgré une augmentation de la dose. Mon généraliste me dit que ca serait un syndrome épaule-main. Il m'a orienté vers un spécialiste sur Lyon mais j'ai rdv en septembre 2021 ! Et je n'ai aucune prescription contre les douleurs, alors que je dors avec un coussin la nuit pour m'assurer des nuits potables. Je vais rappeler mon doc demain, pour voir comment on peut avancer, je ne vais pas attendre septembre. Bref, ca me saoule et ca fait du bien d'en parler. Ce qui me saoule encore plus, c'est que j'ai commencé à avoir ces douleurs pendant le premier confinement, que j'ai sûrement laissé trop trainer. J'ai eu ma période particulièrement douloureuse lors du 2ème confinement. Mon employeur m'interdit de venir bosser, alors que l'ergonomie de mon poste de travail serait bien meilleure. Mais je vais en parler dans un autre post...
  4. J'aime aussi les deux mais je suis en phase sucrée pour l'instant, avec d'excellents résultats sur la glycémie. Surement aussi parce qu'il n'y a pas de gluten, ce qui m'aide personnellement beaucoup. Dans un bol, couper 2 à 3 fruits (selon l'appétit) et mélanger avec 3 cuillères à soupe de graines (au choix : graines de lin, tournesol, courge, amandes, noisettes, pavot, etc), et un peu de cannelle. Si vous craignez le côté un peu compact, ca doit aussi le faire avec du lait ou tout simplement avec un peu d'eau. Si grosse faim, ajouter 2 cuillères à soupe de flocons d'avoine. Les glycémies sont nickel et je n'ai pas faim du tout en fin de matinée. En fruits, je prends généralement une banane et un fruit de saison (orange, pour son côté juteux) et j'ajoute des raisins de Corinthe. Et je suis plus en forme (effet vitamines?)
  5. Elle aura du caractère ! Petite astuce pour tes prochains rdv : fais ta liste de questions au fur et à mesure (le bloc notes du téléphone est bien utile !) et garde la pour ton rdv. Comme ça tu n'oublie rien ! Je le pratique pour les rdv diabeto, ça marche très bien
  6. @Mei-Li tu n'as pas posé la question à ta SF? et ta grossesse n'est pas encore finie donc profites de tes dernières semaines !
  7. Je suis en train de faire le tri de documents médicaux qui s'entassent et je fais remonter ce post. J'avais auparavant uniquement un suivi diabéto mais maintenant, je vois plein d'autres spécialistes et j'ai désormais plein d'autres trucs qui me servent régulièrement : résultat d'irm (sur CD), résultats d'écho/radio, compte-rendu médicaux, suivi gynéco, suivi ophtalmo et puis aussi l'attestation Allianz pour mon prêt que je dois penser à ramener lors de mon prochain RDV diabéto. J'avais opté pour une pochette à élastique marquée "Santé 2019" (!) mais elle déborde désormais. Je ne sais pas comment ranger. Parce qu'il faut un truc tout de même assez facile à déplacer si j'ai besoin de ramener le dernier résultat. Des idées ? Classeur avec section par spécialité ? Ma mère m'a même filé les courriers lors de ma découverte du DID. Je ne sais pas si ca servira un jour mais je me dis peut-être, si un cas de DID se présente dans la famille.*
  8. Vous commencez vraiment à me faire rêver là les filles !! @libellule et @Lounche
  9. @Althomann: j'en ai entendu parler aussi de ces systèmes et j'ai envie de me faire ma propre idée. Pour l'instant, ça me paraît répondre à mes besoins mais si ça peut en aider d'autres, tant mieux !
  10. j'ai pensé à toi ce midi : j'étais en balneo ! @libellule
  11. J'avais effectivement peur que le sel attaque la pompe @Melliflueee mais je n'avais pas pensé au tegaderm, très bonne idée ! @EllieMerci
  12. Je me demandais si vous aviez eu l'occasion de tester les... "centres de flottaison" Ne riez pas, il y a tellement peu de loisirs rigolos à faire en ce moment que je me suis réservé un créneau (bah oui, une semaine sans enfant et un mercredi de libre, ca se fête!!). En gros, tu trempes dans une sorte de grosse baignoire remplie de sel et tu flottes. Et tu te détends. J'ai réservé mais j'ai réalisé après que j'allais avoir un FSL (quoique, peut-être pas : je passe l'irm la veille !) et également une pompe patch. Pensez vous qu'il faudrait mieux l'enlever avant ? J'ai moyennement envie de flotter avec la pompe qui bipera toutes les minutes !!
  13. @DoraOikonomidi : merci de nous avoir fait ce retour, car il est exceptionnel que les personnes nous sollicitant viennent ensuite nous délivrer les conclusions. Je m'en vais lire l'article !
  14. Zut, je l'ai installé il y a une heure... Je les appelle d'ici la fin de la journée, on verra
  15. @Lounche: ce qui m'embête c'est pour le fsl, je dois en remettre un demain et j'ai rdv mercredi prochain. Je ne sais pas si je repasse sous capillaire pour une semaine ou pas, avec les pbs de remboursement que ça peut poser. La nuit portera conseil.
  16. Bonsoir, j'ai fait une recherche sur le forum mais bizarrement aucun résultat ne ressort : je dois passer une irm dans les prochains jours et je lis que les pompes à insuline sont une contre-indication absolue. D'où 2 questions : comment avez vous géré ? Vous avez arraché votre pod le temps de l'examen pour en remettre un ensuite ? Et faut il également enlever son Fsl ? Un grand merci pour votre aide ! Édit : après avoir fait un peu d'archéologie, je viens de le retrouver : Si un gentil modo pouvait fusionner les posts. Merci !!
  17. Bonjour et bienvenue sur le forum, As tu un lecteur de glycémie ? Si tu as ces symptômes, ça vaudrait peut-être le coup de vérifier. Te sens tu mieux après avoir mangé qqch de sucré ?
  18. Bravo @libellule, tu peux être fière de toi !!
×
×
  • Create New...