Jump to content

FSL : fiabilité des valeurs de glycémie


Recommended Posts

La question que je me pose est

que les capteurs mesurent la glycemie à partir du liquide interstitiel.

Pourquoi tout d un coup c est considéré comme pouvant remplacer les glycémies capillaires alors que pour les capteurs de pompe ce n'est pas le cas?

N'y a t il plus le décalage dans le temps? Je pense à ça surtout en cas d'hypo.

J'en ai parlé à mon Presta de pompe qui m a conseillé de toujours avoir un lecteur de glycémie capillaire dans mon sac à main-valise.

Link to post
Share on other sites
  • 6 months later...
  • Replies 306
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'ai appelé Abbott ... et ça faisait longtemps qu'ils ne m'avaient pas autant gavé 😕 Pour résumer : dans la nuit de samedi à dimanche, en l'espace de 30 min, mon FSL est passé de 108 avec flèche

Pour l'Hba1c, le FSL donne une moyenne purement mathématique, alors que dans la réalité, cette valeur est plus pondérée par le dernier mois qui vient de s'écouler ! D'où un certain écart aussi avec la

Aïe, encore un capteur qui débloque, je me voyais à 150 mais en train de monter et toutes les corrections changements de cathé etc... ne me faisaient pas redescendre   après check up il s'avère que le

Posted Images

Finalement, mes parents m'ont offert un lecteur et 2 capteurs pour anniversaire !

Alors, les premières impressions sont plutot bonnes, malgré une erreur assez systematique de glycemie. Mais comme l’erreur est répétable les courbes restent justes et c'est le plus important ! D'autant que l'ecart diminue au fil des jours. En tous les cas, la pose est indolore, je commence à voir un décollement de l'autocollant au bout de 7 jours, alors je vais sans doute mettre un tega**** ce soir, je ne sais pas, qu'en pensez vous.

Concernant l'erreur systematique, j'ai appelé abbott, qui m'a envoyé des bandelettes (niveau bandelette il est affreux, il faut beaucoup plus de sang que le contour next link ou l'insulinx je trouve), et les bandelettes que j'ai reçues sont sous emballage individuel, je n'aime pas du tout. Le fait d'envoyer les bandelettes et non pas un nouveau capteur se justifie par "votre lecteur au doigt est un medtronic donc in peut pas savoir s'ils sont fiables". (même si moi je sais que je ne suis pas en hypo alors que le freestyle indique LO)

Link to post
Share on other sites

J'ai eu également des écarts, mais c'était surtout très important le premier jour (il m'a mis en hypo toute la nuit alors que j'étais à 1 toute la nuit, j'ai passé une nuit horrible à cause de lui!). Après, c'était surtout sur les glycémies basses qu'il avait tendance à sous estimer un peu par rapport à mon lecteur et à mon ressenti. Les glycémies les 6 autres jours étaient quand même plutôt fiables et les tendances à la hausse ou à la baisse et les courbes de la journées étaient très justes. Pour le décollement moi c'était l'inverse au bout de 7 jours j'ai cru m'arracher le bras pour l'enlever, donc je ne peux pas t'aider.

Link to post
Share on other sites

Le capteur tient le coup du point de vue autocollant finalement.

L'écart systématique est toujours là, mais bon il suffit de le savoir. Après téléphone au SAV, mon écart n'est pas de 30% mais "seulement" de 27 donc pas d'échange possible.

Ceci dit j'en suis quand meme très contente, je vois les tendances, je sais me situer et je suis persuadée que le prochain capteur n'aura sans doute pas cette différence

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Après trois mois de FreeStyle Libre sans discontinuer, j'ai pu comparer ce qu'il m'annonce comme HbA1c avec le résultat du labo.

FSL : 6.2%

Labo : 6.5%

La marge d'erreur est donc relativement faible.

(et surtout mon HbA1c reste stable :yes: )

Depuis qu'il fait si chaud, et que je mets donc mes bras potelés à l'air, j'ai déjà eu plusieurs remarques : "C'est le nouveau patch anti-tabac ?". Et aussi une question de ma pharmacienne qui ne connaissait pas du tout.

Mais, mis à part la pharmacienne, quand je réponds "c'est un capteur de glycémies", ça n'intéresse plus personne. Aussitôt, les gens changent de sujet de conversation. Personne n'a embrayé avec "ah bon, comment ça marche ?" (sauf bien sûr la pharmacienne à qui j'ai dû faire une démo, et d'ailleurs j'étais en hypo...)

Link to post
Share on other sites
  • 5 months later...

C'est clair marquise, faut pas que je compare tes belles courbes avec les montagnes russes que me sort mon FSL depuis que je l ai...

Sinon, question à celles qui ont le FSL : vous ne trouvez pas qu'il exagère les hypos ?! Il me dit tjs plus dans les choux que ce que je sens, et qd je vérifie avec mon lecteur, c'est du genre 0,48 contre 0,65... c'est pas le même resucrage qd même  !  Même chose chez ma mère et mon frère.  Mais  d ailleurs est ce que tous les capteurs n ont pas tendance à faire pareil ?

Link to post
Share on other sites

Marie j'en ai parlé dans ton autre post, mais oui moi aussi ça me fait ça tout le temps...J'ai eu droit à des nuits d'insomnies à cause de ça...Il me mettait des nuits en hypos alors qu'avec le contrôle je n'étais pas en hypo (je ne ressucre pas avant 0,70), du coup je me réveillais toute la nuit par crainte de l'hypo alors que ma nuit était parfaite! Ça m'a fait ça aussi plusieurs fois au Québec avec des écarts encore plus grands!

Link to post
Share on other sites

Ouh là là, je ne veux pas vous mettre de pression avec mes belles courbes !! :P

Je vous rassure, j'ai aussi parfois de belles montagnes russes !! Vous voulez les voir ? :clin:

Mais si cela vous remotive, alors je dis banco !

Je pense que la "platitude" de mes courbes vient du fait que je me contrôle souvent (avec FSL, c'est tellement facile !) et que du coup, je réagis vite : un petit bolus de correction, ou une basale temporaire. avec un lecteur classique, je ne faisais que 7 à 8 contrôles par jour (et c'était déjà beaucoup !) donc je ne réagissais pas aussi vite.

@MarieDiab : je confirme, le FSL exagère un peu les hypos. Une nuit, il m'a mise en "LO" toute la nuit, alors que je me sentais bien, et que en vérité j'étais autour de 0.90. Mais je venais juste de changer de capteur.

Et parfois il me dit que je suis en hypo à 0.60 voire moins, et je me sens bien. Mais à d'autres moments, je me sens en hypo, alors qu'il m'annonce une gly normale, mais avec la flèche qui descend. Je pense donc que pour les flèches de tendance il est assez fiable. En tout cas, je m'y fie beaucoup, et j'avoue que j'aurais maintenant du mal à me passer de cette info.

Bon je sais que je vais vous rendre jalouse (en plus de mes courbes magnifiques, hehe !) : mon entreprise va me re-commander pour un an de capteurs. Et à ce propos, info qui peut vous intéresser : Abbott a prévenu mon entreprise qu'ils ne prendraient aucune commande, et ne feraient aucune livraison entre le 29/01 et le 15/02. (Je suppose qu'ils mettent en place un nouveau site de production ou de distribution). Donc, attention pour celles qui vont enfin pouvoir commander en janvier, ne tardez pas !

 

 

Edited by Marquise
Link to post
Share on other sites

Merci pour les infos marquise ! Je confirme,  c'est le pied ce lecteur,  au biut de 15 jours je vais avoir du mal à m en passer... Par contre même en me controlant très souvent,  je n arrive pas à sortir des montagnes russes. Exemple,  min épisode de cette nuit n est tjs pas terminé,  je n ai pas encore réussi à retomber sur mes pieds de tte la journée.  J ai enchaîné les hypos et les hypers  sans pause !

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Vraiment pas de chance mag ! J'espère que en leur renvoyant le pack il t'en renverrons un nouveau... 

Pour ma part il marche nikel hormis le fait que le lecteur me dit "low" hypo en dessous de 0.50 alors que je suis à 1.07 en pp... Première fois de la journée qui me dit ca. Bon il a tendance à être un poil plus bas que la gly capillaire mais bon la y a une différence de 0.50 quand même ...

sinon mon mari est en adoration devant la bête et se prend pour un Jedi en me scannant des que je passe près de lui... Au moins on rigole xD

Link to post
Share on other sites

ok merci @Leelette mais je trouve quand même la différence entre les deux énormes le fsl m'annonce 1,08 et mon contour next 1,80 ya pas moyen de le faire revenir à des valeurs plus normale ? Car ça veut dire que quand je suis entré 0,80 et 1,20 ben le truc me met inévitablement en hypo ...

Link to post
Share on other sites

@cyloo Ma diabeto m'avait dIt de ne pas tenir compte des valeurs les 24 premières heures. Ici j,ai l'impression qu'il surestime les glycémies de 0,30. Il faut que je reprenne mon lecteur pour comparer pendant quelques temps, je l'avais déjà mis aux oubliettes.

Après les tendances sont justes... j'ai aimé les flèches de tendance qui m'ont permis d'éviter deux hypos à ccoup de basal temporaire et de ressucrage anticipé. Par contre je ne sais pas si c'est l'effet nouveauté mais je passe mon temps à me bipper.

@Mag je comprendsta colère et ta déception.

Link to post
Share on other sites

Au vu des différences qui sont évoquées, j'ai ressorti mon lecteur pour comparer.... le fsl m'indique des valeurs plus hautes.... ca me déçoit peu ça !J'utilise ll'assistant bolus dans ma pompe, donc exemple entre 1,14 sur mon lecteur et 1,42 sur le fsl ( glycémie à jeun de ce matin)  : lassist m'a calculé une correction.... ce qui peut entraîner une hypo... ça m'embête...

Link to post
Share on other sites

Il me semble que le FSL est un peu "en retard" sur le lecteur classique car il prend l interstitielle alors que le classique prend la capillaire. ..on a donc selon les cas un petit décalage mais qui devrait n être que chronologique. Et pas de différence qd on est en tendance stable. Donc effectivement ca se voit surtout pour les hypos où la remontée se voit plus tard sur le FSL.

Chez moi ca se passe bien comme ca, chez mon frère aussi. Aucune différence qd je n ai pas de flèche montée ou descente,  une petite différence en cas de gros mouvement. Ca m est arrivé une fois d avoir un décalage assez important pour me demander comment réagir en terme de correction. 

Edited by MarieDiab
Link to post
Share on other sites

@C-cile effectivement l'écart entre le fsl et mon lecteur s'est amoindrie l'écart est passé de 0.50 à 0.20/0.30 grand max ! 

Par contre j'ai une question qui me turlupine, quand je regarde l'historique des courbes la nuit je vois qu'il y a des petites variations (infime) sauf que je ne me réveille pas pour me scanner... Du coup le capteur garde en mémoire les dernières heures ? 

Link to post
Share on other sites

Le fait que le lecteur n'est pas à moi c'est juste par rapport à leurs registres de clients (si tu n'est pas enregistré possesseur d'un lecteur chez eux tu ne peux pas acheter de capteurs).

ce matin j'avais un écart de presque un gramme entre le lecteur et ma glycémie capillaire, je trouve ça énorme 

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Fanny a dit :

ce matin j'avais un écart de presque un gramme entre le lecteur et ma glycémie capillaire, je trouve ça énorme 

Est ce que tu étais en valeur stable ou non ? Suite à un message de MarieDiab (plus haut), je me suis controlée sur quelques dextros : effectivement, c'est ok ( du genre 1.05 vs 1.1) quand la glycémie est stable. Par contre, j'ai aussi constaté 1 gr d'écart (2gr dextro vs 3gr FSL) avec flèche droite vers le haut. J'avais de grosses différences aussi avec le capteur dexcom (lui m'indiquait hypo quand j'étais à 1gr stable en dextro). Je pense que pour les deux, c'est dû à la différence entre interstitielle et capillaire. Du coup, je ne recontrôle  que rarement et je fais confiance. Je vérifie si le résultat me paraît incohérent (hypo ou hyper non ressentie).

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...

Allez je vais vous faire rire un petit coup...

pose du capteur n2 hier soir. Première glycémie correcte (erreur de 0.30 par rapport à la glycémie capillaire mais marge acceptable) puis le lecteur s'est mis pendant près de 2h en erreur (taux de glucose non dispo, recommencer dans 10 min) il a fini par me donner un resultat "LO" pendant plus d'une heure (à ce moment là en capillaire je gravitais entre 0,80 et 0,90)

je suis partie me coucher avec une glycémie revenue à peu près dans les normes su le capteur (mais en dessous de la capillaire)

ce matin, ô miracle, 5 scan corrects!! Puis à 13h, en pré prandial, il m'indique 2,74 alors que mon ressenti n'est pas celui la...et la glycémie capillaire confirme ce sentiment, je suis à 0,80! Je viens de rescanner et il m'indique 4,90! En capillaire 1,09!! 

'Le capteur devient complètement fou! Que dois je faire? Attendre qu'il se calme? Appeler le SAV? Quelqu'un a déjà eu de tels écarts?

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Fil a dit :

 

Merci Marquise, et moi qui ai compulsé sans rien trouver et en vain tous les documents et toutes les aides. ;)

Virg, j'espère que tu vas finir par trouver un capteur vraiment fonctionnel, tu es peut-être tombée sur deux mauvais modèles et ce n'est vraiment pas encourageant mais accroche toi j'en suis pour ma part à mon dixième capteur sans anicroche. Bon courage et merci de nous avoir tenu au courant.  @@++

Merci. Je désespère...1,27 à l'instant...et toujours HI sur le scan. Et vu tout ce que j'ai à faire ce we avec la confirmation de Thomas et 20 pers à gérer à partir de ce soir....je vais lâcher l'affaire du capteur. Ça me stresse de trop. 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, virg a dit :

je vais lâcher l'affaire du capteur. Ça me stresse de trop. 

Ouais, c'est pas terrible tout ça, d'autant plus que ce peut être de mauvais capteurs mais aussi un scanner qui a un défaut. Bref il va falloir investiguer calmement, je suis vraiment désolé pour toi. J'espère que tu vas pouvoir accueillir dignement ces 20 personnes et que ça va bien se passer et j'espère que le SAV de Freestyle va être efficace. @@++

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Similar Content

    • By Ellie
      FAQ : les essentiels du Freestyle Libre 1 (FSL1) 
      Pour la FAQ du Freestyle Libre 2, cliquez ici
      Le matériel
      Le capteur : c’est le petit disque blanc qui est posé sur la peau et qui permet la prise de la glycémie ainsi que sa transmission au lecteur ou au smartphone. Il a une durée de vie de 14 jours et il est recommandé (mais pas obligatoire) de le poser 24h avant son activation afin de gagner en fiabilité. L’inserteur : de couleur grise, c’est l’outil qui permet la pose du capteur sur la peau. Il doit être jeté dans la boite jaune DASTRI, avec les aiguilles.  Le lecteur : de couleur noire, c’est l’appareil qui permet la lecture de la glycémie en le passant sur le capteur. Il doit régulièrement être mis à jour sur le site du fabricant. Actuellement, le logiciel en est à sa version 2.4.8. (information mise à jour le 22/04/21). Le lecteur du FSL1 permet la lecture (glycémie uniquement) des capteurs FSL1 et FSL2.  Il doit être rechargé avec son câble, comme un téléphone.  L'ensemble est disponible en pharmacie et pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale sur ordonnance. 
      Le smartphone : c’est un téléphone portable compatible avec le logiciel du capteur et qui permet de scanner ce dernier pour obtenir la glycémie. La liste des modèles compatibles est disponible ici. L’utilisation du smartphone comme scanner pour le capteur est possible à condition que l’application Freestyle LibreLink soit installée sur le smartphone.  La technologie
      Le FSL1 permet une lecture en continue de la glycémie dans le liquide interstitiel. Cette technologie étant différente de la lecture en capillaire (avec une goutte de sang prise au bout du doigt), il est normal d’observer des écarts entre un scan et une glycémie capillaire.
      Le lecteur FSL1 utilise la technologie NFC : il faut donc que le lecteur ou le smartphone soit à quelques centimètres du capteur pour que la glycémie soit lue. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application. La lecture ne se fait pas toujours au même endroit sur le smartphone (parfois à l'arrière ou sur la tranche de l'appareil.) : il faut donc faire plusieurs essais pour le trouver.
      Utilisation du capteur avec le lecteur seul 
      Après le premier scan du capteur démarre la période de calibration, qui dure une heure. Pendant cette période, le scan ne permet pas l’obtention d’une glycémie.
      Ensuite, la glycémie est prise toutes les 5 minutes par le capteur, qui enregistre les données pendant au maximum 8 heures entre deux scans. Il faut donc se scanner au moins une fois toutes les huit heures pour avoir une courbe de glycémie complète.
      Pour connaitre sa glycémie, il suffit d’allumer le lecteur et de le passer au-dessus du capteur (scan). Le résultat apparait alors sur l’écran du lecteur.
      Les données du lecteur peuvent être téléchargées sur le logiciel Libreview afin de créer des rapports et de les transmettre à l'équipe soignante.  
      Utilisation du capteur avec le smartphone seul 
      L'utilisation est la même qu'avec le lecteur seul : il suffit d'activer le capteur avec l'application LibreLink, qui remplace alors complètement le lecteur. 
      Les rapports peuvent être obtenus sur le site Libreview, en se connectant avec les identifiants utilisés avec l'application LibreLink. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur et le smartphone 
      Si vous souhaitez utiliser à la fois votre téléphone et votre lecteur, il faut faire attention à les scanner dans le bon ordre !
      1. On commence par activer le FSL avec le lecteur.
      2. Puis seulement après et dans un délai de 60 min maximum (le mieux étant de le faire tout de suite après pour ne pas oublier), il faut également l'activer avec le téléphone.
      3. A partir de là, une heure après l'initialisation, vous pouvez vous scannez indépendamment avec l'un ou l'autre pendant les 14 jours de durée de vie
      Le téléphone communique directement avec votre compte LibreLink. Par contre, si vous souhaitez retrouver vos courbes du lecteur et du téléphone au même endroit, il faut décharger le lecteur sur le site Libreview, en vous connectant avec les mêmes identifiants que ceux créés pour l'application LibreLink sur votre téléphone. 
      Informations diverses 
      Le capteur doit être retiré avant les IRM et pour tout examen d’imagerie, il est conseillé d’informer l’équipe médicale, qui précisera la nécessité ou non de retirer le capteur.  La présence de sang lors de la pose du capteur n'impacte normalement pas son utilisation. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à vérifier la glycémie avec un prélèvement capillaire et si besoin, à changer le capteur.  Le manuel d'utilisation complet du lecteur et du capteur est disponible ici.  Le manuel d'utilisation de l'application LibreLink est disponible ici (à partir de la page 58 pour la version française).   En cas de capteur arraché (en passant une porte par exemple) ou capteur décollé par la transpiration, vous pouvez appeler le SAV de Abbott, qui vous le remplacera gratuitement. Il faut bien spécifier que le capteur était posé sur le bras et non sur une autre partie du corps (situation qui ne serait pas couverte par le SAV). Le numéro à contacter est le 0 800 10 11 56 ou le 01 45 60 34 34. Attention, le nombre de remplacements par an est limité !   Enfin, le forum a une section entière dédiée au FSL , n'hésitez pas à y faire un tour ! 🙂  
    • By Ellie
      FAQ : les essentiels du Freestyle Libre 2 (FSL2) 
      Pour la FAQ du Freestyle Libre 1, cliquez ici
      Le matériel
      Le capteur : c’est le petit disque blanc qui est posé sur la peau et qui permet la prise de la glycémie ainsi que sa transmission au lecteur ou au smartphone. Il a une durée de vie de 14 jours et il est recommandé (mais pas obligatoire) de le poser 24h avant son activation afin de gagner en fiabilité. L’inserteur : de couleur grise, c’est l’outil qui permet la pose du capteur sur la peau. Il doit être jeté dans la boite jaune DASTRI, avec les aiguilles.  Le lecteur : de couleur bleue, c’est l’appareil qui permet la lecture de la glycémie en le passant sur le capteur.  Il doit régulièrement être mis à jour sur le site du fabricant. Actuellement, le logiciel en est à sa version 2.4.8. (information mise à jour le 22/04/21). Le lecteur du FSL2 permet la lecture du capteur FSL2 et la transmission d'alarmes hypo/hyper, qui sont paramétrables. Il permet également la lecture (glycémies uniquement, sans alarme) du capteur FSL1.  Il doit être rechargé avec son câble, comme un téléphone.  L'ensemble de ces produits est disponible à la vente sur le site Internet de la marque, sans remboursement à ce jour. La prise en charge par la Sécurité Sociale est prévue à partir du 31/05/2021. 
      Le smartphone : c’est un téléphone portable compatible avec le logiciel du capteur et qui permet de scanner ce dernier pour obtenir la glycémie. La liste des modèles compatibles est disponible ici. L’utilisation du smartphone comme scanner pour le capteur est possible à condition que l’application Freestyle LibreLink soit installée sur le smartphone. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application.  La technologie
      Le FSL2 permet une lecture en continu de la glycémie dans le liquide interstitiel. Cette technologie étant différente de la lecture en capillaire (avec une goutte de sang prise au bout du doigt), il est normal d’observer des écarts entre un scan et une glycémie capillaire.
      Le lecteur FSL2 utilise la technologie NFC : il faut donc que le lecteur ou le smartphone soit à quelques centimètres du capteur pour que la glycémie soit lue. La fonctionnalité NFC doit être activée, éventuellement grâce à une application.  La lecture ne se fait pas toujours au même endroit sur le smartphone (parfois à l'arrière ou sur la tranche de l'appareil.) : il faut donc faire plusieurs essais pour le trouver. 
      Les appareils utilisent également la technologie Bluetooth, qui permet l'envoi des données en continu vers le smartphone, afin d'activer les alarmes hypo/hyper lorsque les seuils fixés sont franchis. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur seul 
       Les alertes seront visibles sur le lecteur de glycémie 
      Après le premier scan du capteur la période de calibration démarre ; elle dure une heure. Pendant cette période, le scan ne permet pas l’obtention d’une glycémie.
      Ensuite, la glycémie est prise toutes les 5 minutes par le capteur, qui enregistre les données pendant au maximum 8 heures entre deux scans. Il faut donc se scanner au moins une fois toutes les huit heures pour avoir une courbe de glycémie complète.
      Pour connaitre sa glycémie, il suffit d’allumer le lecteur et de le passer au-dessus du capteur (scan). Le résultat apparait alors sur l’écran du lecteur.
      Les données du lecteur peuvent être téléchargées sur le logiciel Libreview afin de créer des rapports et de les transmettre à l'équipe soignante.  
      Utilisation du capteur avec le smartphone seul 
       Les alertes seront visibles sur l'application LibreLink 
      L'utilisation est la même qu'avec le lecteur seul : il suffit d'activer le capteur avec l'application LibreLink, qui remplace alors complètement le lecteur. 
      Les rapports peuvent être obtenus sur le site Libreview, en se connectant avec les identifiants utilisés avec l'application LibreLink. 
      Utilisation du capteur avec le lecteur et le smartphone 
       Les alertes seront visibles sur le lecteur de glycémie uniquement (car elles n'apparaissent que sur le premier dispositif à avoir scanné le capteur) 
      Si vous souhaitez utiliser à la fois votre téléphone et votre lecteur, il faut faire attention à les scanner dans le bon ordre !
      1. On commence par activer le FSL avec le lecteur.
      2. Puis seulement après et dans un délai de 60 min maximum (le mieux étant de le faire tout de suite après pour ne pas oublier), il faut également l'activer avec le téléphone.
      3. A partir de là, une heure après l'initialisation, vous pouvez vous scanner indépendamment avec l'un ou l'autre pendant les 14 jours de durée de vie, mais les alarmes ne seront envoyées que sur le lecteur. 
      Le téléphone communique directement avec votre compte LibreLink. Si vous souhaitez retrouver les courbes du lecteur et du téléphone au même endroit, il faut décharger le lecteur sur le site Libreview, en vous connectant avec les mêmes identifiants que ceux créés pour l'application LibreLink sur votre téléphone.
      Informations diverses 
      Le capteur doit être retiré avant les IRM et pour tout examen d’imagerie, il est conseillé d’informer l’équipe médicale, qui précisera la nécessité ou non de retirer le capteur.  La présence de sang lors de la pose du capteur n'impacte normalement pas son utilisation. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à vérifier la glycémie avec un prélèvement capillaire et si besoin, à changer le capteur.  Les alarmes sont disponibles tant que le capteur se trouve à moins de 6 mètres du lecteur / smartphone. Au delà, la communication entre les appareils peut être interrompue et empêcher l'activation des alertes.  Le manuel d'utilisation complet du capteur et du lecteur est disponible ici. Le manuel d'utilisation de l'application LibreLink est disponible ici (à partir de la page 58 pour la version française).   En cas de capteur arraché (en passant une porte par exemple) ou capteur décollé par la transpiration, vous pouvez appeler le SAV de Abbott, qui vous le remplacera gratuitement. Il faut bien spécifier que le capteur était posé sur le bras et non sur une autre partie du corps (situation qui ne serait pas couverte par le SAV). Le numéro à contacter est le 0 800 10 11 56 ou le 01 45 60 34 34. Attention, le nombre de remplacements par an est limité !   Enfin, le forum a une section entière dédiée au FSL , n'hésitez pas à y faire un tour ! 🙂  
    • By sarah60
      Bonjour a toutes
      Alors rdv ce matin en hôpital de jour et j'ai encore appris autre chose comme quoi après 11 ans de vie avec le diabète on en apprend tout les jours.. 
      Apres un.petit coma diabetique jeudi dernier, le premier depuis tout ce temps et merci ma culpabilité d'avoir fait peur a tout Le monde.. 
      Depuis 1 mois seulement je suis équipé du FSL mais ce matin on m'a.parlé du dexcom.. j'aimerai avoir votre avis, ressent est ce que cela veut dire que le FSL doit être arrêter ? Bref déjà qu'avec la grossesse je suis perdu mais la encore plus.. merci les filles 
    • By Fabienne
      Une nouvelle étape (pas encore la finale!) a été franchie en juillet pour le remboursement du Freestyle Libre, l'avis favorable de la Haute Autorité de Santé , qui explique sa position ici :
      http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2669921/fr/diabete-deux-nouvelles-technologies-pour-faciliter-le-suivi-et-la-prise-en-charge?cid=c_1770177
      À noter qu il est prévu qu il soit "réservé aux patients ayant reçu une éducation thérapeutique et une formation spécifique à son utilisation, avec un période d’essai d’au moins un mois afin de sélectionner les patients capables d'utiliser le système et de tolérer le capteur".
      Pour rappel à nos adhérent(e)s, notre association participe avec des professionnels de santé à construire des programmes d éducation les plus pertinents possible, vous pouvez participer ici.
      Prochaine étape probable dans le processus de prise en charge : la négociation des prix entre le Comité économique des produits de santé (le CEPS) et le laboratoire Abbott.

×
×
  • Create New...