Jump to content
Sign in to follow this  
LucieB

Coronavirus et continuité pédagogique

Recommended Posts

Le 26/04/2020 à 18:52, françoise a dit :

Je me permets, j'ai hésité mais je vous lis, et j'ai décidé d'apporter ma pierre. chaque cas est particulier, c'est vrai, mais il me semble qu'il faudra bien reprendre un jour le cours de nos vies, même un peu modifié, et que les enfants peuvent avoir besoin de leurs copains, de leurs espaces à eux,...et je ne suis pas certaine qu'on sera plus tranquille en Septembre, c'est même une hypothèse assez sérieuse qu'un rebond aurait plutôt lieu à l'automne. tant qu'on n'a ni vaccin ni traitement, il est inquiétant de relâcher le confinement, mais la planète ne peut rester à l'arrêt deux ans...Ce n'est pas seulement un argument économique, mais aussi social, et aussi simplement...la vie! je me pose beaucoup de questions. Par exemple, il serait raisonnable que moi qui ai 64 ans, un surpoids, je reste chez moi. Pourtant je travaille, en milieu à risque comme beaucoup de soignants, et je considère que je dois le faire; dès que les transports marcheront à nouveau, j'irai voir mon vieux papa, seul à Paris à 89 ans, qui est surtout triste de son isolement "pour son bien". Les précautions (distance physique (je n'aime pas le terme distance sociale), hygiène, masque dans les endroits serrés), sont utiles, bien sur, mais on n'empêchera pas le virus de circuler encore.

Bref une vie sans germe, d'accord, mais le germe de vie?

 

Je suis tout à fait d'accord sur le principe, et je pense vivre comme cela en général. Mais sur cette crise en particulier, et j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur @françoise, mais la peur de la mort, n'est pas vécue de la même manière, quand nos enfants sont adultes et ont déjà fondé une famille, que quand ils ont 5 et 8 ans. Voilà pour moi ce qui fait la différence...

De mon côté, je fais un travail de bureau. Et sans m'enfermer jusqu'à ce qu'on trouve un vaccin, je peux très largement faire du télétravail, et je compte bien en user, plutôt que de retourner m'enfermer dans un bureau de 15 m² à 4 personnes... Pour le reste, je resterai prudente, mais sans être extrême non plus ;) 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Fabienne ce document est édifiant par rapport à ce qui nous est annoncé de partout : entre notre président et mon ministre, et tous les journalistes qui ne peuvent s'empêcher de faire leur beurre sur des spéculations ...

tout ce ci est bien loin de mes réalités de terrain de professeur des écoles en zone rurale

 

j'avoue me sentir très privilégiée dans cette crise car j'habite une grande maison avec beaucoup de terrain à la campagne et nos contacts avec le monde extérieur sont très faciles à limiter et quand on se rapproche du monde, on n'est pas comme "serré dans le métro"

alors je pense beaucoup aux gens des villes ...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même si on ne sera pas tranquille en septembre (j'en ai bien conscience) ça laisserait plus de temps pour préparer le retour avec de bonnes conditions, de penser à des solutions  avec les enseignants (de recruter du personnel pour s'occuper des enfants qui ne sont pas avec l'enseignant). Mais non on bricole un retour en classe en urgence, en posant des directives inapplicables pensées par des personnes qui n'ont pas vu une classe depuis qu'ils ont quittés l'école. 

Je ne sais pas quoi faire car je sais que les enseignants sont désemparés quand ils lisent les mesures qu'ils ne savent pas comment faire appliquer (j'ai pas mal de contacts professeurs des écoles, ils sont tous en grands questionnements sur la mise en place des mesures, plein de chose ne sont pas encore pensé, un jour on leur dis "groupe de 10 élèves" un jour "groupe de 15 élèves max"... et de faire à mi -temps, ce qui pose de gros problèmes organisationnels.

Je pense jusque que Septembre aurait pu permettre de vraiment réfléchir de trouver des solutions matérielles et embaucher pour permettre des petits groupes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok j'aurais du me taire. mais la peur de la mort sociale de beaucoup est plus forte chez moi, sans doute effet de l'âge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais non, tous les avis se tiennent @françoise. J'ai des enfants jeunes et je partage aussi votre point de vue. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

je travaille une partie de mon temps au réseau de prévention de l'obésité infantile (reppop) de ma région. L'obésité de l'enfant est une maladie sociale, vous le savez, le risque d'être en état d'obésité à 12 ans est 6 fois plus élevé dans les familles dont le revenu est le plus bas, que chez les enfants CSP+. L'école est un moyen d'égalité sociale, de fraternité, de partage, me^me si elle n'est pas du tout parfaite. C'est aussi un moyen d'avoir un repas équilibré une fois par jour, quatre fois par semaine pour pas cher. Enfin, la scolarisation à domicile, quand on est dans une famille nombreuse, serrée en HLM, avec une maman n'ayant elle-même pas fait d'études, un ordinateur pour tous...Enfin, rendre facultative la rentrée (je ne parle aps des enfants déjà scolarisés à domicile apr choix, c'est une organisation différente, risque d'accentuer encore cette différence sociale. Bref, choix très complexe pour els politiques, à la place de qui je n'aimerais pas être! bonne journée à toutes et tous!

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

@françoise : je partage tout à fait votre avis et je comprends aussi les inquiétudes aussi de la population générale. J'avoue que j'ai beaucoup de mal à me positionner.

Les enfants des familles en difficultés qui passent probablement leur temps devant les écrans, avec souvent une violence certaine, une alimentation pas forcément adaptée, dans des petits appartements m'inquiètent énormément (c'est très caricatural).

Après, comment faire du cas par cas ?? le directeur d'école ne peut pas obliger certaines familles pour la reprise de l'école, avec les parents qui ont les mêmes inquiétudes que tout le monde.

Et c'est certain que cela accroît encore les inégalités, de façon vertigineuse. En même temps, les écoles maternelles et primaires ne sont pas du tout adaptées au respect des gestes barrières, mais que veut-on ?? 70% de population immunisée est impossible avec confinement, et protéger lle système de santé en même temps : ce n'est pas possible.

Je fais des grands discours, mais je ne suis pas sûre de remettre les enfants à l'école ....on va probablement s'arranger avec d'autres parents en télétravail pour les garder à 3 familles maxi ... que les papas en télétravail puissent travailler un peu ... car moi, je compte bien reprendre bientôt (j'ai une amie directrice d'école aussi qui travaille). Situation très très complexe. Et ce n'est que mon avis .... je reste très dubitative.

Et je ne suis pas sûre d'être très claire, car tout se mélange un peu dans ma petite tête.

Bonne journée à tous.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, françoise a dit :

ok j'aurais du me taire. mais la peur de la mort sociale de beaucoup est plus forte chez moi, sans doute effet de l'âge.

Je crains cette mort aussi (suis je vieille ?) , en premier lieu pour mes enfants. On a tout ce qu'il faut à la maison mais je suis tout à fait incapable de m'occuper correctement de mes enfants 24h/24 actuellement. Leur père également. 

Tous les avis sont intéressants et valables @françoise et forcément différents dans ce contexte inédit et très incertain. Nous n'avons pas les mêmes parcours, les mêmes ressources, les mêmes peurs,... nous vivons dans des régions différentes... 

C'est bien que les parents aient le choix... Sauf pour les enfants socialement défavorisés et dont les parents justement ne le remettront pas à l'école et sauf pour les parents dont l'employeur ne laissera pas le choix.

Pour le travail je conseille sur des plans de reprise d'activité mais rien pour les écoles et garderies pour le moment. O' en saura peut être plus tout à l'heure. 

Beaucoup de choses se mélangent et bouillonnnent dans ma petite tête également. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La situation est tellement difficile je crois que chacun réagit à sa manière et les discussions de chacun et chacune permettent aussi de reflechir et ces't tres bien. Et chacun à le droit de voir les choses comme il en a envie et comme bon lui semble, Moi aussi le fait de rester en confinement ne m'enchante pas ni pour moi ni pour mes enfants surtout pour eux d'ailleurs mais lorsque je pèse le pour et le contre je dégage des choses qui me font dire que non je ne pourrai pas rester ainsi durant deux ans mais que oui je veux tenter de gagner du temps et pour les traitements et pour la vision de l’épidémie (seconde vague....) et pour avoir aussi le sentiment d'avoir fait un confinement utile ce qui à mon sens ne serait pas le cas si je lachai prise maintenant ! Encore faudra t il que je puisse le faire ainsi que mon conjoint sinon à quoi bon ? Bref .....

 

Concernant les inégalités mon point de vue est différent oui elles ont toujours existé oui mes enfants le savent on est pas tous égaux; Selon moi il y aura toujours des inégalités des enfants riches des enfants pauvres d'autres intelligents d'autres manuels.... d'autres qui se font violenter d'autres qui violentent..... le tout étant de valoriser, d'expliquer que certains ont tout que d'autres ont moins que pour autant il n'y a pas de mieux ou de moins bien que il faut être en accord avec soi même et avancer comme bon nous semble avec une justesse dans nos actes. Et pour moi l’école leur permet juste de grandir avec cette inégalité pour y etre préparé plus tard car très honnêtement je ne trouve pas que l’école soit un moyen d'egalité sociale bien au contraire  pour moi c'est un leurre tout ca. Meme si l'ecole est essentielle selon moi car elle leur permet une vie sociale des apprentissages...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'était pas une critique à l'encontre de votre point de vue Françoise, bien au contraire, vraiment désolée si c'est le sentiment que j'ai donné, c'était surtout l'état de mes réflexions en fonction de ce que je sais et de notre situation personnelle (et j'avoue être dans un quartier  plutôt favorisé ce qui m'a fait occulté certaines réalités). Ma vérité n'est pas une vérité générale. (et ma décision n'est même pas encore prise car pour moi aucune des 2 solutions n'est idéale )


J'ai bien conscience que certains parents ne peuvent pas assurer la continuité pédagogique pour une raison x ou y  (famille nombreuse, famille primo-arrivante, parents qui doivent retourner travailler, famille défavorisées...)  et je me dis que dans l'intérêt de ces enfants, c'est mieux d'alléger les effectifs des élèves qui reviennent pour 2 raisons : S'ils y a moins d'enfants, il est plus facile de faire respecter les gestes barrières, de les espacer en classe. Et s'il y a moins d'enfants qui reviennent il ne sera peut-être pas nécessaire d'organiser un roulement entre 2 groupes et ils pourront être présent "à plein temps" et ainsi avoir une chance de récupérer les déccroheurs. ( en espérant qu'ils viennent, sans "obligation de présence" certains parents auront lâcher l'affaire pour cette année,)  C'est ma réflexion personnelle, c'est pas une vérité générale je suis peut-être dans le faux, j'en sais rien, au fond je suis paumée.


Il reste que j'ai quand même un sentiment que cela est trop improvisé, qu'il y a encore trop de questions sans réponse (ce qui n'aide pas à faire notre choix, espérons qu'on ait quelques réponses ce soir)  et trop loin de certaines réalités matérielles (les mesures seront applicables dans une école mais pas dans une autre, j'ai vu tellement d'école de l'intérieur que je sais de quoi je parle.)  L'école de mes enfants est pas mal niveau point d'eau c'est un bon point, mais les classes sont exiguës et l'un comme l'autre sont dans les classes avec de gros effectifs, si une quinzaine revient en classe il y aura à peine les distances entre les enfants. 

Pour l'aspect social, je peux inviter les copains un par un à la maison en veillant aux distances, aux gestes barrières. J'ai ouvert une boîte mail au grand au début du confinement, ça lui permet d'avoir un contact, même virtuel avec ses copains et cela lui a fait du bien, c'est pas la panacée, ça ne remplace pas un vrai contact, mais c'était nécessaire pour lui.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, françoise a dit :

ok j'aurais du me taire. mais la peur de la mort sociale de beaucoup est plus forte chez moi, sans doute effet de l'âge.

ce n'est absolument pas ce que je dis, il faut que tout le monde puisse s'exprimer, c'est d'autant plus intéressant de lire des avis différents, ça permet d'ouvrir les yeux sur certaines réalités !

Je suis tout à fait d'accord avec cette importance de reprendre la vie, même si pas tout à fait normal, et l'importance pour les enfants de retourner à l'école, que ce soit pour l'apprentissage, la vie sociale, la sortie de leur famille. Je suis une privilégiée, mes enfant n'ont aucune difficulté scolaire, ils disent que leurs copains ne leur manquent pas, et ils ne sont pas scotchés devant la télé en mangeant n'importe quoi, ni maltraités (bien qu'il faut avouer que ma patience est complètement à plat et que mes réponses ne me plaisent pas). Et ensuite j'ai peur, peur de mourir, peur que mes enfants perdent leur mère. Je n'ai pas de solution miracle, il n'y en a pas, donc je me rangerai à ce que décide le gouvernement, parce que je suis incapable de prendre une décision pour moi qui me convienne totalement.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous sommes bien sur un forum de discussion...... pour échanger, dire nos ressentis, nos inquiétudes , livrer nos propres choix bon ou mauvais ....il n'y a pas de bonne ou mauvaises réponses, chacun est libre d’exprimer ses pensées que l'on soit d'accord ou pas ....nous avons tous une vie différentes , des interrogations en ces moments difficiles ....

j'entends vos discours concernant la reprise de l’école : je me suis posée la question moi qui n'est plus d'enfants concernés ; et bien je n'ai pas trouvé  la réponse !!!

mes enfants travaillent, ils font attention....j'ai confiance en leur capacité de gérer 

je reprends le travail le 11 mai ; j'estime que mon employeur prend toutes les précautions ; je n'ai pas d’inquiétude...je suis en Normandie, région pas trop touchée ....mais je vais continuer à rester chez moi le reste du temps   

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec @nat14 les pensées de chacun nous permettent d'avancer dans notre propre réflexion. Merci pour ce partage riche mais toujours respectueux. 

Personnellement, je me pose la question pour la nounou, la reprise du travail enceinte et diabétique, la culpabilité que ça génère de ne pas travailler en ce moment parce que ma famille et mon diabéto étaient inquiets (surtout quand je lis @françoise je culpabilise ++ , merci à tous les professionnels de santé ❤️), la rentrée de septembre avec la possibilité de deuxième vague (enceinte de 8 mois...), la possibilité de revoir nos familles avant la naissance... Nous avons des histoires différentes, nous vivons dans des régions différentes, nous avons des métiers différents, des risques professionnels différents, des âges différents, des besoins sociaux différents... Chaque opinion est dons différente et ça fait la richesse de ce forum. 

Je pense à vous toutes les mamans qui doivent prendre cette décision demain...ce n'est pas simple et ça fait du bien d'en parler. 

Merci à tous et à toutes. 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, on as toutes et tous des histoires différentes.

Ici aucune personne d'infecté dans mes connaissances, familles… Mais on est plusieurs à risque (diabète, cardiaque,...).

Je ne sais pas quoi penser pour l'école, mais j'ai du mal à imaginer Elyne 6 mois sans aller à l'école, elle commencé enfin à être à l'aise en groupe.. Elle ne prends pas la parole mais si on la questionne elle réponds… Je comprends aussi la complexité pour la nounou qui as 2 enfants au collège qu'elle devra gérer en plus des enfants qu'elle garde….

Encore aujourd'hui pas mal d'incertitude après l'intervention de cet après-midi.. Finalement les maternelles et primaires pourraient reprendre dès le 11 mai mais en fonction du nombre, du volontariat, ect...

En fait comme personne ne sait vraiment, ils ne savent pas eux-mêmes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, marlene45 a dit :

personne ne sait vraiment, ils ne savent pas eux-mêmes...

C'est tellement ça, et en plus on a l'impression qu'ils ne travaillent pas en équipe, l'un dit blanc, l'autre dit noir et le 3e dit encore autre chose. Depuis l'arrêt de l'école, y'en a pas un pour dire la même chose ni sur l'arrêt, ni sur la reprise, personnellement ça ne m'aide pas à être sereine, et me donne un sentiment d'impréparation. J'ai bien conscience qu'ils naviguent à vue, mais au moins qu'ils se concertent avant de s'exprimer et qu'ils arrêtent de se contredire, parce que moi au bout d'un moment je ne sais plus qui croire. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites


Ici message du directeur de l'école, les petites et moyennes section reprendront l'école qu'au mois de septembre. Par contre les grandes sections peuvent reprendre à la fin du confinement.

J'ai du mal à comprendre, c'est tout le monde ou personne...

Je comprends que rien n'est simple.. mais j'ai aussi beaucoup de mal avec le fait qu'Elyne n'ai pas école pendant 6 mois, lui expliquer que quand elle retournera à l'école elle changera de classe, pas d'au revoir avec sa maîtresse….

Elyne était enfin à l'aise dans un groupe même si elle ne prenait pas la parole d'elle même, la maîtresse avait vu l'évolution ! Tout est à reprendre à zéro en septembre...

On va continuer l'école à distance mais sérieusement on est pas profs, les enfants n'ont pas la même attention avec les parents qu'avec la maîtresse, et les grands parents vont devoir faire la classe car il faut bien que je retourne bosser….

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c’est sûr que c’est pas facile à leur expliquer et leur faire comprendre... mais elle retrouvera à priori le même groupe en septembre... donc c’est sûr au début il va falloir reprendre ses marques mais finalement être devrait être à l’aise plus vite....

et pour les cours franchement elle est en première année ne vous prenez pas la tête avec ça!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Gabby55 a dit :

Oui c’est sûr que c’est pas facile à leur expliquer et leur faire comprendre... mais elle retrouvera à priori le même groupe en septembre... donc c’est sûr au début il va falloir reprendre ses marques mais finalement être devrait être à l’aise plus vite....

et pour les cours franchement elle est en première année ne vous prenez pas la tête avec ça!!!

Il y a 2 classes de petits moyens et une classe de petits uniquement (50 enfants environ) dc ce ne sera pas la même classe... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon j'ai pris la décision de les garder, à la lecture du protocole sanitaire, je me suis dis "bon courage les Prof des écoles, c'est juste inapplicable"  en découvrant les conditions de retour mon grand a dit "ah non l'école comme ça c'est nul" en plus son maître ne reprends pas, donc cela rend les choses encore plus compliquer car il va falloir dispatcher les élèves du maître dans les 4 autres classes en respectant le moins de 15 et en essayant de privilégier un accueil à "plein temps" aux enfants des soignants, forces de l'ordre, enseignants, personnels des collectivités et services public... 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil ici. Evan restera à la maison.  Ça va être très compliqué mais mieux pour tout le monde. Au départ j'étais favorable à ce qu'il y retourne mais on a reçu un mail de sa maîtresse nous expliquant les conditions réelles. Il ne veut pas y retourner: il a peur d'être seul à une table, ne pas pouvoir jouer avec ses copains.  Et cela va être pire que ça. Sa maîtresse ( 3 niveaux différents dans sa classe en maternelle ) nous a rassuré sur ses capacités à rattraper ses quelques mois. Finalement il n'est qu'en maternelle. Maintenant beaucoup de mes amies ont déjà reçu des mails les informant de la non réouverture des écoles de leur villes. Je ne sais pas ce que ça va donner mais ça fait peur comme même. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une amie dont l'enfant est en primaire dans une autre commune m'a parlé du protocole de reprise de l'école de son enfant la maîtresse travaillant sur 4 jours, deux jours sont réservés à la continuité pédagogique pour les enfants de sa classe qui ne reprennent pas l'école. Il lui reste deux jours en présentiel. Les enfants qui reprennent l'école auront cours un seul des deux jours (pour respecter les 15 élèves/classe)... donc tout ce "bazar" pour finalement reprendre 1 jour par semaine... on imagine la galère des parents qui vont devoir reprendre le travail... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, elodie062006 a dit :

Sa maîtresse ( 3 niveaux différents dans sa classe en maternelle ) nous a rassuré sur ses capacités à rattraper ses quelques mois. Finalement il n'est qu'en maternelle

Même pour les autres niveaux, les enseignants savent que cette fin d'année a été particulière et savent que les enfants n'auront pas tout vu. 

Ici la maîtresse de CE1 a clairement dit dans le mail que les conditions d'accueil (de plus en récupérant des enfants d'autres niveaux puisque non reprise des enseignants en présentiel), elle ne pourra pas aider comme elle le voudrait SES élèves en difficultés en présentiel. J'ai fait un rapide calcul il reste pour nous (en semaine de 4 jours) une petite trentaine de jour de classe, si plus de 15 élèves par enseignants (même pas par classe puisque des enseignants ne reprennent pas en présentiel) ça sera un jour sur 2, donc une quinzaine de jour en classe (moins les fériés) Sachant que "à mi-temps" serait démobilisateur pour les enfants. D'où mon choix de contribuer à "alléger" le nombre d'enfants par classe. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici toutes les écoles et tous les niveaux rouvrent le 14 Mai.

Après mûre réflexion, et après avoir pris connaissance des conditions d'accueil réelles si jamais plus de 50% des enfants revenaient en classe (1 enfant par table, qu'il ne quittera pour ainsi dire jamais de toute la journée, réquisition des gymnase/cantines/autres pour caser tout le monde, besoin de recruter des enseignants et des encadrants, etc...), nous avons aussi décidé de garder les enfants à la maison... étant moi-même enseignante à l'université, nous n’accueillerons de toutes façons pas les étudiants avant Septembre (et encore, ce n'est même pas sûr), Ce ne sera vraiment pas facile de gérer télétravail+école+enfants seule (mon mari aura sans doute repris, on ne sait même pas), mais je préfère faire ainsi, pour les enfants et pour moi.

Malgré l'angoisse et les difficultés, je me sens beaucoup mieux depuis que la décision a été prise hier.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est un sacrée bazar !!!

mon homme est enseignant en cm1 cm2 ils ont une réunion entre eux mardi pour parler de tout ça mais a priori l’école va réouvrir le 11 mai... il est scandalisé il fait classe dans un algeco tout petit étant donné qu’il a un double niveau ça veut dire environ 7 élèves de chaque niveau ça rime à rien... bref il va faire de la garderie en essayant de garder son calme devant des enfants qui restent des enfants et qui auront de tout façon bien du mal à respecter les gestes barrières... et le soir en rentrant il faudra assurer l’école à distance des élèves non présents..

nous on a décidé de ne pas remettre Hugo à la crèche déjà c’est aberrant d’imaginer que des tous petits puissent respecter les mesures et de toute façon les groupes seront restreints donc autant laisser la place aux parents qui n’ont aucune autre solution... ça va être compliqué mais on va s’organiser...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aucune des solutions n'est complètement satisfaisante. j'ai tout pris en compte pour notre décision. 

Il y a 3 heures, Gabby55 a dit :

et le soir en rentrant il faudra assurer l’école à distance des élèves non présents..

 


d'après la maîtresse de mon petit, ça serait aux enseignants qui restent en télétravail de s'occuper des enfants qui restent chez eux. Voici le passage  du mail : " Je continuerai d'assurer l'école à distance tous les jours, même si visiblement les enseignants qui reprennent le travail en présentiel laisseraient cette mission  aux enseignants qui restent en télétravail." 

Je suis en contact avec plusieurs instit un peu partout en France, et vraiment beaucoup de flous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...